AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782809801507
321 pages
Éditeur : L'Archipel (01/04/2009)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 53 notes)
Résumé :
D’abord un homme arborant une queue-de-cheval, qu’elle croise dans un bar branché de Manhattan. Puis son père, qu'elle n'a pas revu depuis des années, et pour cause… Tous deux la mettent en garde. « Fais très attention, Kristin ! » Mais se méfier de quoi ? De qui ? Et pourquoi ?
Depuis peu, la vie de cette photographe new-yorkaise de vingt-six ans a pris un tour pour le moins… surprenant. Les clichés qu'elle développe sont différents de la réalité… Et chaque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Sara2a
  30 novembre 2012
De l'intrigue je ne vous dirai rien de plus, car à défaut de trouver une richesse dans l'écriture la qualité de ce roman se trouve dans son intrigue à suspense et uniquement dans la construction de cette intrigue. La psychologie des personnages est à peine ébauchée ce qui fait perdre l'intensité et la profondeur qu'aurait pu atteindre ce roman.
Un mélange de suspens et de surnaturel font néanmoins de cette lecture un agréable moment de détente. Aucune prise de tête à l'inverse de l'héroïne sans cesse confrontée à des situations de plus en plus bizarres qui vont très vite la conduire à une véritable paranoïa.
Le lecteur se laissera donc porté par des chapitres extrêmement courts, trois pages tout au plus. Ce découpage du récit donne un rythme rapide de lecture conduit par un langage simple, direct presque familier que nous sert l'héroïne.
Une belle chute clôture le roman à la façon d'un bon King mais sans l'art de l'écriture et de l'atmosphère du grand maître.
Je ne connaissais pas du tout James Patterson, à priori auteur de best-sellers. J'ai bien aimé l'intrigue efficace, au suspense bien calculé et maîtrisé par contre le tout manque de dimension donnant au style de l'écriture un effet assez fade et commercial, un peu comme s'il écrivait pour le cinéma. Dommage, avoir une histoire intéressante , « flippante » à raconter et la bâcler dans l'écriture, vraiment dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Distact
  20 décembre 2014
Kristin se promène et lorsqu'elle passe devant un hôtel elle découvre 4 corps dans une housse mortuaire que la police sort du bâtiment. Alors qu'elle photographie l'événement elle s'aperçoit qu'une main surgit d'une des housses. Alors qu'elle cherche à prévenir qu'une des personnes n'est pas morte un policier l'interpelle et l'interroge comme si elle était suspecte. Elle se réveille chaque matin avec ce cauchemar et se sent attiré par ce lieu. Elle développe ses photos et se rend compte que ses clichés ont quelque chose de bizarre. de plus elle rencontre des personnes qui la mette en garde mais elle ne comprend pas de quoi!
Un polar assez flippant et très prenant, les personnages sont charismatiques, voire à la limite du bizarre, mais j'ai beaucoup aimé. Jusqu'à la dernière page le suspens est maintenu.
Commenter  J’apprécie          10
Lalivrophile
  23 janvier 2012
Une fois qu'on a achevé ce roman, on se dit que c'était une histoire banale. C'est vrai. C'est justement ce qui fait que j'admire James Patterson, du moins dans le cas de ce roman. Il a fait de quelque chose d'ordinaire une histoire de suspense. J'avoue que malgré la «simplicité» de l'intrigue, j'ai été perdue pendant un bon moment. C'est ce qui compte! À mesure de l'avancée du livre, j'ai entrevu ce qui se passerait, mais je ne savais pas trop comment cela pourrait arriver. Au final, je n'ai pas trouvé que c'était tiré par les cheveux.
Outre cela, la banalité de l'intrigue (c'est presque un vaudeville), cache certaines complexités. Par exemple, Christine est hantée par son passé: des choses qu'elle n'a pas réglées, d'autres qu'elle a mal faites, tout cela à cause des circonstances. Et il y a l'histoire avec le psychiatre...
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
Commenter  J’apprécie          30
yann72000
  21 avril 2019
Avec le Women Murder Club, je découvre Patterson, le (paraît-il) plus riche auteur au monde puisqu'il ferait écrire les romans qu'il signe par ses employés en fonction de ce que recherche le public.
Je n'avais pas le tome 15 sous la main donc en attendant de me le procurer j'ai lu ce livre.
Et bien là, le patron aurait dû relire la production du "nègre" parce que c'est très très mauvais. C'est mal écrit, mal ficelé, totalement foutraque.
Ce n'est même pas un roman de gare, ni de plage.
A éviter donc.
Commenter  J’apprécie          00
petitfrancois9712
  10 janvier 2012
Curieux. C'est le premier polar de J. Patterson que je lisais et il m'a prise au dépourvu, je me suis laissée entrainer dans l'histoire comme si je suivais la narratrice comme son ombre. Curieux mais j'ai aimé !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
kobayasheekobayashee   09 octobre 2015
— Hé, mam'zelle ! Elle se trompe de chemin ! grogne le vieux bonhomme assis sur son perron.
Façon de voir. Se perdre dans Brooklyn est une chose. S'y faire assassiner, une autre.
Je ne cours pas vraiment. Ça s'apparente davantage à de la marche sportive. Quelques coups d'œil anxieux en arrière pour balayer la rue du regard.
Je ne vois plus Queue-de-cheval, ce qui n'est pas pour me rassurer car je suis certaine - catégoriquement certaine - que c'était lui. Que veut-il cette fois ? Me mettre encore en garde ? Ou la saison des avertissements est-elle passée ?
Après le croisement, je reprends de la vitesse. Ce qu'il me faut maintenant, c'est tomber sur un flic ou un gars assez costaud pour me protéger. Une sorte de gilet pare-balles, quoi. Hélas, aucun secours à l'horizon. Je ne vois devant moi qu'une rue déserte, bordée d'entrepôts et de tas d'ordures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TatooaTatooa   02 juin 2013
"Drôle d'heure pour sortir les morts."
Voilà le genre de réflexion qui devrait me traverser l'esprit. Mais j'ai rarement les idées claires de si bon matin.
Commenter  J’apprécie          10
JFVJFV   28 janvier 2012
"Elle a peut-être un pied dans la tombe, mais pas sa langue dans sa poche" (Kristin, à propos de Mme Rosencrantz, la vieille mégère du rez-de-chaussée)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de James Patterson (123) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Patterson
Instinct CBS Trailer
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La sixième, la pire année de ma vie.

Qùi est le personnage principal

Tom Katchadorien
Rafael Katchadorian
Rafe Katchadorian

4 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : James PattersonCréer un quiz sur ce livre