AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 220315974X
Éditeur : Casterman (30/08/2017)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Nouvelle-Calédonie, 1925. Loin de leur Savoie natale, qu'ils ont fuie aux lendemains de la guerre, Blanca, Florentin, Pauline et Arpin ont fini par s'établir aux Antipodes. Mais cette nouvelle vie dans les colonies ne satisfait pas leur rêve de justice sociale et de liberté. Et, alors que l'air se fait de plus en plus irrespirable, l'heure des règlements de comptes est venue.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  05 janvier 2018
1920. Après avoir quitté leur Savoie au lendemain de la guerre, la vieille Blanca et sa bru, Pauline, le jeune Florentin et l'ex-poilu, Arpin, ont arpenté bien des chemins tortueux et enneigés pour enfin arriver à destination, la Nouvelle-Calédonie. Sur les quais de Sydney, ils firent la connaissance de James Jacques, éleveur de son état et de sa fille, Marie. Intrigués par ce quatuor pour le moins original, il leur proposa aussitôt de les aider une fois le pied à terre en leur offrant du travail et leur prêtant une case.
Cinq ans plus tard, Florentin travaillait toujours pour le compte de James Jacques en tant que cow-boy. Courtisé par Marie, il ne cédait pas à ses avances, toujours amoureux de Pauline qui, pourtant, s'était mariée avec Arpin. Un mariage qui déplut à Jacques, lui aussi épris de la jeune femme. Quant à Auguste, un kanak lui aussi stockman dans la propriété, ne comprenait pourquoi Florentin ne voulait pas se marier avec Marie. Sur fond de tension sociale, les esprits commençaient à s'échauffer...

Après l'immensité des montagnes enneigées et un climat rude, c'est sous un soleil plombant et une atmosphère étouffante et orageuse que l'on retrouve les héros de "Le sentier des reines". Cinq ans se sont écoulés et beaucoup de choses ont changé pour chacun d'eux. Aspirant à un ailleurs meilleur, d'autres tensions vont apparaître, notamment des querelles amoureuses, des trahisons, des jalousies ou encore des frustrations. Sur fond social passionnant, à savoir les conditions des kanaks en milieu post-colonial, Anthony Pastor nous offre un album ingénieux, imprévisible, palpitant et tourmenté. En effet, au fil des pages, les tensions s'intensifient, les fissures éclatent et les masques tombent dans un final explosif, à l'instar de la tempête qui approche et du vent qui souffle de plus en plus fort. Un récit émouvant et original servi par des planches au trait hachuré et aux couleurs en parfaite harmonie avec l'ambiance, fut-elle orageuse, étouffante ou tumultueuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
blandine5674
  14 mars 2018
J'ai aimé le précédent, probablement parce qu'il se passait en Savoie. Ce tome 2 transpose nos héros en Nouvelle Calédonie. Dessins et couleurs sont toujours d'un grand art. Par contre, l'histoire… Un entrecroisement de celui ou celle qui ne devrait pas être avec lui ou elle parce qu'il devrait être avec moi. Beaucoup de scènes de violence. J'ai eu la sensation que le scénario a été écrit pour faire ressortir certaines planches plutôt que le contraire.
Commenter  J’apprécie          100
Vermeer
  21 mai 2018
Suite du Sentier des Reines même si les deux albums n'ont pas grand chose en commun. Les personnages de l'album précédent vivent en Savoie au début des années 1920. Réduits à la misère, ils sont en partance pour la Nouvelle Zélande mais au hasard d'une rencontre sur le bateau ( un colon James, personnage qui comptera dans la bande dessinée), ils se retrouvent finalement en Nouvelle Calédonie. de très belles planches décrivant a beauté et la variété des paysages, la violence des rapports coloniaux entre Kanak et Colons, entre les personnages (on a parfois du ma à suivre qui affronte qui). La vieille Bianca, droite, généreuse, semblable à elle-même est sans doute le personnage le plus attachant.
Commenter  J’apprécie          40
Trebulle
  16 avril 2018
"La Vallée du Diable" est la suite de l'album "Le Sentier des Reines" paru en 2015.
On retrouve donc les Savoyards : Pauline et Blanca (les veuves de guerre), Florentin (l'orphelin) et avec eux Arpin (le poilu, rustre et porté sur la boisson).
En 1920, ils débarquent à l'autre bout du monde et rencontre James Jacques et sa fille qui proposent de leur venir en aide. Cinq ans plus tard, un cocktail de tensions raciales et de rivalités amoureuses va mettre le feu aux poudres.
Au-delà de la fiction, l'album est aussi bien documenté sur la situation de la Nouvelle-Calédonie à cette époque. UN dossier de quelques pages en fin d'album vient compléter et enrichir le contexte.
En revanche, n'ayant pas lu "Le Sentier des Reines", je ne peux pas vraiment juger de la qualité narrative de ce second album. Il doit en effet me manquer des éléments qui apportent un autre éclairage sur la suite de l'intrigue. Mais en tout cas, on peut très bien lire La vallée du Diable tout seul et l'apprécier. Et cela donne envie de se plonger dans le 1er.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
julienleclerc45
  26 octobre 2017
Nouvelle-Calédonie, 1925.
Loin de leur Savoir natale, qu'ils ont fuie aux lendemains de la guerre, Blanca, Florentin, Pauline et Arpin ont fini par s'établir aux Antipodes.
Mais cette nouvelle vie dans les colonies ne satisfait pas leur rêve de justice sociale et de liberté. Et, alors que l'air se fait de plus en plus irrespirable, l'heure des règlements de comptes est venue.
L'auteur complet de cette BD met en scène les passions amoureuses au coeur d'un territoire mû par la violence. Les 4 premières pages décrivent l'espoir de découvrir la Nouvelle Calédonie pour cette famille savoyarde. Mais rapidement la dure réalité de l'île a mis fin aux espoirs. C'est ce que l'on comprend rapidement par la sècheresse qui apparaît l'ellipse. Sur les visages des personnages qui ont grandi et vieilli, ce sont l'amertume, la déception, la peur, la jalousie et la vengeance qui se lisent. On comprend tout de suite l'impossibilité de vivre ensemble. Avec beaucoup de finesse, l'auteur décrit le développement de toutes les fissures qui apparaissent sur l'île, dans la communauté et dans chaque être. L'auteur utilise tous les codes de la dramaturgie (les intempéries par exemple) pour explorer la chute de chacun des personnages. La fin éclatante de drame et amplifiée par une tempête montre le déchaînement des histoires. Malgré une très belle mise en scène, les dernières pages n'atteignent pas le niveau dramatique souhaitée à cause d'une perte de régime en cours de narration. On perd un peu les personnages en cours d'histoire pour mieux les retrouver en deuxième partie.
Lien : https://tourneurdepages.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (6)
Sceneario   09 mars 2018
Ce nouvel album d’Anthony Pastor remet en lumière les protagonistes de son précédent album « Le sentier des reines ». Il s’agit d’une suite, mais qui est écrite de telle manière qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu la première bande dessinée pour apprécier celle-ci.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   08 décembre 2017
Dans La Vallée du diable, l’auteur a réuni tous les éléments du drame, plus précisément d’une tragédie antique. A la fois foisonnant et lisible, son trait s’habille de couleurs aussi vibrantes que les héros.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   08 novembre 2017
Comme en écho à son précédent album, nouveau récit migratoire à la tonalité tragique. Où la fraternité a raison de la soif de pouvoir.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   19 septembre 2017
Anthony Pastor se rend aux antipodes pour sonder les âmes des femmes, des hommes, des Occidentaux, des Aborigènes, des lâches et des purs. L’exercice est réussi avec brio.
Lire la critique sur le site : BDGest
Bedeo   18 septembre 2017
A nouveau conseillé par une historienne, Anthony Pastor promène ses personnages au bout du monde, sans quête ni destin, simplement ballottés par les vents et les aléas du début du XXème siècle.
Lire la critique sur le site : Bedeo
LeMonde   06 septembre 2017
Dans sa bande dessinée « La Vallée du diable », Anthony Pastor suit le destin de quatre Français malmenés par la vie qui décident de tenter leur chance en Nouvelle-Calédonie, au début du XXe siècle.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
marina53marina53   05 janvier 2018
Les hommes sont fous. Comment peuvent-ils encore avoir soif de guerre ? Ça a été si terrible...
Commenter  J’apprécie          320
carrecarre   03 septembre 2017
"Aux mines je suis bien le seul à ne pas tâter de la bouteille, la preuve que quelque chose ne tourne pas rond chez moi"
Commenter  J’apprécie          200
Lire un extrait
Videos de Anthony Pastor (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Pastor
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
No War - Tome 1 de Anthony Pastor aux éditions Castermann https://www.lagriffenoire.com/137009-achat-bd-no-war---t1.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : nouvelle-calédonieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3516 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre