AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226193940
224 pages
Éditeur : Albin Michel (19/08/2009)
3.06/5   8 notes
Résumé :
Dans la ville de Baños de Agua Santa, au centre de l'Equateur, vient d'arriver un étranger, Tchaka, qui se fait engager comme jardinier par un grand propriétaire terrien. Installé sur les pentes du volcan Tungurahua dont il pressent la reprise d'activité, il découvre qu'une jeune femme y a en secret un camp de base pour faire passer la frontière aux candidats à l'émigration sans qu'ils tombent sous la coupe des 'coyotes'. Pourquoi ont-ils échoué dans cette zone à ri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ToutesLesCouleurs
  26 octobre 2011
L'employeur du jardinier a remarqué son accent castillan et ses mains qui ne sont pas celles d'un ouvrier, mais d'un instruit.
Lucia, une militante altermondialiste, se cache dans une zone dangereuse sur le volcan, seul le "jardinier" y va. Lucia attend des nouvelles d'un pêcheur.
Le pêcheur est un descendant du chef de la révolte des esclaves noirs qui obtinrent leur affranchissement et la fin de cette exploitation : ce pêcheur du bord de mer doit lui apporter un moteur. Lucia veut aider les paysans à passer la frontière vers les Etats-Unis.,
Les petites gens de la région sont des agriculteurs raquettés par des prêteurs sur hypothèque qui exigent des taus nd'usuriers, puis les terres hypothèques et enfin le reste de leurs économies pour le passage de la frontière.
Le pêcheur n'a pas de bonnes nouvelles pour Lucia. le jardinier, en fait un vulcanologue, non plus.
L'employeur du jardinier, un riche propriétaire et éleveur ne croira pas ce jardinier si observateur, malgré sa profonde méfiance envers les plans de sécurité de la municipalité. Il ne saura que sauver son fils, innocent de tout.
Les personnages centraux très vite introduit, l'auteur développe les tensions sociales, tandis que celles du volcan ne cessent de croire.
Tous seront en exil, les uns loin de la région, les autres loin de la vie : il n'y aura de salut qu'en l'harmonie avec les forces peu prévisibles du sol et les forces trop prévisibles des humains.
Excellent roman, d'un style économe, vif et sensible.
Une fable de notre temps où le monstre n'est pas un volcan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Herve-Lionel
  04 mars 2014
N°693– Novembre 2013.
LE GRAND EXILFranck Pavloff- le Livre de Poche.

Dans ce roman qui se situe à Baňos de Agua Santa en Équateur les personnages qui s 'y croisent sont porteurs de symbole. Lucia tout d'abord, militante alter-mondialiste qui a fui sa famille mexicaine s'apparente à la liberté qu'elle offre aux émigrants sans rien leur demander en leur faisant passer la frontière vers les USA par les voie des airs en ULM et grâce à des relais à l'étranger. Elle tente ainsi de s'opposer aux passeurs avides d'argent, aux prêteurs sur hypothèques qui rackettent les candidats à l'exil. Elle se cache sur les flanc du volcan, bravant le danger et attend désespérément un moteur qui ne vient pas. Il y a aussi Tchaka, un gringo comme ont dit la-bas. On ne sait guère qui il est et ne cherche guère à se lier. Il est un mystère à lui tout seul et observe son environnement c'est à dire le volcan et son éventuelle irruption. Il s'est fait embaucher comme jardinier et cultive les orchidées avec amour. Lui ce serait plutôt la terre qu'il incarne. C'est aussi un poète qui sait parler avec des mots choisis et pendant des heures de l'éternelle histoire des fleurs, des abeilles, de la fécondation et de l'éventuelle découverte d'un hybride encore inconnu. Son employeur est un riche propriétaire de l'hacienda, Don Rodriguo, admirateur de sa famille, de sa lignée, sourd aux avertissements de Tchaka et qui préfère s'en remettre à la mère de Dieu et à sa protection. Enfin il y a Selmo, l'équatorien qui emmène les touristes voir les baleines en pleine mer tout en rêvant à Moby Dick et à la « Rayada » tout juste entraperçue. Il se retrouvera un peu malgré lui embarqué dans le projet un peu fou de Lucia. En toile de fond le volcan Tungurahua gronde et menace. On préfère faire confiance à la Vierge et à ses miracles, à la boisson aussi !
De son côté Tchaka réussit à convaincre Don Rodrigo de lui confier Manuelito, son petit-fils afin qu'il échappe à la mort. Il représente la vie qui continue.
C'est un roman engagé que signe ici Franck Pavloff puisqu'il choisit de parler des plus défavorisés, dénonçant les conditions de vie misérables des Équatoriens et des pièges dans lesquels il tombent pour échapper à la misère. Récit écrit sur fond d'émigration dans la crainte de la dénonciation , de l'échec, de la mort. C'est aussi l'histoire d'un pays dont les habitants ne vivent que pour cet exil dangereux et de ceux qui restent en tentant d'y survivre. J'ai apprécié les descriptions poétiques qui émaillent ce récit.
Le lien avec le titre est bien l'exil, celui de ceux qui vont devoir quitter leur pays pour un monde sensé être meilleur, celui de ceux qui vont devoir fuir le volcan pour sauver leur vie, celui aussi, tout intérieur, qui existe en chacun de nous.
© Hervé GAUTIER - Novembre 2013 - http://hervegautier.e-monsite.com
Lien : http://hervegautier.e-monsit..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BMSierre
  13 avril 2010
Un étranger arrive à Banos au centre de l'Equateur. On l'appelle Tchaka, il est engagé comme jardinier de l'hacienda il suit le réveil du volcan Tungurahma qui domine et menace la ville. Lucia une mexicaine a le projet fou d'aider les émigrants exploités à quitter leur pays en survolant les frontières à bord d'un ULM. Chacun cherche à combler son exil intérieur. le plus grand acteur est le volcan qui va les bousculer et leur permettre de se réconcilier avec leur passé. Des personnages attachants, un roman plein d'images et de senteurs mais l'Equateur est loin d'être un paradis. M.C
Commenter  J’apprécie          10
thisou08
  26 mars 2017
Ce livre est magnifique.
Il nous parle d'exil, de la condition humaine, de la beauté, mais aussi de la violence de la nature que l'homme s'efforce d'ignorer.
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Franck Pavloff (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Franck Pavloff
A l'occasion du salon "Le livre sur la place" à Nancy, rencontre avec Franck Pavloff autour de son ouvrage "Par les soirs bleus d'été" aux éditions Albin Michel . Rentrée littéraire Septembre 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2340957/franck-pavloff-par-les-soirs-bleus-d-ete
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature engagéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Matin Brun

Quelle est leur boisson préférée ?

chocolat chaud
café
cappuccino

16 questions
312 lecteurs ont répondu
Thème : Matin brun de Franck PavloffCréer un quiz sur ce livre