AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266251317
Éditeur : Pocket Jeunesse (05/03/2015)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Les ninns ont bâti l'immense Résidence cachée au cœur de Paris. Qui sont ces ninns dont les hommes ne soupçonnent rien ? Pourquoi Marjane est-elle obligée de fuir ce refuge où elle a grandi ? Quels lourds secrets va-t-elle découvrir ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  19 août 2015
Ayant adoré Saskia, je n'ai pas hésité une seconde à lire Marjane, le nouveau roman de Marie Pavlenko. D'autant plus que cette fois-ci, c'est le monde vampirique que l'auteur a choisi d'exploiter. Et je dois dire que j'ai beaucoup mais alors beaucoup aimé ce premier tome. On y retrouve quelques ressemblances avec Saskia comme par exemple des peuples vivants cachés parmi les humains, des personnages hybrides ou bien encore notre héroïne Marjane. Mais franchement, cela n'a en rien gâché ma lecture.
Le mythe des vampires a été exploité en long et en travers, cependant, je trouve que l'auteur a très bien su s'accaparer ce peuple surnaturel et à lui donner une toute autre dimension. Si bien que mis à part quelques « notions » vampiriques, la société des Ninns que l'on découvre reste un grand mystère pour le lecteur, et comme Marjane, nous apprenons petit à petit à mieux la cerner. J'ai beaucoup apprécié ce fait là. Entre les intrigues, les mystères et les rebondissements, nous explorons aussi les différentes cultures du folklore qui font partie intégrante de l'histoire. le mélange de tout ces points est très bien fait, l'équilibre impeccable. Nous avons droit, de plus, à de nombreuses révélations dès ce premier tome, ce qui est assez grisant (je déteste restée dans le flou trop longtemps…). L'action est aussi bien présente, et franchement, on ne s'ennuie pas une seconde vu qu'il y a très peu de moments de répits.
La société des ninns de Paris est aussi un élément clé pour moi dans ce tome. Elle soulève de nombreux problèmes des sociétés modernes actuelles, mis à la sauce du surnaturel, mais qui reste tout de même bien présents. La mixité, les forts écrasant les faibles parce qu'ils le peuvent, la folie du pouvoir, la pollution, l'aveuglement, l'éthique tout simplement. Des notions sous-jacentes et qui n'ont rien de moralisatrices dans le roman mais qui laissent tout de même réfléchir.
Côté personnage, j'en ai apprécié un grand nombre. Déjà Marjane. Elle a quelques défauts, mais dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé la jeune femme. Impétueuse, réfléchie, courageuse, intrépide, il a été très facile de s'attacher à elle dès le départ. Je suis vraiment fan de ce genre de personnage féminin, d'autant plus qu'elle n'est pas non plus exceptionnelle dans le sens où elle a ses faiblesses, elle aussi, et cela donne de l'ampleur au personnage. A côté de ça, Ashley sa meilleure amie fait pâle figure. Elle est gentille et son amitié pour Marjane est forte, mais elle ne m'a pas charmé du tout. C'est tout le contraire pour Mats, mais cela, n'est pas une surprise. le jeune ninn nous apparait tout de suite comme quelqu'un d'antipathique, mais il n'est pas difficile de deviner qu'il y a autre chose derrière cette froideur. L'évolution de son personnage est très sympathique à lire. Drack m'a aussi fait une sacrée impression ! J'ai vraiment adoré ce personnage. Son côté franc, ses répliques désopilantes, sa nonchalance… Bref, il a égayé de nombreux passages. Jack et Kiko, les Corkans, de Marjane et Mats sont aussi adorables. J'ai hâte d'en apprendre plus sur ces créatures, elles m'intriguent beaucoup.
En clair, donc, un excellent moment. J'espère que le tome deux ne se fera pas trop attendre parce que j'ai encore une fois vraiment bien accroché. C'est palpitant avec tous les ingrédients que j'aime retrouver dans la littérature young adult mais avec aussi ce côté adulte de part les sujets traités. le style est toujours aussi dynamique et plaisant, et l'auteur nous entraîne encore une nouvelle fois en plein coeur de Paris, ce qui change des villes étrangères souvent utilisées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Hillel
  11 juin 2015
"Marjane" est une série jeunesse qui présente un univers riche, complètement fantastique ou "fantasy", peuplé d'êtres mythiques et le tout au coeur de Paris. Ainsi, tout comme "Harry Potter" plongeait ses lecteurs dans un monde parallèle britannique où derrière le monde des moldus se cachait le monde des sorciers, Marjane en fait peut être autant "made in France". Nous avons le Paris des humains, de ses monuments historiques, de ses rues chargées de vie... Et nous avons un Paris parallèle. Celui de la Résidence où vivent les ninns, sortes de vampires qui se cachent des humains.
Très vite nous quittons ce monde caché des ninns lorsque Marjane est obligée de fuir la Résidence qu'elle n'a jamais quittée après un tragique incident. Dans sa fuite nous découvrons en même temps qu'elle des êtres surnaturels qui peuplent Paris. Tout un monde parallèle de créatures les unes plus étranges que les autres.
Ainsi Marie Pavlenko revisite ces personnages fantastiques déjà rencontrés dans d'autres récits, comme les génies, les sirènes, les chimères, les vampires... et nous offre une nouvelle version. Alors effectivement la richesse de cet univers fantasy planté au coeur de notre quotidien m'a rappelé "Harry Potter" alternant d'un monde à l'autre. Mais surtout ce récit m'a déstabilisée. J'avais du mal entre le vraisemblable et l'invraisemblable. Entre les aspects jeunes de l'histoire et ceux bien matures, entre les choses prévisibles que j'avais clairement senties très tôt et celles qui m'ont complètement surprise. Je me suis sans cesse sentie dans un entre deux, me demandant si j'aimais ou si j'étais déçue. Si j'étais définitivement trop vieille pour ces lectures d'ado ou non.
Je pense qu'il ne faut pas oublier que nous sommes chez Pocket jeunesse et qu'il s'agit d'un roman pour jeunes lecteurs. Alors effectivement, j'ai trouvé le tout peu crédible, ne cessant de nous embarquer de surprise en surprise, à la rencontre de nouveaux mythes et de nouvelles créatures. Mais finalement ce fut assez efficace et j'ai été prise au jeu, enchaînant avec avidité les chapitres. C'est vivant, c'est rythmé, l'écriture est fluide...
Comme je le disais, j'ai trouvé le récit un peu "trop jeune", un peu trop "fantaisiste" et j'ai eu du mal à m'attacher à cet univers. Oui, j'ai trouvé la romance prévisible à plein nez.. Néanmoins j'y ai trouvé de jolies choses bien pensées comme le lien entre le petit animal, le corkan, et son ninn, les visions pour le moins colorées de Marjane lorsque celle-ci boit du sang ou la jolie visite guidée de Paris...
Au final, je ne peux que saluer la plume et l'imagination de Marie qui nous embarque, en un clin d'oeil, pour nous laisser dans un joli final, véritable explosion de révélations et d'actions.
En somme, pour ma part, ce fut un premier tome qui m'a peut être un peu déçue, ne m'embarquant pas autant que les Enkidars de Saskia. Mais un premier tome qui pose le contexte, l'univers, qui nous laisse entrevoir certaines choses mais qui nous laisse quand même sur une belle fin, toute en émotions.
Pour moi, j'ai beau râler et trouver à redire, j'ai quand même très envie de lire la suite et de retrouver rapidement tous ces personnages !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MoCommeMordue
  12 mai 2015
Après mon immense coup de coeur pour la première saga de Marie Pavlenko « le livre de Saskia » et son One-Shot « La Fille-Sortilège », je n'avais qu'une hâte, découvre son prochain roman. Alors, évidemment, il me le fallait absolument ! Surtout que Marie fait partie de mes auteures françaises chouchous depuis que je l'ai découverte (c'est-à-dire un peu avant la sortie du tome 2 de Saskia). Mais, c'est également une femme que j'apprécie beaucoup et dont j'admire énormément le talent. N'étant pas la seule à autant l'aimer, avec Mathieu d'Enjoy Books, on se devait de découvrir cette nouvelle saga ensemble.
Ici, on fait la connaissance de Marjane, une ninn qui attend impatiemment sa majorité pour pouvoir enfin vivre sa vie d'adulte et découvrir le monde des humains. Quelques jours avant et lors d'un grand événement, sa communauté se fait attaquée et Marjane doit fuir. Sur son chemin, elle va rencontrer diverses créatures dont elle ne soupçonnait même pas l'existence avant et qui vont l'aider à comprendre la raison et les responsables de cet assaut.
Vous me dites, une « ninn » qu'est-ce que c'est ? Très bonne question ! Hé bien, nous humain, on les appelle les Vampires. Cette nouvelle trilogie est une réécriture de ce mythe. Je dois avouer qu'une fois de plus, Marie m'a bluffé ! Elle a totalement remanié cette mythologie. On retrouve tellement de créatures surnaturelles connues et différentes, mais combiné ensemble et de cette manière, c'est personnellement la première fois ! J'ai A-DO-RE, sachant que je pensais trouver uniquement des ninns. de plus, situer l'intrigue en plein coeur de Paris est une très bonne idée, tellement il est riche en histoire et en inspiration.
Si vous connaissez déjà ces romans précédents, vous devez le savoir (ou sinon, je vous l'apprends et surtout je vous invite fortement à les découvrir) que Marie aime être sadique avec les fins de ses tomes de sagas. Une fois que plus, j'ai cru qu'il y avait un défaut dans mon livre et qu'il me manquait des pages. Ce n'était pourtant pas le cas. Même si cette fois si je n'ai pas pleuré de frustration, j'ai tout de même très très hâte de découvrir la suite !
L'auteure m'a habitué à des protagonistes féminins dont la vie n'a pas été épargnée. Ces épreuves en font toujours des jeunes femmes fortes, courageuses et parfois même téméraire. Pour mon plus grand plaisir Marjane, n'échappe à ce schéma. Elle suit le chemin de la maturité et fait de son mieux pour apprendre de ses erreurs. Cela dit, son inexpérience et son âge en font un personnage très intéressant, car elle a tout à apprendre dans l'univers où elle évolue.
Andras est très présent et c'est un véritable atout pour Marjane. le lien qui les uni et la complicité qu'il partage tous les deux me l'a fait aimer instantanément.
Mats, qu'en a lui, est un protagoniste que j'ai appris à aimer et à adorer au fils des pages car franchement au début, il ne parait pas sympathique du tout. Mais, il a cette partie de mystère qui nous fait poser plusieurs questions à son sujet.
On rencontre aussi d'autres espèces de créatures que je vous laisse découvrir. J'espère que Marie les développera encore davantage dans le tome suivant. Je suis sûre et certaine qu'ils ont encore beaucoup de choses à nous apprendre et sauront nous surprendre.
Et bien évidemment, je ne peux pas oublier Jack et Kiko, ces deux corkans, deux petits êtres trop mimi, tout droit sortis de l'imagination incroyable de Marie. Ils m'ont fait COMPLETEMENT CRAQUER !! J'en veux un aussi ! S'il te plait, Marie, révèle nous l'adresse où l'on peut s'en procurer.
Cette fois-ci, Marie n'utilise plus la première personne du singulier, mais la troisième. Pour ma part, cela n'a pas été un problème. A peine commencé, j'ai été happé par le roman. L'auteure sait s'y prendre pour donner du rythme. L'intrigue et la plume sont totalement ADDICTIVE !! Il se passe tellement de choses en si peu de temps, que ni Marjane, ni moi, n'avons eu le temps de souffler. Si la fatigue n'avait pas été là, je l'aurai presque lu d'une traite !
En conclusion :
Cette nouvelle saga, cette nouvelle histoire et ce mythe complètement revisité en font une fois de plus un univers absolument unique comme Marie Pavlenko sait si bien le faire ! J'ai été à nouveau transporté dans le monde qu'elle a créé et je suis déjà impatiente de découvrir la suite. J'ai aimé que l'intrigue se situe dans notre capitale et redécouvrir Paris sous un nouveau jour. Les personnages sont riches, complexes et hauts en couleurs et le rythme .soutenu tout au long de l'intrigue.
Bref ! J'ai A-DO-RE !!
Note : 19/20 -> Petit Coup de Coeur !
Voici ici l'avis de Mathieu d'Enjoy Books, mon binôme de lecture
Lien : http://mo-comme-mordue.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Rinne
  18 avril 2015
Je ne connaissais Marie Pavlenko que de nom et je n'avais donc jamais lu l'un de ses romans (une honte je sais… Alors qu'elle est de ma ville :P). C'est à présent chose faite et je ne regrette pas d'avoir commencé par Marjane ! L'histoire nous fait découvrir Paris sous un nouveau jour, peuplé de créatures surnaturelles évoluant presque tranquillement au nez et à la barbe des humains. Ninns, Lithomorphes, Sybars et j'en passe, on plonge dans un monde qui est inédit et dans lequel on ne se perd pourtant pas. Les descriptions sont fournies juste au moment où on en a besoin et nous permettent de nous immerger dans l'univers de Marjane sans nous y noyer ou nous perdre.
On découvre les personnages petits à petits et rien n'est laissé au hasard, tous ceux que l'on rencontre ayant une utilité propre à l'intrigue. En lisant ce roman, j'ai eu l'impression de suivre une mélodie où chaque note avait sa place, sans un bémol. Marjane est une héroïne attachante qui se rend compte de tout ce qu'on lui a caché mais qui n'est pas forcément prête à l'accepter. On sent bien le côté adolescente complètement déboussolée. On le serait à moins ! Et pourtant, elle réussit quand même à faire face et à prendre les décisions qui s'imposent. Elle n'a pas toujours le choix mais reste tête haute malgré tout. Elle est le genre d'héroïne à laquelle on s'attache forcément et pour laquelle on croise les doigts lorsqu'elle est en danger.
Les personnages autour d'elle sont aussi particulièrement intéressants, qu'ils soient du côté des « bons » ou des « mauvais » tout étant bien sûr subjectif. Un autre point très positif au roman : il n'y a pas vraiment de stéréotypes de grand vilain ou de petite cruche et, si on peut parfois les apercevoir, ils se brouillent lorsqu'on en apprend un peu plus sur eux.
L'intrigue est bien menée et Marjane va de révélations en révélations. J'ai beaucoup apprécié qu'on ne perde pas de vue Mats et Ashley non plus même lorsque leur amie n'est plus dans la place. On continue à avoir des nouvelles de la Résidence et on peut donc suivre les deux « mondes » parallèlement.
Au niveau des personnages, si j'ai adoré Marjane, j'ai aussi totalement craqué pour Andras qui reste le pilier du roman, tout comme je me suis aussitôt attachée au cercle de Soura. Les derniers chapitres m'ont donc laissé sans voix et les yeux écarquillés.
La Crypte étant un premier tome, on le termine forcément avec des questions plein la tête et j'avoue avoir ronchonné un bon moment en arrivant à la fin. Il s'en est fallu de peu que je me mette à appeler gentiment « tome 2 ? Petit, petit, viens là, j'ai des jolis marque-page tu verras, ça va te plaire ! »…
En résumé un roman prenant qui vous entraîne au coeur de Paris au côté d'être surnaturels tous plus intéressants les uns que les autres. le tout servi par une plume fluide et envoûtante. Un régal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EnjoyBooks
  09 mai 2015
Marjane – Tome 1 : La Crypte de Marie Pavlenko. (Genre : Fantastique, Young-adult).
Editions : Pocket Jeunesse
Prix : 17,90€ (Lecture Commune)
Année de parution originale : 2015
.Résumé : Les ninns ont bâti l'immense Résidence, cachée au coeur de Paris.
Qui sont ces ninns dont les hommes ne soupçonnent rien ?
Pourquoi Marjane est-elle obligée de fuir ce refuge où elle a grandi ?
Quels lourds secrets va-t-elle découvrir ?
.Mon avis : Il était impossible que je passe à côté du nouveau roman de Marie Pavlenko. Comment vous dire si vous ne le savez pas encore ? Marie, c'est Marie… c'est mon auteure française favorite avec Carina Rozenfeld. D'une sympathie inouïe, d'une simplicité incroyable et d'un talent fou. Avec Momoko de Mo comme Mordue, on a décidé de se faire Marjane en LC ! La couverture est juste, MA-GNI-FI-QUE !! Et le résumé m'a de suite plu. Réinventer à sa sauce les vampires, il n'en fallait pas plus. J'ai passé au final un excellent moment de lecture !
.J'ai de suite été emballé, de nouveau, par la plume de l'auteure. Elle a cette capacité à nous intégrer au récit avec une facilité déconcertante. Pourtant elle choisit ici, à l'inverse de « le livre de Saskia » (Chronique du tome 1), d'écrire à la 3ème personne. Même si, j'ai eu peur, je me suis laissé guider par son univers, la découverte de Marjane et des liens qu'elle entretient dans la Résidence. Et très vite, un évènement de dingue surgit… et on ne peut qu'être pris encore plus dans l'histoire et l'intrigue qui se construit.
.Justement Marjane… Je dois avouer qu'au départ je la trouvais assez distante avec moi. Surement à cause de l'écriture à la troisième personne. Cependant avec les évènements liés à sa personnalité et à sa famille, elle m'est apparue plus fragile, sensible et attachante. Elle s'est révélée comme être une jeune fille qui a évolué tout au long du roman. Se montrant plus forte, plus écorchée et plus battante. Je l'ai donc adoré. Viens ensuite Andras, qui est un personnage important dans l'histoire. Je l'ai de suite apprécié. Dans son comportement envers Marjane, dans leur complicité et dans leurs façons de se protéger l'un l'autre. Je dois aussi vous parler de Mats et Ashley… Ashley est la meilleure amie de Marjane. C'est la fille un peu fofolle, qui divertit l'histoire. Mais elle sera d'une grande aide pour sa camarade. Puis Mats… comment ne pas le détester, puis l'adorer à la fin du bouquin ? Bien d'autres personnages font la richesse de cette histoire, mais je vous laisse les découvrir !
.Le rythme est juste impressionnant ! Marie Pavlenko a cette manière de décrire les histoires, de les rendre intéressantes pour son lectorat. Si au départ les chapitres étaient assez longs, ils se sont raccourcis pour mon plus grand plaisir. Au fil de l'histoire, plus l'intrigue avançait et plus les chapitres devenaient courts, renforçant cette impression prenante d'immersion dans le roman. En plus, je voulais des réponses à mes questions. Pourquoi s'enfuir de la Résidence ? Pourquoi l'évènement du début de l'histoire se produit ? Pourquoi Marjane ? Qu'a-t-elle de spécial ? Et pour avoir des réponses, j'ai du engloutir le roman… à mon grand regret.
.L'univers créé par l'auteure est impressionnant. Je m'attendais à seulement trouver des ninns, soit des vampires version 2015. Mais Marie Pavlenko nous offre un univers encore plus poussé et développé que ce qu'on pourrait croire. Bien sur, je vous laisse le plaisir de découvrir ces cinq espèces supplémentaires. On sent un univers pensé et travaillé mais toutefois, j'aurai aimé en apprendre plus sur chaque espèce. Chose difficile à faire quand on a une intrigue à tenir… mais quand même, ça m'aurait intéressé.
.Le seul point que je pourrais reprocher à l'auteure, c'est qu'elle aurait davantage pu développer le passé de Marjane et de ses acolytes. Notamment celui de son père, de Mats et de Sofia ! Son écriture, son style est vraiment intéressant. J'ai su me représenter Paris et ses rues. Un style descriptif qui aide à la représentation des lieux et du physique des personnages. Des dialogues très réalistes permettent aussi de fluidifier le roman. Et puis la fin… Marie et ses fins ! Incroyable vraiment. Quand je pense que le tome 2 va sortir dans des années lumières ! Juste pour cette attente et cette fin, Marie Pavlenko, je te déteste.
.Si vous hésitez encore à lire ce roman. Je ne peux que vous conseiller de le lire ! Pour moi, c'est du Marie Pavlenko. Fidèle à elle-même, sincère dans son écriture et dans ses personnages. Une imagination débordante qui ravira le lecteur avide d'être dépaysé de son quotidien. Et puis mention spéciale pour le petit Jack, un animal de l'histoire… Moi aussi j'en veux un ! On en achète où ? Je ne peux que vous recommander ce premier tome, qui installe des bases solides pour la suite !
.Ma note : 8,5/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Elbakin.net   27 avril 2015
Marjane, La Crypte est un roman intéressant, foisonnant – et drôle parfois – qui emporte le lecteur grâce à un bestiaire fascinant et riche, des personnages vivants et attachants.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   17 août 2015
Elle avait longtemps envié Ashley d’avoir une maman attentionnée et drôle, elle qui n’en avait jamais eu. Elle observait Bryn en train d’embrasser sa fille, notait leur complicité, leurs cheveux blonds identiques… Même leurs disputes étaient enviables ! Car se fâcher impliquait d’être deux : il fallait une personne en face, une personne réelle, qui crie et s’agace. On ne se disputait pas avec un fantôme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
florencemflorencem   18 août 2015
- Et si quelqu’un remarque qu’on n’a pas de ticket ? recommença-t-elle.
- Vous sortez vos crocs, tout le monde hurle et on profite de la panique générale pour se carapater, proposa Andras qui l’entraînait vers un panneau suspendu indiquant la ligne 3, direction Levallois.
Commenter  J’apprécie          110
kodilekodile   11 mars 2015
Marjane avait encore la mâchoire au niveau du nombril lorsque l'ascenseur s'arrêta dans un hoquet au troisième étage, où elle dut aider Andras à en faire coulisser les portes grillagées. Elle n'avait jamais vu un ascenseur pareil. A la Résidence, tout était ultra-moderne. Les ascenseurs étaient en verre ou en bois laqué. Celui-ci grinçait et... Mais ce n'était pas le pire, non. Le pire, c'était ce lion en pierre qui causait.
Andras précéda la jeune fille et frappa à l'unique porte du palier.Des bruits de pas lourds résonnèrent., la serrure cliqueta et une étrange créature les dévisagea. Elle faisait la taille d'un homme et se baladait en bermuda, torse nu. Mais sa tête était celle d'un oiseau, large, sérieuse, des crocs sortaient de son bec puissant, ses jambes se terminaient par deux serres acérées, et des ailes aux plumes rouges étaient repliées dans son dos. Marjane s'agrippa à Andras.
- Salut Andras, content de te voir, ça fait un bail.
- Bonsoir Garu, tu vas bien ?
La créature exhiba sa main gauche. Il y manquait l'annulaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaFouineuseLaFouineuse   28 novembre 2015
Une image remonta à la surface de sa mémoire. Il se revit, en haut d’un toboggan, dans une des cours de la Résidence, sous un ciel délavé où des nuages paresseux flottaient. Marjane avait deux nattes épaisses qui lui tombaient sur les épaules, nouées par un ruban rouge. « Sa couleur préférée » avait un jour expliqué Andras, le majordome. Marjane avait l’habitude de descendre le toboggan sur le dos, tête en bas. Andras la réceptionnait comme un ballon de rugby. Mats, plus conventionnel, avait fini par céder à la curiosité, et sur une impulsion, s’était élancé. Il avait brusquement découvert le monde sens dessus dessous : les nuages où marcher, l’herbe folle qui pousse entre les pavés transformés en toit saugrenu. Il s’était obligé à garder les yeux ouverts, l’estomac remontant dans ses talons, et Andras l’avait rattrapé. Marjane riait à gorge déployée.
Mats reprit le dessus. La nostalgie était un poison, elle amollissait. Il ne voulait pas se laisser attendrir par ces moments de joie goûtés avec elle. Ce passé doucereux était révolu. Mats était devenu fort. Il avait rayé Marjane de sa vie, et pour être franc, il l’exécrait.
Alors pourquoi l’avait-il appelée ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
limaginariumlimaginarium   09 décembre 2016
De près, non camouflée par la matière chatoyante de la bulle, Sa Majesté-Majesté était monstrueusement repoussante. Des pustules infestaient ses épaules, sa poitrine, et de petites bestioles étranges voletaient autour d'elle. Marjane se força à ne pas lorgner ce spectacle si abominable qu'il en devenait fascinant.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Marie Pavlenko (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Pavlenko
Marie Pavlenko lit les premières pages de Je suis ton soleil. Découvrez Déborah, son héroïne à l'humour ravageur, avant qu'elle n'entame sa première journée en classe de terminale. Il faut bien se lever !
autres livres classés : univers parallèlesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz sur le tome 1 du Livre de Saskia

Qui est l'auteur de ce livre?

Marie Pavlenko
Veronica Roth
Marilou Aznar

10 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Le livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil de Marie PavlenkoCréer un quiz sur ce livre
. .