AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bertrand Ferrier (Traducteur)
ISBN : 2012009123
Éditeur : Hachette Jeunesse (05/04/2006)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 236 notes)
Résumé :

Torak vit désormais parmi la tribu des Corbeaux, où il côtoie en particulier la jeune apprentie-mage Renn. Lors d'une chasse en forêt, Torak comprend qu'un mal nouveau les menace tous. Une épidémie aux racines insaisissable, qui rend fous ceux qu'elle frappe, dont lui seul peut trouver l'antidote. Sans Loup, le jeune garçon se sent vulnérable, pourtant il part, à la recherche de ce traitement... et de son destin. Il comprend que c'est au bord de la mer, aupr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
ratkiller
  28 septembre 2013
Hop hop! Voilà le deuxième tome...
J'en profite je viens juste de le relire suite à ma première critique!
Pour ce tome Torak va devoir partir seul...loin de sa forêt, là où la mer apparaît puis au-delà !
Pourquoi part-il? Pour sauver la forêt... (logique non?)
Loup ne l'accompagnera pas, Renn sera à la traîne!
Une course contre le mal est en cour : Torak devra nager, courir, grimper et pagayer... (le voilà multi sportif)
Encore une aventure passionnante (vous inquiétez pas le loup est présent...)!
Torak va affronter un ennemi dangereux et inarrêtable!
Il va lui falloir du courage et de l'aide pour réussir sa mission!
Repartez donc dans le monde des esprits!
Plongez dans une vie lointaine et dangereuse!
Affrontez les démons en compagnie de notre héro ...
En bref? Mais n'hésitez pas: lisez!!!!

Lien : http://airedurat.blogspot.co..
Commenter  J’apprécie          170
belette2911
  28 décembre 2012
Puisque le premier tome m'avait agréablement surprise, j'avais loué le deuxième (impossible, à l'époque, de les trouver en seconde main).
Un héros ne pouvant jamais se reposer, ni cesser sa lutte contre le Mal, Torak ré-enfourche l'Aventure et part à la poursuite d'un second mangeur d'Âme (les salauds, sont toute une famille, ou quoi ?).
Obligé de quitter le plancher des vaches, Torak s'embraque - au sens propre comme au figuré - pour le grand large : il y a le ciel, le soleil et la mer...
- Mille milliards de mille sabords, souquez ferme, bande de moules !
Après avoir ramé (sans la présence du capitaine Haddock et de m'sieur Mégot), Torak rencontrera le clan du Phoque où il fera connaissance avec de nouveaux membres de sa famille...
Et oui, maman Torak était originaire de ce clan là.
Si le tome 1 nous parlait un peu de la chasse et de la découpe du produit ensuite, vous comprendrez aisément que le tome 2 nous fasse la part belle à la pêche...
Les aventures de Torak, c'est "Chasse et pêche"... mâtinées de "Terre sauvage".
Au menu : du poisson, des méchants, le Mal, de l'aventure, de l'action, de l'amitié, du courage, un loup et une jeune garçon intrépide qui passe son temps à sauver le monde.
Tome 2 toujours aussi agréable à lire. Qu'il est bon de retomber en enfance...
Titre participant au Challenge « Totem » organisé par Lili Galipette, catégorie "Loup".
Lien : http://the-cannibal-lecteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Ogrimoire
  03 janvier 2018
Jamais je n'avais eu cette impression de pouvoir toucher du doigt la façon dont des clans pouvaient vivre il y a 6000 ans, alors que l'ère glaciaire venait de se terminer, et avant que l'on ait appris à planter et récolter des plantes. Les hommes devaient vivre sur les ressources accessibles dans leur environnement, ils étaient extrêmement dépendants de la chasse et, à ce titre, avaient développé une façon de voir le monde en fonction des animaux qui les entouraient.
Les histoires de cette série sont bien fichues, on apprend plein de choses – l'auteure connait bien la nature -. le personnage central, Torak, est un de ces héros malgré lui. Il a beaucoup de choses à apprendre, à découvrir, à comprendre. Heureusement, Loup, son « frère », et Renn, une jeune fille dont il est proche, sont là. Et s'il y a des tensions entre eux, ils se retrouvent toujours pour affronter le danger.
C'est très bien fait. Que cela ait été écrit pour être lu par des enfants n'empêche pas que ce soit également très intéressant à lire pour des adultes. Franchement, même si vous n'avez pas l'excuse – extrêmement pratique et totalement déculpabilisante – d'avoir des enfants à qui le lire / le faire lire, cela vaut le coup d'y jeter un oeil, si ce type d'histoire vous intéresse !
Lien : https://ogrimoire.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mauriceandre
  20 avril 2015
Dans ce deuxième tome des "Chroniques des Temps Obscurs" nous retrouvons Torak en lutte pour sauver son peuple d'une terrible épidémie.
Mais pour en trouver le remède il va devoir partir vers la tribu des Phoques dont était originaire sa propre mère.
En chemin il va apprendre d'autres façon de chasser et il apprendra la nage et la pêche, seul moyen de survie au bord de la grande étendue d'eau.
En filigrane du récit, on trouve les machinations d'un second mangeurs d'âmes, qu'il aura bien du mal a combattre.
Au final, une très belle histoire au temps de la préhistoire, qui m'a fait penser a certaines BD de ma jeunesse ou Rahan, Fils de Crao, part à la découverte de Ceux qui marchent debout en suivant le hasard et la direction donné par son coutelas d'ivoire.
Merci encore à Bertrand Ferrier pour avoir assuré la traduction de ce superbe roman.
Commenter  J’apprécie          40
angel-snake
  05 février 2015
ce livre, comme le premier tome, est un vrai chef d'oeuvre.
Au début du livre, on nous rappelle l'horreur, le vide, la tristesse,le maque, qu représente de départ de Loup.
Une menace assombrit de nouveau la foret. Torak part braver tous les danger pour sauver la foret. Seul.
Un mage malveillant, un mangeur d'âme, qui le trompe, qui lui apprend qui il est, ses liens étroits avec son père, et ses funestes intentions.
Ce livre, tout comme le premier m'a complètement hypnotisée impossible de la fermer avant la fin. Il nous fait pleurer, rire, haïr parfois le silence de P'pa, la malveillance du mage, m'inquiéter aussi pour loup, Torak, Renn; et me sentir aussi désemparée que Torak a certains moments.
Michelle Paver a encore réussit a nous faire vivre son roman.
Je le conseil vraiment !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MariloupMariloup   25 novembre 2012
Ses lèvres s'étaient tordues, comme si le goût amer de vieux souvenirs
désagréables lui avait envahi la bouche.
-Il m'a trahi. Il nous a trahis. Il était nul. Malgré ça il a cru qu'il pourrait...
-Il n'était pas nul! l'interrompit Torak.
-Qu'est-ce que tu en sais? aboya Tenris.
-Je suis son fils!
Tenris ce dressa au-dessus de lui et découvrit des dents noircies:
-Et moi je suis son frère.
Commenter  J’apprécie          40
domisylzendomisylzen   22 juillet 2015
Le soleil miroitait sur la haie de saule touffus. Soudain, le rideau d'arbre s'écarta, et elle apparut de l'autre côté du ruisseau.
C'était une femelle aurochs. Plus grande qu'un homme de homme taille. Pourvue de gigantesques cornes incurvées, propres à éviscérer un sanglier. Si elle chargeait, Torak était en très mauvaise posture.
Commenter  J’apprécie          30
AyenveAyenve   05 décembre 2015
- (.en parlant du clan du phoque) s'ils avaient vraiment compté t'aider, ne crois-tu pas qu'ils auraient envoyé des adultes?
- Asrif est leur meilleur grimpeur.
- Et le grand type le meilleur rameur? Et l'autre, le blessé, il est quoi? Leur meilleur blessé ?
Commenter  J’apprécie          40
domisylzendomisylzen   22 juillet 2015
Les rêves ne signifient pas forcément ce qu'ils semblent vouloir signifier, avait-elle expliqué. Il faut les regarder de biais. Comme si tu cherchais à repérer une piste déjà effacée.
Commenter  J’apprécie          30
OgrimoireOgrimoire   03 janvier 2018
Cependant, ce n’est qu’au sommet du Rocher que le garçon trouva ce qu’il cherchait et redoutait à la fois. Une autre paire d’empreintes. Beaucoup plus petites que celles d’Oslak. Elles étaient à peine visibles. La créature à laquelle elles appartenaient n’avait pas couru, elle. Elle était restée immobile. À une faible distance du bord. Elle n’avait pas essayé de retenir le géant. Au contraire. Elle l’avait regardé basculer dans le vide. Droit vers la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1369 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre