AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0876G7R3D
Editions de l'Homme (17/09/2020)
3.83/5   35 notes
Résumé :
Et si le bonheur tenait réellement à peu de choses ?
Vicky Payeur dépensait sans compter, croyant ainsi mener une vie normale de jeune adulte. Sa dette de consommation est rapidement devenue impossible à ignorer. Elle devait changer quelque chose. Du jour au lendemain, elle a choisi d'adopter les principes du minimalisme et de la simplicité.
Choisir la simplicité et vivre avec moins, c'est retourner à l'essentiel tout en vivant au sein d'une société d... >Voir plus
Que lire après Vivre avec moins pour faire place à l'essentielVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Vicky Payeur est une blogueuse et Youtubeuse que je suis depuis plusieurs années (au moins cinq ans). C'est une personne que je trouve inspirante et pleine de clarté. Dans son blog et ses vidéos, elle nous parle de son parcours d'ultra-consommatrice à minimaliste. Poussée par son lectorat, elle a donc écrit un livre sur le sujet.

J'ai beaucoup aimé. Tout d'abord, elle a la clarté de dire qu'il existe des livres sur le sujet et que pas mal de choses ont déjà été traitées, mais que si quelqu'un apprend au moins une chose, le livre aura servi.

Tout son parcours d'un point à l'autre est expliqué. La manière dont elle s'est endettée en donnant des détails et comment elle accumulait un bon nombre de choses qu'elle ne voyait même plus tellement tout était entassé les uns sur les autres. Comment les autres et la publicités ont eu un effet négatif sur sa vie, mais aussi sur les messages tous faits que nous sommes habitués à sortir dans certaines situations. Cela donne à réfléchir.

Une partie nous explique quel chemin elle a décidé de prendre après avoir lu plusieurs livres sur le minimalisme, l'écologie, la simplicité volontaire etc. Elle explique que le minimalisme est sa base, son socle, et que la simplicité volontaire, la frugalité et le zéro déchet sont venus accompagner sa démarche minimaliste.

Le livre se compose d'outils afin de savoir quoi faire lors d'une envie compulsive et l'autrice n'hésite pas à nous expliquer, que parfois, au début la compulsation était plus forte. L'erreur est humaine.

Un point que j'ai aimé et sa définition du minimalisme. Nous pensons tous qu'il faut avoir cent objets et les mêmes que ses voisins. A nouveau, nous écoutons autrui au lieu de nos propres besoins. Un.e minimaliste n'est pas l'autre.

C'est un livre écrit sans jugements qui reprend des éléments cités dans ses vidéos, mais qui les complémente dans son bouquin. J'ai d'ailleurs suivi sa démarche d'emprunter ce livre à la bibliothéque au lieu de l'acheter. Mais je pense l'acquérir, car je compte souvent m'en référer. Je suis content qu'elle ait écrit son bouquin.

Commenter  J’apprécie          50
Un livre qui m'a totalement chamboulée.
Je suivais l'auteure sur sa chaine YouTube et son compte Instagram, et son mode de vie m'a beaucoup attirée.
Moi, qui suis une grosse sur consommatrice, je suis capable de dépenser des sommes astronomique sur un coup de tête, en général c'est parce que je suis en colère.
Je suis ce genre de personne qui ne peut pas sortir d'un magasin sans acheter quelque chose.
Ca fait plusieurs mois que je suis endettée et que j'essaye de me calmer, j'ai pris de bonnes habitudes comme commander au drive pour éviter d'entrer dans un magasin.
Malgré tout ça reste compliqué mais je pense que ce livre m'a donner les clés pour m'en sortir, et je vais les appliquer tout de suite.
Commenter  J’apprécie          20
J'ai découvert Vicky Payeur sur Instagram et petit a petit mon intérêt pour ses publications m'ont donné envie d'en savoir plus sur le minimalisme. Je posais déjà certains gestes sans connaître cette philosophie et elle m'a aidé a comprendre beaucoup de choses. Je compte relire son livre au moins une fois par an pour garder le cap
Commenter  J’apprécie          42
Malheureusement, je n'ai pas franchement apprécié ce livre pour la raison que je l'ai trouvé trop « basique ».

Peut-être ma quête vers la décroissance et la simplicité volontaire déjà bien entamé lors de sa lecture m'ont-ils nuit? Fort probablement.

Toutefois, je salue le travail de Mme Payeur pour son recensement de plusieurs les astuces au quotidien qui peuvent, j'en suis certaine, faire office de point de départ pour ceux et celles qui désirent abaisser leurs dépenses.

Je résumerais donc ainsi: si vous amorcez une réflexion sur votre train de vie et aspirez à vous sortir de la spirale actuelle: cette lecture est un bon point de départ.

Si vous êtes bien avancé dans votre changement de style de vie, vous risquez de vous ennuyer ;)
Commenter  J’apprécie          00
Dans ma recherche sur le minimalisme, ce livre a retenu mon attention.
Une lecture agréable sur le sujet avec des réflexions intéressantes mais rien de véritablement novateur.
Vicky payeur nous raconte son parcours vers cette nouvelle philosophie de vie et son témoignage est surtout axé sur l'aspect financier.
C'est à travers ce livre que j'ai découvert que l'auteure est également bloggeuse et Youtubeuse depuis plusieurs années. J'aime bien certains de ses articles et vidéos mais ce n'est pas la personne qui m'inspire le plus dans cette voie.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
A cette étape, il faut se questionner sur tout ce qu'ici nous avons considéré comme normal. Par exemple, est-ce bien sensé d'acheter quatre contenants de détergent à lessive seulement parce qu'il est en solde ? Est-ce acceptable que le quart de mes légumes finissent à la poubelle chaque semaine ? Est ce normal de jeter un vêtement parce qu'un bouton a sauté ? Est-ce normal d'acheter toujours plus ? Dans une société capitaliste et surconsommatrice tout cela est habituel et certains de ses comportements sont ancrés en nous comme des réflexes parce que c'est toujours ce qu'on nous a dit de faire ou c'est ce que nous avons toujours vu autour de nous.

Page 37.
Commenter  J’apprécie          50
Contrairement à ce que l'on peut penser. Il n'est pas nécessaire de jeter tout ce que l'on possède pour devenir minimaliste ! Le but est de plutôt ne garder que l'essentiel pour nous. Pour certains ça signifie avoir une voiture plutôt que deux. Alors que, pour d'autres, cela signifie de ne pas avoir de voiture du tout et de faire ses déplacement en vélo. Pour une personne, une garde-robe de 33 articles par saison sera suffisante, tandis que, pour d' autres, le nombre de vêtements sera nécessairement plus élevé ! Cette définition varie d'une personne à l'autre. Il ne faut surtout pas se comparer à d'autres, seulement à soi-même.

Page 25.
Commenter  J’apprécie          30
Il est trop facile de dire que nos dettes de consommations sont causées par les cartes de crédit, nos voisins, la société. Inversément, il est difficile de reconnaitre nos torts devant notre conjoint, notre famille, nos amis. Je vois trop souvent des gens remettre la faute sur une entité extérieure, refusant ainsi de voir la réalité en face.

Page 77.
Commenter  J’apprécie          20
Ouvrir un livre me permettait de demeurer loin de mes anciennes habitudes et de m’enrichir en tant que personne plutôt que de m’appauvrir financièrement. Le temps que je passais dans les livres me changeait les idées et me permettait de découvrir de nouvelles facettes de la vie auxquelles je n’avais jamais pensé auparavant.
Commenter  J’apprécie          10
Être satisfait de sa vie et de ses possessions permet de se concentrer sur autre chose qui nous apporte une valeur ajoutée. Comme l’apprentissage, la lecture, les cours ou le contact humain.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Vicky Payeur (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vicky Payeur
Le Salon dans tes oreilles - S1E08 - Retrouver la simplicité, avec Vicky Payeur et Karine St-Jean
Confidences d'écrivaines avec Vicky Payeur et Karine St-Jean, dont les conseils inspirants invitent à apprivoiser l'écoanxiété et à retrouver la simplicité.
Avec: Vicky Payeur, autrice Karine St-Jean, autrice Florence-Léa Siry, animatrice
Livres:
Vicky Payer, Vivre avec moins : se réinventer pour faire place à l'essentiel, ÉDITIONS DE L'HOMME. https://www.salondulivredemontreal.com/livres/vivre-avec-moins-se-reinventer-pour-faire-place-a-l-essentiel
Karine St-Jean, Apprivoiser l'écoanxiété, ÉDITIONS DE L'HOMME. https://www.salondulivredemontreal.com/livres/apprivoiser-l-ecoanxiete
Florence-Léa Siry, La planète dont tu es le super z'héros écolo, PETIT HOMME. https://www.salondulivredemontreal.com/livres/la-planete-dont-tu-es-le-super-z-heros-ecolo
Le Salon dans tes oreilles est un balado issu des entrevues, tables rondes, et cabarets enregistrés dans le cadre du Salon du livre de Montréal 2020. Écoutez des auteurs, autrices et personnalités parler de livre, de lecture et d'écriture et échanger autour des cinq thématiques suivantes: le Féminisme, la Pluralité des voix, 2020, et après?, Récit et inspiration et Famille et enfance. Bonne écoute!
Abonnez-vous: https://feeds.buzzsprout.com/1678609.rss Retrouvez la version vidéo ici : https://youtu.be/ZuV_0qeIbDk
+ Lire la suite
autres livres classés : minimalismeVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Vicky Payeur (1) Voir plus

Lecteurs (86) Voir plus



Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..