AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365384781
Éditeur : Rebelle Editions (20/01/2017)
Résumé :

Maxime trente ans, célibataire, Pdg d'une société industrielle est un homme d'affaires impitoyable et charismatique. Il manage son entreprise d'une main de fer. Il licencie sa responsable juridique Diana pour lui avoir tenu tête.

Mais voilà, il s'aperçoit qu'il a besoin d'elle dans une importante négociation. Maxime décide de partir à recherche en Lozère, mais son aventure tourne au vrai cauchemar. . .
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
CarolinaBouquine
  24 octobre 2017
Ici, nous allons suivre Maxime, un chef d'entreprise vraiment exécrable, qui n'a aucune compassion ni de sympathie pour son personnel. Il est froid, hautain, malmène ses salariés et Diana, sa responsable juridique, ne fait pas exception à la règle. Il décide de la licencier sur un coup de tête. Après son licenciement, Diana prend quelques jours de vacances avec son neveu, Antoine, atteint de trisomie 21, qui ne parle plus depuis qu'il a perdu sa mère un an plus tôt. Alors qu'il s'aperçoit qu'il a besoin de Diana pour gérer un dossier important, Maxime décide de partir à sa rencontre en Lozère. Pensant faire un simple aller retour, il va, malgré lui, se retrouver mêler à une enquête concernant la mort d'Hélène, la soeur de Diana.
Pour être franche j'ai acheté ce livre pour sa couverture. le titre me plaisait, la couverture était magnifique je me suis dit bon allez je le prends et je verrai bien.
Le résumé étant court je ne savais pas dans quoi je m'embarquais et j'ai été agréablement surprise par ma lecture. L'intrigue est rythmée et pleine de rebondissements, je ne me suis pas ennuyée une seconde. Au fil des chapitres, l'auteur amène pleins de choses à cette lecture et les révélations arrivent vraiment à la toute fin. C'était une lecture palpitante, haletante, il n'y a aucun moment de répit que ce soit pour le lecteur ou pour les personnages, c'est dynamique et Roger Pascault a su maintenir le suspense jusqu'au bout. Ajouter à cela une plume fluide et agréable, les pages de ce livre se tournent rapidement et par conséquent ça devient une lecture addictive.
Dans La disparue du Gévaudan, les rebondissements et les aventures s'enchaînent. On peut penser qu'avec toutes ses mésaventures l'auteur se perd un peu mais pas du tout il sait où il va et maîtrise son histoire à la perfection. Il mène le lecteur par le bout du nez et finit par l'emmener là où il s'y attend le moins. Ce livre est vraiment plein de surprises !
Cela dit, malgré tous ces points positifs j'ai eu un gros souci avec le personnage de Maxime, en tout cas au début. C'est un homme désagréable, qui prend les gens de haut, qui pense que l'argent peut résoudre tous les problèmes, qui n'a pas de compassion, pas de patience etc… Il n'inspire aucune sympathie pendant la première partie du roman, c'est vraiment le genre de personnage qui vous donne envie de reposer le bouquin tant il est exaspérant. Mais heureusement que ça ne dure pas car en parallèle de l'enquête policière on a, dans ce livre, un personnage (Maxime) qui évolue et qui prend conscience que son comportement envers les autres est odieux. C'est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié, personnellement. Il y a vraiment un travail qui est fait sur le personnage de Maxime et j'ai trouvé intéressant, c'est le petit plus de cette histoire. Quand je lis un livre, j'aime voir l'évolution des personnages. Je trouve que c'est quelque chose d'intéressant et pour Maxime, son déclic ça a été Antoine. J'ai adoré la relation qui s'est formée entre ces deux garçons, je l'ai trouvé belle, Antoine arrive à faire ressortir le meilleur de Maxime qui devient petit à petit un peronnage agréable. C'est ce que j'ai aimé dans ce livre, au delà du thriller il y a une relation qui s'installe entre Maxime et Antoine et qui évolue tout au long de l'histoire. Après, attention, l'enquête et le côté thriller reste quand même la base du roman.
Pour conclure je dirai que j'ai beaucoup aimé la façon dont Roger Pascault a mené son histoire, il a su me tenir en haleine jusqu'au bout. le suspense dans ce livre est vraiment présent, il y a un vrai travail, une vrai construction derrière l'intrigue et derrière le personnage de Maxime. Bien sûr ce n'est pas le gros thriller du siècle mais j'ai vraiment passé un bon moment de lecture et je vous recommande ce livre.
Lien : https://carolinabouquine.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCR
  23 mars 2018
J'ai pas mal craqué lors de l'anniversaire Rebelle, sur les offres numériques ; ainsi, j'ai pu découvrir la disparue du Gévaudan dont la couverture m'avait vraiment séduite. Pourtant, et c'est d'ailleurs ce qu'annonce la collection « thriller - policier - horreur », il ne faut pas se fier à cette couverture qui pourrait presque faire penser à quelque chose de surnaturel/fantastique. Ici, tout est très réel, même si le réel frise l'horreur. Je tiens à le dire, Roger Pascault a vraiment une imagination débordante et "malsaine", et cela donne quelque chose d'explosif !
Pour autant, je n'ai que moyennement accroché à La disparue du Gévaudan, principalement parce que j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, à cause de l'écriture de l'auteur. J'ai en effet été un peu surprise par le ton employé, celui d'un langage courant, frisant la grossièreté par moment. Pourtant, le récit a tout pour être captivant : une mère de famille modèle, qui investit tout auprès de son fils trisomique, se retrouve face à un maitre chanteur… Roger Pascault ne ménage aucun de ses personnages, et surtout pas ses lecteurs qui sont embarqués dans les aventures rocambolesques de Maxime. Maxime, parlons-en, c'est un personnage que j'ai détesté de prime abord, un c****. Arrogant, centré sur lui-même, qui ne se soucie de personne. Il va énormément évoluer au cours du roman, et surtout on va apprendre à le connaître et le comprendre et, comme beaucoup, peut être tomber sous son charme. C'est un homme particulièrement brillant et épatant. Il est vraiment le personnage qui m'a le plus touchée, celui qui est le plus approfondi je pense.
Roger Pascault nous surprend, ficelant son intrigue si bien que l'on ne voit rien venir… le chantage de départ se retrouve rapidement prendre des proportions un peu abracadabrantes et Maxime mêlé à une affaire criminelle. Parfois dans la surenchère (c'est du moins l'impression que j'en ai eu), il est fort probable que vous soyez choqué par certaines révélations de la disparue du Gévaudan.
Vous l'aurez compris, malgré ma difficulté à rentrer dans l'histoire et l'écriture parfois brouillonne, l'intrigue ne m'en a pas moins maintenue en haleine et étonnée. Cela n'aura malheureusement pas suffit à me convaincre et les dialogues parfois artificiels, les « toutous » employés à tout bout de champ (pour parler d'un chien je vous rassure) et l'exploitation/évolution de la romance ont également entaché mon appréciation du livre.
Un policier surprenant, avec un héros antipathique qu'on vient à apprécier au fil des pages, qui pourrait plaire aux amateurs du genre.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1798 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre