AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La Fille-Sortilège (30)

Dionysos89
Dionysos89   15 novembre 2013
Je suis une orkla, sans foi ni loi, je connais ma place : celle que je prends, jamais celle qu’on me donne.

Commenter  J’apprécie          430
Dionysos89
Dionysos89   29 décembre 2013
L’humiliation est une seconde peau putride dont je n’arrive pas à me défaire.

Commenter  J’apprécie          320
Witchblade
Witchblade   12 mars 2015
Vivre chez les orklas comporte une multitude d'inconvénients, parmi lesquels la saleté, la promiscuité, la pauvreté. La faim aussi. La mort, beaucoup. Mais on y déniche également des valeurs qu'on ne croise pas ailleurs dans la Cité des Six, comme la solidarité. Oh bien sûr, il y a des sales types, dans mon husta, des traîtres, des fous, des mégères, des ivrognes, des lâches, des méchantes, des pervers, des avares, des avortons, des bavards. Mais on est tous le cauchemar de quelqu'un.
Commenter  J’apprécie          280
Witchblade
Witchblade   15 mars 2015
Les Clans me font pitié. Leur ignorance crasse est inversement proportionnelle à leur arrogance.
Commenter  J’apprécie          210
Witchblade
Witchblade   15 mars 2015
- Je ne veux rien accomplir du tout. Je veux trouver mon chemin et le suivre.
- Mais ton chemin est ici !
- Mon chemin est là où je le décide.
Commenter  J’apprécie          190
Witchblade
Witchblade   14 mars 2015
Être une grand-mère comporte de nombreux inconvénients, comme celui de trembler en portant cette cocotte, mais aussi des avantages. On se lamente volontiers dans les bras d'une petite vieille de mon espèce, quand bien même elle serait d'un autre Clan.
Commenter  J’apprécie          180
Witchblade
Witchblade   13 mars 2015
La dernière image que j'ai gardée de lui, c'est son visage enragé lors de la Fête. Je réalise aujourd’hui ce que sa colère exprimait : la fureur de me perdre, l'impossibilité d'intervenir alors que j'étais seule, humiliée sur cette estrade, objet de tous les quolibets. Pourtant, à ce moment précis, j'ai cru que mon père avait honte de moi et qu'il souhaitait que je débarrasse le plancher... Ai-je vraiment tout compris de travers ?
Commenter  J’apprécie          170
Witchblade
Witchblade   13 mars 2015
Tanote ne sait pas que c'est une aiguille, mais il saisit le message. Je suis au Marché interdit et je ne suis pas une débutante. J'en connais les usages, j'ai une arme, je me contrefiche de m'en servir. Je suis une orkla, sans foi ni loi, je connais ma place : celle que je prends, jamais celle que l'on me donne. Je lui dis aussi que je ne suis pas vendue, je fais partie de ce monde. Il peut me faire confiance, au moins dans une certaine mesure.
Commenter  J’apprécie          150
Yumiko
Yumiko   31 mai 2013
Je ne comprends plus les habitants des Clans. La Cité leur prodigue ce dont ils ont besoin. Ils ont leur tâche à accomplir, en échange, ils n'ont jamais faim, jamais froid. Ils critiquent leur condition pourtant privilégiée mais ne font rien pour la changer. Ils continuent de faire ce qu'ils doivent, ce pour quoi ils sont nés, sans protester. Ca blablate, ça n'agit pas. Comme disait Malcor, ils ont l'estomac rempli et en oublient qu'ils sont des hommes. Bien nourris, ils obéissent. Nous, les orklas, nous avons faim, mais nous nous battons pour survivre. Nous savons le prix de chaque journée. Et dès lors, nous sommes probablement plus libres, même parqués dans nos quartiers, que les membres des Clans. J'essaie de m'en convaincre, en tout cas. C'est plus facile comme ça.
Commenter  J’apprécie          140
ludi33
ludi33   22 octobre 2017
Brusquement, je comprends à quel point il me manque, à quel point je l'ai chassé de mes pensées pour ne pas m'effrondrer. Ma vie était différente avec lui, la traversée du Haut Forum aurait été plus facile avec lui, je n'aurait pas été attrapée par Pamar avec lui, personne n'aurait posé un tisonnier brûlant sur mon bras avec lui.
Je serais partie au bout du monde avec lui...
Il est parti sans moi.
Commenter  J’apprécie          120




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox






    Quiz Voir plus

    Quiz sur le tome 1 du Livre de Saskia

    Qui est l'auteur de ce livre?

    Marie Pavlenko
    Veronica Roth
    Marilou Aznar

    10 questions
    58 lecteurs ont répondu
    Thème : Le livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil de Marie PavlenkoCréer un quiz sur ce livre