AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809822743
Éditeur : L'Archipel (23/08/2017)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Une vue imprenable sur l’océan.
Dans les Hamptons, paradis estival des Américains fortunés, se dresse une imposante demeure avec vue sur l’océan. Mais on la dit maudite. Ne la surnomme-t-on pas la Villa rouge ?

Une plage privée…
Jenna Murphy, ancienne inspectrice new-yorkaise récemment mutée dans la région, est confrontée à un double meurtre… Un nabab d’Hollywood et sa jeune maîtresse ont été assassinés dans la maison abandonnée.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Yggdrasila
  08 novembre 2017
Que c'est bon de refermer un livre qui m'a transportée, qui m'a captivée et qui m'a fait frémir !
Il était proposé par Masse critique mauvais genres (ma préférée, je tiens à le dire au passage). le titre et le résumé du livre me plaisaient bien, alors je l'ai coché dans mes choix. Résultat: un vrai plaisir de lecture, un bon auteur que je découvre et une histoire dont je me souviendrai. Alors, merci infiniment à Babelio et aux éditions l'Archipel pour cet envoi.
Ce roman de quasiment 500 pages est découpé en plusieurs livres qui relatent des faits qui se sont déroulés à différentes périodes.
L'histoire se déroule dans les Hamptons, un petit paradis en bord de mer. Dans ce sublime paysage se dresse une imposante villa à la silhouette gothique. Des meurtres atroces y ont été perpétrés. le mal qui sommeille dans cette étrange demeure abandonnée semble à nouveau faire rage.
Malgré le chaos de sa vie, ses terreurs nocturnes et ses crises de panique, l'ancienne inspectrice Jenna Murphy va tenter de surmonter ses peurs pour mener son enquête.
Les chapitres sont courts et rapides à lire, à peine deux pages à chaque fois. J'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur jongle avec les dates à travers les différents livres. Ainsi, on reconstitue les événements et j'ai trouvé cette manière de lire très prenante.
L'ambiance générale possède un aspect mystérieux et les rebondissements sont fréquents. Entre meurtres, procès, enquête, prison... l'auteur nous plonge dans différents univers que j'ai adoré.
De plus, le suspense est présent à chaque fin de chapitre.
Les personnages sont très bien développés. Certains sont séduisants, d'autres rebutants, et comme dans tous bons thrillers, on les soupçonne uns à uns sans trouver la finalité.
Je me suis beaucoup attachée à Jenna. J'ai suivi son enquête avec beaucoup d'enthousiasme.
Impossible de deviner la fin. On comprend que l'auteur nous a mené par le bout du nez depuis le début. Bref, une histoire qui vaut vraiment le détour.
Une très belle réussite de l'auteur! C'est un roman que je conseille à ceux qui, comme moi, aiment les thrillers et les policiers.
Venez ouvrir la porte de la villa rouge, vous ne serez pas déçus!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          706
iris29
  06 janvier 2018
Efficace et très américain...
J'ai pris ce roman comme on part en voyage .
Destination : les Hamptons: lieu de villégiature estival , prisé par de très riches américains ; lesquels ont de superbes "villas" avec vue panoramique sur l'océan atlantique .
L'inspectrice Jenna Murphy , ancienne du NYPD, entame , forcée, une nouvelle carrière sous les ordres de son oncle. Et quoi de mieux qu'un double meurtre en guise de bienvenue... Surtout s'il a lieu dans la Villa Rouge, demeure inhabitée , au passé trouble. L'homme à tout -faire est accusé de ce meurtre, dommage qu'il n'ait pas la gueule de l'emploi ..
Corruption, deuil, procès ( au pluriel ), amours, supérieurs abrutis , secrets de famille et j'en passe : on ne s'ennuie pas une seconde avec ce roman .
Oui, mais voilà ! Comme James Patterson est, parait-il, l'auteur le plus vendu dans le monde du suspens , je suis exigeante ...
Et si on a un peu de tout , je me dis que c'est forcement pour satisfaire le plus grand nombre , que c'est un peu comme une bonne recette ...
Et quand je lis qu'ils se sont mis à deux auteurs, pour écrire ce roman ...
Je me dis : mérite -t-il d' arriver en tête des ventes ?
La réponse est non , pour moi : pas assez personnel, original, trop calibré grand public, trop américain (procès) . Je l'oublierai très vite .
Mais il fait le" job ", il distrait , et les pages se tournent toutes seules ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          465
manue14
  26 septembre 2017
Le roman est intéressant.
L'histoire nous fait découvrir le quotidien de personnages atypiques pour certains et plus communs pour d'autres. On peut très facilement se mettre dans la peau de l'un ou de plusieurs d'entre eux.
Le fait qu'il y ait différents points de vue est une bonne chose. En tant que lectrice j'ai apprécié essayer de découvrir qui était le responsable de tout cela. L'avantage par rapport aux protagonistes c'est que l'on a vraiment toutes les cartes en main, même si James Patterson et David Ellis aiment brouiller les pistes.
On se rend compte que finalement on ne connaît jamais vraiment les gens qui nous entourent ni nous-mêmes au final…
Les chapitres sont courts pour donner un maximum de suspense à l'histoire. Presque à chaque chapitre le point de vue change.
Il ne m'a par contre pas semblé nécessaire de couper certains chapitres puisqu'ils sont la suite directe du suivant. Selon moi c'est un peu inutile.
Les descriptions sont bien présentes sans qu'elles alourdissent le style des auteurs. On tourne les pages du livre sans vraiment s'en rendre compte, et on arrive à l'épilogue sans s'en apercevoir !
J'ai apprécié aussi les rappels physiques ou moraux concernant les protagonistes. Il n'y a pas énormément de personnages mais je pense que sans ces rappels je me serais probablement trompée dans les noms et les rôles.
Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c'est nécessaire. Les révélations nous surprennent et nous font douter sur le nom du coupable. Les auteurs n'oublient pas non plus des moments de vie quotidienne pour humaniser au maximum les personnages mais aussi nous permettre d'en apprendre toujours plus sur eux.
Je serais vraiment heureuse de pouvoir les retrouver dans une autre affaire ou d'en découvrir davantage sur eux dans un deuxième tome !
La fin est dans la lignée du roman mais je pense que j'aurais apprécié un dernier point de vue plus sombre du côté du meurtrier. Cela aurait donné un aspect plus mystérieux à l'histoire, nous prouvant peut-être que tout n'est pas fini, que ce serait bien trop simple…
En résumé, un roman que je vous conseille de découvrir. de plus les âmes sensibles n'aimant pas le sang ou les scènes trop gores peuvent très facilement le lire, il n'y a aucune situation de ce genre.

Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
kerrylegres
  13 septembre 2017
Une forme appréciable...
C'est un thriller efficace et mené d'une main de maître (n'est pas James Patterson qui veut !) que je vous présente aujourd'hui.
Dans cette intrigue, nous faisons connaissance de Jenna Murphy, jeune inspectrice qui a dû démissionner de son ancien poste à New-York, mais qui a été embauchée dans les Hamptons par son oncle, chef de la police, avec lequel elle travaille maintenant. Ils vont se lancer dans une enquête pour le moins mouvementée. Les deux n'auront pas le même point de vue. D'autant plus que certaines choses sont cachées et tues à Jenny.
Qu'est-ce que j'ai aimé dans ce roman à suspense ? Eh bien, à peu près tout ! Mais je vais commencer par vous parler de la forme.
Déjà, la structure m'a plu, j'apprécie quand l'auteur fait le choix d'alterner présent/passé et plus encore les points de vue de différents personnages, bien entendu ici, ça a été le cas pour les deux. le lecteur a ainsi une vue d'ensemble, et peut lui aussi jouer à l'enquêteur, ayant presque une longueur d'avance sur la protagoniste.
J'ai aussi adoré le rythme de l'intrigue, c'est d'ailleurs ce que je préfère chez cet auteur. Il sait comment jouer avec la curiosité de son lecteur. Il choisit régulièrement de proposer des chapitres qui n'excèdent jamais 4 pages, donnant un rythme très soutenu à l'histoire et surtout ils se terminent toujours de manière à nous donner envie de tourner la page ! Quel exploit ! Tous les 4 pages donc, l'auteur arrive à trouver le petit truc qui nous donnera envie de poursuivre.
De plus, la plume est vraiment délectable, on lit sans s'en rendre compte, plus que ça, on dévore, c'est tellement agréable de lire un style si affirmé et maîtrisé.
... et un fond délectable
Quant au fond du roman, il est formidable, là aussi j'ai été conquise.
Certes, j'ai découvert le coupable assez facilement, mais l'auteur a réussi à instiller un doute pernicieux chez moi, car il envoie son lecteur dans une certaine direction que j'ai su éviter, mais je n'étais pas sûre à cent pour cent... le mystère est donc entretenu tout le long de l'intrigue et c'est une ambiance nécessaire pour faire un bon thriller.
Par contre, ce qui m'a vraiment plu, c'est que oui, j'ai trouvé plus ou moins le coupable, mais j'étais loin d'imaginer ce que l'auteur nous réservait par la suite. J'ai été épatée par le dernier retournement de situation que je n'ai pas du tout vu venir ! Là pour le coup, je ne m'y attendais pas et pour moi, c'est là où réside finalement tout l'intérêt de cette histoire, voire même d'un thriller en général.
Je n'avais qu'une envie, celle de connaître la fin, les explications venaient au fur et à mesure, mais il en manquait toujours, le lecteur devient forcément avide de plus d'informations, et finalement, il se retrouve comblé, et même plus qu'il ne l'espérait. L'auteur a vraiment tout compris, mais ça on le savait depuis longtemps, il n'est pas n°1 mondial pour rien, hein !
Autre petit détail non négligeable, les personnages sont attachants, vraiment. Même si on n'a peur de s'attacher aux mauvaises personnes, on n'y peut rien, on s'attache. Et j'aime dans un roman, aimer les personnages, j'en ai besoin, sinon le charme est différent, distancié.
J'ai vraiment été à deux doigts d'un coup de coeur, ce qui m'a manqué ? Pas grand-chose en fait, mais je n'ai pas ressenti la forte émotion que j'attends en lisant un roman. J'ai juste été happée de la première à la dernière page, me suis fait embarqué dans l'histoire, et c'est déjà beaucoup.
En résumé,
Un thriller que je vous recommande de toute urgence, si vous aimez être baladé et surpris !
Lien : http://www.lesperlesdekerry...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sylviedoc
  26 avril 2019
En bonne amatrice de polars et de suspense, je ne peux qu'apprécier les romans de James Patterson (et David Ellis, en l'occurrence). Même s'il utilise fréquemment les mêmes rouages, chapitres courts, retournements de situations, personnages difficiles à cerner etc..., la recette fonctionne toujours aussi efficacement. Je ne vais pas écrire un énième résumé du roman, d'autres l'ont fort bien fait avant, je reviendrai juste sur les personnages. Jenna Murphy d'abord, cette inspectrice au passé professionnel et personnel trouble (on ne découvre qu'assez loin dans l'ouvrage pourquoi elle a perdu son emploi à New-York), qui se retrouve mutée dans les Hamptons sous l'autorité de son oncle chef de la police locale ; pourquoi a-t-elle occulté un événement traumatique de son enfance, survenu précisément à l'endroit où elle enquête sur sa première affaire, un double meurtre sadique ? Elle est bien peu sûre d'elle, sujette à des instants de de panique, et constamment en train de réviser ses jugements concernant les différents protagonistes.
Noah Walker ensuite, simple ouvrier plutôt beau gosse, qui va se retrouver accusé de ces meurtres, envoyé à Sing-sing puis innocenté un an plus tard, tout cela au gré des témoignages successifs de Jenna, qui jusqu'au bout de l'histoire luttera contre les sentiments qu'elle éprouve pour lui. Noah est-il un bouc émissaire-né, ou a-t-il réellement des choses à se reprocher ? Jusqu'au dernières pages, on hésite...
Isaac Marks, le nouveau chef de la police qui a succédé à Langdon James, l'oncle de Jenna tué parce qu'il risquait de dévoiler des vérités gênantes ; de quel côté est-il vraiment ? Lié depuis l'enfance à un criminel, ou simplement flic un peu débordé par des informations contradictoires qu'il ne parvient pas à démêler ?
Justin Rivers, le patron du restaurant bon marché où travaillait l'une des victimes ; il semble totalement sous le charme de Jenna qui n'éprouve pour lui que de l'amitié. Mais il est tellement désireux de l'aider que la jeune femme se laissera peut-être conquérir par cet homme séduisant et généreux...
Aiden Willis enfin : d'abord personnage très secondaire et peu attractif, il va peu à peu prendre de l'importance dans l'intrigue, au point d'en devenir un des pivots. Quel est son lien avec les autres protagonistes ?
J'ai beaucoup aimé l'évolution des relations entre tous ces personnages, et même si j'ai deviné quelques-uns des rebondissements avant la fin de l'histoire, il en restait bien assez pour me tenir en haleine (peut-être même un peu trop). Je n'ai pas mis 5 étoiles parce j'ai lu des romans du même genre auxquels j'ai encore plus accroché, et parce que certains rebondissements ou détails m'ont paru soit superflus soit pas assez approfondis (par exemple la mort de Paige, et le chantage exercé par son mari sur le chef Langdon). Mais je ne peux que le conseiller aux amateurs de page-turner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
YggdrasilaYggdrasila   05 novembre 2017
Je me hisse sur la pointe des pieds et je pose délicatement ma bouche sur la sienne. Je le sens maladroit, sa main effleure mon bras, il n’ose pas écarter les lèvres.
C’est un timide.
- Moi aussi, j’ai passé une excellente soirée.
Il est tout pâle.
Un grand timide.
- Appelez-moi.
Il acquiesce machinalement, puis je le vois pencher légèrement la tête.
- Pour quelle raison devrais-je vous appeler?
La question me désarçonne.
- Au cas où vous auriez envie que... qu’on dîne à nouveau ensemble.
- On a déjà dîné ensemble. Pourquoi recommencer?
J’écarquille les yeux, comme hébétée.
- Je vous ai eue!
Et il éclate de rire.
- Si vous aviez vu votre tête.
Un à zéro. Il m’a bien eue, effectivement. Sa blague est gentiment ringarde, mais elle a fonctionné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
YggdrasilaYggdrasila   28 octobre 2017
Ce n’est pas que je me fiche de tout en dehors de mon boulot, c’est plutôt que le boulot de flic ne vous laisse jamais en paix. À force de côtoyer la mort, la misère et la souffrance, on n’est plus capable de les laisser au vestiaire en rentrant chez soi. Ces trucs-là ne partent pas au lavage et ne s’évanouissent pas quand votre amoureux vous serre dans ses bras. Ils vous polluent au point de vous rendre toxique, alors vous vous mettez en retrait de façon à n’infecter personne. Une partie de vous-même reste soigneusement enfermée au fond d’un placard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
iris29iris29   05 janvier 2018
Il roule lentement en regardant sur la droite, à l'endroit où elles se tiennent . Plusieurs d'entre elles émergent de l'ombre en le cherchant des yeux. Les réverbères jettent une lueur crue sur leurs robes moulantes et courtes, leurs cheveux crêpés, leurs seins remontés. Il en comptent une demi-douzaine, des minces, et des girondes , des Blanches, des Blacks , des hispaniques. Une véritable panoplie de victimes potentielles. "Des victimes". C'est amusant de penser à elles en ces termes. Pas comme des femmes, mais comme des proies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
iris29iris29   05 janvier 2018
Le Rade est exclusivement fréquenté par les autochtones. Des commerçants, des ouvriers, un flic de temps à autre, et c'est aussi bien comme ça . L'été bat son plein dans les Hamptons, tous les rupins du coin ont investi leurs villas. Je n'ai rien contre les mecs qui portent un pull aux manches nouées autour du cou et les bonnes femmes liftées qui ne tarderont pas à ressembler au Joker, mais pas pendant mon jour de congé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
iris29iris29   06 janvier 2018
- Vous savez ce qui vous manque, Murphy ? Si je puis me permettre.
- Vas- y.
- Vous devriez tirer un coup.
Pour la première fois depuis longtemps, j'éclate de rire, et ça me fait du bien.
- Vous devriez draguer Justin. (...)
Je lève les yeux au ciel.
- Vous savez quel est votre problème? Vous avez peur d'être heureuse.
- Merci Docteur . (...)
- Un dernier conseil, me crie-t-elle. Allez dormir. Vous avez une sale gueule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
Videos de James Patterson (122) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Patterson
"Max Einstein : le laboratoire des génies" par James Patterson et Chris Grabenstein aux Éditions Petit Homme
Approuvé par les Archives Albert Einstein
En librairie le 10 avril
Max Einstein a douze ans, et comme tous les enfants de son âge? elle va à l'université elle joue avec un vieux monsieur anglais aux échecs elle crée des prototypes ingénieux pour les sans-abris elle étudie les calculs d'Albert Einstein, son génie préféré
Bon? peut-être qu'en fait : Max n'est pas vraiment comme les enfants de son âge car elle est dotée d'une intelligence hors du commun et que c'est la raison pour laquelle elle doit fuir les organisations secrètes qui veulent la capturer?
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La villa rouge" de James Patterson et David Ellis.

Quel jour Dédé et Annie ont-elle été vues pour la dernière fois ?

le 9 mai
le 8 juin
le 7 juillet

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : La villa rouge de James PattersonCréer un quiz sur ce livre