AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757887219
336 pages
Éditeur : Points (26/11/2020)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Le cerf vit mille ans. Le sanglier porte ses cornes dans sa bouche. Les papillons sont des fleurs qui volent. L'écureuil est un animal diabolique, paresseux, lubrique, avaricieux. La zoologie médiévale n'est pas la zoologie moderne. Plusieurs notions qui nous sont aujourd'hui familières sont alors inconnues : insecte, mammifère, cétacé, domestication, etc. En outre, la frontière est floue qui sépare les animaux réels des animaux chimériques et les animaux domestique... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
alberthenri
  04 janvier 2021
A la lecture de cet excellent livre de Michel Pastoureau, il est aisé de voir les progrès d'une science telle que la zoologie.
Encore qu'au moyen âge, il est excessif de parler de science zoologique, ou si science il y a elle est très éloignée de celle que nous connaissons. Les auteurs médiévaux vivent dans un monde où les animaux sont omniprésents, la forêt couvre encore de larges portions du territoire et du bétail est élevé jusque dans les villes.
de plus, beaucoup de choses sont encore à découvrir ; c'est le début des grandes expéditions vers les terres inconnues.
Les chercheurs de cette époque cherchent déjà à comprendre et à classer le vivant, mais avec les connaissances et les moyens de leur temps.
Le bestiaire médiéval a de quoi nous surprendre ; les animaux domestiques côtoient les animaux sauvages (comme dans la réalité de l'époque), mais c'est surtout la classification qui reste hasardeuse : des animaux imaginaires tels que licornes, dragons ou sirènes, sont considérés comme réels. Les insectes sont qualifiés de "larves", et certains petits mammifères sont des "vers". En outre, on prête aux bêtes des qualités et des défauts très humains ; l'étude comportementale n'existe tout simplement pas et pour les auteurs on ne peut donc qualifier que de vices les habitudes "choquantes" des animaux.
Quant aux illustrateurs, ils doivent souvent faire appel à leur imagination pour représenter des animaux qu'ils n'ont jamais vus ; éléphants, crocodiles, baleines, ce qui donne des résultats parfois...cocasses !
"Bestiaires du Moyen âge", est un livre que l'on peut conseiller autant aux passionné(e)s d'histoire qu'aux passionné(e)s de la faune, il démontre que depuis longtemps l'homme est curieux de la vie animale et cherche à mieux la connaitre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          361
Myrabelle
  28 août 2012
Un livre richement illustré à feuilleter pour le bonheur des yeux.
Un livre à avoir chez soi pour le lire par petites touches.
Un livre juste pour le plaisir !
Commenter  J’apprécie          130
bibliothequeViroflay
  08 novembre 2013
Fort réputé pour ses ouvrages traitant de la symbolique des couleurs, l'auteur nous éclaire ici sur la représentation des animaux au Moyen âge. Sous l'or des enluminures, ceux-ci révèlent en effet un faisceau de significations fort riche qui en dit long sur l'esprit médiéval, lui-même héritier des mythologies païennes. Les corbeaux, par exemple, ne sont autres que les yeux d'un dieu viking devenu aveugle. Testé par Hugues (Bibliothèque de Viroflay)
Commenter  J’apprécie          60
Sinjord
  26 novembre 2013
Un livre à parcourir! Les reproductions sont magnifiques, une vraie réussite. le texte est simple (trop simple?) et me fait penser à un "dictionnaire des symboles". A lire si l'on cherche à se cultiver, à laisser de côté si l'on a besoin d'informations rigoureuses.
Commenter  J’apprécie          70
JehanneDD
  02 mars 2014
Excellent livre au niveau du ...
- contenu : très riche. permet de déchiffrer des gravures/sculptures du Moyen Age et de comprendre leurs significations cachées
- décor: des illustrations splendides, magnifiées par le format du livre.
Bref, un livre de collection, à avoir dans sa bibliothèque, que vous soyez guide conférencier spécialisé dans l'art religieux du Moyen Age ou simple amateur!
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (3)
LeMonde   16 décembre 2011
Michel Pastoureau a sélectionné et étudié une soixantaine d'animaux, groupés selon les genres précités. A chaque fois, il use de la même construction : un résumé du discours des bestiaires et des encyclopédies, qui est replacé dans le contexte culturel, social et matériel des XIIe et XIIIe siècles. Et c'est une véritable et savoureuse histoire des mentalités qu'il déroule là.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Lexpress   16 décembre 2011
Le subtil historien des couleurs, qui nous offre cette impressionnante collection de représentations animalières, est aussi un savant médiéviste. De sorte que les textes qui accompagnent les images ne se contentent pas d'en être seulement les légendes. Ce bestiaire, en effet, nous apprend beaucoup sur le monde médiéval lui-même.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LeFigaro   03 octobre 2011
Voilà un livre à la fois savant et naïf, à offrir aux enfants et à ceux qui le sont un peu restés, malgré eux.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
alberthenrialberthenri   03 janvier 2021
Le monde médiéval des serpents n'est pas un monde homogène.
D'un bestiaire à l'autre, d'un manuscrit à l'autre, la liste des animaux rangés sous ce nom varie grandement. D'autant qu'aux serpents proprement dits (aspics, vipères, couleuvre, mais aussi acontias, amphisbène, céraste et d'autres) s'ajoutent la famille hétérogène des lézards et celle plus hétérogène encore, des dragons. Parfois s'égrènent à la catégorie "serpents" des animaux que le zoologie médiévale ne sait pas classer : escargots, crapaud, caméléon, salamandre.
Le monde des vers (vermes) est encore plus disparate. On trouve toutes les larves mais aussi un grand nombre d'insectes - notion qui n'émergera clairement qu'au XVI siècle- quelques petits rongeurs (mulot, musaraigne) et des animaux totalement inattendus à cette place. Ainsi le Lynx, qui pour plusieurs auteurs, est "une sorte de grand ver blanc".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LydiaBLydiaB   16 juillet 2013
Plusieurs auteurs signalent l’existence «en Germanie» de bœufs sauvages, tellement farouches qu’il est impossible de les atteler, tellement puissants qu’ils déracinent les arbres, tellement violents qu’ils n’hésitent pas à s’attaquer à une armée entière de chevaliers. Ils possèdent des cornes immenses dont on se sert à la table des seigneurs; boire du vin dans de tels récipients procure vigueur et santé. (P112)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
alberthenrialberthenri   04 janvier 2021
Créature hybride, la sirène médiévale peut être mi-femme mi-poisson (cas le plus fréquent) ou bien mi-femme mi-oiseau. Toutes deux sont ennemies des marins. Mais lorsqu'elle est oiseau, la sirène ne nage pas au fond des flots mais vole au-dessus des navires pour charmer les marins et les conduire à leur perte.
Commenter  J’apprécie          130
alberthenrialberthenri   05 décembre 2020
Les auteurs du moyen âge ont du mal à classer la chauve-souris : oiseau ? Quadrupède ? Ver ?
Certains la nomment "rat-oiseau" ; d'autres, "petit-griffon", vivant la nuit, pourvue d'ailes sans plumes, aimée du diable, faisant peur à tout le monde, c'est un animal totalement négatif.
Commenter  J’apprécie          143
MyrabelleMyrabelle   28 août 2012
Ce ne sont pas des traités d'histoire naturelle, du moins pas au sens où nous les entendons, mais des ouvrages qui parlent des animaux pour mieux parler de Dieu, du Christ, de la Vierge, parfois des saints, et surtout du diable, des démons et des hommes pécheurs.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Michel Pastoureau (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Pastoureau
Michel Pastoureau vous présente son ouvrage "Le taureau : une histoire culturelle" aux éditions Seuil.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2459181/michel-pastoureau-le-taureau-une-histoire-culturelle
Note de musique : YouTube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : bestiaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2219 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre