AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012256699
448 pages
Éditeur : Hachette (16/11/2016)
4.28/5   47 notes
Résumé :
La situation d'Eliott semble désespérée. L'équipe des rebelles a volé en éclats, Katsia est passée dans le camp ennemi et l'esprit du jeune terrien est coincé à Oniria. Le seul endroit où il est encore en sécurité est Oza-Gora. Mais la ville du Sable est à son tour menacée par la folle ambition de La Bête et de ses cauchemars. Le sort d'Eliott est plus que jamais lié à celui du monde des rêves : pour se sauver, il n'a pas d'autre choix que de sauver Oza-Gora.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,28

sur 47 notes
5
9 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Lire-une-passion
  20 décembre 2016
Qu'est-ce qu'il me tardait de lire ce dernier opus. Un an d'attente et de frustration à l'idée de devoir attendre de longs mois. Alors dès qu'il est enfin sorti, je n'ai pas hésité un instant. En plus de cela, je l'ai lu en lecture commune avec mon amie April, the Seven. Une pierre, deux coups. Joindre l'utile à l'agréable. Et quelle belle lecture ça été !
Eliott et le monde des rêves n'ont jamais été au plus mal, et la situation semble désespérée : l'équipe des rebelles a volé en éclats, Katsia est passé du côté ennemi et l'esprit du jeune terrien est coincé à Oniria. le seul endroit où il peut être protégé est Oza-Gora, mais même la ville de sable est mise en danger devant la folle ambition de la Bête et de ses cauchemars. Eliott va devoir prendre des décisions qui changeront le cours de sa vie et de celle des rêves. Des décisions qui pourraient avoir de grandes conséquences. Va-t-il faire les bons choix, ou va-t-il tout faire basculer dans le néant ?
S'il est vrai que j'ai eu du mal à me remettre dans le bain au début, c'est entièrement ma faute, étant donné que j'étais trop fatiguée pour me concentrer. Mais j'ai fini par me mettre un coup de pied aux fesses et à partir de cet instant, il m'a été difficile de quitter le livre. Les chapitres se lisent à une allure tellement rapide, qu'on ne voit pas les pages défiler. Encore une fois, l'auteure a réussi à me surprendre avec les retournements de situations et le suspense qu'il y avait autour. On est heureux de retrouver tous ces personnages, même si certains nous ont déçus par les choix qu'ils ont faits.
Tout d'abord Eliott. Certes, il grandit mentalement, mais à certains moments, j'avais envie de le secouer un peu. Certes, il fait des découvertes qui pourraient mettre à terre beaucoup de personnes et dans un sens, je comprends comment il réagit, mais il est un peu égoïste aussi. Dès qu'il a enfin les réponses à ses questions, il part, tout seul, sans penser aux conséquences. Il pense à lui avant tout, à son passé, son présent et son futur. Pas au futur d'Oniria et ce qui pourrait être engendrer s'il abandonnait les autres. Bien sûr, je conçois que ça lui est utile et qu'il finira par relever la tête, mais sur le coup, on a vraiment envie de le secouer. Heureusement, ce n'est pas pendant tout le roman, car il prend des décisions, fait des choix dont il n'a pas vraiment le temps d'approfondir, car Oniria se meurt, et c'est devenu sa seconde maison.
Ensuite, vient Katsia. Elle a changé de camp, et je dois avouer que quand j'ai lu ça dans le tome précédent, j'étais tellement déçue que je l'ai détestée en une phrase. Bon, il faut aussi dire qu'avec son caractère particulier, c'était soit on l'aimait, soit on l'aimait pas, mais tout de même... aller dans le camp ennemi ! Et puis... On réapprend à la découvrir, et à s'attacher de nouveau à elle. Certes, elle a des réactions qui peuvent décevoir, mais contrairement à ce que je pensais, j'ai réussi à m'attendrir. On en apprend aussi un peu plus sur elle, on suit ses pensées et tout ce qu'elle imagine par la suite. Autant dire que ça ajoute une autre dimension à son personnage !
Quant au Marchand de Sable, j'avais deviné avant que la révélation n'arrive. Cependant, il prend une certaine place dans ce dernier tome, que j'étais heureuse de voir. On en apprend aussi bien plus sur lui, son passé, sa relation assez ambiguë avec Mamilou (qu'est-ce que je l'aime, elle!). Il devient de plus en plus attachant, même s'il garde une part de mystère. Mais c'est aussi ça qui fait son charme et son personnage aussi atypique.
Évidemment, il n'y a pas que ces trois personnages que nous croisons, mais je vous laisse le plaisir de découvrir ou redécouvrir les autres ! Ce serait dommage de vous gâcher la surprise. Car croyez-moi, l'auteure s'est lâchée avec ce dernier tome, pour nous offrir quelque chose d'encore plus grand et gros ! J'avais un peu peur du dénouement final, je vous l'avoue, mais en fait, tout en prenant son temps, elle a su rendre ces révélations percutantes !
Quant à la fin, mon Dieu... En fait, B.F Parry aurait dû prévoir un lot de mouchoirs avec chaque livre. En plus d'être en pleine tension, on pleure. Beaucoup. Parce que c'est la fin. Parce que c'est triste. Parce qu'on ne veut pas que ça se termine. Parce que le choix final d'un personnage nous fait mal au coeur. Parce qu'Oniria est bel et bien fini. Et parce que cette série est un coup de coeur monumental. Autant l'univers que les tomes séparés. Parce que l'auteure a réussi à me faire rêver, à me demander presque si tout ceci n'existait pas vraiment. Non mais vraiment, on se pose la question si Oniria n'existe pas réellement et si les rêves ne nous envoient pas cette poudre pour dormir rapidement. Personnellement, je rêverai de visiter ce monde si particulier et atypique. Mais vraiment. Bon, je dois avouer que j'ai une petite frustration sur la fin, mais ça, c'est mon coeur de guimauve qui le veut, parce que cette fin est parfaite, quand on est reste censés. L'auteure n'aurait pas pu faire meilleur choix. Néanmoins, je ne dirai pas « non » à une suite, au contraire ! Je dirai mille fois un gros « OUI ! » !​
En résumé (parce qu'il faut bien s'arrêter un jour...), c'est un dernier tome qui clôt parfaitement cette série magique, atypique et qui transporte dans un monde merveilleux, malgré la menace de la Bête qui ne cesse d'évoluer. Je suis vraiment déçue d'avoir tourné la dernière page, et de me dire qu'Oniria c'est fini. Malgré tout, vous pouvez être sûrs que je relirai cette merveilleuse saga et que je conseille à tout le monde de craquer et de l'acheter, de la lire et surtout, de profiter de cette lecture pour rêver à votre tour !​
* Je remercie Marie et Hachette pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Ewylyn
  07 avril 2017
Je viens de fermer le quatrième et dernier tome d'une série absolument merveilleuse ! Je suis très fan d'Oniria, je suis méga contente d'avoir pu découvrir cette saga, très heureuse de ce tome qui est une conclusion qui casse la baraque, trop triste de dire au revoir à tout ce beau monde. J'ai passé un excellent moment en compagnie d'Eliott à Oniria, j'ai hâte de lire les prochains romans de l'auteure.
Le quatrième tome envoie du lourd. Franchement, c'est une conclusion absolument génial, il y a une bonne alchimie entre les révélations et l'action. le final n'est pas trop rapide, ni trop lent ; les dernières pages procurent un vrai sentiment de fin, entre amertume et douceur. L'amertume de quitter nos héros, l'amertume d'être triste pour certains choix, certaines personnes (ceux qui ont lu comprendront) et en même temps, beaucoup de douceur, de gaieté, d'espoir. C'est un final de haute qualité, je n'espérais pas tant. L'auteure sait clôturer sa série en nous proposant de très bonnes réponses aux questions qui nous auront tenu en haleine durant les précédents tomes. Tout trouve une explication et un point final : la Bête, les parents d'Eliott, Mamilou, Katsia, Eliott lui-même.
J'ai apprécié ces révélations, elles sont bien amenées, savamment distillés parmi ces 400 pages. J'avais toujours l'impression de découvrir un point crucial et mon envie de poursuivre ma lecture a toujours gagné. J'ai eu du mal à me détacher de ma lecture, je voulais toujours en savoir plus, voir si j'avais raison ou tort, voir jusqu'où l'histoire aller nous mener. C'est fou de voir à quel point le récit est haletant. La plume de l'auteure nous plonge aisément dans son univers, elle sait décrire les paysages, les actions - la bataille finale est prenante du début à la fin. le style est fluide, travaillée - j'aime les descriptions d'Oniria et d'Oza-Gora, c'est tellement enchanteur. Les émotions sont présentes, j'ai oscillé entre la peur, le doute, la joie, la colère, la surprise, la tristesse. La palette des émotions est diversifiées et les dialogues sont bien menées, le récit est prenant et rythmiquement chouette. Je n'ai pas trouvé de temps morts.
L'intrigue principale est la suite directe du précédent tome. Nous nous retrouvons avec Mamilou bien décidée de sauver son fils et son petit-fils ; de l'autre côté, un étrange homme mène l'enquête, il est envoyé pour tuer Eliott et son père, sans compter Christine, perdue, élevant les jumelles dans cet ouragan. Dans le monde des rêves, les cauchemars prennent le pouvoir, les trahisons et les alliances se font et défont, rien n'est figé et c'est ce qui m'a entièrement séduite. Tout est en mouvement, nous avons de très belles surprises, des retrouvailles touchantes et inespérées. Eliott doit affronter beaucoup de problèmes, il doit faire face à la vérité, il doit se surpasser et grandir. L'intrigue est prenante, j'ai passé un bon moment à la découvrir et elle m'a enchantée, je l'ai trouvé géniale.
Eliott est un héros extraordinaire. Je suis scotchée par sa force de caractère qui se retrouve ébranlée lors de ce tome, il nous montre un autre visage. Un côté plus sombre et noir, plus triste et en colère. J'aurais pu en être agacé, mais pas du tout, je me suis dit que cela faisait partie du personnage, de son histoire. J'ai aimé son évolution, les difficultés qu'il a traversé. C'est un très bon personnage, complet et fascinant. Je voue une admiration sans bornes pour Mamilou et le Marchand de sable, ce sont deux excellents protagonistes comme Katsia, ce fut une vraie surprise en ce qui concerne son histoire. Aanor reste sympathique, comme Til ou encore les jumelles, j'ai apprécié d'en apprendre plus sur les parents d'Eliott ou Jabus. La mère d'Aanor reste le personnage que j'aime le moins, je la trouve détestable, comme le chef de la CRAMO.
En conclusion, ce quatrième tome est grandiose. Il offre de vraies réponses aux questions que l'on se pose depuis le premier tome. L'intrigue est complète et haletante, j'ai aimé les descriptions, les émotions que le récit procure, le mélange action-révélations fonctionne du tonnerre. Les personnages connaissent une belle évolution, le style est prenant, fluide et travaillé. J'ai pris plaisir à découvrir ce dernier tome qui m'a réservée bien des surprises et ce fut un gros coup de coeur. La série est formidable et je prendrais plaisir à la relire un jour.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EnjoyBooks
  25 février 2017
Oniria – Livre 4 : le réveil des fées de B.F. Parry.
(Genre : Jeunesse, Fantastique).
Editions : Hachette
Prix : 16,50€ (Partenariat)
Date de parution originale : 23 novembre 2016
Résumé (SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS !) : La situation d'Eliott semble désespérée. L'équipe des rebelles a volé en éclats, Katsia est passée dans le camp ennemi et l'esprit du jeune terrien est coincé à Oniria. le seul endroit où il est encore en sécurité est Oza-Gora. Mais la ville du sable est à son tour menacée par la folle ambition de la Bête et de ses cauchemars. le sort d'Eliott est plus que jamais lié à celui du monde des rêves : il va devoir prendre les décisions les plus difficiles de sa vie, et de ses choix dépendra le salut d'Oniria.
Mon avis : Après 4 tomes, la série « Oniria » se termine… Dire au revoir à Eliott et à ses acolytes n'a pas été facile. J'ai toujours apprécié cette série jeunesse qui pour moi est au-dessus des autres. Un univers riche, des personnages attachants et des idées originales ! « le réveil des fées » possède une couverture magnifique comme les autres opus. J'avais tellement hâte de lire la suite après la fin du tome 3 ! Et je n'ai pas été déçu. B.F. Parry a fait attendre ses lecteurs, mais c'était pour la bonne cause.
L'auteur commence directement là où elle s'est arrêtée dans le tome 3. On sent que ce tome est important et que les choix que vont prendre nos héros vont être cruciaux. L'auteur permet au lecteur de se remémorer l'histoire et de faire un point sommaire sur l'intrigue. J'ai de suite été curieux de voir comment les choses allaient se passer. Si on sait qu'une bataille est inéluctable, je voulais voir comment l'auteur allait réussir à nous y amener.
J'ai toujours adoré Eliott au fil de l'histoire. C'est un jeune homme très mature pour son âge. Il possède des réflexions dignes d'un adulte et ses choix lui ont toujours permis de s'en sortir. J'ai retrouvé dans le tome 4 cet Eliott… mais par moment il m'a agacé. Il y a des fois où je ne le reconnaissais plus. Lui qui a toujours été serein, il a des fois où il s'énervait, où il s'en prenait à quelqu'un sans peser le pour et le contre. Il a parfois été égoïste alors que son intervention à « Oniria » est primordiale. Il reste tout de même un personnage attachant avec de vraies valeurs et un sens de la fidélité honorable. D'autres personnages s'ajoutent au tableau : Aanor, Katsia, le Marchand de Sable, la Bête… Beaucoup ont un rôle important à jouer pour délivrer le pays des rêves. Et certain, on n'y pensait même pas ! B.F. Parry a réussi à créer des personnages qui tiennent la route et que le lecteur ne peut pas oublier.
Le rythme est bon même si dans le premier tiers, l'action n'est pas là. Et c'est normal ! L'auteur prépare le terrain et place les derniers pions. Elle fait en sorte que tout soit prêt pour LA scène importante du bouquin. Ce que j'aime avec cette série, c'est qu'on a des points de vue de différents personnages. Qu'on soit à « Oniria » ou dans le monde terrestre, du côté des méchants ou des gentils. Ça apporte un vrai plus au récit tout comme une bonne dynamique. En tout cas, on ne risque pas de s'ennuyer !
L'univers d'« Oniria » restera vraiment ancré dans ma mémoire. Il est riche, plein de découvertes et de surprises. On est toujours pris à revers par des capacités ou des personnages incroyables. L'auteur a vraiment su l'exploiter à fond ! Et pour un roman jeunesse, ça fait du bien d'avoir quelque chose de fouillé. Si vous cherchez un univers qui émerveille et qui peut aussi devenir sombre… ce roman est fait pour vous. Je trouve qu'il aide vraiment à développer l'imaginaire des lecteurs. Bravo B.F. Parry !
La plume de l'auteur me plaît toujours autant. Ce n'est pas une plume bridée par la catégorie du roman et c'est ce que j'apprécie. Les phrases sont bien construites avec des termes adultes et c'est ce qui donne toute la maturité au récit. Grâce au style d'écriture on voyage, on visualise et on en prend plein la vue en restant chez nous. La fin m'a beaucoup plu et m'a touché. Il y a des choses surprenantes et des choix consciencieux. Mais c'est un final honore la saga ! Je ne peux que vous recommander cette série. Elle plaira aux petits comme aux grands, j'en suis persuadé !
Ma note : 8/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ninon16
  27 mai 2018
et voilà le dernier tome d'Oniria fini. Il s'agit d'une série française qui s'est révélée être une excellente surprise, s'améliorant à chaque tome. J'ai tout de même trouvé le tome 4 un poil en-deçà du précédent tome.
La situation à la fin du tome 3 paraissait catastrophique, presque impossible à inverser, semblait-il : de nombreux retournements de situation avaient changé la donne pour Eliott et sa bande à la recherche de son père et de son sablier. En commençant le tome 4, je me posais donc sérieusement la question de savoir comment Eliott allait bien pouvoir s'en sortir. Ce que j'ai aimé, c'est que pour résoudre cette énorme aventure commencée dans le premier tome et qui s'est complexifiée au fil des pages, l'auteure mobilise chacun de ses personnages, y compris ceux auxquels on s'attendait le moins.
On est donc assez loin de l'histoire cliché où le personnage principal, le héros, est presque sans défauts et tout-puissant, sauvant la situation à lui tout seul à chaque occasion. Ici, il s'agit de complicité, de collaboration où chacun a sa part à jouer et où Eliott, pourtant le héros de l'histoire, accomplit un rôle assez similaire à celui des autres, sauver le monde d'Oniria.
Les chapitres permettent d'alterner les points de vue de plusieurs personnages : Louise, Eliott, Katsia, etc. Et j'ai adoré cette diversité d'opinions, on en apprend bien plus sur ces personnages tous aussi forts les uns que les autres. A travers eux sont véhiculées de nombreuses valeurs et il y a véritablement une forme de leçon de sagesse à retenir de cette série dans son entier.
Ce qui m'a plus gêné, en revanche, c'est certains passages qui me donnaient l'impression de ne pas avoir beaucoup de lien avec l'histoire en général et de ralentir l'intrigue plus qu'autre chose. Je ne me suis pas non plus sentie aussi à fond dans l'histoire qu'avec le tome 3, aussi suspendue à ce qui se déroulait. Ce quatrième tome n'en reste pas moins bon, mais ce n'est pas le coup de coeur que j'attendais.
Un tome un peu moins bon que le précédent selon mon ressenti, mais une action bien remplie qui clôt une excellente série française. Oniria est une série jeunesse à ne pas sous-estimer !
Lien : https://livresdecoeur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Estoula
  24 janvier 2018
Eliott, coincé dans le monde des rêves doit faire face à des choix difficiles . La Bête qui a pris possession du royaume d'Oniria veut s'emparer d'Oza-Gora,la ville du sable. Eliott et ses amis, plus décidés que jamais à sauver le royaume des rêves braveront les dangers mais réussiront-ils à sauver le royaume des griffes des cauchemars ?
J'ai adoré ce livre car il y a beaucoup de suspense et d'action.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EstoulaEstoula   06 février 2018
Il faut connaître précisément ses objectifs si on veut les atteindre.
Commenter  J’apprécie          20
EwylynEwylyn   27 juillet 2017
Ce discours-là, c'est Jov' qui devrait le prononcer, espèce d'allume-gaz mal peigné ! éructa-t-elle.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de B. F. Parry (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de B. F. Parry
trailer du livre Oniria.
autres livres classés : rêvesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3580 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..