AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020978628
Éditeur : Seuil (09/10/2008)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 14 notes)
Résumé :
1885 : Sigmund Freud vient suivre à Paris les leçons sur l'hystérie du célèbre professeur Charcot. La psychanalyse n'existe pas encore. Le jeune étudiant viennois, qui ne dédaigne pas la cocaïne, dont il a découvert les effets stimulants, arpente la capitale et fait la connaissance, à la Salpêtrière, des premières femmes internes des hôpitaux. Et voici que Charcot l'appelle à l'aide pour élucider une série de meurtres, dont la mise en scène ne peut qu'exciter ses ta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
freude
  22 mars 2012
C'est chouette une auteure de polar toulousaine ! Rien que ça déjà ! Retrouver l'atmosphère de la ville rose écrasée par un soleil de plomb ! La place St Georges si agréable en été !
Et en plus côté polar, c'est pas mal non plus ! Un héros atypique, Antoine le Tellier, psychiatre de son état se rerouve mêlé à une série de meurtres lors d'un congrès, il y a des aller-retours très maîtrisés entre aujourd'hui et 1885/1886. C'est plutôt bien documenté, aux vues du job de l'auteure. L'intrigue nous tient bien en haleine avec une nette accélération sur les 100 dernières pages ! Je n'ai pas pu me coucher avant de l'avoir fini et je l'avais commencé le jour même !
Le milieu psychiatrique m'a particulièrement intéressé, ainsi que la description des balbutiements des premiers aliénistes à la fin du XIXème siècle !
Je regrette juste d'avoir lu celui-ci en premier, mais je vais vite me rattraper et avaler le premier opus des aventures d'Antoine !
N'hésitez pas à découvrir cette auteure !
Commenter  J’apprécie          80
SebastienFritsch
  17 avril 2012
Pour écrire mon billet à propos du troisième roman de Patricia Parry, je pourrais être tenté de reprendre le texte que j'avais rédigé suite à la lecture de son précédent ouvrage : "Petits Arrangements avec l'infâme". J'aurais trois raisons pour cela : la première serait le manque de temps (mais est-ce recevable, comme motif, lorsqu'il s'agit de parler d'un coup de coeur de lecture ?) ; la seconde serait que j'éviterai ainsi de trop révéler l'intrigue de ces "Cinq leçons..." (justification un peu plus acceptable : l'intrigue est si subtile et si parfaitement construite qu'il vaudrait mieux se contenter de ne citer que le titre et d'ajouter : lisez-le !) ; la troisième raison est que les deux romans de Patricia Parry que j'ai lus ont les mêmes qualités : tout le bien que j'ai pu dire du précédent aurait sa place dans le présent billet.
Je vous invite donc à relire mon avis sur "Petis Arrangements..." et j'ajouterai quand même quelques lignes à propos de "Cinq leçons sur le crime et l'hystérie".
Cela ne concernera pas l'intrigue : je serai muet comme une carpe à ce sujet. Il faut entrer dedans sans rien en connaître (sans lire la quatrième de couverture, même) et se laisser guider de rebondissements en bouleversements, entre les deux époques que Patricia Parry place en miroir l'une de l'autre. Dans "Petits Arrangements...", les héros du roman (Anne Faure et Alain le Tellier) trouvaient un écho à leurs aventures dans des évènements auxquels Voltaire lui-même avait été lié. Ici, les personnages du passé que convoquent Patricia Parry sont Freud et Charcot (entre autres) : Anne et Alain se trouvent mêlés à des crimes mystérieux qui offrent une étrange similitude avec d'autres meurtres survenus au cours de l'hiver 1885/1886 à Paris.
Si je m'attarde un peu, ce sera plutôt sur les qualités supplémentaires que l'on peut trouver dans ces "Cinq Leçons...". Car, même si le précédent roman de Patricia Parry était parfait, l'auteur à réussi à faire encore mieux (peut-on dire d'un roman qu'il est "plus que parfait" ?) en ajoutant quelques petites touches très réussies. En plus de l'intrigue solide et du plaisir (communicatif) qu'éprouve l'auteur à jouer avec la langue (elle passe subtilement du langage actuel au style des années 1880), elle a su approfondir ses personnages et détailler un peu plus ses décors. On entre plus dans les sentiments des divers protagonistes (des deux époques, 1885 et actuelle), et on connait mieux Alain le Tellier, grâce aux quelques éléments que Patricia Parry nous fournit à propos de son passé. Elle prend cependant le soin de ne révéler que quelques fragments, histoire de nous rendre son héros un peu plus familier, tout en nous donnant d'autres raisons de nous poser des questions sur le psychiatre à la Porsche. En saura-t-on plus au prochain épisode ?
Concernant les décors, c'est avec plaisir que j'ai pu faire du tourisme dans Toulouse et ses environs, proches et moins proches (on va jusqu'à Albi et Montpellier, quand même, et on pousse même jusqu'à Paris, évidemment). Bon, bien sûr, le tourisme se fait parfois au pas de course (ou à l'allure d'une Porsche) et l'on est souvent troublé dans la contemplation de la Ville Rose par le fait qu'un cadavre peut tomber à nos pieds à tout moment, mais le soin apporté par l'auteur à "fignoler" l'ambiance augmente encore le plaisir de lire. Et quand je parle d'ambiance, il y a bien sûr Toulouse au mois de Juillet, écrasée par la canicule, mais il y a aussi Paris durant l'hiver 1885, avec ses rues glaciales et peu sûres, avec la salle de garde de la Salpêtrière et l'amphi où Charcot donne ses cours, avec les bistrots d'étudiants où se retrouvent Freud et son ami Jacob Bloch, sans oublier les bouges qui servent de repaires aux activistes antisémites, tous plus patibulaires les uns que les autres. Tout cela donne au roman une telle vie que l'on se sent vraiment immergé au milieu des personnages. A tel point que, même si c'était à regret que j'interrompais ma lecture de temps en temps, j'avais l'impression de rester en compagnie d'Anne et Alain, de Jacob et de Sigismond... et de tous les autres. Je dois dire, également, que pendant ces pauses de lecture, je continuai à m'interroger, pour essayer de trouver la solution du mystère. Mais rassurez-vous, je n'ai rien trouvé et je me suis fait surprendre par la conclusion.
Dans mon précédent billet, je comparais Patricia Parry à quelques autres auteurs de romans noirs que j'aime beaucoup. Si elle continue comme ça, je vais finir par être obligé de comparer ces auteurs à Patricia Parry.
Lien : http://sebastienfritsch.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mjaubrycoin
  13 novembre 2015
Lors de la séance d'ouverture d'un congrès de psychiatrie à Toulouse,l'un des participants est assassiné.Il s'agit d'un célèbre acteur canadien qui s'est illustré dans une publicité pour le café et qui est victime de troubles bipolaires.
Avec le psychiatre qui l'a soigné, il a consigné un livre par lequel il raconte comment il a triomphé de la maladie.
La mise en scène macabre est soulignée par l'envoi à Anne Faure , ex-épouse du psychiatre Antoine LE TELLIER héros récurrent de Patricia Parry, d'un manuscrit écrit par Jacob Bloch ami de Freud à l'époque où ce dernier était venu à Paris pour suivre les cours de Charcot à La Salpêtrière.
Ce manuscrit relate une série de crimes qui se sont déroulés à la fin du 19ème siècle et dont les victimes étaient toutes proches de Charcot.
Le meurtrier parait revenir d'entre les morts pour poursuivre au XXIème siècle sa sinistre besogne.
Antoine LE TELLIER et Anne, aidés de leur ami le psychiatre Sami, enquêtent sur le manuscrit de Jacob Bloch alors que la plus proche collaboratrice du psychiatre BERGER est tuée à son tour.
Tout accuse de ce forfait le psychiatre NAVARRE atteint de troubles bipolaires lui aussi !
Son arrestation n'empêche pas le mystérieux meurtrier de poursuivre son parcours calqué sur les étapes d'un chemin de croix peint sur les murs d'une église du 16ème siècle de la campagne toulousaine.
Alors qu'Anne échappe de peu à la mort, les trois amis continuent leur enquête auprès de Maurice BERGER qui fut le mentor d'Antoine LE TELLIER pendant ses études et qui se consacre à une monographie sur le séjour parisien de Freud au cours duquel il a noué une solide amitié avec Bloch l'auteur du manuscrit. Mais qui est réellement Jacob Bloch ?
Ce roman policier est particulièrement passionnant tant par son intrigue originale que par sa profonde connaissance du milieu de la psychiatrie et de la psychanalyse ainsi que de son contexte historique.
Patricia Parry était vraiment une extraordinaire conteuse à la plume érudite et sa disparition plonge ses lecteurs dans l'affliction. Psychiatre elle même et exerçant en service hospitalier à Toulouse, elle connaissait particulièrement bien le milieu qu'elle décrivait. Ce devait être un excellent médecin et en plus, une femme charmante. J'espère que cette critique lui rend suffisamment hommage pour donner à d'autres lecteurs l'envie de se plonger dans ses romans qui sont tous excellents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cathe
  11 mars 2009
De nos jours à Toulouse, pendant un congrès de psychiatres, un acteur est assassiné avec une mise en scène particulière. Antoine le Tellier, Anne son ex-femme, et Sami, un ami, tous trois psychiatres, vont se trouver mêlés à ce crime qui sera suivi de plusieurs autres. Mais Anne reçoit un mystérieux manuscrit écrit de la main de Jacob Bloch, un ami de Freud, qui était avec celui-ci pendant son séjour à Paris en 1885. Tous deux assistent aux leçons de Charcot sur l'hystérie. Or plusieurs crimes ont lieu avec la même mise en scène que ceux de Toulouse. le tueur d'aujourd'hui est-il en train de reproduire ce qui s'est passé il y a plus d'un siècle, et surtout dans quel but ? Comprendre le passé sera nécessaire pour résoudre les crimes d'aujourd'hui.
Ceci est le deuxième roman de Patricia Parry sur le même thème avec toujours Antoine le Tellier comme héros. Je n'avais pas lu le premier et ce n'est pas du tout gênant.
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce policier bien construit qui est sur le monde de la psychiatrie et de la psychanalyse aujourd'hui. Pourtant il n'est pas nécessaire de connaître ce milieu pour apprécier pleinement les jalousies, querelles de chapelles, secrets et caballes en tout genre qui parsèment le livre. Les va-et-vient entre le passé et le présent sont présentés adroitement et vraiment le tout donne une lecture agréable, pas non plus inoubliable, peut-être un peu classique à mon goût, mais les autres avis que je donne en lien sont, eux, dithyrambiques ! Disons que sur le même thème j'avais préféré les romans de Frank Tallis (un peu bavards mais intéressants sur les débuts de la psychanalyse) et de Gattegno. Et j'ai aussi noté un polar de Rubenfeld qui me parait sympathique. J'oubliais le savoureux portrait de Maurice Berger qui ressemble beaucoup à un certain Jacques Lacan...


Lien : http://les-routes-de-l-imagi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tounet
  26 mai 2017
Un meurtre spectaculaire au cours d'un séminaire de Psychiatrie. Meurtre soigneusement mis en scène et qui rappelle la série commise 150 ans plus tôt, sombre collection à laquelle furent mêlés les pères de la médecine de l'âme: Charcot et Freud. Trois psychiatres vont mener l'enquête et découvrir biens des secrets sur la psychiatrie, sur Freud et sur eux-mêmes.
C'est bien écrit alternant le sud de la France d'aujourd'hui et la Salpêtrière de Paris dans les dernières années du XIX ÈME siècle. le début m'a semblé un peu mou mais après une centaine de pages, l'écriture est devenue plus efficace avant de devenir carrément spectaculaire sur la fin. Un bon moment donc et qui m'a permis de découvrir (un peu) un univers que je connais fort peu mais que l'auteur visiblement connaît fort bien... J'ai donc découvert un auteur que je recroiserai fort probablement avec plaisir au fil des mes lectures.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : charcotVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
301 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre