AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patricia Delcourt (Traducteur)
EAN : 9782265073869
348 pages
Éditeur : Fleuve Editions (07/05/2003)

Note moyenne : 3.19/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Ils sont à peine une poignée, vétérans de la guerre du Vietnam, rassemblés sous le sigle " Green Band ", et pourtant, ils font trembler les Etats-Unis...

Leur leader, le colonel David Hudson, réclame pour ses pairs un traitement " compensatoire ", et, surtout, la reconnaissance des hautes instances pour les sacrifices consentis. Si ces revendications ne sont pas entendues, Wall Street, symbole de la puissance financière américaine, sera r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fredo_4decouv
  07 juillet 2012
Alors là, il s'agit selon moi un des meilleurs polars de James Patterson. Ca me rappelle énormément du très bon Robert Ludlum et la trilogie de la Mémoire dans la Peaux puisque l'on aborde ici la création d'un super soldat qui devrait être l'équivalant du terroriste Carlos mais dans le camp des Américains.
Manipulations, faux semblants, trahisons, course contre la montre, histoire d'amour, Patterson use de tous ces ingrédients pour nous plonger dans une histoire qui n'est pas sans rappeler les attentats du 11 Septembre 2001. Sauf que ce livre a été écrit en 1986. Ce qui rend l'histoire encore plus étrange à lire puisque sous couvert de la fiction, il me semble qu'elle ouvre des pistes sur des questions sans réponses qui vont longtemps le rester.
L'aspect de l'attaque provenant de "l'intérieur" et ayant était commandité par des personnes dépassant le président US et agissant dans son entourage me séduit bien.
Commenter  J’apprécie          00
infosix
  16 septembre 2013
J'ai vraiment détesté ce polar western à l'amércaine...
Un autre lecteur a fait le rapprochement entre Robert Ludlum et Patterson et ce n'est pas faux. L'écriture est effet aussi superficielle et l'intrigue est tellement brocantée qu'on se croirait dans un des romans bon marché de Ludlum.
Si vous voulez lire un bon polar de James Patterson, alors il vous fait lire "Lune de miel".
Commenter  J’apprécie          10
Andau
  15 juin 2017
J'ai aimé Caroll qui pensait être le sauveur du monde, je me suis prise d'affection pour Hudson et son projet fou, mais j'ai trouvé que certains passages n'étaient pas cohérents. Peut-être n'ai-je pas tout compris.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
infosixinfosix   17 septembre 2013
C’était une angoisse étrange, et il lui arrivait parfois de s’imaginer que, tout comme certaines personnes naissent avec un don pour l’art ou la musique, lui avait reçu le don de solitude.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2017
Elle avait été la personne la plus remarquable qu’il eût jamais connue. C’était aussi simple, aussi élémentaire que cela. Ils avaient formé un couple parfait. Nora était chaleureuse, attentionnée et drôle. Le seul fait qu’ils se fussent trouvés avait persuadé Carroll que le destin existait probablement et que la vie n’était pas qu’une suite de hasards et d’emballements aléatoires.
Étranges voies que celles de la vie et de la mort.
Lorsqu’il était adolescent, durant toute sa scolarité, au lycée à New York puis à l’université (South Bend, Notre Dame), Carroll avait secrètement redouté de ne jamais rencontrer quelqu’un qui l’aimerait. C’était une angoisse étrange, et il lui arrivait parfois de s’imaginer que, tout comme certaines personnes naissent avec un don pour l’art ou la musique, lui avait reçu le don de solitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2017
Le volume des transactions de la journée, un vendredi ordinaire, excéderait aisément les cent cinquante millions d’actions.
Les pères de cette institution, les tout premiers spéculateurs à la hausse et à la baisse, avaient été de féroces négociateurs et des gestionnaires de génie. Leurs successeurs, qui n’étaient le plus souvent que des héritiers abâtardis, ne montraient pas une maestria particulière pour les opérations de change.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2017
On voit souvent, au cinéma, des scènes particulièrement violentes montées en un mouvement ralenti et fluide. Dans la réalité, on ne perçoit pas les choses de cette façon. Cela tient davantage du collage saccadé de clichés photographiques assourdissants et choquants.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2017
Le pouvoir considérable de ces hommes était pour l’heure réduit à une suite de petits bruits distincts :
Le grognement rauque d’une gorge qu’on éclaircit…
De la glace craquant dans un verre…
Des doigts tapotant le fourneau d’une pipe éteint…
Commenter  J’apprécie          00

Videos de James Patterson (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Patterson
Instinct CBS Trailer
autres livres classés : vétéransVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La sixième, la pire année de ma vie.

Qùi est le personnage principal

Tom Katchadorien
Rafael Katchadorian
Rafe Katchadorian

4 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : James PattersonCréer un quiz sur ce livre