AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330024258
Éditeur : Actes Sud (16/10/2013)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Elle se fait appeler Kim Lee, une fille au caractère de feu et au style explosif. Un mélange de gothique, de punk et de mangas. Le style enfer. Son frère est accusé d'avoir agressé sauvagement sa petite amie. Kim Lee va tout faire pour l'innocenter. Son frère n'est pas un assassin !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Cielvariable
  03 avril 2018
Roman pour adolescent qui présente une jeune fille, Kimberly, qui "enquête" par elle-même pour connaître les événements qui ont mené à l'arrestation de son frère (pour agression) alors qu'elle est convaincue de l'innocence de ce dernier.
Le problème majeur, c'est qu'il y a plein d'éléments incohérents très dérangeants dans le récit: les personnages mentent sans arrêt (mais pas à la manière d'un récit policier - en se mentant juste pour rire ou pour se faire peur, entre eux), Kimberly (qui se décrit comme une fille totalement ordinaire n'ayant jamais même embrassé un garçon) se voit tout à coup la cible de plusieurs flirts aussi surprenants que soudains (et improbables), les adultes de cette histoire se comportent comme des irresponsables imbéciles complètement désintéressés du sort de leurs enfants, un viol est commis et c'est raconté (et évacué) comme si rien ne s'était passé, le coupable de l'agression est finalement un personnage peu probable pour ce dénouement, sans motif, la fin est très décevante, il ne semble y avoir aucune conséquence pour tous les actes épouvantables mentionnés dans le récit (extorsion, trafic de drogue, agressions, viol, mensonge, dissimulation, incendie criminel, complicité, etc.) et le titre n'a franchement rien à voir avec le récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Colibrille
  28 janvier 2017
Parfois, les héros/héroïnes de romans ados se ressemblent un peu trop à mon goût. Si je me suis lancée dans la lecture de "Style enfer", c'est justement parce que l'héroïne semblait se détacher des clichés du genre, tant par sa personnalité que son look décalé.
En effet, Anthony Pastor met en scène une adolescente au caractère assez déconcertant dont le style vestimentaire emprunte à la fois au gothique, au cosplay et au punk. Autant dire que ça décoiffe ! J'attendais beaucoup de ce personnage hors norme. J'ai hélas été assez déçue de la manière dont l'auteur développe le personnage de Kim. Mis à part une ou deux répliques bien senties, la manière dont elle s'exprime manque de "punch" par rapport à son style. J'ai le sentiment que l'auteur a mis l'accent sur le look de Kim, son apparence extérieure, au détriment de sa personnalité, de ses émotions. Je n'ai pas ressenti d'empathie particulière pour Kim, pas plus que pour les autres personnages.
Un petit peu longue à se mettre en place, l'intrigue a fini par me captiver, mais mon enthousiasme est finalement retombé. Je n'ai pas été convaincue par le dénouement de l'enquête. Je m'attendais à être plus surprise que ça. Qui plus est, j'ai eu le sentiment que l'auteur cherchait à aborder trop de thèmes en même temps : drogues, viol, adolescence difficile, parents divorcés, romance etc. L'intention est bonne mais le résultat est fouillis et pas approfondi. Il aurait peut-être du se limiter à une ou deux de ces thématiques et les développer plus amplement.
En bref, j'ai apprécié cette lecture car elle est malgré tout prenante, mais pas assez dense et intense pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sassenach
  21 janvier 2015
Kim Lee, de son nom d'origine Kimberley, est une jeune fille de quinze ans au style particulièrement affirmé, mélange de manga et de gothique et où la couleur rouge prédomine. Dans sa petite ville du Sud de la France, elle ne passe pas inaperçue, même si elle en effraie parfois certains. Mais aujourd'hui, ce n'est pas son look qui la préoccupe : son grand frère Kévin vient d'être interrogé par les flics suite à l'agression de sa petite amie Valentine et il est le suspect numéro un. Mais Kim est convaincue que son frère est innocent et entend bien le prouver en menant sa propre enquête …
C'est amusant de retrouver un auteur BD dans le domaine de la littérature jeunesse ! On pourrait penser que les domaines sont différents et qu'il est donc difficile de briller dans les deux mais Anthony Pastor s'en sort très bien. Il faut dire que c'est déjà lui qui écrit les scénarios de ses albums avant de les dessiner donc il sait bien raconter une histoire. Cette fois, ce n'est qu'avec des mots qu'il va narrer les évènements qui secouent la vie de la jeune adolescente Kim Lee mais il sait y mettre le ton. J'ai trouvé la jeune fille très sympathique et très attachante, elle est à la fois forte et fragile, comme beaucoup de jeunes de son âge et elle ne manque pas d'humour et d'ironie, ce que j'apprécie d'autant plus. L'histoire se déroule dans une petite ville du sud de la France non loin de Nîmes, région que l'auteur connait bien et qui est ma région d'origine mais c'est étrange car je n'arrivais pas à me persuader que les évènements se déroulaient dans ce coin car, hormis quelques références (certains surnoms ou l'accent prononcé de certains personnages), cela pourrait se passer n'importe où. Kim Lee est confrontée à ce qu'on pourrait appeler un fait divers mais son frère étant impliqué, elle veut prouver son innocence et son enquête locale va déterrer un certain nombre de secrets, qui seront dévoilés peu à peu, entretenant le suspense. Il y a aussi quelques moments plus axés sur l'action mais c'est un roman jeunesse donc cela reste soft. J'ai donc beaucoup aimé cette lecture au style aussi dynamique que son héroïne mais c'est presque trop vite lu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslecturesdeVal
  19 janvier 2014
Mon avis : Encore un superbe roman des éditions Actes Sud Junior, cette fois-ci c'est un thriller que je viens de terminer et il est vraiment parfait.
Du coté de l'histoire: Nous suivons Kimberley, 15 ans, qui est à la recherche de la vérité. Son frère est arrêté par la police, ils le soupçonnent d'avoir agressé sa petite amie Valentine, mais les faits ne sont pas très clairs, une enquête est donc en cours. Kimberley n'accepte pas que certaines personnes puissent douter de la sincérité de son frère, elle veut connaître la vérité, savoir ce qui s'est réellement passé cette nuit-là et ce que Valentine a pu subir.
C'est donc l'histoire d'une jeune fille en quête de vérité, prête à tout pour prouver l'innocence de son frère.
Du coté des personnages :J'ai adoré le caractère de Kim Lee, j'ai vraiment aimé ses sarcasmes et sa bonne répartie. Elle peut paraître souvent arrogante, trop sure d'elle mais elle est tellement touchante par ses façons de réagir et l'attachement qu'elle porte à son frère que tout ça nous fait l'aimer encore plus . Son caractère, tout comme son style, sont décapants, hors norme. Sa fraicheur fait du bien, c'est une héroïne hors du commun qui n'est pourtant pas si différente même si elle veut faire croire le contraire à tous, elle-même compris. Les personnages secondaires mais qui sont quand même très présents dans l'histoire, sont des plus mystérieux, parfois gentils souvent inquiétants mais tous paraissent le coupable idéal.
Du coté de l'écriture : Anthony Pastor a une écriture parfaitement fluide, les pages se tournent très vite, on est pris dans le suspens de ce livre, on commence, on est totalement dans le flou de l'histoire, comme notre héroïne, on avance à tâtons pour découvrir réellement ce qui s'est passé cette nuit là. On découvre pas mal de personnages au cours de notre lecture, et comme Kim, on découvre leur personnalité avec elle, elle les voit différemment au cours de cette enquête et nous les découvrons aussi, j'ai même souvent chercher à élucider cette histoires, ces situations avant Kim, oui je me suis prise au jeu de cette lecture, tellement l'auteur arrive à nous faire rentrer dans son histoire avec facilité.
En conclusion :Ce roman est un thriller captivant qui joue avec nos émotions. Impossible de ne pas ressentir inquiétude et angoisse face aux découvertes de notre jeune héroïne. on est tenu en haleine jusqu'à la très surprenante révélation finale. Anthony Pastor détient la recette parfaite d'un très bon polar !
je le conseille vivement aux adolescents qui aiment les histoires policières ou qui veulent découvrir ce style de romans.
En tout cas, ce livre confirme une fois de plus la qualité des ouvrages publiés par Actes Sud Junior
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gr3nouille2010
  12 décembre 2013
Kimberley - qui tient à se faire appeler Kim Lee - a 15 ans. Elle ne supporte pas les accusations qui pèsent lourdement sur son frère, ce dernier ayant, d'après la police, agressé sa petite amie. Prête à tout pour l'innocenter, Kim Lee mène son enquête de son côté, pour savoir ce qu'il s'est réellement passé et qui est véritablement le coupable.

L'intrigue se déroule sur quelques heures seulement, un peu plus d'une nuit. Un court laps de temps que l'on ressent progressivement, les événements s'enchaînant à merveille. Plus l'enquête progresse, plus le récit devient haletant.
Tout comme Kim Lee, au départ, on ne sait absolument rien de l'histoire. On suit tout à travers ses yeux et son ressenti, nous permettant de découvrir les choses pas à pas ainsi que les autres personnages, qu'elle apprend à découvrir plus en profondeur elle aussi. Tous un tas de questions sont à se poser au cours du récit et elles finissent toutes par avoir des réponses. L'intrigue est bien menée, aucun détail n'a été oublié, même si parfois j'ai trouvé les choses trop facile. C'est avec cette impression que j'ai terminé cette lecture ; les événements s'enchainent bien, les rebondissements sont nombreux et saisissants, mais beaucoup de choses arrivent trop facilement. Toutefois, comme c'est un thriller jeunesse, je ne doute pas qu'il saura convaincre son public !
Sans oublier le fond de l'histoire qui est quand même sur le sujet de la fraternité ! On rencontre peu le frère de Kim Lee finalement, mais on ressent facilement tout l'amour qu'elle lui porte grâce à sa solidarité et son acharnement. le message est on ne peut plus clair !

J'ai un gros coup de coeur pour Kim Lee ! Avec ses sarcasmes, sa bonne répartie et sa ténacité, elle ne peut que plaire ! Elle peut paraître parfois arrogante mais elle est tellement touchante par ses façons de réagir car elle ne fait pas que chercher le responsable de l'agression ; à travers son enquête, elle fait réellement la connaissance de certains personnages et, à travers eux et leurs réactions, elle se cherche... Son caractère, tout comme son style, sont décapants. Ça fait du bien une héroïne hors du commun qui n'est pourtant pas si différente qu'elle veut bien le faire croire...
Il y a de nombreux personnages secondaires qui reviennent souvent et qui sont donc importants. Certains sont incroyables, d'autres mystérieux, tous paraissent coupables.

Des personnages attachants (surtout Kimberley !) et intrigants, une enquête haletante et captivante, ce petit thriller saura trouver son public malgré une certaine facilité au niveau de l'intrigue. Un beau roman sur une histoire fraternelle, à découvrir malgré tout !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   03 avril 2018
TOUT EST À L'ENVERS.
Je suis dans ma chambre, étalée sur le dos en travers de mon lit, un pied sur le mur, une main qui tricote la moquette. Je regarde la guitare coincée entre les accoudoirs de ma chaise de bureau.
Tout est à l'envers, comme ma tête que mon cou a du mal à retenir de tomber.
Tout est à l'envers, comme cette journée.
Je casserais bien la guitare sur le bureau, si seulement je pouvais filmer la scène, mais mon portable ne fait pas ce genre de trucs, mon portable est un dinosaure. Je suis sûre que c'est ce que mon nounours rose est en train de penser du haut de la petite étagère au-dessus du lit. Il regarde avec ses yeux tout ronds cet appareil obsolète qui se débat pour ne pas se noyer dans ma couette à hippopotames, en se demandant comment il a tenu le coup jusqu'ici.
Texto.
Je l'ignore.
- Hé, nounours rose, et moi, tu sais quel âge j'ai ? Il ne répond pas. Il doit flipper de m'entendre encore lui parler à mon âge.
C'est plutôt punk de casser une guitare. C'est punk aussi de ne pas savoir en jouer et d'en jouer quand même, surtout si à la fin du concert tu casses ta guitare, et surtout si le concert affiche complet. Je crois que je vais attendre qu'il y ait du monde dans ma chambre pour la casser parce que là, tout de suite, y a personne d'autre que moi et ma collection d'ours en peluche, et je n'ai rien pour filmer. A moins que j'aille emprunter le caméscope de maman. Mais je vois déjà ce que ça pourrait donner :
- Maman, tu me prêtes ton caméscope ?
- Pour quoi faire ?
- Pour casser ma guitare.
- Pardon ?
- Non, je veux dire pour me filmer en train de casser ma guitare.
- Ça fait des années que tu me tannes pour que je t'achète une guitare, et maintenant tu veux la casser ?
- Je fais un concert d'abord, mon premier et mon dernier, le seul, l'unique, le collector absolu.
- Désolée, la batterie est déchargée.
Les batteries sont toujours déchargées, avec elle. Je crois que je vais prendre des cours de guitare, enfin, quand cette journée sera finie ; si seulement toute cette histoire pouvait se terminer en un jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   03 avril 2018
J’avoue, mon style est particulier, unique même, ou plutôt ultime, surprenant en tout cas, un mélange personnel fait d’emprunts aux gothiques, aux punks et aux clowns, très déstabilisant pour la plupart de mes concitoyens. J’appelle ça le « style enfer ».

La couleur dominante est le rouge, pas le noir comme on pourrait s’y attendre.

Car contrairement à beaucoup de mes camarades de lycée, la tendance au macabre ne me branche pas. Je vois l’enfer comme un lieu festif, une rave party colorée avec un son énorme. Des feux partout, qui réchauffent les âmes…

C’est parfait pour moi qui ai toujours froid. J’ai l’impression de connaître déjà ce lieu, même si je ne suis jamais morte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JuinJuin   18 juillet 2016
- ça s'appelle comment ton style déjà ?
- Euh....Style enfer.
- D'enfer !
- Non, ce n'est pas "style d'enfer", c'est " style enfer", tout court. Style d'enfer ça ne veut rien dire, ça se la pète, c'est tout. L'enfer, le vrai, c'est autre chose...
Commenter  J’apprécie          40
ColibrilleColibrille   28 janvier 2017
- Où vas-tu comme ça ?
Les mots me font sursauter. Je me retourne, le type est jeune, enfin beaucoup plus vieux que moi, mais jeune quand même. Habillé tout en noir, les mains enfoncées dans les poches de son blouson en cuir. Un flic dans le rôle des flics de la télé. Je réponds :
- Porter des galettes à ma mère-grand...
Il sourit, il a saisi la vanne. [...]
- Je ne suis pas le grand méchant loup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   28 janvier 2017
C'est plutôt punk de casser une guitare. C'est punk aussi de ne pas savoir en jouer et d'en jouer quand même, surtout si à la fin du concert tu casses ta guitare, et surtout, si le concert affiche complet. Je crois que je vais attendre qu'il y ait du monde dans ma chambre pour la casser parce là, tout de suite, y a personne d'autre que moi et ma collection d'ours en peluche, et je n'ai rien pour filmer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anthony Pastor (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Pastor
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
No War - Tome 1 de Anthony Pastor aux éditions Castermann https://www.lagriffenoire.com/137009-achat-bd-no-war---t1.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : agressionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre