AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1092673202
Éditeur : Valeurs Avenir (30/05/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
RENTREE LITTERAIRE : PREMIER ROMAN
PARUTION LE 22 AOUT 2018

Samuel Papernick mène une vie confortable en traduisant des romans sentimentaux de mauvaise qualité qu’il transforme en succès. À la suite d’un accident, la langue anglaise est effacée de sa mémoire si bien que, privé de sa raison d’être, le traducteur amnésique n’a d’autre choix que de se réinventer. Commence alors un parcours initiatique fait de rencontres et de voyages qui le guid... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Godfather
  19 septembre 2018
Premier roman de Raphaël Passerin, « Prince de Galles » est une véritable réussite et la promesse d'un avenir littéraire bouillonnant.
Le récit, à la troisième personne (mais au présent), nous conte les aventures de Samuel alias Silence alias Momo alias toi, moi ou mon voisin… Un traducteur de génie, dont la perte de l'anglais et donc de son identité professionnelle, lui fait prendre conscience de l'urgence de retrouver son identité… réelle.
Son parcours est truffé de rencontres truculentes, de personnages secondaires riches et complexes, de voyages, d'illusions et de désillusions, d'amour et et de doute, de Paris aux Malouines, du Pays de Galles en Argentine.
L'humour est ravageur, le style précis et inventif.
C'est à la fois furieusement moderne et respectueux de ses références. Parmi elles, on pense à Auster, pour les micro-récits, la contingence, les routes qui s'entrecroisent, à Vian pour le surréalisme poétique, mais aussi à des auteurs américains comme Bret Easton Ellis, Roth…
Les mots sont une musique dans ce bouquin ! Pas étonnant que l'auteur soit un fan de pop 60's (confère sa bio), car chaque chapitre (court) est un petit tube, à la mélodie littéraire immédiate, et à la légèreté qui cache des émotions bien plus profondes.
Styliste évident, Raphaël Passerin a un appétit d'écrire contagieux.
C'est un premier roman, donc il y a forcément quelques aphorismes. Mais ils sont toujours légers, jamais prétentieux. le sujet est d'une modernité incontestable (la quête d'identité) et brasse des questions très contemporaines et largement discutées dans nos sphères
médiatiques (religion, langue, sexualité…).
Enfin, l'auteur n'en oublie jamais l'émotion et la délicatesse, en témoignent les dernières pages, purement romanesques et franchement bouleversantes.
Un auteur à suivre de très près donc.
Pour sûr qu'à l'heure où on le lit, lui doit déjà être en train de nous écrire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarcR94
  12 septembre 2018
Samuel Papernick est un jeune traducteur/truqueur qui a le don de transformer des romans sentimentaux anglais sans saveur en odes pétaradantes à l'amour. Sa vie professionnelle est fleurissante, sa vie sentimentale beaucoup moins. Au grand désarroi de ses parents adoptifs, le fiston peine à trouver chaussure à son pied. Une condition de célibataire endurci dont Samuel s'accommode. Choyé par son patron, l'enfant sans passé se satisfait pleinement du présent qu'il s'est construit.
Un coup du sort le contraint cependant à s'extraire de sa zone de confort : après une chute dans les escaliers du métro parisien, Samuel souffre d'une amnésie partielle.
Aux premiers jours de sa convalescence, il découvre avec effroi que l'anglais, son outil de travail, a totalement disparu de sa mémoire. Et le traducteur de se retrouver totalement démuni face au paragraphe opaque qu'il doit traduire...
S'ensuit un véritable chamboulement intérieur, comme si, au fond, Samuel n'en finissait pas de chuter. Mais l'enfant de la DASS a de la ressource, à l'abattement initial succède l'esprit de reconquête.
Commence alors une épopée fabuleuse, jalonnée de personnages hauts en couleur qui guideront notre antihéros jusqu'aux frontières de lui-même.
Avec "Prince de Galles", Raphaël Passerin nous livre un roman épique moderne haletant, à la langue habile et aux dialogues finement ciselés. Si l'on rit beaucoup, on ne pourra retenir ses larmes au terme d'un final épiphanique particulièrement réussi.
Je ne connaissais pas cet auteur, et pour cause, c'est un petit nouveau (appelé à devenir grand ?)
Avec "La Vraie Vie" d'Adeline Dieudonné, c'est à coup sûr mon coup de coeur de la rentrée.
Merci #Claire pour la découverte. À mon tour, je vous invite à découvrir sans plus tarder ce premier roman très convaincant. 4 étoiles 1/2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sylvainedelinares
  13 juillet 2018
C'est franchement un roman réussi avec beaucoup de qualités et finalement très peu de défauts
- Les qualités
. le sujet est original avec une histoire que l'on suit avec intérêt. Il y a des péripéties, du sentiment, de l'action, de l'émotion ! Les voyages en Angleterre, aux Malouines puis en Argentine sont vivants.
. Il y a carrément des moments très amusants où l'on rit franchement
. Les personnages sont très attachants y compris les « méchants »…En fait de faux « méchants. Ils existent. le personnage principal est très émouvant.
Bref, un récit très bien mené, un peu comme une bande dessinée. Plein de vivacité avec des situations qui se succèdent très rapidement. Des personnages à la Tintin.
. le style est très prometteur, avec une vraie écriture personnelle, un « langage » comme on dit. Beaucoup d'humour au début, de la truculence au milieu, de l'émotion à la fin. Les deux pages de retrouvailles avec Betris sont magnifiques et font monter les larmes aux yeux ! L'écriture est fluide, parfois poétique… Bref on se régale.
. Un sens aigu de l'observation : l'environnement, les villes le métro etc…. Et puis on voyage !
- Les défauts (très peu)
. Justement ce style un peu trop BD particulièrement au milieu du récit, tellement haletant que je m'y suis un tout petit peu perdue
Conclusion, je recommande ce roman ! Je le prêterai à mes amis…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Christiand59
  20 août 2018
Raphaël Passerin signe aux éditions Valeurs d'avenir un roman picaresque sur la recherche de ses origines par un enfant abandonné. Comme dans tous les romans picaresques, dont le modèle suprême est Les Aventures du Baron de Münchhausen, les scènes burlesques se succèdent dans une ronde effrénée au grand amusement du lecteur. Qui suis-je ? D'où je viens ? Telles sont les questions que se pose Samuel et elles sont essentielles pour tout être humain. Bien sûr, tout n'est pas parfait dans Prince de Galles, mais c'est un premier roman enlevé et revigorant. On attend avec impatience les suivants !
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Le voyageur sans bagage de Jean Anouilh.

Quel est le nom de l'amnésique au début de l'histoire?

Georges
Gaston
Jacques

15 questions
587 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre