AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782818014004
720 pages
Éditeur : P.O.L. (05/01/2012)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Pierre Patrolin dit qu'en imaginant écrire La Traversée de la France à la nage, il a immédiatement compris qu'il allait entreprendre à la fois un authentique récit de voyage, imprévisible et véridique, et un véritable roman d'aventures, dont le héros ne saurait sortir indemne.
Il franchit des barrages, il dévale malgré lui des rapides, il nage sous le sabot des vaches. Il s'écarte des routes : le propre de la nature de l'eau, des fleuves et des ruisseaux, c'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
JMLire17
  03 juillet 2017
Pierre Patrolin a un bilan carbone bien meilleur que Yann Artus Bertrand pour nous montrer la France. Il nous la fait traverser à la nage en remontant ou descendant successivement la Garonne, le Lot, la Truyère, le Chapeauroux, l'Allier, la Loire, le Loing, la Seine, l'Oise et l'Aisne, sur deux étés. La végétation, la faune, la terre, les pierres, les cultures, les éléments, le vent, la pluie, le ciel, la brume, les odeurs, ainsi que les activités et les nuisances de l'homme, l'agriculture, les transports, fluviaux, ferroviaires, routiers, voire aériens, les industries, les centrales électriques, nucléaires, les zones commerciales avec leurs grandes enseignes, les constructions, les monuments, qui bordent les cours d'eau sont décrites avec précision, parfois poésie. Les villes, les auberges, les marchés, les librairies de la Charité sur Loire, les campings au bord de l'eau, les bases nautiques, les restaurants, les hôtels en activité ou désaffectés, le personnel, les clients sont souvent décrits avec humour* et empathie. Les randonneurs, les femmes, parfois nues, exposées au soleil, les gens qui promènent leurs chiens, des personnages atypiques, le boxeur qui s'entraîne sur la berge, le coiffeur, le pêcheur qui a de la tension dans les yeux, sont autant de rencontres qui ont distrait le nageur et charme le lecteur. Il y a également des rencontres animalières, pas banales, les chevreuils, les sangliers, le castor, le brochet géant, le chien Ulysse qui n'obéit pas à son maître, les mouches …, mais la carpe nymphomane gâche un peu le tableau. La transformation du corps du nageur les coups, les bosses, l'envasement et l'inondation finale, nous font partager ses souffrances et ses peurs. C'est probablement une performance sportive, c'est également une performance littéraire, mais j'aurais préféré des petits textes plus courts regroupant les moments savoureux de ce parcours, lecteur, je me suis un peu lassé à le suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Galirad
  04 février 2015
Surprenant mais pas inintéressant !
Il n'y a pas vraiment de personnage dans ce roman, si ce n'est le narrateur lui-même, que l'on apprend à connaître, non pas parce qu'il dit de lui, mais au travers de ces rencontres. Ces rencontres, il les fait au hasard des chemins qui sont les cours d'eau français qu'il a décidé de suivre à la nage.
Il débute son voyage aquatique par le sud-Ouest et commence par se jeter dans la Garonne. Puis au gré de la géographie, il empreinte des affluents, des confluents ou les canaux reliant une région à une autre. Les nuits, il les passe dans des hôtels ordinaires voire banals et il se nourrit en faisant des emplettes dans les enseignes toutes aussi banales qui croisent sa route.
C'est un hymne à la contemplation ! La nature qui est mise en vedette tandis que l'humain est considéré comme secondaire voire accessoire.
L'auteur s'appuie sur la géographie de manière fiable et il est tout à fait possible de suivre cette traversée avec une carte (des cours d'eau français) à la main.
Le rythme est particulier, car il se calque sur celui de la nature ce qui signifie qu'il peut nous paraitre particulièrement lent si on le compare à celui de nos vies actuelles.
C'est vraiment très différent, mais reposant comme une méditation au long cours !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
thieric
  24 septembre 2015
Un grand voyage, on le vit .
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
Telerama   08 février 2012
On ne sait pas bien ce que le type fuit (une femme ?), ni même ce que nous fuyons en le suivant. La seule certitude, c'est cet exploit que nous partageons, entre enlisement beckettien et retour à la vie amniotique, défi incongru et sublime qui constitue tout autant une épreuve qu'une profonde délivrance.
Lire la critique sur le site : Telerama
Lexpress   02 février 2012
Il serait facile de dire de Patrolin qu'il se noie, qu'il rame, qu'il part à la dérive, etc. Mais la vérité est beaucoup plus simple - et grave - que cela : son roman est prodigieusement ennuyeux.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   23 janvier 2012
Certains passages émerveillent, d'autres ennuient - après tout, comme dans la vie de tous les jours. Ce constat révèle alors la nature profonde de cette longue et belle fable existentielle, "roman-fleuve", dont la beauté de la langue, poétique et sensualiste, vous fera pleurer des rivières...
Lire la critique sur le site : Lexpress
LeMonde   06 janvier 2012
Il faut accepter de se laisser aller avec l'auteur-nageur pour savourer la lenteur délicieuse et malicieuse de ce livre qui, si d'aventure on le mettait dans le cours d'une rivière, ne coulerait sûrement pas tant sa prose est légère.
Lire la critique sur le site : LeMonde

Videos de Pierre Patrolin (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Patrolin
Pierre Patrolin J'ai décidé d'arrêter d'écrire éditions P.O.L : où Pierre Patrolin tente de dire de quoi et comment est composé son livre "J'ai décidé d'arrêter d'écrire" et où il est question notamment de la notion d'auteur, de personnage, de narrateur et de lecteur, d'un corps et de la langue, de la volonté et d'écriture, de Jacqueline et d'une mule, et d'un éditeur, qui est le premier lecteur d'un livre et peut-être le dernier, à l'occasion de la parution aux éditions P.O.L de "J'ai décidé d'arrêter d'écrire", à Paris le 19 septembre 2018 "Comme tout le monde, ou la plupart des enfants, c?est sur les bancs de l?école que j?ai appris à lire. Puis, un certain temps plus tard j?imagine, à écrire, sans avoir conservé le moindre souvenir, même diffus, de ces premières lignes, ou la mémoire d?une page initiale, alors que j?ignore tout autant quand, comment, et surtout si je serai un jour capable de m?arrêter d?écrire. Ou au moins d?essayer."
+ Lire la suite
autres livres classés : voyagesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
453 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre