AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070369379
480 pages
Éditeur : Gallimard (26/04/1977)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
"L'homme est un roseau pensant" : cette célèbre pensée ne constitue qu'un des quelque huit cents fragments que comptent les Pensées, qui composent l'un des textes fondateurs de la pensée moderne. Destinées à l'origine à convaincre les libertins de la nécessité de croire en Dieu, ces pensées, telles que nous les lisons, forment un texte qui dépasse largement la simple apologie de la religion chréti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   04 avril 2014
Le sentiment de la fausseté des plaisirs présents et l'ignorance de la vanité des plaisirs absents causent l'inconstance.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Blaise Pascal (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Blaise Pascal
À 350 ans de nous, Blaise Pascal (1973 / Les samedis de France Culture). Par Jean-Marie Domenach. Réalisation : Jeanne Rollin-Weiss. Émission “Les samedis de France Culture”, diffusée le 9 juin 1973. Photographie : Masque mortuaire de Blaise Pascal, 1662, Bibliothèque de la Société de Port-Royal. Blaise Pascal, né le 19 juin 1623 à Clermont (aujourd'hui Clermont-Ferrand), en Auvergne, mort le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français. Enfant précoce, il est éduqué par son père. Les premiers travaux de Pascal concernent les sciences naturelles et appliquées. Il contribue de manière importante à l’étude des fluides. Il a clarifié les concepts de pression et de vide, en étendant le travail de Torricelli. Pascal a écrit des textes importants sur la méthode scientifique. À 19 ans, il invente la première machine à calculer, et après trois ans de développement et 50 prototypes, il la présente à ses contemporains en la dédiant au chancelier Séguier. Dénommée “machine d’arithmétique”, puis roue pascaline et enfin pascaline, il en construisit une vingtaine d'exemplaires dans la décennie suivante. Mathématicien de premier ordre, il crée deux nouveaux champs de recherche majeurs : tout d’abord il publie un traité de géométrie projective à seize ans ; ensuite il développe en 1654 une méthode de résolution du « problème des partis » qui, donnant naissance au cours du XVIIIème siècle au calcul des probabilités, influencera fortement les théories économiques modernes et les sciences sociales. Après une expérience mystique qu'il éprouva en novembre 1654, il se consacre à la réflexion philosophique et religieuse, sans toutefois renoncer aux travaux scientifiques. Il écrit pendant cette période “Les Provinciales” et les “Pensées”, publiées seulement après sa mort qui survient deux mois après son 39ème anniversaire, alors qu’il a été longtemps malade (sujet à des migraines violentes en particulier).
Avec :
Bernard Dorival (1914-2003), président de la Société des amis de Port-Royal, historien de l'art et critique d'art français François Châtelet (1925-1985), historien de la philosophie, philosophe politique et penseur de l'histoire français Étienne Borne (1907-1993), philosophe et journaliste français du courant démocrate-chrétien Georges-Théodule Guilbaud (1912-2008), mathématicien, fondateur et directeur du Centre d'analyse et de mathématiques sociales à l'École pratique des hautes études Jean Mesnard (1921-2016), professeur à la Sorbonne, universitaire et chercheur français, doyen de l’Académie des sciences morales et politiques Luce Giard, attachée au CNRS, historienne des sciences, de la philosophie et des milieux intellectuels à la Renaissance Michel de Certeau (1925-1986), prêtre jésuite français, philosophe, théologien et historien Dominique Descotes, ancien élève de l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm, professeur de littérature française à l'Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand 2), et directeur scientifique du Centre International Blaise Pascal (Clermont-Ferrand) Henri Gouhier (1898-1994), philosophe, historien de la philosophie et critique dramatique français Philippe Sellier, professeur émérite de lettres de l'université Paris-IV Sorbonne, spécialiste des grands écrivains qui gravitent autour de Port-Royal Geneviève Descamps, étudiante Pierre Emmanuel (1916-1984), poète français d'inspiration chrétienne Yoichi Maeda (1911-1987), professeur honoraire à l'Université de Tokyo
Extraits des “Pensées” et de “La vie de Monsieur Pascal” de Gilberte Périer (la sœur aînée de Blaise Pascal)
Sources : France Culture et Wikipedia
+ Lire la suite
autres livres classés : mathématiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre