AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782709636353
330 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (30/05/2012)
3.36/5   28 notes
Résumé :
La violence, Alex Cross connaît. Et pourtant, rien ne l'avait préparé à cette scène d'horreur. Les Cadavres entassés, mutilés, le massacre d'une famille entière dans un quartier tranquille de Washington. Puis une autre.

La traque commence alors pour Alex et son équipe. De La jeunesse dorée américaine aux enfants des rues du Nigeria, des mines de diamants de la Sierra Leone aux camps de réfugiés du Darfour, c'est un monde Sans lois que vient bousculer ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
emi13
  13 août 2017
Mon dieu, quelle violence dans ce livre de James Patterson. Ames sensibles s'abstenir, il y a beaucoup de cruauté vis-à-vis des femmes et des enfants. Cela commence par une famille massacrée, une famille huppée de Washington, une vision de l'horreur. Quelque jours plus tard une deuxième famille connait le même carnage. L'inspecteur Alex Cross et son équipe vont tout mettre en oeuvre pour arrêter les massacres. Cross va avoir bien des difficultés à mener son enquête entre les mines de diamant de la Sierra Leone, les camps de réfugiés du Darfour, les viols des femmes et des enfants et la jeunesse dorée de l'Amérique. de voyage en voyage il ne peut compter que sur lui-même, la police et les politiciens sont de plus en plus corrompus. Il va devoir pas mal voyager. Arrivera-t-il à démêler toute cette cruauté……….. Ce livre révèle bien des mystères vrais ou pas !!!!!!
Commenter  J’apprécie          150
jeandubus
  18 janvier 2014
Après le prince du polar, la reine du suspense et le l'empereur du roman noir, voici James Patterson, l'auteur de thrillers le plus lu dans le monde (sic).
Comment s'expliquer ça après la lecture rapide (moins de 2 heures) des 350 pages et 158 chapitres (!!!) de cette ineptie ? Sûrement par la rareté du vocabulaire et des formules. J'entends par là que le vocabulaire est tout entier contenu dans le dictionnaire de TF1 (mots de maxi 2 ou trois syllabes), que les phrases sont courtes et sans effet de syntaxe, que les personnages sont à peine esquissés, compris le fameux tigre qui est un gros vigile « Séphora » dopé et très très méchant, que l'intrigue n'existe pas (Alex Cross héros récurrent est sur la piste du Tigre, un point c'est tout, la suite au prochain épisode du prolixe blablateur) et que tout absolument tout est invraisemblable. Même Gérard de Villiers (mort mais produisant toujours….) est mieux renseigné. du reste on en apprend d'avantage sur la quatrième de couverture que dans le livre lui même.
Être lu par le plus grand nombre au monde comme argument de promo est une insulte aux lecteurs et le livre de poche ferait bien de vérifier un sa ligne éditoriale qui remplira au mieux le rayon culture de chez ED si l'idée leur en vient.
Nul
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Nyx
  02 mars 2014
Les romans parlant de l'Afrique, et dont tout ou partie de l'action s'y déroule, ont toujours fait virer quelque chose de particulier en moi. Une émotion que je ne retrouve avec aucun autre roman et qui me chamboule un petit peu.
Ici l'enquête d'Alex Cross, pourtant partant de victimes mutilées - mes enquêtes préférées, est complètement éclipsée par le voyage de ce dernier. Car, décidé à faire toute la lumière sur l'affaire, Alex décide de partir en Afrique sur un coup de tête, persuadé que le tueur est là-bas (avec le recul...quand bien même il serait tombé dessus, il n'aurait pas eu l'habilitation pour l'arrêter puisqu'il n'y a pas de mandat d'arrêt international...mais bonnnnnnn).
Va alors commencé une plongée dans l'horreur. Car loin de l'Afrique magnifique et sauvage, aussi belle que poétique, que l'on peut souvent trouver dans les romans, James Patterson va nous présenter une face très sombre de ce continent. Des terres dévastés, des populations qui ne savent plus ce qu'est l'espoir, et des êtres sans foi ni loi qui prennent un plaisir malsain à terroriser, torturer, violer et tuer la population...parfois sans raison.
Cette plongée dans l'horreur est écrite de manière très efficace sans que l'auteur n'est besoin d'aller trop loin dans ces descriptions. le lecteur s'y croirait et frémit en même temps que l'inspecteur américain. Une telle horreur, un tel désespoir et une totale absence de solution c'est à vous faire frémir. On ne ressort par indemne de cette lecture.
Le voyage en Afrique a été tellement intense pour moi, que lorsqu'il revient aux Etats-Unis et réussit à boucler l'enquête, j'ai été un peu déçue. Ce n'était pas aussi intense et convainquant que la partie précédente, et on été bien plus détaché de la résolution de l'enquête. C'est dommage car l'auteur exploite de bonnes idées afin de continuer à détourner les soupçons du lecteur. Mais voilà, je suis restée en Afrique.
C'est un roman poignant et bouleversant !
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tatooa
  09 décembre 2014
Encore une fois j'ai retrouvé Alex Cross avec plaisir. Cependant, je trouve que dans les derniers tomes, Patterson peine à brosser les personnages de façon convaincante.
En quelque sorte, on dirait qu'il est vraiment lassé par eux. Je peux faire ici la même critique que pour "la lame du boucher", en fait. Style nerveux et efficace, action omniprésente, mais il manque vraiment de profondeur.
C'est ultra-violent et assez proche de ce que j'imagine de certains pays d'Afrique (Corruption et valeur nulle de la vie humaine, "ye ye", comme dit le Tigre...).
L'intrigue est linéaire et sans réelle surprise, les rebondissements assez répétitifs, l'avantage étant que le livre est court et se lit facilement...
Une fois de plus j'ai mis 4 étoiles car on ne peut mettre 3,5 sur Babelio.
Commenter  J’apprécie          20
domeva
  19 mars 2013
Ce livre est d'une violence extrème d'autant plus qu'on y trouve souvent un fond de vérité insoutenable.âmes sensibles s'abstenir
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
emi13emi13   11 août 2017
Nous eûmes juste le temps de nous jeter à terre pour riposter. Les balles ricochaient sur le bitume et les camions en criblant la nuit d'étincelles , mais impossible de voir sur qui nous tirions , ni dans quelle direction les jeunes allaient. ( P57)
Commenter  J’apprécie          80
TatooaTatooa   07 décembre 2014
- Personne ne parle à l'Américain, dit-il à la cantonade. PERSONNE. C'est compris ?
Et sous mon regard incrédule, l'homme fut assommé à coups de crosse avant d'être traîné hors de la cellule.
La réaction des autres prisonniers se limita à un silence résigné, mais deux hommes se mirent à gémir dans leurs mains. Personne ne bougea. J'en entendais quelques-uns qui ronflaient encore.
Je restait à ma place sans broncher jusqu'à ce que les matons sadiques aient disparu, puis je fis la seule chose que je pouvais faire, c'est-à-dire m'affaler doucement sur le sol, le souffle court, heurté, avec l'impression qu'on m'enfonçait un poignard entre les côtes.
Dans quel enfer m'étais-je jeté ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
galyalaingalyalain   11 octobre 2020
Parfois, les miliciens janjawids commencent par briser les jambes des femmes pour qu’elles ne puissent pas s’enfuir, et elles restent invalides jusqu’à la fin de leurs jours. Ils aiment fouetter leurs victimes, leur casser les doigts un à un, leur arracher les ongles. (194)
Commenter  J’apprécie          20
emi13emi13   11 août 2017
J'était en train de tomber amoureux pour la première fois de ma vie. Ellie aussi , elle me l'avais avoué. Sur la photo , dabs les bras l'un de l'autre , nous affichions de grand sourire , et tout laissez penser que ce serai à jamais ainsi. ( P 42 )
Commenter  J’apprécie          10
emi13emi13   11 août 2017
Deux familles assassinées de manière soudaine. Plusieurs agresseurs. En revanche , une attaque à domicile , et l'autre devant une mosquée. Et dans les deux cas , également , des mutilations.
- Mes des types différents , observa Bree. Et si on ne retrouve pas les têtes......
- Quelque chose me dit qu'on ne mettra jamais la main dessus , fit-je. ( P 47 )
Commenter  J’apprécie          00

Videos de James Patterson (116) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Patterson
The Postcard Killings (2020) - OFFICIAL TRAILER
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La sixième, la pire année de ma vie.

Qùi est le personnage principal

Tom Katchadorien
Rafael Katchadorian
Rafe Katchadorian

4 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : James PattersonCréer un quiz sur ce livre