AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur La quadrature du cercle des pourris (6)

rkhettaoui
rkhettaoui   17 août 2018
« Le silence parfois est plus porteur au plaisir et au respect,qu’un flot de paroles sans intérêt ».
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   17 août 2018
La veuve se consola vite et devint la maîtresse de docteur. Elle ne sortait plus de sa propriété et Duval, un soir, lui avait fait découvrir ce fameux tunnel. Elle était excitée de penser que le roi Louis XV devait utiliser ce passage pour rendre visite à ses maîtresses. Un soir de solitude, la comtesse décida d’emprunter ce unnel pour rejoindre son amant. Quand elle entra en silence dans la petite maison, pensant faire une surprise à Duval, elle fut frappée de stupeur. Son amant était en pleins ébats amoureux, avec deux prostituées.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   17 août 2018
Elle avait, au fil des semaines, réussi à entrer dans sa vie intime et savait que sa femme n’était pas portée sur le sexe. Elle voulait en tirer le meilleur parti et avait réussi à tripler son salaire en quelques mois, mais ne voulait pas en rester là. Son patron était riche et c’était pour elle la poule aux œufs d’or qu’il fallait plumer. Mais elle avait quand même l’impression qu’il ne lui disait pas tout. Elle était à présent sûre qu’il avait une activité parallèle. Bien souvent elle se mettait à écouter ses conversations privées. Il parlait souvent de marchandise avec Fred et avec un commissaire. Elle était persuadée que cette marchandise n’avait rien de commun avec la société et surtout après la conversation de ce matin entre son patron et ce René Lafage.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   17 août 2018
Ça ne sert à rien de crier, personne ne peut t’entendre. Au fait, j’ai menti à mes amis, je vais te faire du mal, avant de te tuer.
Le cerveau du docteur Duval ne réagissait plus en être humain, il avait basculé dans la folie, assoiffé de vengeance.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   17 août 2018
Depuis des années, elle se battait seule, sans pouvoir se confier, vivant ses propres cauchemars dans un monde parfois cruel. Ils restèrent immobiles un bon moment, sans rien dire. Le temps s’était arrêté pour eux, jouissant de la douceur de cette matinée du mois d’août.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   17 août 2018
Il n’aimait pas faire la permanence avec un stagiaire qui sortait tout juste de l’ENSP. Il pensait que dans deux ou trois mois, elle serait promue commissaire en titre. Il ne pouvait s’imaginer être sous ses ordres. Âgé de 57 ans, sa retraite l’attendait dans quelques semaines et il comptait bien en profiter.
— Vous savez, Isabelle, quand vous aurez comme moi trente ans de service, l’expérience du terrain n’est pas comparable à la théorie apprise à l’école de police. Il vous faut acquérir des réflexes. Mettre en arrestation des délinquants est toute une technique, notamment au niveau des interrogatoires. Il faut également avoir le sens de l’observation, mais tout cela, Isabelle, s’acquiert au fil des années. Aujourd’hui, je suis au top de mon expérience et vous pouvez pouvez faire confiance à mon intuition. Regardez-moi travailler.
Isabelle resta songeuse devant ces paroles. Ce qu’elle pensait en fait, si l’égocentrisme du brigadier pouvait se mesurer en kilomètres, il pourrait en atteindre la lune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    2332 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre