AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809842227
300 pages
Éditeur : L'Archipel (19/08/2021)
3.54/5   26 notes
Résumé :
Harriet Blue veut innocenter son frère Sam, accusé du meurtre de trois étudiantes... Pour cela, elle se lance à la poursuite d'un psychopathe dans le Sud australien. Il a menti ? Il doit mourir... Et c'est elle qui le tuera. Troisième épisode de la série australienne du maître du suspense aux 370 millions de livres vendus dans le monde !

La vengeance a un nom : Harriet Blue

Harriet Blue, inspectrice de police à Sydney, est sûre de deux ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,54

sur 26 notes
5
4 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

SamDLit
  21 août 2021
* * * L'Inspecteur Harry, Séquence Nostalgie * * *
- 1971, Harry Callahan, ce flic réputé pour ses méthodes peu orthodoxes et expéditives, pour son franc-parler, +/- droit dans ses bottes, est interprété et réalisé par Clint Eastwood, 1971 - 1983, dans une saga hyper musclée 'made US', vous vous rappelez ?
- 2021, 19 août : Dring, le téléphone. Allo ? Un psychopathe au bout du fil.
L'inspecteur Harry est de retour: Surprise ! 50 ans plus tard et c'est une FEMME - évolution des moeurs, de la parité, époques ?
Et oui, l'Inspecteur Harry, c'est Harriet Blue, surnommée Harry. Elle est tout aussi 'borderline' que Callahan et surtout, elle est très, mais très en colère.
Clair, simple, efficace.
Clap Action 3
- Petit récap des épisodes précédents, comme dans toutes les séries -
Harry (Harriet, baptême prénom) revient du Bush, Sud - S.O. australien pour les distraits sans GPS, où elle avait été exilée à plusieurs reprises.
Soit elle était trop proche de l'assassin présumé, Sam, son frère, coupable ?! lors de ses premières enquêtes dans 1. Plus Jamais, où elle y officiait en novice es crimes sexuels sévices.
Soit elle frappait un procureur, obtus et de mauvaise foi, dans ses secondes aventures tout en jouant avec un psychopathe à 2. Pile ou Face, et double enquête: le procès de son frère, Sam; une population secte pas très claire.
Avec 3. Tu Mens ? Tu Meurs ! Harry ne va pas lui laisser le choix à ce psychopathe de Banks qui a eu la peau de son frère Sam, injustement accusé du meurtre sadique de 3 étudiantes et qu'elle n'avait pas réussi à innocenter avant qu'il ne meure en prison.
Déchaînée, rouge colère, rouge vengeance, peu importe qu'elle fasse encore partie de la police, Harry/Harriet, de toute façon vu son comportement incontrôlable, ils sont tous à ses trousses, les flics aussi, elle aura la peau de celui qui est responsable du décès de Sam, son frère !
C'est à cause d'eux, de la justice aveugle, des policiers incompétents, des menteurs pathologiques et surtout de Banks, ce tueur psychopathe, qu'il est mort en prison. On ne pardonne pas aux assassins d'un frère.
Depuis ses tous premiers pas dans la police, Harry a pris de la bouteille, elle sait se battre et elle peut toujours compter sur ses ex co-équipiers, enfin sur les rescapés, sur les fiables, que ce soit Whitt ou Tox; sur le Vieux aussi, pour lui filer un "discret" coup de main.
[Entre nous, elle en a de la chance, des collègues comme ça, on tuerait presque pour avoir les mêmes au bureau, enfin presque.]
Du sang, de l'hémoglobine, un peu, beaucoup de victimes -- dès le départ. Comme dans un bon film d'action, ça commence fort et ça continue au même rythme.

Dring, le téléphone. Allo ? Un psychopathe à l'appareil. C'est Banks
(moi à sa place, j'aurais pas répondu, bon, j'y étais pas, donc ---)
Et le jeu du chat et de la souris peut commencer
Qui est le chat, qui est la souris ? Harry ? Banks ? Les autres flics ?
Nous nous lançons avec Harry à la poursuite du psychopathe, de l'affreux Regan Banks, responsable de nouveaux crimes odieux, alors que les flics, eux, se lancent à la poursuite d'Harry.
Tout le monde suit ?
Une histoire à l'américaine, digne d'un film d'action sans temps morts (enfin, tout dépend de ce qu'on entend par morts) et qui se termine par
---- A SUIVRE ---- Oh ?!
Du simple, du direct, de l'efficace. Très US
Des longueurs, quelques pages de trop peut-être, Bof ?!
--- Bof ? enfin pas tout à fait car
L'originalité derrière cette intrigue uniquement actions et violences apparences, bas les masques, grattez les strates, et classique blockbuster US, c'est qu'il y a un plus, un petit bonus - enfin, selon moi -
Derrière ces grosses ficelles d'un genre hyper connu, très typé américain, derrière tous les adultes de cette histoire : Harry (Harriet), la flic borderline, Sam, le frère accusé, emprisonné et décédé, Regan Banks, le psychopathe sociopathe de sévices et d'autres encore, une psy un peu braque, quelques anciennes victimes qui s'en sont sorties sauvées par Harry et son équipe, etc...
Et bien, derrière toutes ces grandes personnes, dans ce troisième volet, nous retrouvons aussi,
tous les Harriet (Harry), Sam, Regan, et autres ,...
--- (en version) enfants ,... victimes des sévices de leurs parents, proches, adultes, placés, transférés de familles d'accueil en familles d'accueil, et leur parcours personnel à chacun. "Les fameux dossiers sous scellés".
"J'avais entendu mon lot d'histoires horribles à l'époque où je vivais en famille d'accueil. Des incidents violents, survenus soudainement, à la suite desquels on confisquait d'office les enfants à leurs parents ; ou encore la découverte d'un environnement familial délétère, avec le même résultat final. J'avais vu des gamins couverts de cicatrices circulaires, semblables
aux taches d'un léopard, infligées par des parents sous l'emprise de la drogue qui s'amusaient à éteindre leurs mégots à même la peau de leurs petits. J'avais entendu les récits de ceux que l'on confiait à des grands-parents abusifs, que leurs parents retrouvaient définitivement changés à leur retour, terrifiés et meurtris, tandis que les grands-parents niaient tout en bloc. J'avais connu des mômes qui avaient assisté au meurtre de leur mère par leur père, ou vice versa.
Je le savais pour les avoir entendus se confier dans un murmure, le soir dans un dortoir."

Parmi ces enfants et ados, certains se sont tournés vers la lumière des quelques rares soleils rencontrés en chemin et ont réussi vaille que vaille à continuer leur vie avec leurs failles, leurs forces, leurs doutes, comme Harry, Sam, ....
tandis que d'autres ont plongé encore plus profond, encore plus noir, ne réussissant pas à attraper au vol cette main tendue; la refusant ou ne la comprenant pas.
— Je suis né comme ça. Mes parents étaient des gens formidables. Ils n'ont rien fait pour mériter le sort que je leur ai infligé. C'est ma nature profonde.
Il l'avait longuement regardée ce matin-là en essayant désespérément d'éprouver un sentiment de gentillesse, de trouver sa mère gentille, de se persuader qu'il était lui-même un gentil garçon. En vain. Il avait eu beau fouiller au fond de son âme, il n'y avait pas trouvé trace de gentillesse. Rien qu'un immense vide dans la poitrine, une cage dénudée prête à accueillir la vie.
— Elle me posait constamment la question : « Tu ne m'aimes donc pas ? », et je lui répondais infailliblement par la négative. C'était la vérité.
Toute ma vie, on m'a appris à dissimuler la noirceur de mon âme.
Je me suis construit une carapace, couche après couche. Les services sociaux ont tenté de m'aider. de cacher tout ce que je recèle de mal en moi en me donnant des amis, en me proposant des activités, en me confiant à des familles d'adoption."
C'est donc finalement à cet inévitable débat entre eux et eux-mêmes, à cette bataille personnelle qu'ils mènent avec leurs démons intérieurs, résultats souvent de cette enfance de M--de, d'un côté et à la lutte contre les vrais et irrécupérables psychopathes sociopathes, étonnants, de l'autre, que nous assistons dans
TU MENS ? TU MEURS ! 19 août 2021 aux Éditions de l'Archipel
que je remercie pour ce voyage australien via NetGalley et Mylène

Ps: Même si vous n'avez pas lu les précédents opus, rien ne vous empêche de prendre "la série" au vol, les personnages sont suffisamment dessinés par le duo d'auteurs, qui a du métier, que pour comprendre tout de suite ou presque à qui vous avez à faire et les antécédents de chacun.

Cette lecture a fait son job et j'ai pris plaisir à la lire cette Harry qui aimait son grand frère, et à découvrir aussi dans les coulisses les enfances de tous ces petits oubliés traumatisés par leurs merveilleux parents, parité respectée: mère, père, drogués, pervers, --- et les quelques accueillants qui ont fait de leur mieux pour leur redonner le sourire à ces dossiers scellés.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3824
coquinnette1974
  10 août 2021
Je remercie Mylène des éditions L'Archipel pour l'envoi, via net galley, du thriller : Tu mens ? Tu meurs ! de James Patterson et Candice Fox.
Harriet Blue veut innocenter son frère Sam, accusé du meurtre de trois étudiantes...
Pour cela, elle se lance à la poursuite d'un psychopathe dans le Sud australien.
Il a menti ? Il doit mourir... Et c'est elle qui le tuera.
Tu mens ? Tu meurs ! se lit comme si on regardait un film d'action américain à gros budget. Si vous aimez le genre, vous ne serez pas déçu. Il y a beaucoup de suspens, ça pète de partout.
C'est le troisième épisode de la série mettant en scène Harriet Blue, inspectrice de police à Sydney. Les tomes précédents sont Plus jamais, ainsi que Pile ou Face.
Harriet est en colère, son frère est mort à cause d'un tueur en série qui lui a fait porter le chapeau alors elle va se venger. Elle se lance sur les traces de cet homme qu'elle veut clairement tuer pour se venger.
Harriet est une justicière.. OK.. mais elle fait encore partie de la police ! Il est stupéfiant qu'elle ne soit pas virée vu son comportement, c'est totalement surréaliste.
Je sais, c'est un roman, mais parfois c'est trop.
Son désir de vengeance est tellement fort que certes cela donne de très bonnes scènes d'action.
Toutefois, ce n'est pas toujours crédible et cela peut en déranger certains. Moi même, parfois, j'ai trouvé ça un peu trop. Ou alors je me lasse du genre et des romans de James Patterson, c'est possible. En tout cas, j'ai constaté que cette fois-ci j'ai moins accroché que d'habitude.
Le personnage d'Harriet m'a vite lassé alors que sa précédente aventure m'avait bien plu.
C'est un peu répétitif en fait. A vouloir toujours aller plus loin dans les effets spéciaux, dans l'escalade du suspens et de scènes fortes ; l'auteur me perd.
Tu mens ? Tu meurs ! reste un bon thriller qui ravira les amateurs de l'auteur.
C'est une petite déception pour moi, je m'attendait à être plus surprise ce qui n'est pas le cas ici.
Ma note : 3,5 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
ludi33
  08 septembre 2021
Tu mens ? Tu meurs ! est le 3éme tome consacré à Harriet Blue, dite Harry. On peut le lire séparément, même s'il reste intimement lié aux tomes précédents.
Après la mort de son frère, Harry part à la chasse au psychopathe qui a envoyé son frère en prison. Autant le dire tout de suite, l'intrigue ne souffre d'aucun temps mort et nous entraine dans une course poursuite qui parait sans fin. Une traque qu'on attend depuis le début tant la conviction qu'Harry a à propos de l'innocence de son frère est forte.
Avec sa galerie de personnages borderline, l'histoire amène chacun d'eux à se poser des questions sur sa légitimité en tant que flic. Parce qu'autant se l'avouer, on ne peut pas dire que Patterson offre à ses personnages une vie calme et reposée et il ne se prive pas de les confronter à leur démon.
Bref, on est une nouvelle fois face à un tome haletant, avec une fin, abrupte, qui nous invite à lire la suite.
Commenter  J’apprécie          170
Valmyvoyou_lit
  26 septembre 2021
Tu mens ? Tu meurs est le troisième tome de la série Harriet Blue. J'ai lu les trois tomes à la suite, cependant, ils peuvent se lire indépendamment. En effet, les faits importants sont rappelés dans chaque opus. Dans Plus jamais, nous apprenons qu'Harriet est inspectrice à la brigade des moeurs, quand elle apprend que son frère, Sam, a été arrêté. Il est accusé d'avoir tué trois étudiantes. Harriet est écartée de l'enquête et, pour l'empêcher d'interférer dans les investigations, elle est envoyée dans le bush australien. Au début, ce premier tome m'avait plu, mais mon intérêt s'était émoussé. En effet, il est centré sur une enquête parallèle, alors que j'avais envie de comprendre qui était le frère d'Harriet. Dans Pile ou Face, Harry est, une nouvelle fois, expédiée, par sa hiérarchie, loin du procès de son frère. Alors que le début du livre ne me convainquait pas, le rythme s'est accéléré et j'ai commencé à aimer cette série. La fin m'a même rendue impatiente de lire le troisième opus : Tu mens ? Tu meurs.

Il est possible de commencer par Tu mens ? Tu meurs, car c'est avec lui que nous découvrons la véritable histoire d'Harry, ainsi que celle de son frère. Les éléments au sujet des meurtres dont a été accusé ce dernier sont rappelés, ainsi que la succession des faits. Dans les autres livres, c'étaient les enquêtes parallèles qui étaient traitées. Cette fois, nous entrons dans le vif du sujet.



Un enlèvement a été perpétré, alors que Sam était incarcéré, et des éléments troublants indiquent qu'il était, peut-être, le complice du véritable meurtrier. Ce dernier, Regan Banks, a décidé de jouer avec Harry. Les morts qu'il sème sont des messages qu'il lui adresse. Il la confronte à son passé et à sa vraie nature. Il veut la déshumaniser.

Harry part en croisade. Pour être celle qui trouvera Regan Banks, une seule possibilité : devenir elle-même une fugitive. La Police la poursuit, elle se cache : c'est elle qui doit tuer celui qui a fait emprisonner son frère.

Tu mens ? Tu meurs est le livre qui m'a fait me passionner pour la série. J'ai aimé découvrir les raisons qui ont transformé une petite fille en femme pleine de rage, insoumise à l'autorité et en même temps, emplie d'empathie pour les victimes. Son passé est révélé, par bribes. Il lui est difficile de l'affronter : c'est Regan Banks qui l'y oblige. Bien sûr, pas pour l'aider à l'accepter, mais pour la détruire et la métamorphoser. Harry est maligne, mais son adversaire est machiavélique. Il a plusieurs coups d'avance. Aussi, ce suspense contient, énormément, d'adrénaline. C'est une véritable course contre la montre, avec des règles immorales. Harry n'est qu'un pion et elle se bat pour prendre le pouvoir. Hélas, son ennemi connaît ses failles, alors qu'elle ne sait rien de lui. le combat n'est pas équitable et des victimes innocentes ensanglantent le jeu de piste. Cela a pour effet de décupler la rage et la ténacité de l'inspectrice.

Ma lecture des précédents ouvrages de la série ne m'avait pas entièrement convaincue, car j'avais l'impression d'un enchaînement d'évènements destinés à donner du rythme, et cela m'avait un peu lassée. Par contre, j'ai adoré celui-là. Les auteurs s'attardent plus sur les caractéristiques psychologiques des personnages. Les faits sont reliés au passé et leur source est enveloppée d'un voile mystérieux et opaque. Enfin, les dernières lignes ont attisé mon envie de poursuivre la série. Comme je le disais en préambule, vous pouvez commencer cette série par n'importe quel tome.


Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Zazaboum
  30 juillet 2021
Tome 3 des (més)aventures de Harriet Blue, inspectrice à Sidney, totalement incontrôlable, rebelle et borderline qui évite ses collègues autant qu'ils la cherchent afin de retrouver Regan Banks, tueur en série ! Une fois de plus elle est trop tout ce qu'on veut, franchement invraisemblable mais autant oublier ceci pour profiter du thriller bien mené !
Bien que mener de main de maître j'ai quand même eu l'impression qu'il me manquait des infos alors que j'ai lu le précédent ! Un bon point, il n'y a qu'une intrigue à suivre cette fois-ci !
Bien évidemment c'est violent, sanglant, Harriet arrive toujours à s'en sortir, grâce à son manque de scrupules et j'ai presque eu de l'empathie. Néanmoins je n'arrive pas à admettre qu'elle soit toujours dans la Police où son comportement n'est pas la règle. Les autres personnages sont tout autant caricaturaux !
Si on est fan du style ça tombe bien, la fin oblige à lire le volume suivant ! Pour être honnête j'avais totalement oublié avoir lu le précédent et n'avoir pas été très emballée !
#tumenstumeurs #NetGalleyFrance #rentreelitteraire2021
Challenge MAUVAIS GENRE 2021
Challenge PLUMES FEMININES 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   31 août 2021
- Vous comptez vraiment tuer ce type quand vous l'aurez retrouvé ? m'a demandé Janna.
- C'est l'idée.
-- Mais.... ça fera pas de vous une meurtrière ? a-t-elle insisté pour se donner du courage. Vous risquer pas de vous... de vous abaisser à son niveau en faisant ça ? [...]
J'aurai bien aimé répondre à la question de Janna, mais je ne connaissais pas la réponse.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   31 août 2021
Les deux ados m'ont observée comme des chatons curieux.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de James Patterson (116) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Patterson
The Postcard Killings (2020) - OFFICIAL TRAILER
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La sixième, la pire année de ma vie.

Qùi est le personnage principal

Tom Katchadorien
Rafael Katchadorian
Rafe Katchadorian

4 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : James PattersonCréer un quiz sur ce livre

.. ..