AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094809600
Éditeur : Juno Publishing (30/06/2016)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Daniel Mulligan est un dur à cuir tatoué à la langue bien pendue, cachant son mal-être derrière le sarcasme. Il ne s'est jamais intégré ? que ce soit chez lui à Philadelphie avec son père et ses frères mécaniciens, ou à l'école où ses camarades de classe de la Ivy League le regardaient de haut. Maintenant, Daniel est soulagé d'avoir un emploi dans un petit collège de Holiday, dans le Michigan, mais c'est un garçon de la ville et il est clair que cette petite ville e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
monparadisdeslivres
  04 juillet 2016
Vous savez la romance M-M est un genre que j'affectionne de plus en plus. Et ce livre est une vraie pépite. Pour un premier opus de sa série Ici et Ailleurs, l'auteur Roan Parrish a mis la barre très haute avec « Au milieu de nulle part ».
À travers le point de vue unique de Daniel Mulligan, nous allons suivre son histoire. Cet homme qui après huit ans d'études est incertain de son avenir. Car il doit impérativement trouver un post d'enseignant universitaire pour enfin terminer sa thèse. Et le seul poste qu'il ait pu trouver se situe dans une petite ville du Michigan, Sleeping Bear. En rentrant de son entretien, il aura un léger accident qui lui permettra de faire la connaissance de Rex Vale, celui qui va éveiller en lui cette petite étincelle qu'il ne pensait jamais ressentir. Six mois plus tard, Daniel quitte Philadelphie pour s'installer définitivement à Sleeping Bear et n'a pu oublier Rex. Leurs chemins vont à nouveau se croiser… Des retrouvailles palpitantes… Une relation qui débutera tout doucement mais qui ne sera pas de tout repos.
Deux grands héros qui ne vous laisseront pas indifférents… Daniel & Rex.
Un grand duo subliment décrit et touchant qui ne vous laissera pas indifférent. On ne peut que s'attacher à eux et se soucier de ces deux âmes brisées qui ont du mal à avancer dans la vie à cause de leurs cicatrices du passé.
Daniel qui n'a pas eu la vie facile et qui a connu beaucoup de problèmes auprès de son père et ses frères. Il est désormais ouvertement gay et aspire à une vie différente des siens. Il a très peu d'estime de soi et manque beaucoup de confiance mais il peut être également drôle. Il est très différent des professeurs d'anglais que j'ai pu rencontrer. Mais comme on dit il ne faut pas se fier aux apparences.
Rex, un personnage qui va faire craquer plus d'une (dont moi la première). Il est incroyable. À la fois doux et torride. Il est le seul à voir Daniel sous un autre angle et à le mettre à nu. Il est exactement ce dont a besoin Daniel dans la vie. Mais Rex doit faire face à ses démons pour avoir le courage de révéler ses lourds secrets.
Un univers que je découvre et qui a tout pour plaire.
Une plume fluide, captivante et surtout saisissante. Une intrigue qui est exceptionnelle, grandiose et intense en sensations. Et les quelques longueurs sont nullement dérangeants car malgré cela on aura du mal à lâcher le livre. Pourquoi ? L'auteur possède un style particulier. Elle sait choisir et manier ses mots pour attirer votre attention tout en vous touchant en plein coeur et en vous faisant vibrer au plus haut point. Des sentiments sincères et bruts qui vous laisseront sans voix. Des scènes somptueusement décrites à la fois douces et torrides et sans une once de vulgarité. C'est grisant.
Des héros réussis et impressionnants. Des personnages secondaires qui sont aussi intéressants. Certains sont extraordinaires comme Ginger, la meilleure amie de Daniel. Une petite dure à cuire très spéciale qui sera de très bons conseils et d'un grand soutient. Ou Will, le seul ami de Rex. On l'adore et en même temps on le déteste pour son arrogance. Tandis que d'autres vont vous faire perdre patience. Comme Colin, le frère de Daniel. Alors lui, on n'a qu'une envie c'est de lui sauter à la gorge pour lui faire regretter ses gestes et paroles. Mais un événement va venir changer la donne et attiser notre curiosité…
Dans l'ensemble, même si j'aurai voulu avoir le point de vue de Rex soupirs* soupirs* soupirs*, « Au milieu de nulle part » de Roan Parrish est une exceptionnelle romance contemporaine. Une très belle leçon de la vie qui nous montre qu'il ne faut embrasser la vie et la vivre avec passion sans renoncer à l'espoir. Et il me tarde de lire la suite à venir… l'histoire de l'insupportable Colin…
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1Mq
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
les-lectures-de-titou
  20 août 2016
Dès que j'ai vu cette couverture sur la page Facebook de Juno, je suis tombée sous le charme. La présentation étant tout aussi alléchante, il ne faisait pas un pli que ce livre était pour moi. Et, c'était couru d'avance, j'ai adoré. Il est même à la limite du coup de ❤️… par contre, celui-ci est bien là pour le personnage de Rex.

Rex et Daniel se sont rencontrés alors que ce dernier était de passage dans le Michigan pour un entretien d'embauche. Daniel venait d'avoir un accident en percutant un chien, Rex est venu à la rescousse. Même si de drôles d'idées sont passées par la tête Daniel, il n'a pas fallu beaucoup de temps pour qu'il tombe sous le charme de cet homme robuste. Alors, quand, plusieurs mois plus tard, il emménage à Holiday, Daniel espère de tout coeur retrouver l'homme qui n'a cessé d'envahir ses pensées.

Daniel est le cadet de quatre garçons. Il a perdu sa mère quand il avait 8 ans et a été élevé par un père et 3 frères qui ne voyaient que par la mécanique, les voitures et le sport. Daniel a bien essayé de s'intéresser aux mêmes choses, mais lui son truc c'est plutôt les livres. de fait, il faisait l'objet de beaucoup de moqueries mais aussi d'indifférence, et, quand il est sorti du placard, les choses ont empiré. Il a appris à mordre le premier, il déteste se sentir faible et joue les gros durs. Dès qu'il a pu, Daniel a cessé de faire des efforts avec sa famille pour mener sa vie comme il le voulait et poursuivre ses études. Son doctorat en poche, il peut enfin prétendre à obtenir un poste d'enseignant à l'université. Mais les places sont chères et le seul poste disponible se trouve à Holiday, dans le Michigan. Daniel a toujours vécu à Philly, c'est un gars de la ville. Holiday n'est pour lui qu'un petit village entouré de forêt où les rumeurs vont bon train. Mais, Holiday a également une énorme qualité : c'est là qu'habite Rex Vale…

Ah Rex… Comment ne pas tomber sous le charme de ce gros nounours. Il est fort, tendre, doux, vulnérable, ultra protecteur, robuste, fragile… c'est un homme plein de contradictions. Son physique est à l'opposé de ce qu'il est réellement. Comment imaginer que cet homme de la taille d'un ours est un fan d'émissions culinaires. C'est un homme intelligent, extrêmement malin et très doué de ses mains. C'est un solitaire. Entre sa timidité maladive et sa carrure impressionnante, les contacts sont difficiles… sauf avec Daniel...

Deux hommes pleins de fêlures, terriblement attendrissants et attachants. Leurs expériences passées les rendent méfiants. Néanmoins, ils ne peuvent nier leurs sentiments. Construire une relation n'a rien de simple, surtout quand on y connaît rien. Mais, ils vont découvrir ensemble qu'il n'y a aucune règle, aucune norme.
Les deux hommes n'ont en fait presque rien en commun, à part une très forte attirance réciproque, une extrême sensibilité et quelques bagages plus ou moins encombrants. L'un est un manuel, l'autre un intellectuel. L'un déteste la bagarre, pour l'autre c'est presque une seconde nature. Il sont complètement différents et parfaitement complémentaires. C'est ce qui rend leur relation si belle et si intense en émotions.

La plume de Roan Parrish est très agréable, fluide et douce. Les pages défilent très vite.

Si ce n'est pas un coup de coeur c'est pour deux raisons : 1°) j'aurais aimé avoir une double narration pour découvrir un peu plus le personnage de Rex que je trouve fascinant. 2°) l'épilogue qui n'en est pas vraiment un. C'est un peu abrupte et frustrant. Je veux la suite !!!!

Ccl : Une magnifique lecture. Une rencontre entre deux hommes touchants et attachants. Une romance toute en douceur et sensualité. Un livre riche en émotions. J'en veux encore ! Vivement la suite !!

4,5/5
Lien : http://les-lectures-de-titou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levri
  01 février 2019
Daniel a toujours vécu à Philadelphie, il est le petit dernier d'une famille de garagistes qui ne sont intéressés que par la mécanique et les sports de balles avec une bière à la main. Depuis l'enfance ses grands frères lui mènent la vie dure, pensez, un intello dans la famille ! et un pédé en plus !
À force d'obstination et de petits boulots après des années il arrive au doctorat et il doit trouver un poste d'enseignement universitaire pour le valider. Une petite université située dans la cambrousse du Michigan lui offre un poste, lui citadin convaincu se retrouve dans une petite ville où il n'y a vraiment pas grand chose … sauf un ours gigantesque et doux qu'il rencontre de manière inattendue …

Le rythme du roman est lent, il s'étale pour nous faire ressentir l'atmosphère, nous découvrons petit à petit la complexité des personnages, leurs vécus, leurs souffrances, leurs contradictions, leurs efforts pour se confronter à leurs environnements.
Toute sa vie Daniel a lutté seul contre tous, il a du faire face à sa famille et aux homophobes en tous genres, et ceci avec le seul soutien de sa seule amie qui depuis l'adolescence le pousse à se réaliser. Comme tout le récit est fait à travers Daniel peu de personnages sont développés, mais petit à petit ils sont étoffés et très crédibles. L'environnement de vie des personnages est, lui aussi bien rendu, ce qui fait qu'au final nous obtenons un roman réaliste, ancré dans notre siècle et assez prenant, les petites choses de tous les jours sont en fait celles qui sont importantes, le reste n'étant souvent que ce qui est perçu de l'extérieur.

Une belle écriture, fluide et prenante qui incite à lire d'une traite, beaucoup de sujets sont abordés au fil des pages, plutôt sérieux, mais faciles à assimiler, mêlés qu'ils sont à la vie du quotidien, les quelques passages sexuels sont bien intégrés et réalistes sans être crus. Un bon roman quels que soient ses goûts littéraires, qui peut ouvrir les yeux à d'autres modes de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bookinette
  15 janvier 2018
L'atout principal de cette lecture est Daniel, un personnage extrêmement attachant, complexe et plein de contradictions....il ne cesse de surprendre et de toucher.
La vie ne lui a pas fait de cadeau, il a du se battre tout seul, à force de volonté, pour parvenir à se construire, à gravir les échelons, devenir professeur... Son passé est terriblement difficile. Issu d'une fratrie de garçons tous voués à travailler dans le garage paternel, il a persévéré pour réussir ses études bien qu'il détonne dans cette famille de manuels où sa sexualité n'a jamais été acceptée et ses aspirations jamais comprises. Véritable électron libre, il a appris à ne compter que sur lui-même.
Lorsqu'il rencontre Rex au milieu de nulle part, c'est un être solitaire, farouche qui refuse de laisser quiconque s'approcher trop près et surtout incapable de faire confiance. Un ipod constamment sur les oreilles, une sorte d'écran entre lui et les autres...c'est un citadin branché, adepte des technologies qui a sciemment choisi sa solitude.
Il y a un vrai contraste entre ces deux là, Rex c'est la force tranquille, un brin ombrageux, il est là pour Daniel encore et toujours, prêt à l'aider à maintes occasions. Il y a chez lui un grand pragmatisme, une habilité manuelle qu'il met bien volontiers à son service.
Quant à Daniel il n'est pas du tout prêt à le laisser faire. Chaque geste lui semble suspect, il ne veut devoir rien à personne et ne sait rien accepter en toute simplicité, il est asocial, incapable du moindre partage et bien souvent terriblement blessant. Tous ses refus sont autant de rejets cinglants. Il y a des quiproquos entre eux, des incompréhensions, des malentendus mais Rex est un phare dans la tempête, droit, solide, toujours là... Quel joli personnage ! Ses faits et gestes tout en délicatesse en disent souvent bien plus que les mots...
Un bien beau récit plein de profondeur sur la solitude, sur la difficulté à faire confiance, sur les fratries et leurs relations parfois tumultueuses, bouillonnantes, bien plus complexes qu'il n'y parait au premier abord..
Quelle histoire que celle de Daniel et sa famille ! Des relations dures, violentes entre frères qui ne se comprennent pas.... c'est cruel mais aussi passionnant et la densité du personnage de Colin m'a beaucoup touchée...
Et puis il y a tout l'environnement : la forêt, la tempête de neige, tous les petits détails du quotidien, le pain beurré avec les pâtes.... et l'ambiance feutrée, chaude, conviviale de la maison de Rex...
Les personnages secondaires sont tous importants et savoureux, Will et Léo, mais surtout la meilleure amie de Daniel, Ginger la tatoueuse, si attachante et si présente dans sa vie, c'est sa seule réelle affection .... je souris encore au souvenir des petits surnoms vraiment craquants dont elle l'affuble : citrouille, pissenlit etc....
La fin est particulièrement cruelle pour le lecteur, il manque certaines réactions qu'on attendait ... L'histoire de Colin reste en suspens, ainsi que certaines décisions...
Quelle frustration de ne pas avoir le tome 2 sous la main !
Un bémol pour la traduction qui souffre de nombreuses maladresses....
Lien : https://chezbookinette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeslecturesdeMey
  27 juillet 2016
Voilà un livre où trônent davantage les sentiments et l'introspection que l'action ou le suspens. Ce roman est porté par deux personnages rivalisant de douceur et de complexité, ainsi qu'une bonne dose de souffritude. Oui, ces deux-là ont un passé chargé.
Daniel trimbale à lui seul une cargaison de blessures morales qui lui ont forgé une carapace bien épaisse, difficile à percer. Sa famille, surtout, est une sacrée plaie. Au fil de l'histoire, il nous dévoile son passé, son histoire, les relations compliquées qu'il entretient avec sa famille et tout ce par quoi il est passé. C'est un homme doux, qui dissimule ses failles sous un côté canaille par moment très drôle afin de ne plus jamais être blessé. Mais même la plus dure des armures ne peut rien contre l'amour mais aussi malheureusement, les aléas de la vie. J'ai été touché par son malheur, sa façon de se protéger de tout et de rien, parfois même à l'extrême. J'ai enragé contre ses frères, j'ai pesté, mais surtout, je l'ai aimé. Il a su me faire rire et pleurer.
Rex est lui aussi un personnage complexe, peut-être même plus finement que Daniel. Ses blessures sont profondes, bien ancrées, mais aussi et surtout très lourdes. Son passé m'a émue, troublée et j'ai souffert pour lui. Il s'est muré dans un silence solitaire pour faire face à ce que la vie pouvait lui apporter. Tout comme Daniel, il se protège de façon désarmante. On ne peut que vibrer pour ces deux héros attachants et terriblement touchants.
L'histoire est complétée par des personnages secondaires qui vous agaceront pour certains et d'autres très mignons qui donnent très envie de se pencher sur eux. En tout bien tout honneur évidemment ^^ J'avoue un petit coup de coeur pour Léo. Vous oscillerez entre haine et amour tout du long tant les émotions sont prenantes et intenses. La plume de l'auteur est
fluide, émouvante et retranscrit parfaitement les sentiments qu'elle tente de nous faire passer.
Alors, oui, bien sûr, si on cherche de l'action à toutes les pages, on s'est trompé de chemin. Ce roman touche davantage le côté psychologique. Il y a parfois quelques longueurs ou répétitions qui m'ont ennuyée et j'aurais aimé un peu plus de punch, moins de réflexions, mais j'ai passé un bon moment en compagnie de ces hommes qui méritent l'amour avec un grand A. le tout emballé dans un décor sublime qui ne peut que nous faire rêver.
Lien : http://www.lespassionsdesash..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
levrilevri   01 février 2019
— Je pensais, au moment de Thanksgiving, que je ne le connaissais pas vraiment. Je ne sais pas ce qui le motive – motivait. Genre, s’il était le personnage principal du livre que je lis, ce serait seulement le chapitre deux. Je connaîtrais son nom et qui il était dans sa vie quotidienne, mais j’attendrais de découvrir cette chose qui me donnerait envie de m’intéresser à son histoire. Du moins, c’est comme ça que je me sentais avant. Comme s’il restait un livre entier. La promesse que peut-être si je continuais à lire, je pourrais en apprendre assez pour faire en sorte que je l’aime – que je me soucie de lui. Seulement maintenant, c’est comme s’il était seulement un personnage secondaire – voir tertiaire. Et l’auteur n’a même pas songé à compléter son histoire. Il n’y a juste plus rien à son sujet. Et, je ne sais pas. Cela me rend foutrement triste parce que je pense qu’il ressentait probablement la même chose à mon sujet. Je sais qu’il se souciait de moi, du moins un petit peu. Je veux dire, je crois. Et Colin et les gars, ils le connaissaient. Et ils sont foutrement dévastés qu’il soit mort. Et je suis jaloux parce que…
— Parce que ? intervient Ginger.
— Parce qu’ils étaient une famille et que je n’en faisais pas partie, dis-je et même si je n’ai jamais eu cette pensée avant, je sais que c’est ce que je pense vraiment à la seconde où elle quitte ma bouche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   01 février 2019
— Ton livre, dit-il.
— Hum ?
— Ton livre va être de nouveau sali, dit-il, et je baisse les yeux vers l’endroit où mon exemplaire du Maître des Illusions est une fois de plus sur le sol.
Note à moi-même : essaie de ne pas marcher sur ton iPod.
— Pas grave, dis-je en me tendant vers lui de nouveau.
Il m’écarte les jambes et m’embrasse avec une faim qui me fait trembler alors que je bataille avec son pantalon. Quand j’arrive enfin à descendre son jean et son boxer, son érection jaillit, dure et épaisse contre son ventre. Il me pousse de nouveau contre l’arbre et il se presse contre moi et, alors que nos sexes se rencontrent peau à peau pour la première fois, nous gémissons tous les deux. Il est à la fois dureté et chaleur, il mord sa lèvre et me regarde dans les yeux alors qu’il se balance contre moi.
— Viens là, dit-il, et il me lève de nouveau, m’attirant contre son corps, mon dos contre le tronc de l’arbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   01 février 2019
— Je ne sais pas comment faire ça, confessais-je doucement, en faisant courir mes doigts sur son nez droit jusqu’à sa lèvre supérieure. Je ne sais pas ce que… cela signifie… je veux dire, je t’aime, insisté-je, les doigts frottant sa barbe. Mais et si nous ne pensons pas à la même chose quand nous le disons ? Nous ne pouvons pas penser à la même chose, pas vrai ? Personne ne sait vraiment ce que les autres pensent quand ils disent ce genre de choses, tu comprends ? Alors, peut-être que tu le dis et tu penses à cette chose qui implique que tu t’attends à quelque chose et je le dis et je ne sais pas à quoi tu t’attends donc je ne le fais pas et ensuite tu penses que je ne le pense pas vraiment, seulement je le pense, mais peut-être que c’est seulement quelque chose de différent et …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   01 février 2019
— Je veux seulement être en toi, dit-il doucement.
Il s’endort déjà. Je soupire, m’efforçant de ne pas penser au fait que je n’ai jamais dormi avec un amant auparavant – pas sans que je me sois effondré ivre mort en tout cas. J’essaie de calquer ma respiration sur celle de Rex, sentant sa cage thoracique se soulever et tomber, m’entraînant vers le sommeil comme un bateau immobilisé en sécurité dans un port.
… Je me réveille enveloppé dans un cocon de chaleur délicieuse, avec une sensation de satisfaction et de confort profonds, donc je sais que je ne peux pas être chez moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   01 février 2019
Quand je prête attention à Rex, c’est comme si je m’évadais du présent. Comme je le fais quand je lis. C’est si perturbant. J’ai commencé à lire et à inventer des histoires pour échapper au fait que les choses étaient merdiques. Ensuite, cette habitude a rendu difficile pour moi de retourner dans le monde réel – difficile de me connecter avec quelqu’un. Ce qui m’a fait devenir super complexé et vouloir m’échapper. Seigneur. En tout cas, j’ai décidé que si je devais m’évader, il valait mieux s’évader dans Rex que dans un monde fantastique où personne ne me trouverait jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre