AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2731617624
Éditeur : Les Humanoïdes associés (14/03/2007)

Note moyenne : 2.95/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Il y a eu Avant l'Incal, il y a maintenant " Avant " La Caste des Méta-Barons. Dayal de Castaka est là pour tous ceux qui rêvent d'une suite à La Caste des Méta-Barons. Une suite qui se place AVANT et dessinée par un autre virtuose dans la lignée de Gimenez (Das Pastoras) mais qui n'en partage pas moins les mêmes caractéristiques.

La Caste des Méta-Barons racontait la formidable saga des aïeuls du guerrier ultime de la galaxie. A travers les parricid... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Witchblade
  24 février 2013
Merci à Dionysos d'avoir signalé que les éditions « Les Humanoïdes associés » mettaient des livres accessibles gratuitement à la lecture :-) Quand je lisais encore dans une bibliothèque, j'aimais particulièrement cette édition qui me permettait de découvrir de magnifiques BD.
Je suis donc allée voir ce qu'ils proposaient en lecture gratuite. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un auteur que je connaissais grâce à sa série « La Caste des Méta-Barons », dont je garde un bon souvenir même si je serais incapable de me rappeler l'histoire. La deuxième BD proposée en lecture gratuite est, en fait, l'avant de « La Caste des Méta-Barons ». Ni une ni deux, je me suis jetée dessus :-)
Le dessin est bien réalisé sans être beau, les décors et les batailles bien retranscrits. Ce tome raconte l'histoire de Dayal, le dernier survivant de la plus petite planète de la galaxie des Méta-Barons, Ahour-la-Naine, avec sa femme et ses 2 filles. L'histoire est principalement basée sur le passé de cette planète avant et pendant l'existence de Dayal. Il y est donc question de guerres de clans, de victorieux et de vaincus, d'amour, de sexe et de trahisons, comme à chaque fois dans les histoires créées par Jodorowsky.
Je préfère néanmoins la Caste de Méta-Barons où les dessins étaient bien réalisés et superbes car le dessinateur n'était pas le même !! Il s'agissait alors de Juan Gimenez. le style de Das Pastoras est particulier mais on ne peut pas réellement dire qu'il est beau.
Je ne lirais très certainement pas la suite de cette BD, préférant garder intact dans ma mémoire le souvenir des Méta-Barons.
Comme vous l'aurez compris, je ne vous conseille donc pas de lire cette BD mais par contre, vous pouvez découvrir l'oeuvre de Jodorowsky à travers les Méta-Barons et l'Incal !!
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
colimasson
  09 avril 2015
Le premier volume de la série Castaka constituerait en fait la préquelle de la série de la Caste des Méta-Barons. Je ne le savais pas, et je n'ai rien compris à cette histoire censée revenir sur l'origine glorieuse et sanglante du Méta-Baron (allez savoir de qui il s'agit…).

Les fins connaisseurs de cette série seront peut-être ravis de se mettre une prolongation sous la dent mais malgré l'émoustillement visuel que cet album pourra provoquer, il ressemble surtout à une commande commerciale. Sa philosophie de comptoir et son érotisme de cour d'école primaire s'effilochent, conséquences d'un travail nécessité par la tête plutôt que par le coeur.
Commenter  J’apprécie          132
Adl
  19 mars 2013
Jodorowsky, valeur sûre...j'avais lu le 1er de la Caste des Métabarons, mais commencer l'histoire de la lignée par les origines, c'est chouette. Des destins tragiques et improbables, une soif de survie et de somptueux dessins, les ingrédients d'une bonne bande dessinée.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   26 février 2013
- Son pubis est entièrement plein...
- Les testicules ne présentent aucune tumeur... Bonne qualité de sperme...
- Par bonheur, la taille du membre dépasse la normale...
- Faites venir les premières candidates à la maternité !

(Parlant du seul jeune homme encore fertile sur cette terre)
Commenter  J’apprécie          80
WitchbladeWitchblade   25 février 2013
Si ce scélérat nous défie ainsi, c'est parce qu'il croit sa flotte plus forte que la nôtre ! L'insensé ! Ce n'est pas le plus fort qui gagne, mais le plus malin !
Commenter  J’apprécie          90
WitchbladeWitchblade   27 février 2013
La soif de vaincre ou la peur de perdre sont des maladies. Apprenez la subtilité jusqu'à en oublier votre corps. Votre esprit doit retenir toute votre attention. Faites le vide, ne laissez aucune prise...
Commenter  J’apprécie          60
WitchbladeWitchblade   23 février 2013
- Tu es meilleur que moi en tout, sauf en une seule chose : tu ne penses qu'à la victoire, sans être prêt à tout lui sacrifier.
- C'est une leçon admirable : il n'y a qu'en sachant perdre qu'on peut gagner !
Commenter  J’apprécie          50
WitchbladeWitchblade   25 février 2013
Un guerrier valeureux ne pense pas en termes de victoire ou de défaite, il combat sans répit jusqu'à la mort dans l'honneur.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : guerre de clansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3408 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre