AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781718142817
317 pages
Éditeur : Auto édition (13/08/2018)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Jace Howards est jeune, commun, et surtout, il est influençable. Et puis il rencontre Matthew Hollander, le designer le plus en vogue du moment. Monsieur est flamboyant de perfection. C'est un aimant, à l'attraction féroce, plus abrupte encore que celle de la Terre. Mais sous le vernis rutilant se dissimule la Bête, un monstre de cruauté et d'égoïsme. C'est un pervers narcissique.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sorello
  22 août 2018
en prenant ce livre sur amazon, je n'avais pas regardé les thèmes du livre, seulement lu le résumé qui laissait entrevoir un récit sur les pervers narcissiques mais ce n'était pas ce à quoi je m'attendais.
en fait c'est plutôt une déception, déjà parce que si le résumé parle d'une relation entre jace et matthew c'est finalement pas vraiment le centre du livre qui est plus centré sur matthew seul, et les relations qui gravitant autour de lui.
aussi parce que, malheureusement, c'est une histoire romancé quand je pensais lire un témoignage, une biographie et ça se ressent puisque je n'ai pas forcément trouvé la situation très crédible, tout va très très vite dans ce livre, surtout le début et on entre ensuite dans ce qui m'a parut être un peu un crescendo de la surenchère. en tout cas, personnellement j'ai finalement lu ce livre avec beaucoup de détachement et pas forcément en étant touchée par le récit, ni par les personnages qu'ils soient bourreaux ou victime.
cela dit, si l'histoire ne m'a pas plu je dois quand même avouer que j'ai fais une joli découverte avec la plume d'ailey paxtee, en comprenant que c'était tout sauf un témoignage je m'attendais à être déçu à ce niveau aussi mais pas du tout, c'était fluide et avait le mérite au moins de se lire vite et agréablement malgré une histoire qui, moi, ne m'a finalement pas intéressé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
La cinquantaine passée, il se considérait toujours aussi séduisant que vingt ans auparavant. C’était certes un bel homme, qui exerçait une attraction certaine sur les femmes, puisqu’il continuait de tromper son épouse, pour autant il n’avait plus la même apparence. Il ne voyait pas dans le miroir que son ventre s’était arrondi de quelques kilos, que sa peau devenait plus fine, plus grasse, que des pattes d’oie certes charmantes, se dessinaient au coin de ses yeux. Il ne se rendait pas compte des cheveux blancs qui parsemaient sa chevelure autrefois de jais, ni qu’au moindre effort il commençait à transpirer, à suffoquer sous l’activité physique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
Elle transperçait le ciel de sa beauté élégante et moderne, qui la faisait sourdre des profondeurs de la terre pour jaillir plus haut que n’importe lequel des gratte-ciel.
Puis il y avait ces femmes, vêtues de robes dont le chic n’égalait que leur prestance. Leurs visages étaient gracieux, leurs traits fins, leurs démarches souples, leurs coiffures aussi élaborées que leurs maquillages discrets. Rien n’était laissé au hasard. Les hommes qui franchissaient les portes semblaient issus de l’univers de James Bond, où le costume et la cravate était l’apparat des plus grands et talentueux des agents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
C’était euphorisant, cette masse de gens si différents, et pourtant si semblables, dans leur manière de penser, d’agir, jusque dans leur manière de parler, de marcher ou de vivre. C’était un véritable concept qui se pressait aux portes de la somptueuse tour. C’était comme s’ils portaient l’uniforme intemporel de la classe au service d’un homme synonyme de talent.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2019
Elle était belle, plus encore, et elle le savait, s’enorgueillissant de son physique. Elle avait toujours plu aux hommes, depuis toujours, aussi loin que Matthew s’en souvienne, avec son air candide, sa peau de porcelaine, les lourdes boucles de ses cheveux, blonds comme le blé, ses lèvres faites pour le baiser, et son corps de mannequin. Elle n’avait ni trop peu de formes, ni pas assez, une taille fine et des jambes interminables. Et il s’était toujours amusé à convertir ses petits copains hétérosexuels en homosexuels en devenir. Au début il le faisait dans son dos, parce qu’imaginer la tête de sa sœur apprenant que son petit ami couchait avec son frère lui valait une satisfaction incommensurable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
Il aimait tout chez lui. Son corps. Son âme. Ses perversions, ses déviances. Sa manière de mentir. De manipuler. D’être jaloux et lunatique, égoïste et suffisant. De n’avoir jamais tort. D’être cruel.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
autres livres classés : pervers narcissiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3985 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre