AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

José Guidi (Traducteur)
EAN : 9782070321957
320 pages
Éditeur : Gallimard (24/06/1980)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Ces poèmes issus de trois recueils différents et dont la composition s'échelonne sur plus de dix années ont été choisis, en accord avec Pasolini, dans le souci de retracer aussi complètement que possible un itinéraire idéologique et poétique tourmenté. C'est tout le bilan d'une époque liée aux luttes et aux retombées du mouvement ouvrier qui se trouve ici consigné. Le cinéma a contribué à divulguer le message de Pasolini. Mais l'écriture poétique qui le fit d'abord ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
frandj
  24 octobre 2018
Pier Paolo Pasolini (1921-1975) est resté très célèbre en raison de son activité d'auteur de films inoubliables. Mais il a été aussi un romancier, un journaliste, un poète. Encore jeune, il a commencé par écrire des poésies - vite remarquées - en dialecte frioulan. Le présent recueil, correspondant à la période 1953-1964, utilise la langue italienne. Ce livre comporte trois parties distinctes: "Les cendres de Gramsci", "La religion de notre temps" et "Poésie en forme de rose".
Pasolini était un être très complexe: créateur génial, esthète et en même temps fasciné par le prolétariat, situé à gauche sur l'échiquier politique mais jamais aligné sur les idéologies figées, homosexuel et parfois mis au ban de la société. Ses poésies sont à son image: audacieuses, sincères et remplies de contradictions, libres dans la forme et dans le fond. Je me suis concentré sur la première partie, mais j'ai parcouru aussi le reste du recueil; j'ai noté que certains des poésies "en forme de rose" peuvent évoquer "Calligrammes" de G. Apollinaire. Cette lecture est pour moi une vraie découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lemestroff
  20 juin 2015
J'ai d'abord découvert Pasolini par le cinéma : Oedipe Roi, Médée, Accatone,L'évangile selon Saint Mathieu. J'ai été frappé d'abord par une façon singulière de raconter des histoires. Que je n'avais vu nulle part ailleurs. Puis j'ai découvert que la source de son art était la poésie écrite. Et quand je suis revenu à son cinéma tout s'est éclairé.
Depuis, comme certains amis rares, je reviens le voir, à intervalles réguliers, souvent espacés dans le temps, pour me nourrir de sa rage.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
CorinneCoCorinneCo   16 juin 2014
Le ceneri di Gramsci

.... Me ne vado, ti lascio nella sera
che, benchè triste, cosi dolce scende
per noi viventi, con la luce cerea ....

Les cendres de Gramsci

.... Je m'en vais, je te quitte, dans le soir,
qui, malgré sa tristesse, tombe si doux,
pour nous, vivants, dans la clarté cendrée ...
Commenter  J’apprécie          430
oiseaulireoiseaulire   07 juin 2019
La litanie du beau garçon
I.
La cigale appelle l’hiver
– quand chante la cigale
tout est clair et immobile de par le monde.
Là-bas le ciel est clair
– si tu viens ici que trouveras-tu?
De la pluie, des nuages et des pleurs d’enfer.
II.
Je suis un beau garçon,
je pleure tout le jour,
je t’en prie, mon Jésus,
ne me fais pas mourir.
Jésus, Jésus, Jésus.
Je suis un beau garçon,
je ris tout le jour,
je t’en prie, mon Jésus,
ah, fais-moi mourir.
Jésus, Jésus, Jésus.
III
Aujourd’hui c’est Dimanche,
demain je mourrai,
aujourd’hui je me vêts
de soie et d’amour.
Aujourd’hui c’est Dimanche,
dans les prés, de leurs pieds frais
les enfants sautent,
légers, dans leurs petits souliers.
En chantant à mon miroir,
je me peigne en chantant.
Dans mon oeil, il rit,
le Diable pécheur.
Sonnez ô mes cloches,
repoussez-le!
« Nous sonnons, mais que regardes-tu
en chantant dans les prés? »
Je regarde le soleil
des étés morts,
je regarde la pluie,
les feuilles, les grillons.
Je regarde ce que fut
mon corps d’enfant,
les tristes Dimanches,
et le temps perdu.
« Aujourd’hui on te vêt
de soie et d’amour,
aujourd’hui c’est Dimanche,
demain tu mourras. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
oiseaulireoiseaulire   07 juin 2019
Les Cendres de Gramsci

Il suffit d’un instant de paix pour révéler,
au fond du cœur, l’angoisse,
limpide comme le fond de la mer
 
par un jour de soleil. Tu en reconnais,
sans la ressentir, la souffrance,
là, dans ton lit, poitrine, cuisses
 
et pieds relâchés, tel
un crucifié – ou tel Noé
qui rêve en son ivresse, et, naïf, ignore
 
la joie de ses fils, tandis que ceux-ci,
si puissants, si purs, se moquent de lui…
le jour est désormais sur toi,
 
dans la pièce, comme un lion dormant.
 
Par quels chemins le cœur
peut-il goûter une parfaite plénitude, en ce
mélange de béatitude et de douleur ?
 
Il suffit d’un instant de paix pour que s’éveillent
en toi la guerre, en toi Dieu. A peine les passions
se sont-elles apaisées, à peine s’est fermée
 
une fraîche blessure, et déjà, tu prodigues
une âme qui semblait entièrement prodiguée
en des actions de rêve, qui ne mènent
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
oiseaulireoiseaulire   07 juin 2019
Pluie nulle part 


Esprit d’enfant, le Ciel pleut

sur les foyers d’un pays mort : 

sur ton visage de miel et de merde 

un mois naît pluvieux. 


Le soleil blanc et brillant,
au-dessus de l’asphalte et des maisons neuves,
t’étourdit, et toi, nulle part, 

tu n’as plus d’amour pour les morts.


Esprit d’enfant, le Ciel rit
sur un pays désormais sans fumée :
sur ton visage de pisse et de fiel, 

se meurt un mois jamais né. 

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
frandjfrandj   24 octobre 2018
.
LES CENDRES DE GRAMSCI

Lo sandalo del contraddirmi, dell’essere
con te et contro te; con te nel cuore,
in luce, contro te buie viscere;

del mio paterno stato traditore
- nel pensiero, in un’ ombra di azione -
mi so ad esso attaccato nel calore

degli istinti, dell’estetica passione;
attratto da una vita proletaria
a te anteriore, è per me religione

la sua allegria, non la millanaria
sua lutta (…)


Scandale de me contredire, d’être
Avec toi, contre toi; avec toi dans mon cœur,
Au grand jour, contre toi dans la nuit de mes viscères;

reniant la condition de mon père
- en pensée, avec un semblant d’action -
Je sais bien que j’y suis lié par la chaleur

des instincts, de cette beauté qui me passionne;
fasciné par une vie prolétaire
née bien avant toi, je fais ma religion

de sa joie, non de sa lutte
millénaire (…)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Pier Paolo Pasolini (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pier Paolo Pasolini
5/5 Du 18 au 22 mai 2015 dans son émission “Hors-champs”, Laure Adler rend hommage au grand cinéaste italien Pier Paolo Pasolini (1922-1975). Épisode 5 : Un peu de Pasolini en nous, avec René de Ceccatty, Hervé Joubert-Laurencin, Bertrand Bonello, Stanislas Nordey et Arnaud Meunier. En cinq épisodes, nous vous proposons de découvrir le cinéaste, le poète, l'engagé, le dramaturge, l'homme. Avec nos invités, artistes et universitaires, spécialistes et amoureux de Pasolini, “Hors-champs” dresse le portrait complexe, intense et passionnant d'une vie et d'un oeuvre qui aura marqué le vingtième siècle italien.
Invités :
René de Ceccatty, auteur, éditeur au Seuil Hervé Joubert-Laurencin, professeur d’esthétique et d’histoire du cinéma à Paris X Bertrand Bonello Stanislas Nordey, comédien et metteur en scène français Arnaud Meunier Pier Paolo Pasolini, cinéaste italien
René de Ceccatty est écrivain, dramaturge, éditeur et traducteur. Il est l'auteur de “Sur Pier Paolo Pasolini” (Editions du Rocher, 2005), “Pasolini” (Folio, 2005), et il a également traduit et dirigé les éditions françaises de nombreux textes de Pier Paolo Pasolini comme “Poésie en forme de rose” (Rivages, 2015), “Adulte ? Jamais : Une anthologie, 1941-1953” (Points, 2013), “La persécution : une anthologie, 1954-1970” (Points, 2014), “Sonnets” (Gallimard, 2012). Hervé Joubert-Laurencin est historien du cinéma, spécialiste de Pier Paolo Pasolini et professeur d'esthétique et d'histoire du cinéma à l'université Paris 10. Il est l'auteur de “Pasolini, portrait du poète en cinéaste” (Cahiers du cinéma, 1995), “Le dernier poète expressionniste : Ecrits sur Pasolini” (Les Solitaires intempestifs, 2005), “Salo ou les 120 journées de Sodome” de Pier Paolo Pasolini (Editions de la Transparence, 2012). Bertrand Bonello est réalisateur, acteur, scénariste et compositeur. Il a réalisé en 1996 le court-métrage “Qui je suis” d'après le poème éponyme de Pier Paolo Pasolini et il admire beaucoup le travail du cinéaste italien. Parmi ses films, on peut également citer “Le Pornographe” (2001), “De la guerre” (2008), “L'Apollonide : souvenirs de la maison close” (2011) ou encore “Saint-Laurent” (2014). Stanislas Nordey est comédien et metteur en scène. Il a joué et/ou mis en scène de nombreux textes de Pasolini : “Bêtes de style” (1991), “Calderon” (1993), “Pylade” (1994), “Porcherie” (1999), “Orgia” (2003)... Il est actuellement à l'affiche d'“Affabulazione” de Pasolini aux côtés de Marie Cariès, Raoul Fernandez, Thomas Gonzalez, Olivier Mellano, Anaïs Muller, Véronique Nordey et Thierry Paret, au Théâtre de la Colline (Paris) jusqu'au 6 juin. Arnaud Meunier est metteur en scène et directeur de la Comédie de Saint-Etienne, centre dramatique national. Travaillant aussi bien au théâtre que pour l'opéra, il a très largement monté des oeuvres de Pasolini, auteur qu'il affectionne tout particulièrement, dont “Avec les armes de la poésie” (2004), “Pylade” (2003), “Affabulazione” (2001).
Thèmes : Arts & Spectacles| Cinéma| Poésie| Théâtre| Pier Paolo Pasolini
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
920 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre