AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Cristy


Cristy
  17 octobre 2015
Paul Besançon, un étudiant en droit qui à l'air froid et détaché, même pour sa famille qui ne le comprend pas, mais qui est intelligent et méthodique. le professeur Roberto F. Bermùdez, un homme à qui il ne reste plus que la justice, ses séminaires et sa bouteille de whisky, douze ans d'âge. Deux hommes différents mais pourtant, d'une certaine façon semblables.
Paul Besançon veut prouver que la justice est aveugle, avec une thèse sur un homicide. Pour arriver à ses fins, il va utiliser le Code Pénal, mais aussi les séminaires du professeur Roberto F. Bermùdez. Un soir, Paul va trouver son professeur pour lui poser des questions sur un possible homicide. Je me suis demandée en même temps que Bermùdez, et si Paul passait vraiment à l'acte ?

L'auteur avec des phrases sans fin (plus longue que Proust) va nous entraîner dans les pensées de Paul qui à l'air bien capable d'un meurtre de sang froid. Puis avec des phrases plus courtes, l'auteur nous entraîne dans les pensées de Bermùdez, qui va être déconcerté par cet étudiant. Que ce soit l'un ou l'autre, les pensées sont à la fois réfléchies et dérivantes, comme si les deux personnages étaient à la recherche de quelque chose leur manquant, pour l'un il s'agit d'une obsession, pour l'autre de sa femme partie.
Le style de l'auteur m'a donné l'impression d'être dans un rêve, c'est comme si je flottais au dessus des personnes. J'ai assisté aux évènements sans pouvoir changer leurs déroulements, alors que je voyais où ils se dirigeait au fil des pages, comme si ils étaient inéluctable.

J'ai vraiment apprécié lire ce roman, j'aime beaucoup le style de l'auteur qui à de quoi être déconcertant mais qui est très prenant. Surtout que le processus d'écriture s'inverse, avec des phrases de plus en plus courtes pour Paul, et de plus en plus longue pour Bermùdez, comme si l'un avait plus confiance en lui, et l'autre commençait à douter de sa thèse...
Lien : http://leslecturesdecristy.b..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus