AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791023615777
456 pages
Publishroom Factory (01/07/2020)
4.39/5   14 notes
Résumé :
Depuis qu'il a attrapé sa main dans les rues de Genesis, Sora n'a plus d'autre choix que de fuir la ville qui l'a sauvée de l'épidémie de VH2. Après avoir passé les onze dernières années en quarantaine au pensionnat Nord, elle souhaitait seulement être une personne saine et sûre pour ses congénères se retrouve dans une situation désespérée. James, pourchassé par Spectators, l'entraîne avec lui dans sa course tandis que les balles pleuvent sur eux. Dans cette ville u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 14 notes
5
6 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

LightandSmell
  14 octobre 2020
Dans ce monde ravagé par un virus, les enfants sont placés en quarantaine dès leurs cinq ans et libérés à leur majorité après qu'on leur a implanté une puce destinée à détecter toute future contamination. L'implantation de cette puce est la dernière étape avant l'entrée dans une vie active entièrement déterminée par son quartier d'origine. Un déterminisme social contre lequel personne ne lutte puuisqu'il assure le bon fonctionnement de la ville de Genesis. Enfin, c'est ce que croyait Sora jusqu'à ce que sa rencontre fortuite avec James, un Extérieur, vienne faire voler en éclats sa vie et toutes ses certitudes. À ses côtés, la jeune fille va découvrir des vérités qu'elle ne peut désormais plus ignorer !
Et si, contrairement à ce qu'on lui a toujours dit, tout le monde ne portait pas de puce et que ce dispositif se révélait bien plus être un outil de répression et de contrôle que de prévention ? Une idée déstabilisante pour Sora qui a passé ses onze dernières années enfermée dans un pensionnat coupée d'un monde dont elle va, petit à petit, découvrir le vrai visage ! Alors que la jeune fille avait toute confiance dans les institutions et leur volonté de protéger la population d'un virus mortel, elle va réaliser que tout n'était que pur mensonge. Les sauveurs de l'humanité ne sont en fait que des monstres asservissant une partie de la population pour asseoir leur pouvoir et permettre aux plus nantis de continuer à profiter de leurs privilèges quand les plus pauvres, privés de liberté, sont condamnés à une vie de dur labeur.
Si ce modèle sociétal bâti sur les inégalités nous semble profondément injuste, il n'est néanmoins pas sans rappeler ce que nos sociétés dites modernes continuent, dans une certaine mesure, à perpétrer. Mais l'autrice pousse les choses encore plus loin en ajoutant, au décalage révoltant entre pauvres et riches, une dimension complotiste que j'ai beaucoup appréciée, et dont je vous laisserai le plaisir de découvrir toute l'ampleur. de la même manière, j'ai adoré suivre Sora dans sa nouvelle vie et son envie justifiée de faire bouger les choses et de révéler au monde la terrible vérité. Pour cela, elle n'aura pas d'autre choix que de s'engager auprès de James dans la résistance qui s'organise à l'extérieur des murs de Genesis. Au sein de cette organisation, elle apprendra à se dépasser physiquement et mentalement, se fera des amis, mais surtout, elle prendra goût à cette liberté qu'on lui a si longtemps refusée et qu'elle est dorénavant prête à défendre au prix de sa propre vie.
Car devenir résistant et entrer dans le groupe des capuches noires, c'est accepter d'affronter un ennemi puissant bien décidé à conserver son droit de vie et de mort sur les citoyens et à éliminer définitvement toute menace à son hégémonie. Avant d'être envoyée en mission et d'affronter le danger, Sora devra donc suivre un entraînement militaire auprès de ses nouveaux camarades, certains se montrant plus accueillants que d'autres. J'ai, pour ma part, adoré le personnage de Fred, un boute-en-train toujours de bonne humeur et très accueillant, dont l'homosexualité apporte un peu de diversité. Cette orientation sexuelle est perçue ici comme quelque chose de tout à fait normal et ne suscite ni remarque ni regard déplacé. Une chose qui semble aller de soi, mais qui est loin d'être garantie dans notre réalité… Fred, en plus d'apporter une certaine légèreté bienvenue, aidera également Sora à y voir plus clair dans sa relation avec James.
Pour les allergiques aux histoires d'amour, il est préférable de souligner qu'il y aura un rapprochement entre nos deux jeunes résistants. Pour ma part, j'ai trouvé le couple assez mignon même si James fait parfois preuve d'une jalousie qui m'a paru quelque peu enfantine. Mais rappelons que les personnages sont tout juste majeurs et qu'on ne peut attendre d'eux la maturité d'un adulte. Il se dégage ainsi une certaine maladresse, mais aussi beaucoup de tendresse, de cette relation naissante que l'on voit s'épanouir malgré le contexte difficile, à moins que ce ne soit grâce au contexte difficile. En effet, conscients des dangers auxquels ils vont devoir faire face, nos deux amoureux vivent leur début de manière bien plus intense qu'un couple lambda, ce qui les rend très touchants. Il y a aura bien sûr des quiproquos et des tensions, mais rien qui ne m'ait fait lever les yeux au ciel. J'ai, en outre, apprécié que malgré son inexpérience en matière d'homme, Sora ne soit pas présentée comme une jeune ingénue complètement effarouchée au moindre rapprochement. Elle est peut-être un peu moins à l'aise que James pour exprimer son désir, mais elle n'en demeure pas moins à l'écoute de son corps et de ses sentiments… Mais rassurez-vous, le roman reste assez chaste et peut être tout à fait lu par des adolescents.
Tout au long du roman, il y a un bon équilibre entre action, amitié et romance, ce qui rend la lecture aussi captivante qu'agréable. Je n'ai ainsi jamais eu l'impression de m'ennuyer, les passages doux et tendres alternant avec les découvertes, les sessions intenses d'entraînement, les missions d'exploration et d'infiltration sans oublier des moments empreints de solennité. On a ainsi parfois le sentiment d'être plongé dans un jeu vidéo ou dans un film d'autant que la plume d'Aurore Payelle se révèle plutôt immersive et m'a très agréablement surprise par sa finesse et sa fluidité. En d'autres termes, si vous avez envie d'une dystopie ryhtmée et immersive dans laquelle la romance est présente sans être pesante, Interférences devrait vous plaire. le roman ne révolutionne certes pas le genre, mais il offre un moment de divertissement sous tension avec des personnages attachants que l'on espère retrouver sains et saufs dans la suite de la série, la fin nous laissant craindre le pire…
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MadameRatou
  06 décembre 2020
Nous sommes en 2059 et un virus a décimé la moitié de la population. Afin de contrôler l'épidémie, les enfants sont placés en quarantaine dans des pensionnats dès leurs cinq ans. Ils sont au nombre de quatre (nord, ouest, est et sud — du plus pauvre au plus riche) et on ne peut les quitter qu'après avoir été implanté d'une puce le jour où on atteint enfin la majorité. Cette dernière permet, en passant du vert au rouge grâce à sa diode électroluminescente, de savoir si on est contaminé ou non. Suite à cela, on nous informe de notre affectation. Autrement dit, du lieu où on va devoir travailler toute notre vie. Sora Lacie, qui est originaire d'une zone défavorisée, est destinée à finir dans une usine. Mais elle est douée et exceptionnellement, on va l'envoyer dans le petit centre. C'est une opportunité unique qui s'offre à elle, une chance ! Un jour, pourtant, ses convictions s'écrouleront suite à sa rencontre fortuite et mouvementée avec James, un jeune homme qui vient de l'extérieur. Dès lors, sa vie va prendre un tournant inattendu et elle va commencer à se poser des questions. Se pourrait-il que le gouvernement mente aux habitants de Genesis et profite de leur peur pour garder le contrôle ?
Quelle incroyable surprise. J'ai commencé à lire ce bouquin une nuit aux alentours de 01h du matin et après avoir dormi deux petites heures, je me suis réveillée et j'ai continué ma lecture au fond du lit, seulement éclairée par le flash/la lampe de mon téléphone. Tout ça parce que je n'arrivais pas à passer à autre chose, vous vous rendez compte ? Bref, vous l'avez compris, ce n'est qu'après être arrivée à la table des matières en fin d'ouvrage que j'ai pu décrocher. Avant, j'étais à fond les ballons. Bon, des longueurs se font ressentir de temps à autre, surtout pendant les entraînements (non, vous n'en saurez pas plus, je laisse planer un peu de suspense) mais je n'ai jamais eu l'impression de m'ennuyer. le roman est merveilleusement bien équilibré entre les scènes d'action, de découverte, la romance et le reste. Vraiment, l'autrice a trouvé le parfait équilibre.
Parlons un peu des personnages. Sora, pour commencer, est notre héroïne, celle que l'on suit principalement. Évidemment, au début du récit, on découvre une jeune femme assez naïve qui est persuadée que les hauts placés font tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger la population et que chacune de leurs décisions est bonne pour eux. Mais à partir du moment où une vérité pas forcément plaisante à entendre s'imposera à elle, elle ouvrira les yeux. Il faut la comprendre, après tout, elle ne connaît pas grand-chose de la vie et a été enfermée entre quatre murs pendant onze ans. À partir de là j'ai trouvé qu'elle évoluait et, petit à petit, gagnait en assurance. C'était plaisant. Je ne regrette qu'une chose : au bout d'un moment dans le récit, elle passe son temps à chercher un garçon bien précis et à demander aux autres s'ils ne l'ont pas vu. Pour ce qui est de James, ce n'est pas la même chose. Il est pour moi LA révélation de ce livre puisqu'il me fait penser à quelqu'un que je connais depuis toujours ou presque et qui m'est cher. Vraiment, quel hasard, je ne vais pas m'en remettre. Ce personnage prône de belles valeurs, il est courageux et veut faire bouger les choses. Aussi, il sait se montrer gentil, loyal, attachant et d'un autre côté il lui arrive d'être jaloux, têtu et froid. C'est simple, on ne sait pas toujours sur quel pied danser quand on est avec lui et sa façon d'être peut être dictée par son humeur du moment. Je ne le répéterai jamais assez mais j'ai eu un immense coup de coeur pour lui. Je pense même qu'il fait partie de mes protagonistes masculins favoris, tous genres confondus. Enfin, la plupart des autres qui interviennent dans le récit ne m'ont fait ni chaud ni froid. Seul l'un d'eux a réussi à sortir du lot. Je parle de Frederico — autrement appelé « Fred » —, qui apporte une touche d'humour bien venue.
J'ai été embarquée par cette histoire dès les premiers phrases. Aurore Payelle a une plume fluide et agréable qui capte immédiatement l'attention du lecteur et le happe. Je n'ai pas vu les chapitres défiler tant j'étais captivée, c'est dire ! Quelques fautes de frappe/d'orthographe disséminées par-ci par-là m'ont gênée, rien de récurrent heureusement. Et vous avez vu cette couverture ? Non seulement elle est magnifique, mais en plus elle m'a aidée à visualiser les personnages. Je l'ai admirée un nombre incalculable de fois, j'en suis fan ! Conclusion, un univers dystopique riche, intéressant, haletant et cohérent que j'ai adoré découvrir et que je recommande chaudement aux amateurs du genre. Maintenant, il ne me reste qu'une chose à faire : attendre sagement la sortie du deuxième opus parce que j'ai besoin de savoir ce qui va arriver à Sora et James. Merci à l'autrice pour l'envoi de ce livre et pour la confiance qui m'a été accordée. ♥
Lien : http://madameratou.com/inter..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VirginieLya
  01 juin 2021
Dans ce monde ravagé par le virus du VH2, les enfants sont placés en quarantaine dans des pensionnat jusqu'à leur majorité. Sora qui vient de faire dix huit ans, va pouvoir rentrer dans la vie active. Son emploi sera déterminé selon son quartier d'origine.
Mais au détour d'une ruelle, elle va tombée sur James, avec cette rencontre ses certitudes et sa vie vont voler en eclats. James va la protéger quand il sont poursuivit par spectators et l'amener a l'extérieur de la ville.
J'ai beaucoup aimé cette histoire tant par le récit, que par les personnages.
Sora est une jeune fille, naïve, forte, courageuse, déterminée, douce.
Quand a lui James est plutôt quelqu'un de courageux, malin, jaloux, possessif, intransigeant, secret et mystérieux.
Et j'ai adoré ces deux personnages. James est très possessif quand il s'agit de sora, quand a elle n'ayant jamais connu l'amour elle ne comprend pas. Toutefois persévérante tant le jeune James fair chaviré son coeur, elle arrive a faire exploser la carapace de James pour y découvrir cet homme tendre et doux.
Sora va s'avérer être importante pour leur groupe, ils ont besoin d'elle, elle a autant plus besoin d'eux. Elle va être persévérante pour pouvoir intégrer les capuches noirs. Ces combattants qui sont amenés à faire des missions périlleuses. Sora va se dépasser physiquement et mentalement pour faire éclater la vérités. Cette ville ou la différence entre les riches et les pauvres est exacerbé.
La plume de L'auteure m'a vraiment conquise. Elle est fluide, très addictive. J'ai dévoré le livre en peu de temps. Et j'ai incroyablement envie d'avoir la suite tant j'ai accroché a cette histoire, à ces personnages. le petit coup de coeur 🤎 est de mise.
Je vous conseille cette pépite doté de personnage fort, d'une histoire très intéressante, de personnage sérieux, drôle, charismatique, colérique, jaloux, persévérant. Une histoire originale.
Si vous avez envie de lire une dystopie cadencée  par la romance sans êtres trop envahissante ce roman devrais vous plaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fantasticreadings
  06 février 2021
Ce livre est une bonne découverte !
Il pose les fondations d'une société nouvelle, mise en place à cause de l'arrivée d'un virus et complètement révoltante.
La ville de Genesis est étouffante et autoritaire et son développement est très intéressant.
L'intrigue qui nous guide le long du livre est bien écrite et le style d'Aurore Payelle est très fluide !
Les personnages sont tous attachants. J'ai aimé James, Sora, Fred, Lorenzo et tous les autres. En plus la romance est beaucoup trop mignonne (je les ship à fond ).
Malheureusement j'ai trouvé qu'il y avait quelques problèmes de cohérence, notamment au niveau de la psychologie de l'héroïne, Sora. Elle accepte très facilement l'idée que Genesis soit un système mauvais et dysfonctionnel alors qu'elle y a vécu toute sa vie et qu'elle a été complètement embrigadée. Je pense que ça aurait pu être intéressant de la voir se remettre en question petit à petit plutôt qu'en quelques heures. de plus, elle est très vite acceptée dans la Résistance et on lui révèle de nombreux secrets hautement dangereux alors qu'elle vient tout juste d'arriver. Il y a aussi une scène où plusieurs résistants racontent tout bonnement leur plan (extrêmement confidentiel et pouvant leur apporter la mort au moindre faux-pas) à une dame dont la loyauté n'a jamais été prouvée.
Forcément ce point-là peut poser problème mais au final quand on arrive à le mettre de côté on passe un très bon moment ! J'ai lu assez rapidement ce livre qui me donnait envie, dès que je le reposais, d'y retourner pour découvrir les aventures des personnages. le potentiel de cette saga est réel !
&#xNaN;&#xNaN;&#xNaN;,75 /5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
delivrons_les_livres
  20 juin 2021
Depuis que James a attrapé sa main dans les rues de Genesis, Sora n'a plus d'autre choix que de fuir la ville qui l'a sauvée de l'épidémie de VH2. James, pourchassé par Spectators, l'entraîne avec lui dans sa course tandis que les balles pleuvent sur eux.
Dans cette ville ultra surveillée et réglementée, mensonge, amour et technologie sont autant d'interférences dans sa nouvelle vie. Alors, qu'elle ne rêvait que de se faire une place parmi les siens, il vient lui ouvrir les yeux. Parviendront-ils à atteindre leur but commun, sous l'oeil de Spectators ?
- Je viens tout juste de terminer le tome et j'ai peur de ne pas trouver les mots justes pour le décrire ! C'est une lecture incroyable et marquante !
- Sora est clairement mon personnage préféré ! Elle est courageuse, parvient à réfléchir et à se montrer utile lors des moments les plus critiques. Elle a de l'empathie aussi, je me suis beaucoup attachée à elle !
- Pour ce qui est de James, il est très malin et n'a pas peur de se montrer démonstratif : j'aime beaucoup ce côté-là de son caractère ! Il a aussi des principes et il est également très courageux !
- La romance m'a beaucoup plu ! Je ne pouvais pas m'empêcher de sourire devant les échanges de James et Sora ! Et elle n'est pas précipitée, au contraire : j'ai aimé qu'on laisse du temps à nos personnages de se découvrir ! Comme on dit « plus c'est long, plus c'est bon » !
- Alors, il n'y a pas que la romance qui m'a plu : il y a vraiment une révolte et une envie de changer les choses de la part de nos personnages pour ce qui est des mensonges de la société et qui a un impact sur le monde entier ! C'est une situation très dangereuse et je vous avoue qu'il y a des moments, j'ai eu tellement peur de tourner les pages. Il y a des événements qui sont tellement injustes !
- L'auteure a très bien su amener l'action et les révélations au fil du roman ! En plus de cela, les descriptions sont géniales : j'avais l'impression d'y être ! Quant à l'écriture, elle est rythmée, fluide et très appréciable !
- Pour cette fin, on est sur un cliffhanger ! J'ai envie de me jeter sur la suite pour m'assurer que tous les personnages vont bien, j'ai très peur et je suis très impatiente ! Je vous conseille de foncer lire Interférences aussi !

Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
aurorepayelleaurorepayelle   09 septembre 2020
Je redresse la tête avec fierté. Nous sommes des Extérieurs. Nous ne portons pas d'or et d'argent, mais nous valons mieux que ça, nous n'avons pas perdu notre humanité.
Commenter  J’apprécie          10
delivrons_les_livresdelivrons_les_livres   20 juin 2021
« Même si le monde est rempli d'incertitude, je suis sûr d'au moins une chose. À ce moment précis, il est devenu la personne la plus importante pour moi. »
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quizz d'une bouteille dans la mer de gaza

Qui est Gazaman ?

Naïm
Tal
Ouri
Eytan

10 questions
448 lecteurs ont répondu
Thème : Une bouteille dans la mer de Gaza de Valérie ZenattiCréer un quiz sur ce livre