AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012026818
Éditeur : Hachette (03/09/2012)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Hylas a douze ans. Le camp de ce jeune mycénien a été détruit par de terribles guerriers : les Crows. Sa soeur a disparu pendant l’attaque. L’ennemi à ses trousses, il prend la mer, sans savoir ce qu’il va advenir de sa famille. Avant de quitter le continent, il assiste à une scène atroce : une jeune fille se mutile la joue avec un fer rougi au feu. C’est Pirra, qui veut échapper à un mariage qu’elle refuse et préfère se défigurer et échapper à sa mère, grande-prêtr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Marly
  18 janvier 2013
En voyant cette couverture, je m'attendais à lire un livre palpitant, entre mythologie et magie, où je ne pourrai reprendre mon souffle, entre les péripéties des héros, qui doivent fuir et se battre pour leur survie. Au final, je suis sortie de ma lecture avec un avis bien mitigé... J'avais oublié un détail : l'écriture bien particulière de Michelle Paver.
A considérer comme un avantage, ou un inconvénient, Michelle Paver a une écriture bien à elle, dont on a pu connaître les particularités dans sa première saga : Chroniques des temps obscurs. Justement, je n'ai pas été très surprise dans ce nouveau récit, car j'ai trouvé exactement les mêmes caractéristiques ! Un ton triste dès le début, des héros jeunes, qui ont seulement dix ans, et doivent se battre comme des adolescents, ou des guerriers, toujours un rapport avec un animal, qui a un rôle dans l'histoire, et un lien très étroit entre les personnages et la nature.
Malheureusement, le rythme de son énonciation reste aussi le même : lent et progressif, presque délicat, pour donner le temps à son lecteur de faire connaissance avec les personnages et de les apprécier. Seulement, il n'était pas nécessaire d'imposer un rythme si lent pour qu'on les apprécie : Hylas, Pirra, Télamon et le dauphin sont superbes, ils ont été très bien imaginés. Des enfants forts, aux histoires et origines très différentes, qui ont un destin opposés, mais qui finissent par se retrouver, puis se perdre, et se retrouver encore... Un délice que de découvrir leurs relations, toujours coincée entre leur trop jeune âge et les responsabilités qui leurs incombent. J'ai adoré Pirra encore plus qu'Hylas, même si ils sont tous les deux très malins, elle a un courage inattendu compte tenu de son rang et de son histoire. Je ne vous en dit pas plus, à vous de faire connaissance avec eux !
Mais les longs passages où il ne se passait rien m'ont dérangé. Notamment les passages avec le dauphin, qui peuvent être un atout mais aussi un défaut. On voit que Michelle Paver a observé et étudié les dauphins avant d'écrire son histoire, pour montrer au mieux, avec justesse et vérité comment vivent les dauphins, et comment ils perçoivent le monde, dans leurs rapports avec leur bande, mais aussi les nombreux "clics" qui les aident à se repérer sous l'eau. Mais ces passages sont aussi longs, car ils décrivent les fonds marins et les inquiétudes de l'animal, en apportant une touche de sensibilité à l'oeuvre, sans pour autant faire avancer l'histoire. Alors qu'on attend depuis le début qu'elle avance ! Heureusement, le livre se lit vite car on prend plaisir à voir ce qui arrive à Pirra et Hyla. Mais en voyant la couverture, et le résumé, on s'attend à prendre part à un voyage, ou une fuite, palpitants. Hors, le résumé ne convient pas, accordant trop de suspens à l'histoire, qui n'est que celle de deux enfants de 10 ans face à un destin inattendu, les obligeant à fuir une bande de guerriers sanguinaires. La couverture même si elle est magnifique ne me semble pas appropriée, puisqu'on imagine un jeune garçon avec des pouvoirs fantastiques, alors qu'il n'en est rien. le titre était également mieux choisi en version originale : Gods & warriors : simplement.
En effet, dans ce récit imaginé à l'âge de bronze par l'auteur, après les références historiques très bien utilisées et les anachronismes habilement évités, c'est le rapport des peuples à la nature qui est très important. Chaque évènement naturel est expliqué par l'existence d'un Dieu, et le récit est donc bourré de remerciements en tous genres envers ces Dieux, une particularité qui peut être lourde, à force, pour un esprit souhaitant fuir ce trait naïf des peuples. Car à part ces remerciements et références aux Dieux, il n'y a pas beaucoup de mythologie, pas de créatures fantastiques, exceptée une peut être.... mais dont l'identité restera dans l'ombre.
En résumé, malgré le ton triste de l'auteur, et toutes les similitudes avec sa première saga, le talent de Michelle Paver pour imaginer un destin fou à des enfants de dix ans, ainsi qu'à un animal les accompagnant m'a permis de m'attacher aux personnages et à leur histoire, même si j'ai été un peu déçue qu'ils n'aient pas de "pouvoirs magiques" et qu'ils doivent simplement survivre... Il m'aura fallu tomber par hasard sur le titre du tome 1 "le feu bleu", pour voir qu'il y aurait des suites, puisque le titre du premier tome n'était pas indiqué dans le livre. C'est presque dommage, car en tant que one-shot, comme je le voyais, ce premier opus était aussi parfait ainsi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jumax
  30 juillet 2012
1er tome d'une série de 4 volumes. Des descriptions assez crues, il faut replacer l'histoire à l'époque de l'âge de Bronze (ce n'étaient pas des tendres ces gens-là). Une action bien menée et des personnages tout en contrastes.
Hylas, 12 ans est un paria, il vit seul avec sa petite soeur dans les montagnes grecques. Un jour des guerriers appelés « les corbeaux » débarquent et tentent de tuer tous les parias, Hylas et sa soeur s'échappent, mais sont séparés. Dans sa fuite pour sauver sa vie et retrouver sa soeur il croisera le chemin de Pirra, fille de la grande prêtresse. Cette dernière ne connaît rien du monde extérieur car elle a toujours vécu dans le temple, elle va être mariée de force et quitte sa prison pour une autre. Elle profite de son transfert pour s'échapper, elle va alors croiser la route de Hylas. Tous les 2 échoués sur une île, ils vont être contraints et forcés de s'entraider.
Commenter  J’apprécie          140
letteratura
  17 décembre 2012
Avant de commencer ce livre, je ne savais pas du tout quoi penser…je pensais à un livre sur les dieux gréco-romains à l'antiquité, c'est pour ça que je fus assez agréablement surpris de découvrir l'histoire qui se passait bien avant cela. Ce livre au final fut pour moi une assez bonne lecture malgré de petits défauts assez nombreux.
Tout d'abord, parlons des points positifs de ce livre qui rester tout de même une assez bonne lecture. Ainsi, on a deux personnages principaux des plus attachants comme Hylas et Pira… Hylas est peut-être le plus attachant dès le début parce qu'on connait sa situation et on s'est comment il en est arrivé là ! Donc, j'ai énormément apprécié découvrir les histoires d'Hylas, sa fuite, son histoire avec le dauphin…tout est juste magnifiquement bien présenté !
Par la suite, on découvre Pira. Personnellement, je ne savais pas vraiment ce qu'elle faisait dans l'histoire puisque je n'avais pas lu la quatrième de couverture, mais malgré cela, on l'aime tout de suite Pira. Vu sa situation désastreuse, on ne peut que l'aimer puisqu'elle n'a pas une vie heureuse si l'on puis dire…
Et en parlant de personnage, j'allais oublier le personnage le plus intéressant de l'histoire qui m'a fait continuer ce livre malgré ses défauts, eh bien c'est le dauphin ! C'est bien le seul livre de ma bibliothèque où j'ai un personnage animal dont on découvre l'histoire de son point de vue complètement à part, totalement déroutant, mais l'on comprend tout de suite que ce dauphin va servir à quelque chose…et pour finir, il est juste trop mignon comme dauphin ! Vous ne pouvez que l'apprécier !
Quant à l'action, elle est extrêmement diverse, j'allais dire on n'a pas le temps de s'ennuyer, mais ce n'est pas entièrement vrai, donc je dirais plus qu'il y a de l'action mais pas tout le temps, et ça peut assez déranger. Mais je ne dis pas qu'il n'y a pas d'action, ça serait mentir parce que l'auteur a tissé une très bonne intrigue avec des petites choses qui interviennent petit à petit…mais parfois, il y a des blancs ! Et c'est bien ça qui a cassé tout mon délire et m'a ressentir plein de sentiments contradictoires dans ce livre.
En effet, quand je parle de sentiments contradictoires, c'est qu'ils le sont vraiment !!! Dès le début, j'ai vraiment adoré ce livre, je me disais qu'enfin j'allais apprécier du Michelle Paver, et que ça allait être un super moment de lecture. Mais mon optimisme n'a pas vraiment duré puisque j'ai commencé à haïr les petits blancs où il ne se passait pas grand chose…donc je me demandais même si je devais l'abandonner ou pas ! Mais non, je l'ai pas abandonné et j'ai d'ailleurs bien fait puisque malgré ses défauts, ce fut une bonne lecture.
Je voulais juste vous parler de l'époque dans laquelle tout se passe. Je ne sais pas comment l'auteur l'a fait, mais cela n'avait rien d'historique dans le sens où l'on était pas extrêmement dérouté, et j'ai beaucoup apprécié ce talent de l'auteur. Sinon, je peux juste vous dire que l'époque traité est assez originale, et j'ai apprécié découvrir des choses sur cette avant-Histoire, si l'on peut dire.
Je ne sais pas du tout le nombre de livres qu'il y aura dans cette saga, mais j'ai adoré la fin ! Elle est vraiment triste, on laisse nos à-priori et on fonce droit dans l'histoire à qui on s'attache tellement, cette ambiance assez spéciale crée va nous manquer, on le sait…donc on attend l'inévitable, il arrive et nous emporte l'histoire avec…
Cette ambiance et les personnages me manquent…j'espère que la suite sortira de sitôt avec une aussi belle couverture que la première.
C'était donc mon humble avis sur un assez bon livre à lire je dirais par les plus jeunes qui pourront passer outre les défauts mais par vous aussi, jeunes ou pas !
Lien : http://letteraturaa.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Neeneeson
  27 mars 2017

Je dois vous dire d'avance que je ne sais pas du tout comment me positionner face à ce livre parce que d'un côté il était bien mais d'un autre côté je trouvais que l'histoire n'était pas assez recherchée.
Concernant la couverture je n'ai rien à redire, j'adore, elle est vraiment sympas et les couleurs sont bien choisis par rapport à l'histoire (si on fait le rapprochement bien sur) ! L'écriture était simple, parfois même un peu trop peut être (mais personnellement ce ne m'a pas dérangé !).
Pour l'histoire, en effet j'ai bien aimé suivre Hylas et Pirra tout au long de leur fuite respective mais justement, je trouvais que c'était presque que ça pendant plus de la moitié du livre (avec des petits à côté bien sur mais sans plus). La vrai intrigue, le vrai problème va survenir quand on va comprendre quels secrets renferme le poignard de Hylas et de là on comprend mieux pourquoi il a fuit ! Je pense que même lui comprend mieux pourquoi il a été obligé de fuir !
Aussi je n'ai pas vraiment compris pourquoi Pirra s'est enfuit vu qu'à la fin rien ne change pour elle (enfin je me comprends et je pense que ceux qui ont lu le livre comprendront aussi de quoi je veux parler). J'ai bien aimé par contre cette amitié qui s'est liée entre Pirra et Hylas qui part de la haine pour devenir une vraie amitié bien solide !
Hylas est un garçon solitaire qui se méfie de tous le monde (et pourtant parfois il se méfie trop des bonnes personnes et pas assez des mauvaises). On voit qu'il a l'habitude de se débrouiller toujours par ses propres moyens et c'est pour ça qu'il prend Pirra sous son aile. En effet Pirra est tous le contraire d'Hylas, elle est née avec une cuillère en or dans la bouche, elle n'est jamais sortie du royaume de sa mère, elle ne connait pas le monde qui l'entoure. Pourtant elle ne se laisse pas faire, elle va se battre pour sa liberté et va apprendre beaucoup de choses avec Hylas. C'est là que je me suis rendu compte que Pirra avait beau être une enfant gâtée, dans son fort intérieur c'est une personne très gentille, qui aime partager et qui demande qu'une chose c'est d'être libre comme l'air ! C'est même elle qui se méfie moins comparé à Hylas, elle est prête à lui faire confiance alors que lui a plus de mal vis-à-vis d'elle !
La plus grande partie de l'histoire se passe dans la Mer ou tout près sur les plages ! Ca donne envie de rêver, de voyager, de découvrir des terres inconnues … Et puis on s'attache tellement au meilleur ami d'Hylas qui est un dauphin et qui va les aider, Hylas et Pirra, tout au long du livre. Malgré la barrière de la langue entre le dauphin et Hylas, ils se comprennent à travers leurs regards et je trouve ça magnifique !
Pour conclure, je ne peux pas dire que c'est une lecture que je n'ai pas aimé mais je ne peux pas dire que c'est une histoire que j'ai adoré à cause de ce problème d'histoire qui tire vraiment en long pour rien ! Mais c'était quand même bien sympathique de découvrir Hylas, Pirra et Esprit (le dauphin).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Awalie
  28 juillet 2013
Nous sommes en Grèce, du temps de l'âge de bronze.
L' histoire commence avec Hylas, jeune garçon de 12 ans, et sa petite soeur Issi.
Ce sont des Parias. Ils vivent reclus dans la montagne depuis qu'ils ont été abandonnés alors tous jeunes.
Pour survivre, Hylas garde les troupeaux de chèvres du village voisin. Leur vie est ainsi réglée au rythme des animaux dont le jeune garçon s'occupe, jusqu'à ce qu'un jour, il soit attaqué et traqué, sans raison apparente.
Il reconnait de suite ses poursuivants : ce sont des Corbeaux. Des guerriers sans pitié, entièrement vêtus de noir et armés jusqu'aux dents.
Malheureusement, dans sa fuite notre héro perd la trace de sa petite soeur. Son grand ami Télamon, fils du gouverneur, ne peut ni l'aider, ni le protéger. Il n'a donc plus le choix : il doit partir aussi loin qu'il le peut et creuser l'écart entre lui et ses assaillants.
Hylas va donc trouver une embarcation de fortune et prendre la fuite en mer. Ainsi totalement isolé, en plein océan, il s'attache à un dauphin qui l'accompagne et semble le comprendre.
Une forte tempête va le faire échouer sur une île apparemment déserte. Il n'a pas le temps d'explorer les lieux, qu'une jeune fille va également y être débarquée.
Elle a visiblement le même âge que lui. Elle se prénomme Pirra et elle a fuit le mariage que sa mère, Grande Prêtresse, lui imposait. Ayant toujours vécu en retrait du monde extérieur, elle ignore tout ce qu'il faut savoir pour survivre... mais elle compte bien l'apprendre !
C'est ainsi qu'Hylas et Pirra vont devoir cohabiter et survivre sur une île qui leur réserve bien des surprises...
L'auteure prend le temps d'installer le décor, de nous plonger dans cette période de l'histoire qu'on ne connait que si peu.
Rapidement, des questions se sont formées dans mon esprit : Pourquoi Hylas et sa soeur ont-ils été abandonnés ? Que sont exactement ces Parias ? A quel type de croyance avons-nous affaire ?
Même si j'ai espéré avoir les réponses au fil de ma lecture, il est question ici d'un premier tome. Donc, comme vous vous en doutez, toutes les réponses ne seront pas forcément données...
En réalité, d'autres questions s'ajoutent encore et nous laissent espérer une suite des plus prometteuse ! ^^
Du côté du rythme, je l'ai trouvé assez lent. Mais il sert bien l'atmosphère mystérieuse, presque mystique par moment.
Si vous cherchez de l'action omniprésente : passez votre chemin !
Car si nos deux héros ne sont pas épargnés tout au long de cette aventure, l'auteure à l'air de préférer jouer avec leurs nerfs. L'île réserve beaucoup de surprises et dévoile progressivement quelques uns de ses secrets.
Les personnages sont attachants ; Leurs émotions, leurs ressentis, leurs personnalités sont vraiment bien décrits, ce qui leur apporte une réelle profondeur. Les rapports qu'ils ont entre eux donnent une grande crédibilité au récit. Pas question ici d'une amitié immédiate et solidaire entre les deux enfants ! Ils passent par bien des sentiments et leurs comportements en découlent. Méfiance, soutien, rancoeur, colère, partage... tout y passe !
J'ai eu le sentiment que Michelle Paver s'était énormément documentée pour écrire cette aventure.
Que ce soit sur la période de l'Histoire où elle situe son récit, les croyances de l'époque, les peuples concernés,... ou même le comportement des dauphins, puisqu'elle nous immerge parfois en compagnie d'Esprit (nommé ainsi par le jeune Hylas).
Avec cette histoire, j'ai découvert une époque où la vie était terriblement dure et sauvage. Où les hommes ne se faisaient pas de cadeaux et où les croyances étaient déjà fortes et diverses...
Et même si cet opus peut se suffire à lui-même, il donne cependant l'impression que l'histoire ne fait que commencer pour nos héros. Et je suis réellement curieuse de découvrir ce que la suite leur réserve ! ^^
En somme, cette aventure sort du lot avec une histoire réellement différente que tout ce qu'on peut lire en "jeunesse" depuis quelque temps !
Michelle Paver nous propose ici une aventure riche en émotions et en connaissances.
Une histoire crédible et bien construite, où l'on découvre, à travers les yeux de nos jeunes héros, une période qu'on ne connait finalement pas tant que ça : l'âge de bronze.
Je lirai la suite avec grand intérêt ! ^^
Lien : http://boite-a-evasion.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (1)
HistoiresSansFin   05 novembre 2012
On pourrait craindre d’être perdu et dérouté face à une période si éloignée de la nôtre. Mais l’auteur des Chroniques des Temps Obscurs, grâce à la simplicité de son écriture, en rend la lecture très fluide.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
JumaxJumax   27 juillet 2012
" En réalité, le monde était incroyablement vaste. une idée qui donnait l'impression d'être aussi insignifiant qu'une fourmi, et facile à écraser."
Commenter  J’apprécie          150
JumaxJumax   28 juillet 2012
" - tu n'as donc...aucun sens de l'honneur ?
il étouffa un ricanement.
- L'honneur, c'est bon pour ceux qui mangent toujours à leur faim."
Commenter  J’apprécie          150
ArcaaleaArcaalea   18 mars 2013
"Il se pencha pour scruter la surface. Vers le rivage, la Mer avait été d'un bleu limpide, mais ici, elle était presque noire. Il ne pouvait en voir le fond. Avait-elle même un fond ?
Dans les ténèbres, une ombre passa à toute allure.
Hylas s'agrippa au rebord de la barque. Il savait que la Mer était peuplée de créatures terrifiantes. Iphia lui avait raconté que des monstres dotés de plusieurs bras s'emparaient des bateaux et les entraînaient dans les profondeurs, ou encore que des poissons géants mangeurs d'hommes avaient des dents pareilles à des couteaux.
Il fut tout à coup conscient de la proie qu'il représentait vue du dessous, blottie dans sa fragile coquille de bois, attendant d'être dévorée."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JumaxJumax   27 juillet 2012
"Ce sont les règles de la survie. On ne porte pas secours à quelqu'un qui ne pourra t'aider en retour."
Commenter  J’apprécie          150
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
955 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre