AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266315999
528 pages
Éditeur : Pocket (19/08/2021)
  Existe en édition audio
3.72/5   111 notes
Résumé :
Après L’Été des quatre rois, couronné par le Grand Prix du roman de l’Académie française, Camille Pascal nous fait entrer cette fois de plain-pied dans le Versailles de Louis XV pour y surprendre ses amours passionnés avec la duchesse de Châteauroux. Subjugué par cette femme qui se refuse pour mieux le séduire, le jeune roi lui cède tout jusqu’à offrir à sa maîtresse une place qu’aucune favorite n’avait encore occupée sous son règne. Leur histoire d’amour ne serait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 111 notes
5
14 avis
4
18 avis
3
5 avis
2
4 avis
1
0 avis

palamede
  25 septembre 2020
Camille Pascal s'amuse et fait de l'esprit en proposant une belle manière de revisiter l'histoire de France. Les royales amours plus exactement. Ainsi il brosse le portrait de Louis XV en « roi maussade et parcimonieux à l'excès » que son grand amour des femmes, hormis la sienne, pousse la cour à mille intrigues et autres cabales.
Comme Camille Pascal on s'amuse. Surtout de la façon dont il met en scène des personnages historiques sans se priver de grivoiseries et de piques acérées. Et si parfois Pascal force le trait — et se complaît dans de longues descriptions vestimentaires ou culinaires — à cette aune on prend un réel plaisir à redécouvrir Louis XV. Hélas en roi souvent plus soucieux de sa vie intime que des choses de l'État (même s'il part en campagne comme à Metz où la maladie manque de lui ôter la vie), entouré d'une cour centrée sur elle-même, symbolisant à eux seuls le début du déclin de la monarchie absolue.
Commenter  J’apprécie          887
Cannetille
  03 novembre 2020
Après deux de ses soeurs aînées, la belle et ambitieuse Marie-Anne de Mailly-Nesle devient à son tour l'objet de la passion amoureuse de Louis XV. Avec le soutien du maréchal de Richelieu, elle se hisse bientôt à la position de toute puissante favorite en titre, suscitant craintes et jalousies à la Cour de Versailles et s'attirant la haine du peuple français. Ayant poussé le Roi dans la guerre de succession d'Autriche, elle le rejoint à Metz où l'adultère royal publiquement exposé fait scandale. Mais Louis XV y tombe gravement malade, occasionnant un subit renversement de situation. Face à la pression de l'Église et des ministres sur un souverain affaibli, la maîtresse royale risque bien de choir brutalement de sa position…

Camille Pascal s'est imprégné d'une volumineuse documentation pour nous restituer, avec naturel et intelligence, les intrigues de Cour et les manoeuvres politiques autour d'un Louis XV trentenaire qui commence à imposer sa propre manière de gouverner. On y perçoit un roi peu intéressé par la vie politique, plutôt casanier et sans beaucoup de charisme. Déjà transparaissent les grands traits qui altéreront l'image royale tout au long de son règne : l'inconduite de sa vie privée et les intrigues incessantes autour de ses favorites, ses velléités à gouverner seul alliées à un manque de fermeté qui l'amènent à contourner secrètement ses ministres plutôt que d'imposer clairement ses décisions, le mécontentement de son entourage qui multiplie les cabales et contribue à son impopularité croissante. A Metz se joue bien plus que la chute d'une favorite : c'est l'image-même de la monarchie qui en ressort écornée, tandis que l'humiliation publique de Louis XV exigée par le parti dévot motivera pour longtemps la haine du souverain envers les Jésuites.

Historiquement érudit, l'auteur réussit aussi à merveille à recréer l'atmosphère de cette Cour et la psychologie de ses personnages, prolongeant la restitution de leurs lettres authentiques de sa propre rédaction ironique et acérée parfaitement dans le ton. Il nous livre un tableau réaliste et vivant, dont les mille détails éclairent avec humour les failles et les ambitions d'un microcosme bien plus préoccupé par ses luttes intestines pour le pouvoir, la richesse et le plaisir, que par l'exercice de ses devoirs d'état.

Elégant et brillant, ce roman impressionne autant par la clarté de son analyse historique que par le brio de sa plume qui sait si bien rendre l'esprit et la langue de l'époque. Entre les combats sans merci pour s'y faire une place et la conserver, les fièvres que le charlatanisme médical rend encore plus terrassantes, et la peur de l'au-delà entretenue par un clergé avide de sa part du pouvoir, la Cour de Versailles n'y a jamais autant pris les allures d'un éblouissant, mais dangereux et fétide marigot.

Lien : https://leslecturesdecanneti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          784
Eve-Yeshe
  09 septembre 2020
J'ai choisi ce roman, car j'aime beaucoup l'écriture de Camille Pascal, c'est une friandise qui se déguste, lentement… Et en plus, je connaissais mal Louis XV, son illustre bisaïeul m'ayant beaucoup plus intéressée, il convenait donc de réparer un peu cette méconnaissance…
On s'intéresse ici à une période très courte (entre le 08/09 1741 et le 3 avril 1746), du règne du Bien-aimé, qui vient de perdre sa maîtresse, Pauline de Vintimille, morte après son accouchement, tandis que sa soeur Marie-Anne piaffe d'impatience pour prendre la suite. Il est vrai que la famille Mailly-Nesle a bien fourni le Roi en maîtresses ; avant la duchesse, il y a eu Louise de Mailly, que Marie-Anne va faire chasser purement et simplement du palais tandis que la quatrième soeur, Hortense de la Tournelle est en alerte aussi…
Camille Pascal raconte avec beaucoup de verve, tout ce qui se trame autour du Louis XV, les clans qui se forment parmi les courtisans, car le Cardinal de Fleury prend de l'âge, et parmi les impatients, on note l'oncle de Marie-Anne, le Duc de richelieu (descendant du Cardinal) libertin qui saute sur tout ce qui bouge… Évidemment, on va avoir des complots contre Marie-Anne qui sait se faire courtiser, pour attiser l'amour royal… et suivre les clans qui s'affrontent Maurepas et les siens d'un côté, Richelieu de l'autre, c'est passionnant…
Ce qui frappe, c'est la manière dont Louis XV se laisse gouverner par ses pulsions sexuelles, (ou par la chasse d'ailleurs, il aime traquer tous les gibiers !) et sa belle Marie-Anne, rêve de le voir en « héros de guerre » ce qui risque d'avoir des conséquences… et veut à tout prix un titre de duchesse mais il faut lui trouver une terre et ce sera… Châteauroux (elle ne sait même pas où ça se trouve !)
Quoi qu'il en soit, la belle est quand même intéressante, quand elle se mêle de politique, il faut le reconnaître, alors que Marie Leszczynska est tellement effacée noyée dans sa bigoterie. Camille Pascal nous propose au passage des lettres échangées entre Marie-Anne et Richelieu assez truculentes, parfois même osées, très explicites en tout cas, persuadée qu'elle ne risquait rien…
La médecine de l'époque fait froid dans le dos, le Roi a tellement reçu de « saignées » lorsqu'il a été malade à Metz qu'il a failli y laisser sa vie, augmentant d'autant plus les trahisons, coups bas… on croise au passage M. de la Peyronie, chirurgien du roi, ou encore deux médecins venant de l'illustre faculté de médecine de Montpellier qui s'expriment en patois occitan pour ne pas être compris ce qui augmente la suspicion à leur égard…
J'ai beaucoup apprécié la langue : on se sent catapulté au siècle de Louis XV avec des expressions de l'époque, une manière coquine de parler de sexe autant que de nourriture, entre deux tasses de chocolat. On ne dira jamais assez les vertus du chocolat!
Un petit clin d'oeil en passant au titre savoureux qui fait penser bien-sûr à la journée des dupes sous le règne de Louis XIII
Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce livre et la verve de Camille Pascal dont j'ai déjà beaucoup aimé le précédent roman historique : « L'été des quatre rois » et il m'a donné envie de creuser un peu le règne de Louis XV, ma pauvre PAL va se mettre en grève, une fois de plus !
Un grand merci à NetGalley et aux éditions Plon qui m'ont permis de découvrir en avant-première ce livre et de retrouver un auteur que j'apprécie beaucoup. (Sortie 28/08/2020)
#rentreelitteraire2020 #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          716
Verdure35
  20 juillet 2020

C'est toujours avec gourmandise que j'ouvre un livre de C.Pascal: belle écriture, choix des mots qui claquent, des mots plaisants, dans l'ambiance exacte des faits racontés.
Celui ci est de la même veine ; c'est un roman historique, les bases sont vraies, le talent de l'auteur fait le reste.
Cette "Chambre des dupes "n'est pas sans rappeler la "journée des dupes" en 1630, qui concernait Louis XIII et son Cardinal Mazarin.
Ici, il s'agit de Louis XV, nous sommes dans les années 1742-1745.
Défile la cour du jeune roi, et de ses imposants personnages; Louis XIII bel homme aime la "douceur" féminine privé qu'il en est par la reine.Il s'amourache d'une très jeune femme, Marie-Anne, soeur de la précédente favorite, elle se fait désirer et a du caractère.Le roi l'impose à la Cour, mais les affaires du royaume n'attendent pas trop, et pour faire court, le roi ayant des problèmes avec le roi de Prusse,il part en guerre, mais tombe malade à Metz.
Il garde la chambre(que l'on aère surtout pas par crainte des miasmes du dehors) un bon moment, la Faculté se déplace avec clystères et saignées, toute la pourpre cardinalice est présente, et la Cour, avec sang-bleu, ou moins bleu se précipite également . Il y a du monde dans la chambre...
Et bien sur , se risquant à mi-mots à évoquer la mort du roi ,se nouent des cabales plus ou moins dangereuses,on envisage la suite, on se place déjà, la favorite est dans le coin , secondée par son "oncle" un Richelieu, petit neveu du grand cardinal, mais fieffé coquin lui aussi. L'Eglise réussit à convaincre le roi de se confesser quasiment publiquement et de remettre de l'ordre dans sa vie, avec les bannissements que cela suppose, mais ce sera pour un temps seulement parce que le roi guérit sauf de cette humiliation , Marie-Anne décédera peu après, laissant la place à la Pompadour, le roi décède 30 ans plus tard de la variole.
Un grand bonheur de lecture qui nous rappelle notre Histoire.
Merci aux EDTs Plon et à NetGaley pour cet envoi. Sortie le 20/08/2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
tynn
  20 septembre 2020
Royauté et libertinage. Ou les amours scandaleuses de Louis XV et des soeurs Mailly-Nesle.
Dans le secret des alcôves se nouent les intrigues de Cour sous le règne du Bien-aimé.
Chacun place ses pions grâce aux dentelles de ces dames. Les soeurs Mailly-Nesle, se succèdent dans la couche royale, l'une après l'autre (et parfois en même temps) : jeu dangereux fait de complots et de chausse-trappes où la longévité de la relation amoureuse est réduite à quelques mois.
Avant la Pompadour, La belle Marie-Anne de Châteauroux va être au centre d'un scandale d'Etat dans la bonne ville de Metz où le roi, en campagne, manque de perdre la vie de maladie. Punition divine? L'occasion de voir s'affronter les cabales de pouvoir dans des luttes d'une férocité sans merci.
L'auteur nous divertit avec talent, sarcasme et une pointe de libertinage, illustrant cet art de faire le courtisan auprès d'un monarque de droits divins. Sa documentation faite de correspondances et mémoires est impeccable, sur la façon de vivre à la Cour et dans la France du 18ème siècle, toutes couches sociales confondues.
De Versailles aux autres demeures royales disparues, de la « garde de robe » aux arts de la table ou de la décoration, des distractions et de l'étiquette, c'est un monde clos, codifié et décadent qui se dessine, avec en arrière-plan la géopolitique européenne et les conflits d'alliances ou de succession.
Il faut aimer l'Histoire, petite et grande. On peut sans doute reprocher une perte de rythme narratif par excès de précisions, mais comment ne pas saluer l'érudition, le sens de la formule et le décor.
Il est si aisé de changer d'époque avec le talent de conteur de Camille Pascal, sa plume délicieusement adaptée au sujet, et un montage impeccable pour une tragédie féroce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240


critiques presse (1)
LeFigaro   16 septembre 2020
Le récit élégant et haut en couleur des amours passionnées de Louis XV avec la duchesse de Châteauroux.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
CannetilleCannetille   03 novembre 2020
La vie de Cour exigeait une santé de crocheteur et une parfaite indifférence à tout ce qui n’était pas la volonté du roi. Lui seul décidait du jour ou de la nuit, du réveil ou du sommeil, de la joie ou de la tristesse. Le reste n’existait pas et, en réalité, n’avait été créé par Dieu que pour les gens du commun, mais, dans ce pays-ci, les lois de la nature, si elles n’étaient pas suivies par le roi, n’en étaient pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
palamedepalamede   27 septembre 2020
Les Anglais, dont la perfidie n’était pas qu’une figure de style, travaillaient à ressusciter contre l’arrière-petit-fils la formidable coalition qui, trente ans plus tôt, avait bien failli emporter la puissance du roi Louis XIV ...
Commenter  J’apprécie          320
palamedepalamede   26 septembre 2020
Un faux pas, une chute, le moindre geste déplacé ou ridicule, bref tout ce qui pouvait faire rater une présentation à la Cour disqualifiait une débutante pour le restant de sa vie et entachait le prestige de toute une famille. 
Commenter  J’apprécie          320
palamedepalamede   24 septembre 2020
Ne plus être capable de plaire à un homme et rejoindre ainsi le troupeau des femmes qui avaient servi restait aux yeux de ce séducteur impénitent [le duc de Richelieu] une faute de goût si impardonnable qu’elle méritait le couvent. 
Commenter  J’apprécie          290
CannetilleCannetille   03 novembre 2020
Comme l’avant-veille, il trouva Marie-Anne à sa toilette qui taquinait toujours avec le même flegme ses pots à onguent et semblait ne faire aucun cas de l’agitation dont son appartement était la proie depuis le matin. Les marchandes à la toilette, les merciers et les tailleurs d’habits disputaient aux petits-maîtres et aux talons rouges l’honneur de lui souhaiter le bonjour. Un nouvel astre naissait à Versailles, et chacun voulait assister à son lever. Le duc plaisanta sur ce changement de décor aussi brillant que subit et complimenta sa nièce sur la place importante qu’elle venait de remporter comme il aurait félicité un maréchal de France qui a obtenu son bâton. Le contraste avec sa dernière visite était frappant, et seule la cour de Versailles savait réserver au genre humain de si magnifiques pieds de nez à la destinée. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il aimait la fréquentation du pouvoir, car, avec lui, ce qui était prévu n’arrivait jamais et l’imprévu, au contraire, était toujours certain. Versailles se réduisait à un immense tapis vert où chacun misait quotidiennement son existence dans l’espoir de tirer un jour la bonne carte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Camille Pascal (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Camille Pascal
Vous nous l'avez réclamé… le libraire Gérard Collard l'a fait !!! Il vous présente sa sélection de livres « coups de coeur » sortis récemment… • • Journal de Edmond et Jules de Goncourt aux éditions Folio Classique https://www.lagriffenoire.com/1094523-romans-journal.html • La Loi des hommes de Wendall Utroi aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1093339-romans-la-loi-des-hommes.html • Les Yeux d'Ava de Wendall Utroi aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1055214&id_rubrique=25 • La Chambre des dupes de Camille Pascal aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1087392-romans-la-chambre-des-dupes.html • L'Été des quatre rois de Camille Pascal aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1010668-romans-l-ete-des-quatre-rois.html • Prendre un enfant par la main de François-Xavier Dillard aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1092811-romans-prendre-un-enfant-par-la-main.html • La fiancée américaine de Éric Dupont aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24321-poche-la-fiancee-americaine.html • L'attaque du Calcutta-Darjeeling: Une enquête du capitaine Sam Wyndham de Abir Mukherjee et Fanchita Gonzalez-Batlle aux éditions Folio Policier https://www.lagriffenoire.com/1058224-divers-polar-l-attaque-du-calcutta-darjeeling---une-enquete-du-capitaine-sam-wyndham.html • Les princes de Sambalpur de Abir Mukherjee, Fanchita Gonzalez-Batlle aux éditions Folio Policier https://www.lagriffenoire.com/1094512-romans-les-princes-de-sambalpur---une-enquete-du-capitaine-sam-wyndham.html • Rêveuse bourgeoisie de Pierre Drieu la Rochelle aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1000074-romans-reveuse-bourgeoisie.html • Une déflagration d'amour: Aimer une enfant, en sauver mille... de Tina Kieffer aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1089424-poche-une-deflagration-d-amour.html • • • Commandez tous vos livres sur le site officiel de la Griffe Noire lagriffenoire.com •
+ Lire la suite
autres livres classés : France (Louis XV)Voir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2426 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..