AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749163919
Éditeur : Le Cherche midi (09/01/2020)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Quand il est élu maire du village qui l’a vu naître, dans les Ardennes, Paul jubile : il va consacrer sa vie aux autres.
À son troisième mandat, le « terrain » et un drame personnel l’ont usé. Sa vie bascule. Il est reconnu coupable d’un meurtre et condamné à vingt ans de prison ferme.
Comment a-t-il pu en arriver là ?
Sur le chemin qui le mène vers sa cellule, Paul se souvient, de son idéalisme avant la désillusion, d’une vie d’homme de plus en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
mariech
  07 janvier 2020
Paul Morand est le maire d'un petit village des Ardennes françaises , brillant élève, il a choisi de revenir dans son village d'enfance et de se présenter aux élections .
C'est grâce à son jeune âge , à ses espoirs de changements qu'il va gagner la confiance des habitants et par la même occasion se faire un ennemi , le maire sortant .
Quelques décennies plus tard , le vent a tourné pour Paul M. , l'impensable est arrivé , il est soupçonné du meurtre de Paul Gentil ,le fils de son ennemi , l'ancien maire .
Chronique très juste de la vie d'un maire actuel , tous les problèmes rencontrés sont analysés , les migrants , le racisme mais également les pertes d'emploi , les petits magasins qui ferment , les habitants qui se sentent délaissés par les élus .
J'ai beaucoup moins aimé l'histoire de la rivalité , de la haine entre le maire et son ennemi , ces passages m'ont semblé peu nuancés .
Malgré tout , un beau portait de la vie d'un maire aujourd'hui , de ses nombreuses responsabilités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          294
Waterlyly
  01 janvier 2020
Lomieu, petit village des Ardennes. Paul Morand, le maire en cours d'activité et exerçant son troisième mandat, se retrouve sur le banc des accusés. Il est effectivement présumé coupable du meurtre d'un journaliste, Jacques Gentil. Il va finalement être condamné à vingt ans de prison. Comment Paul, à qui tout semblait réussir, en est-il arrivé là ?
Voilà un très court roman qui peut parfaitement se lire d'une traite, mais qui n'en est pas moins dépourvu d'une grande densité et d'une grosse dimension psychologique. J'ai totalement accroché à l'histoire de ce maire et j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre.
Si le roman s'ouvre sur une scène au tribunal et sur la condamnation de Paul, le propos du récit ne va pas s'arrêter là. Pendant que Paul sera conduit dans un fourgon à la prison, il va égrener les souvenirs de ses trois mandats.
Le lecteur va tour à tour découvrir un Paul ambitieux, plein d'illusions, mais aussi sous pression intense et borderline. En plus des soucis qu'il a à gérer en tant que maire, il a des problèmes personnels avec sa femme. J'ai senti qu'à tout moment Paul pouvait perdre le contrôle.
L'auteur nous fait rentrer dans les coulisses de la gestion d'une mairie, et j'ai vite constaté que tout n'est pas si simple, comme il y paraît de prime abord. J'ai suivi avec intérêt toutes les décisions de la mairie, et j'ai trouvé très intéressant le procédé de flash-back qu'use Paul, pour ainsi, au fil de ses souvenirs, immerger le lecteur dans cette politique de mairie.
C'est Paul qui va porter le récit et il faut bien avouer que l'auteur a su le brosser à la perfection, le rendant profond, avec ses parts d'ombre, ses faiblesses et ses convictions. Ce n'est pas un personnage statique et l'on sent une réelle évolution au fur er à mesure des mandats qu'il exercera.
La plume est réellement addictive. le roman est très court, et j'avoue que les pages ont défilé pour ma part. Les petits chapitres apportent beaucoup de rythme, et j'ai apprécié l'usage de la première personne lorsque c'est Paul qui prend la parole.
Un roman qui explore les coulisses de la mairie d'un village de France, le tout servi par un personnage principal borderline et grâce auquel le lecteur suivra en filigrane les tenants et aboutissants du travail de maire. Une excellente découverte à lire d'une traite.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
gong
  20 février 2020
Ouvre donc la fenêtre , on étouffe.........!!
Ce récit d'action communale étalée sur trois mandats ( soit 18 années ) cumule et inventorie la quasi totalité des aléas d'un " village sans histoires" .
Tout y passe : la vétusté de l'école ,la cantine bientôt en bio ,la recherche de médecin,les épandages de pesticides* et la hargne du localier (journaliste du coin) envers ce brave maire .
Cet "à la manière de" tombe ,on s'en doutait, dans une forme caricaturale qui lasse au fil des pages. L'écriture n'est pas désagréable ,pas de lourdeurs ,le choix de la première personne ,le JE, est bienvenu et crée une vraie proximité ; rural moi aussi je lui aurais volontiers payé une bière au bistrot du coin et pratiqué un tutoiement de bon aloi.
Non, la question qui me vient une fois ce (court) récit terminé , c'est plutôt cette réflexion : mais bon sang pourquoi l'auteur s'est il précipité chez son éditeur avec un récit aussi riche mais .......... si peu crédible??
Car c 'est TROP!
 Au final, je pense que ce livre a été rédigé hâtivement et que le récit eût gagné à reposer tranquillement, comme on procède pour la confection d'un pain traditionel au levain.(La boulange ,ça calme !!)
Pas un mot sur l'enfance et la jeunesse de ce Paul, hormis qq allusions à un père exigeant et admiré (quid de maman ??) Rien ou si peu sur les temps de vie hors de l'administration communale (la découverte des oiseaux avec son adjoint est simple prétexte) pas un temps pour la pause (Chopin ? ) pas de sortie cinéma,ni restau, ni réunions d'amis intimes,  bref une vie de moine, harcelé par les problèmes liés à  son mandat: de quoi vous faire réfléchir avant de ceindre** l'écharpe tricolore à haute valeur symbolique (cf la dernière séquence un peu téléphonée il faut avouer )
Bref comme l'ont bien noté diverses lectrices mérite la lecture mais en se donnant le recul suffisant pour relativiser .
Ceci étant, j'ai toujours la même considération pour ces maires qui vouent leur quotidien aux autres sur des chemins semés d'embûches et le nombre de ceux/celles "qui raccrochent" témoigne bien de cette dure réalité.  
Cette lecture est dûe à la formule sympa "Masse Critique " bonne idée de Babelio et bon filon pour les maisons d'édition , du "WinWin" comme on dit dans les écoles de cadres (toutes !!)
*Pas d'élevage industriel ici ? ouf ..........on a échappé aux fouilles m.... de L421 !....
**se conjugue comme atteindre (dict. ac fr)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathiec44
  17 février 2020
Un récit d'actualité, dédié aux 34.968 Maires de France bien malmenés ces dernières années.
Le ton est donné dès le début puisqu'il débute en Cour d'Assises par le réquisitoire du Procureur où Paul, Maire d'un petit village des Ardennes, est jugé pour meurtre. La sentence est sévère : vingt ans de prison ferme.
Que s'est-il passé ?
Durant son transfert à la maison d'arrêt, Paul se souvient de son parcours d'homme, de Maire, il dresse le bilan de toutes ces années et du geste fou qui l'a amené à cette condamnation.
Alors qu'il était promis à un poste de haut fonctionnaire, frais émoulu de Sciences Po, il fait le choix de revenir dans son village natal pour vivre auprès de ceux dont il veut améliorer le quotidien, motivé, bien déterminé à s'investir localement.
Il se présente aux élections municipales, est élu, devient le plus jeune maire de France. Il enchainera successivement trois mandats.
Son premier mandat coïncide avec une vie personnelle épanouissante, il épouse la femme médecin installée depuis peu dans son village. Ensemble, ils investissent leur mission respective.
Pourtant, au fil des années, la confrontation avec la réalité, les compromissions et surtout la haine farouche que lui voue un journaliste local vont émousser son honnêteté, l'amener à des décisions politiques.
Son deuxième mandat est marqué par des désillusions, une perte progressive de confiance face aux attaques dont il fait l'objet, une chute inexorable qui se soldera par un troisième mandat catastrophique.
Quant à sa vie personnelle, elle est ternie par un désir d'enfant inassouvi et un mariage à la dérive. Paul perd son sang-froid fréquemment, il s'accroche en dépits de ses erreurs, sombre manifestement dans une sévère dépression.
C'est là toute la richesse du récit car Paul n'est pas un héros, c'est un homme ordinaire dont les illusions sont confrontées à la réalité, il découvre qu'il est également capable lui aussi de manoeuvres subversives pour arriver à ses fins.
C'est un récit court qui se lit rapidement, fluide et efficace sur la chute d'un homme.
Petit bémol : la haine du journaliste local et les affrontements avec Paul m'ont paru un peu excessifs, voire peu crédibles.
C'est néanmoins un beau portrait d'homme et de Maire qu'il nous est donné de découvrir, sujet peu exploité jusqu'à présent à ma connaissance.
Un texte à découvrir, à lire d'une traite et à rapprocher forcément de l'actualité des mois à venir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VivianeB
  23 février 2020
Une bonne découverte que ce livre que l'on aurait pourrait faire passer pour une docu-fiction tellement cela est vrai, paraît vraisemblable et qui démontre le quotidien compliqué des maires de petites villes qui l'esprit républicain collé à la peau, souhaitent avant tout oeuvrer pour le bien de tous. La fonction de maire est honorable mais semée d'embûches et de souffrance, tellement les responsabilités sont lourdes et contraignantes par la loi. Au travers de ce récit imaginaire et peut-être pas si extrême, c'est le coeur du bât qui blesse dans une politique toujours voulue rentable par les politiques. J'ai aimé.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ChristlbouquineChristlbouquine   09 février 2020
Oui, être maire aujourd’hui représente une charge très lourde. Faire plus avec moins d’argent, être aux avant-postes, appliquer des lois décidées à Paris, être confronté aux drames humains, à la misère aussi. Combien de maire aujourd’hui démissionnent ? Combien sont harassés, premiers de cordée d’une société qui va mal, au bord de l’explosion ?
Commenter  J’apprécie          20
dacotinedacotine   10 janvier 2020
Ce ne sont que les cache-misère de ton inaction et de ton ignorance.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : racismeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Vers improbables et paroles douteuses.

Ça me mettait mal à l'aise/ De la savoir Antibaise/ Moi qui serais plutôt pour( ... )

Georges Brassens
Serge Gainsbourg
Jacques Brel
Bobby Lapointe

12 questions
43 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre