AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques Martinache (Traducteur)
ISBN : 2253112933
Éditeur : Le Livre de Poche (02/03/2005)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :

À peine élu à la présidence des États-Unis, Kerry Kilcannon doit désigner un nouveau juge à la tête de la Cour suprême. Démocrate, il porte son choix sur Caroline Masters. Mais ce choix doit être ratifié par le Sénat, à la majorité républicaine. Le combat s'engage alors entre les deux camps... Il trouve son illustration sur le plan juridique lorsque Mary Ann Tierney, une mineure enceinte dont le fœtus présente des risques d'hydrocéphalie, entame une action e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Kassuatheth
  30 décembre 2017
L'affaire Tierney est à la fois un roman judiciaire et un roman politique.
Mary Ann Tierney enceinte de cinq mois découvre que son bébé est hydrocéphale.
À cinq mois, son foetus est considéré comme viable et il est protégé par la loi.
Si elle était majeure, la décision d'avorter serait prise par elle et son médecin en fonction de certains risques. Mais, comme elle est mineure, elle doit avoir la permission d'un parent. le père refuse. Dernière possibilité, aller en cours pour faire valoir ses droits.
Plus de la moitié du roman se passe en cour avec les experts du foetus (père et gouvernement) d'un côté et ceux de Mary Ann de l'autre. Témoin après témoin, on peut entendre tous les arguments en faveur d'un choix ou de l'autre. Peu importe nos propres choix ce procès nous interpelle. Il interpelle aussi le pays entier puisque le procès est retransmis à la télévision. Nous avons rapidement l'impression d'assister à un match d'escrime avec les attaques, les feintes et les retraits. le rythme est tel qu'on vit un véritable suspense.
Pour pimenter le tout, pendant que ce procès se déroule, un autre combat fait rage au niveau politique. le président ayant choisi Caroline Master pour présider à la cour suprême, les deux combats deviennent intimement liés puisque Caroline Master est jugé à la cour d'appel du 9e district soit celui du procès.
Vous voyez alors évoluer la politique américaine à son plus bas niveau. Tous les coups sont permis. Bien entendu, l'histoire est une invention mais décrit assez bien la réalité. Aux Etats-Unis il n'y a pas de limite aux dons politique. On peut alors facilement s'acheter quelques sénateurs. Comme ceux-ci ont leurs propres agenda, toutes les magouilles sont possibles et, l'intérêt de la justice semble être le moins important.
J'ai moins aimé cette facette non pas à cause des magouilles mais à cause de la description trop précise des méandres empruntés. On risque de se perdre facilement.
Le récit de ces deux combats est non seulement palpitant mais permet aussi à l'auteur de passer ses propres réflexions, dont certaines de haute qualité.

Sur Good Reads se mérite de 4 et plus pour chacun de ses romans. Je lui donne un 4 mais je ne récolterai qu'une douzaine d'appréciations et personne d'autres ne lira cet excellent roman. le reste de la communauté attendra qu'il y ait au moins 4 ou 5 critiques semblables avant de s'y intéresser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
KassuathethKassuatheth   12 décembre 2017
... le mandat de la jeune avocate était clair : permettre à chaque femme assez courageuse ou assez désespérée pour venir avorter d'en avoir la possibilité...La zone de protection définie par le tribunal -une bulle d'un mètre cinquante de diamètre autour de chaque patiente-
Commenter  J’apprécie          100
KassuathethKassuatheth   14 décembre 2017
Tout ce fatras imbécile sur la nécessité de juger comme l'auraient fait les pères fondateurs! Certains d'entre eux avaient des esclaves bon sang, Et leurs femmes ne pouvaient pas voter.
Commenter  J’apprécie          111
KassuathethKassuatheth   16 décembre 2017
Quoique démocrate, le juge Leary semblait mieux disposé envers les Tierney (pro vie) qu'envers leur fille (voulant se faire avorter).
Commenter  J’apprécie          100
KassuathethKassuatheth   17 décembre 2017
Si tu sais que tu es quelqu'un de bien, personne ne peut faire de toi quelqu'un de moche.
Commenter  J’apprécie          110
KassuathethKassuatheth   18 décembre 2017
Je pense comme vous que les juges doivent appliquer la loi et non la réinventer.
Commenter  J’apprécie          80
Video de Richard North Patterson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard North  Patterson
Interview dans l’émission The Book Show sur la chaîne Sky Arts (en anglais – 2007)
autres livres classés : luttes politiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1644 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre