AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Hillel


Hillel
  12 avril 2017
Voici un petit bijou, et pas seulement pour sa couverture couleur de soleil, d'or ou d'une robe de Peau d'âne. Mais plutôt un petit bonbon de lecture dont on se délecte et on se rassasie, pour finalement en vouloir encore.

Je connaissais Marie Pavlenko pour ses livres de fantasy jeunesse, le livre de Saskia, La fille sortilège ou encore Marjane. Je l'ai découverte ici dans un tout autre registre. Une plume caustique, pleine d'humour et de vérité qui nous plonge avec nostalgie -pour moi déjà loin de mes années lycée- dans cette extraordinaire et terrifiante année du Bac. Rajoutez à cela plein de références littéraires délectables, de jeux de mots, de bonnes répliques et de bons procédés, des situations difficiles et tellement parlantes, une romance subtile, et des personnages attachants à souhait et vous obtenez "Je suis ton soleil".
Mais ce n'est pas tout, Marie Pavlenko nous éblouit par sa plume aussi joyeuse et décalée que touchante voire émouvante. J'ai été baladée entre rire et larmes plus d'une fois. J'ai été complètement happée par cette histoire d'ado. le récit crédible de Déborah. Une jeune lycéenne qui commence son année de terminale dans un chaos relationnel. Sa mère frôle l'état dépressif, son père a une maîtresse, ses notes s'effondrent, sa meilleure amie l'a délaisse complètement pour le beau gosse de la classe... Déborah trouvera son seul réconfort auprès de son chien fidèle, ce vieux bâtard baveux d'Isidore. Heureusement que tout n'est pas complètement noir et que Déborah trouvera de nouveaux amis en la compagnie de Jamal et Victor.

Je me suis complètement retrouvée dans son histoire et identifiée à tous les personnages. Autant les jeunes ados, revivant à travers eux mon année de terminale, mes déceptions et mes amitiés, les soirées entre amis où on refait le monde, on se confie et met à plat ses doutes et ses envies... Tout comme je me suis identifiée aux adultes de l'histoire trouvant un échos particulièrement juste et plausible dans chaque choix et paroles de ces derniers. Ceux de la mère ou du père de Déborah, ceux de sa grands mère ou même de ses profs. Tout m'est apparu d'une justesse éclatante car toujours si finement narré.

Au final j'ai passé un parfait moment de lecture, emportée par un récit sympa, sans prétention mais simple et efficace. Et surtout je me suis laissée porter par la plume de Marie Pavlenko qui ne m'est jamais autant apparue aussi drôle et émouvante.
Un grand Bravo et merci à elle, qui a été une des premières auteurs à répondre à nos questions sur notre blog, à l'écoute de ses lecteurs et des blogueurs. Et un grand bravo et merci aux éditions Flammarion qui nous offrent cette auteur dans un beau et grand format flamboyant. Un bel objet livre pour un beau roman... et un coup de coeur pour moi, pari gagné !
A découvrir pour les jeunes et les moins jeunes !!
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
Commenter  J’apprécie          91



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus