AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755702224
332 pages
Éditeur : Panama (20/12/2006)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Les livres ont une puissance insoupçonnable.
C'est ce que n'aurait jamais dû découvrir Oonaa, jeune vestale recluse dans la citadelle de Maahsandor. Rien n'était censé bouleverser l'existence de la jeune fille, soumise aux règles de l'Ordre vunique. Pourtant, dès lors qu'elle entre en contact avec un groupe de dissidents, Oonaa n'hésite pas à se mettre en péril. Elle apprend à discuter les vérités qu'on lui a enseignées, à expérimenter le doute, la trahison... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
chapochapi
  27 août 2012
Dans le monde d'Oonaa, Les Terres Choisies, le culte de l'Unique est le seul autorisé. L'histoire même de l'Unique est la seule véritable histoire et toutes les fables, légendes et contes sont rigoureusement interdits, ainsi que les tous les livres.
Oonaa est une jeune vestale de l'Unique qui n'a pas vraiment choisi son avenir, jusqu'à ce qu'un événement anodin et pourtant extraordinaire l'amène à écouter, en toute illégalité, un conteur, puis à rencontrer les membres de la fameuse secte de Sooshi-Kantsoal. Dès lors, elle se trouve embarquée dans une quête qui décidera du sort des Terres Choisies. Pour retrouver l'héritier perdu et renverser l'ordre de l'Unique, il lui faudra atteindre l'autre monde... le nôtre.
Justement, dans notre monde, Ferdinand vient de perdre son oncle, son tuteur. Lors des obsèques, il s'isole dans l'atelier de reliure de son oncle et découvre par hasard deux livres. Particularité ? tous deux s'écrivent au fur et à mesure et racontent précisément l'histoire qu'Oonaa est en train de vivre. Raison de les cacher ? le vieux libraire, ami de feu son oncle, semble s'y intéresser particulièrement... peut-être un peu trop...
Le résumé peut laisser dubitatif en plus d'une impression de déjà-vu. C'est vrai que cela rappelle La Croisée des mondes de Pullman pour l'intrigue, L Histoire sans fin, pour la narration et un petit quelque chose de Ceux qui sauront (Pierre Bordage) pour le pouvoir que constitue le savoir. Il y a des histoires de trahison, d'amitié, d'amour ; il y a cette opposition entre culte aveugle et vérité scientifique, mais aussi celle entre culte et littérature ; il y a ces livres dont le lecteur est aussi le héros. La jeune héroïne reprend beaucoup de clichés du héros traditionnel et beaucoup de choses sont prévisibles. Pourtant, des histoires secondaires se dessinent déjà et complètent le récit.
Et puis c'est bien écrit, alors pourquoi bouder son plaisir ?
Voici donc un ouvrage sympathique pour ados et adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesmotsdArva
  07 décembre 2018
Un jour, je me suis lancée. Et cette trilogie fait aujourd'hui partie de celles que j'ai le plus relues. Mais aujourd'hui, à mon grand désespoir, je ne la vois pas en librairie, ni sur bookstagram. Alors je me suis donné pour mission de vous donner envie de vous plonger dans le premier tome.
J'espère que j'y arriverai, parce que cette histoire mérite d'être lue, pour ne pas être oubliée…
Le roman s'ouvre sur l'histoire d'Oonaa, jeune vestale de l'Ordre Vunique qui peine à rentrer dans le moule lisse et sans bavures qu'on lui impose. Bien qu'elle voue une foi incommensurable à l'institution qui régit son monde, elle est amenée à remettre en question les préceptes qui lui sont inculqués depuis sa tendre enfance. Ærkaos, c'est d'abord un roman sur le doute, le libre arbitre et la prise de parole. C'est le premier livre à m'avoir autant marquée sur ce sujet. Cet univers marqué par un totalitarisme religieux déguisé est excellent, dense et riche. Et ce qui est fou, c'est qu'il engendre autant de questions que de réponses. On sent que l'auteur a pensé son monde comme un système complexe, et pas uniquement comme le lieu des aventures de ses héros. Et ça, ça a forgé mon oeil de lectrice. Si aujourd'hui je donne tant d'importance à l'univers des livres que je découvre, c'est en partie grâce à cette trilogie. le monde d'Oonaa est construit autour de la parole de l'Unique, et tout autre forme d'expression ou idéologie est proscrite. Ainsi, tous les autres livres sont interdits dans cette dictature qui me rappelle fortement le principe du roman le nom de la rose d'Umberto Eco, roman dans lequel l'Eglise récupère tous les livres, et les cache pour contrôler le peuple par la suppression de la connaissance.
Et on en arrive au point clé du roman. Comment vous en parler sans vous spoiler… Dans Ærkaos, le livre et les mots ont une place centrale dans l'intrigue. Oonaa est une histoire qui nous est contée, une histoire dangereuse. Et d'autres lecteurs peuvent y avoir accès, à travers le livre, cette passerelle entre les mondes. Dès lors que les personnages prennent conscience de l'importance de la lecture et de la transmission des histoires, tout change, et le roman prend alors une dimension extraordinaire. J'aimerais en dire davantage, vraiment, mais il FAUT que vous le découvriez par vous-même. J'ai d'ailleurs raccourci le résumé du livre qui, pour moi, en révèle un peu trop sur la magie de ce récit. Les mécanismes narratifs de cette trilogies sont exceptionnels, et ils m'ont longtemps fait réfléchir sur beaucoup de points. Ærkaos, c'est une mise en abyme de la lecture, du pouvoir de création de la littérature et de la portée des mots.
– Mais certains romans se passent dans la réalité…
– Dans quelle réalité?

Je vous ai beaucoup parlé de la portée symbolique de ce livre, parce que c'est, pour moi, la lecture principale de ce roman. Mais bien entendu, l'intrigue est extrêmement bien menée, avec des retournements de situations inattendus mais crédibles, des personnages qui évoluent au fil des pages. le principe de mondes parallèles ne tombe pas à plat mais sert à merveille le propos de l'intrigue (et quel propos !). le monde d'Oonaa est très visuel, et on s'y projette tout de suite ; les autres sont plus familiers. On ne s'ennuie jamais, et on dévore les pages, avides de connaître le fin mot de l'histoire, des histoires.
En bref, Ærkaos contient tous les ingrédients d'une merveilleuse trilogie fantasy. J'irai jusqu'à dire que ça peut être considéré à la fois comme de la fantasy jeunesse ET adulte, compte tenu de ses différents degré de lecture (comme la majeure partie de la bonne fantasy jeunesse me direz-vous…) Si vous vous lancez dans cette lecture, je serais plus que ravie d'en discuter avec vous, et si UNE personne tombe sous le charme de ces bouquins après la lecture de ma chronique, alors j'aurais accompli ma mission.
Lien : https://lesmotsdarva.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chloe13
  07 décembre 2010
L'histoire se déroule dans notre monde et dans celui d'Oonaa. A croire qu'un autre monde connecté par des livres existe réellement ! Avec tous mes livres bleus et verts, peut-être que l'un d'eux est un récepteur ou un émetteur !
Je vais très vite continuer ma lecture en commençant le tome 2 ! Après tout, peut-être que cela est-il vraiment possible ? :)
Commenter  J’apprécie          100
CelineCDI
  25 février 2013
Oonaa est vestale de l'Ordre Vunique et n'a le droit de lire qu'un seul livre, celui de la Parole de l'Unique. Mais elle a l'âme rebelle, le goût de l'aventure et lorsque son écharpe s'envole par la fenêtre de la Citadelle, Oonaa n'hésite pas à aller la récupérer, sans savoir que cette escapade va changer le cours de sa vie. Elle rencontre en effet des dissidents et découvre un monde insoupçonné... Quant à Ferdinand, il découvre l'aventure d'Oonaa dans un vieux manuscrit chez son oncle défunt, sans se douter qu'il a lui aussi un rôle à jouer dans l'histoire...
Je ne suis pas fan d'histoires fantastiques mais j'ai bien accroché à ce roman, premier tome d'une trilogie, qui nous fait passer d'un monde à l'autre grâce à des livres ! le monde d'Oonaa n'offre pas de grande originalité (un monde tyrannique, gouverné par une religion unique, des habitants qui ne se posent pas de questions...) et certains passages sont un peu poussifs (j'entends par là que l'on devine aisément ce qui va se passer) mais néanmoins, ce premier volume nous embarque petit à petit et il nous laisse en plein suspense... Heureusement que j'ai commandé la suite pour mes élèves !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kahy
  12 février 2014
J'ai adoré ce livre, une lecture captivante, magique, originale, malgré que c'est pour les enfants de 13 ans. Et je veux bien lire la suite de cette trilogie, mais je n'ai pas trouvé les tomes 2 et 3 dans les librairies, dommage.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
chloe13chloe13   07 décembre 2010
"ça s'arrêtait comme ça. Un phrase en suspens, là, au milieu de la feuille. Ferdinand tourna la page. Puis la suivante. Elles étaient blanches. Vides. Oui, l'histoire s'arrêtait comme ça sans que l'on sache ce qui allait se passer. [...]

Il relut les derniers paragraphes qu'il avait déjà parcourus, et y retrouva la phrase inachevée. Elle était maintenant au milieu du texte."
Commenter  J’apprécie          71
lalectureestunedroguelalectureestunedrogue   16 octobre 2017
"Aer...
...kaos"
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Michel Payet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Michel Payet
Jean Michel Payet est l'auteur de 2065 la ville engloutie et les pilleurs
autres livres classés : univers parallèlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mademoiselle Scaramouche

Quel est le roi qui apparait dans le roman ?

Louis XIV
Louis XV
Louis XVI
Charlemagne

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Mademoiselle Scaramouche de Jean-Michel PayetCréer un quiz sur ce livre