AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2953560254
Éditeur : Caillade Publishing (02/11/2011)

Note moyenne : 2.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Réinventer le modèle économique actuel consumériste et gaspilleur est une véritable opportunité. L’Economie Bleue explique que les questions de régénération vont au-delà de la préservation ou de la conservation. L’Economie Bleue ne recycle pas, elle régénère. D’une certain façon, l’Economie Bleue consiste à s’assurer qu’un écosystème maintient ses règles évolutives afin que tous puissent bénéficier des flux infinis de la Nature en matière de créativité, adaptabilité... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lafilledepassage
  05 juillet 2017
Gunter Pauli nous explique les bienfaits de l'économie bleue, en opposition avec l'économie rouge de l'économie rouge, la nôtre présentement, basée sur le principe de rareté. L'économie bleue est une économie en réseau (ouais bof) qui s'appuie sur l'observation de la nature et de ses processus. le principe est simple : dans la nature, il n'y a aucun déchet, tout a une certaine utilité …
Les intentions de l'auteur sont louables. Malheureusement le propos s'appuie sur une argumentation assez faible et est étayé de peu de chiffres et de peu d'études. Et même si parfois des chiffres - en termes de création d'emplois notamment - sont avancés (sans vraiment expliquer comment ils sont calculés d'ailleurs), l'auteur nous présente toujours le côté positif de cette nouvelle économie en évitant de parler des côtés négatifs, comme par exemple les licenciements que la transition vers cette économie provoquerait.
De la même manière, il reste très superficiel dans la présentation des projets inspirés par l'économie bleue. Dans quelle mesure peut-il affirmer que ce qu'il propose ne soit pas lui aussi néfaste à la nature ? On a vu des écologistes promouvoir les panneaux solaires et revenir de cette fausse bonne idée … Si certaines idées paraissent – à première vue – bonnes comme les bio-raffineries, les cultures de champignon, les fermes d'asticot en Afrique, d'autres font peur comme par exemple exploiter l'électricité dégagée par le corps humain. Alors dans mes délires les plus fous, je me m'imagine des centrales électriques remplis d'hommes …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lafilledepassagelafilledepassage   05 juillet 2017
L’industrie reste réfractaire aux changements continus. Prédire est le maître-mot. Les théories du cœur de business et du cœur de compétence recherchent la productivité d’une manière qui, au final, empêche l’évolution et renforce le contrôle. C’est cette logique qui va privilégier par exemple les modifications génétiques. Savoir comment modifier les gènes c’est croire que l’on va pouvoir prévoir et contrôler les conséquences. Là où les industriels favorisent un système de production qui peut-être prédit, qui utilise une chimie lourde afin de fixer les molécules ou des modifications génétiques qui étouffent les évolutions naturelles, la nature opte pour une solution différente. L’eau est le solvant, les liens moléculaires ne sont pas définitifs et sont combinables à l’infini. La seule modification génétique naturelle concerne les bactéries dont c’est le moyen d’évolution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Gunter Pauli (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gunter Pauli
Nous vivons une époque sans précédent de mutation sociétale radicale et expresse.
Si certains prédisent un chaos vers l’effondrement de notre société, d’autres, des utopistes pragmatiques, ont à cœur de nous rappeler que d’un point vue étymologique, le chaos est ce qui précède la création du monde et ouvre la porte à tous les possibles.
C’est ainsi que des femmes et des hommes du monde entier nous font chaque jour la démonstration qu’un nouveau monde est en train de naître, que nous sommes au seuil d’une possible période de renaissance et que nous avons toutes les solutions en main pour répandre un modèle qui est déjà là.
Ces gens-là mettent en application dans des entreprises et dans des projets concrets d’envergure une économie régénératrice, libre, collaborative et circulaire.
Il n’est plus question de devenir le meilleur du monde dans son secteur mais de devenir le meilleur pour le monde dans son secteur.
Au cœur de ce mouvement, L'innovation est un élément central, et certains n'hésitent pas à penser que l'innovation sauvera le monde.
C'est autour du thème «Humaniser l'Innovation » que le Zermatt Summit 2017, sous l’impulsion de Christopher Wasserman, s’est réuni cette année en rassemblant des porteurs de solutions qui nous ont montré le potentiel extraordinaire d'innovation dans des domaines qui passent souvent inaperçus, du recyclage des déchets à la mise en œuvre de procédures où les technologies de pointe répondent aux formes traditionnelles de connaissances.
Des exemples concrets ont été donnés par des personnes qui ont parfois des histoires de vie extraordinaires qui peuvent servir d'exemples et donner de l'espoir.
L'innovation technologique et numérique n’a évidemment pas été oubliée. Trois grands débats ont été organisés sur l'avenir de l'humanité, l'évolution du travail et de la vie privée, ainsi que l'évolution des droits de l'homme dans ce nouveau monde numérique qui s'annonce tellement différent du précédent.
Vous pourrez découvrir dans ces vidéos tournées au cœur des montagnes suisses des acteurs clés des changements économiques et sociétaux tels que le "Steve jobs du développement durable" , Gunter Pauli, le leader mondial de l'innovation frugale, Navi Radjou, le "champion digital" de la France, Gilles Babinet, un des économistes les plus innovant et humaniste, Tomas Sedlacek, et bien d'autres intervenants extraordinaires, dont de jeunes "makers" africains qui ont transcendé leur conditions de vie pour nous offrir des innovations qui résonnent bien au-delà de leur pays d'origine.
Nous sommes donc ravis de relayer toutes ces vidéos qui ne manqueront pas de renforcer votre optimisme.
Günter Pauli - Le «Steve Jobs du développement durable»; Il promeut sans relâche sur toute la planète un grand dans toute la planète liées non seulement à l'économie circulaire, mais aussi à «l'écologie positive», qu'il appelle l'économie bleue. Ici, il ne s'agit pas d'être moins mauvais, de produire moins de déchets, mais d'être bon depuis le début, de concevoir des produits capables de réduire la pollution par leur fonctionnement et non seulement de polluer moins. Il rassemble des solutions regroupant un grand nombre de techniques et les propose aux entreprises, aux régions et aux états. Il présente une vision particulièrement optimiste des potentialités offertes à l'humanité grâce à ces diverses innovations écologiques et économiques.
+ Lire la suite
autres livres classés : initiativesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre