AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Takalirsa


La première fois que j'ai entendu le nom de Dolly Parton, c'était... dans la chanson « Le jerk » ! Mais ce n'est que récemment que j'ai appris qu'elle était une célèbre chanteuse country (il existe d'ailleurs une série Netflix inspirée de ses chansons). Curieuse de découvrir ses succès, j'ai emprunté un best of à la médiathèque… et glissé ce roman dans ma liseuse.
L'idée de départ est sympa, celle d'une jeune musicienne cherchant à percer en se produisant dans les bars de Nashville. AnnieLee a une personnalité bien campée et l'expérience de Dolly Parton nous immerge d'emblée dans le milieu. James Patterson, qui a de nombreux thrillers à son actif (que je n'ai jamais lus), apporte à l'ensemble une touche de suspense : AnnieLee est en effet poursuivie par de mystérieux individus issus de sa vie passée. Que lui veulent-ils ?

Mais une fois les premiers chapitres passés, le soufflé retombe assez vite. J'ai trouvé que tout était très convenu dans ce roman. AnnieLee est talentueuse, belle et dotée d'un fort caractère. Tout lui réussit même si elle a autrefois connu bien des galères. Dans un bar, elle rencontre le séduisant Ethan Blake qui, heureux hasard, travaille pour Ruthanna Ryder, diva de la country qui a pris sa retraite mais continue de composer dans son studio d'enregistrement personnel. La star va prendre la débutante sous son aile, usant de ses relations pour l'introduire dans le milieu. On apprendra plus tard qu'AnnieLee lui rappelle sa propre fille décédée. Je ne sais pas si cette histoire est en partie autobiographique, mais j'imaginais très bien Dolly Parton dans cette reine de la country toujours engoncée dans son rôle et n'arrivant pas à lâcher prise, même au quotidien (brushing, robe à paillettes, talons hauts, régime… Elle m'a fait un peu pitié la diva).

Ah j'oubliais : AnnieLee cache un terrible secret (la Rose du titre, c'est elle, bien sûr), un lourd passé dont on n'aura la révélation qu'à la toute fin (qu'ils m'ont semblé longs les derniers chapitres…). Et ne vous attendez pas à des scènes romantiques, Ethan ne l'embrasse même pas.
Commenter  J’apprécie          60



Ont apprécié cette critique (5)voir plus




{* *}