AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732456209
Éditeur : Editions de la Martinière (06/06/2013)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Mac menait une vie paisible dans la petite ville de Hemlock, jusqu’à ce que sa meilleure amie, Amy, soit sauvagement assassinée. Le coupable : un loup garou, autrement dit un homme infesté par le syndrome du loup garou, un virus qui se répand à grande vitesse à travers le pays. La plupart des victimes de ce mal étrange parviennent à cacher leurs symptômes, c’est pourquoi le meurtrier d’Amy n’a jamais été démasqué.
Depuis ce tragique événement, une véritable c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  27 octobre 2015
Quand j'ai vu le titre du roman, je me suis dit « Ah tiens cool, ça doit être le roman lié à la série bien glauque de Hemlock Grove » Eh bien que nenni, en fait, il existe bien un tel roman mais il est de Brian McGreevy et pas de Kathleen Peacock. Une nouvelle lecture en perspective. Donc, le roman de Kathleen Peacock parle bien de loups-garous, il y a une adolescente qui est tuée et ça se passe à Hemlock, mais on s'arrête là par rapport à la série. Pas bien grave pour moi, j'ai tout de même continué ma lecture.
Nous nous retrouvons donc aux États-Unis où les loups-garous sont une réalité depuis plusieurs années ainsi que le virus qu'ils transmettent le SL. J'ai tout de suite pensé à Coldtown de Holly Black (avec des vampires à la place de nos lycanthropes). L'idée était intéressante. Pour les fans de surnaturel, on s'est tous un jour demandé ce qu'il se passerait si l'une de ces créatures mystiques existait vraiment. Bien entendu, sans trop de suspens, c'est un peu la panique, surtout quand les dits loups-garous se mettent à tuer la population. Donc on se retrouve avec des couvres feux, de l'inquiétude, de la paranoïa, des groupuscules anti loups-garous super violents, et des pro loups-garous. Et dans tout ce petit monde, il y a Mac, notre héroïne, qui vient de perdre sa meilleure amie à cause d'un loup-garou et qui voit sa petite ville de Hemlock chamboulée quand les Trackers (chasseurs de loups-garous) débarquent en force. Cela promet de l'action et un brin de violence.
Mac est une jeune femme attachante. Dès le départ, on voit que la mort de sa meilleure amie l'a beaucoup affectée et que sa vie n'est plus celle d'avant. Elle essaye de reprendre pied, mais les choses sont différentes et ses deux amis Kyle et Jason ont eux aussi changé. Notre héroïne a des doutes, mais se veut combative, ouverte d'esprit et déterminée. Son monde s'écroule et elle est loin de s'attendre à ce qui va suivre, mais elle fait avec, et elle est bien décidé à retrouver le tueur de Amy. Kyle a été un coup de coeur dès les premières pages. Nous n'avons pas vraiment le temps de bien approfondir le personnage, mais je l'ai beaucoup aimé. Jason, lui, est sans doute celui qui est le plus perdu. Il s'engouffre dans une spirale infernale, et même son sursaut de dernière minute n'a pas réussi à me le faire pleinement apprécié. Il n'est pas antipathique, mais je ne sais pas... Il lui manque quelque chose. A côté de cela, Serena et Trey ont été des personnages que j'ai vraiment plus aimé.
Pour l'histoire, elle se lit très rapidement, ce qui est un plus. Je ne pense pas que si l'auteur avait voulu plus épiloguer sur certaines choses, le roman aurait été mieux, bien au contraire. Et cette sorte de « vitesse » dans l'enchainement des événements crée une urgence qui donne une ambiance assez prenante. Je l'ai lu en deux ou trois heures à peine, et même si j'ai lu des romans dans le genre bien au-dessus, je ne l'ai pas lâché. On ne s'ennuie pas. J'ai par contre, assez rapidement, identifié le tueur. Mais, j'avoue que son motif et toutes les révélations qui sont derrière ses actes ont été une surprise. Un bien pour un mal. La deuxième partie du roman est de loin la plus intéressante. Surtout qu'on arrive vraiment à comprendre que tous les loups-garous ne sont pas des créatures diaboliques, des tueurs enragés. J'ai bien aimé ce choix, ce contre pied aux préjugés. Reste à savoir ce que la suite donnera. Je la lirais par curiosité mais en espérant quand même que l'auteur donne encore un petit plus à son histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Mariloup
  20 juin 2014
En voyant le titre "Hemlock", je me suis dit: "Chouette! Un livre sur la série fantastico-horreur Hemlock Grove! Je vais me régaler vu que j'ai apprécié cette toute première saison très mystérieuse, très spéciale." Mais en lisant le résumé, je me suis rendue compte que ça n'avait aucun lien, aucun rapport avec la série télévisée mis à part que l'histoire se passe dans la même ville, qu'il est question de loup-garou blanc meurtrier qui terrorise la ville mais ça s'arrête là. Donc une grosse grosse déception de ce point de vue là.
Enfin, je vais quand même parler de mon ressenti, de ce qu'il se passe dans ce roman. Dès le départ, on est plongé dans l'histoire (c'est ce que j'aime d'ordinaire dans un roman): une fille morte, messe en sa mémoire... bla bla bla, j'ai trouvé ça neutre dès le premier chapitre car les soi-disant meilleurs amis de la victime ne semblent pas si effondrés que ça, je trouve que ça sonne faux, il y a pas mal d'incohérences entre les situations et l'ambiance qui est censé s'en dégager. Alors apparemment, tous les habitants de la ville sont au courant (pas seulement, même le gouvernement en a eu vent) de l'existence des loups-garous (Mais comme le devient-on? Par morsure ou griffure, pas de nouveauté de ce côté-là... Ah! J'oubliais! Les histoires de pleine lune qui aurait une incidence sur le loup-garou, c'est du pipeau!) et n'ont pas mis longtemps avant de comprendre que le tueur en série en est un, c'est donc la panique dans la ville car ça peut être n'importe qui (votre soeur, votre père, votre petit-ami, votre voisin, j'en passe...) Il existe des chasseurs de loups-garous appelés Trackers qui investissent la ville la plus atteinte par le syndrome de la lycanthropie (ils font en sorte de débusquer les personnes ayant ce syndrome pour les mettre en quarantaine, dans un camp spécial où l'on ne sait pas ce qui se passe au juste mais on se doute quand même de ce qui se passe... ça ne doit pas être tout beau, tout rose!). Des mesures sont prises, des contrôles, les camps comme je le disais... Une lutte sans merci ne tarde pas à voir le jour entre les Trackers et les pro-lycanthropes (Et oui, il y a des gens qui les protègent! Sûrement des amoureux de la nature... hum, ça doit être ça), ça tourne à chaque fois au vinaigre entre les jeunes et leurs idéaux opposés. Moi, j'ai trouvé que l'organisation des Trackers ressemblait à une espèce de secte, je les ai trouvé vraiment antipathiques. En même temps, ce sont eux les méchants de l'histoire, pas forcément les loups-garous qui ne sont pas tous mauvais (Oups! Je crois que je deviens une pro-lycanthrope, moi!) Et quand les deux meilleurs amis, Kyle, un loup-garou brun (oui, le meurtrier a la particularité d'être blanc), pas mauvais foncièrement, et l'héroïne principale du nom de Mac, éprouvent des sentiments l'un pour l'autre, ça pose problème car le grand méchant loup se voit comme un monstre repoussant et dangereux, qui ne veut pas faire de mal à sa belle. Ce duo fonctionne bien, je dois dire même si cette romance n'a rien d'exceptionnel, c'est du vu et revu (un loup-garou amoureux d'une humaine). Ce que j'ai trouvé bien, c'est que Mac reçoit la visite impromptue de sa défunte meilleure amie, Amy, sous forme de fantôme. Il est donc de plus en plus pressant de découvrir qui est le coupable. Nos héros vont mener leur petite enquête... il y a tellement de personnes impliquées dans l'histoire, qu'on a du mal à deviner qui serait le présumé coupable (ça, c'est un bon point!) On a le droit encore une fois à un trio amoureux où les garçons jouent les gros bras à celui qui ravira la demoiselle, à un revirement de situation, on sait également pourquoi Amy a été une victime du monstre et qui est le monstre en question... La fin a donc relevé le niveau avec de l'action en pagaille et de sacrés révélations. Tout ne se termine pas bien évidemment, ou du moins pas comme on s'y attendrait et du coup, une suite s'annonce d'ores et déjà... Reste à savoir si elle sera bien meilleure que ce tout premier tome qui ne m'a pas vraiment convaincu. Mais si j'en ai la possibilité, j'essaierai de lire la suite.
En bref, ce roman n'est pas une grande nouveauté dans le genre, les personnages n'ont pas beaucoup de charisme, aucune profondeur et cela m'a empêché de les trouver attachants (peut-être aussi le fait qu'il y en avait beaucoup) et ça a déteint sur l'histoire qui en a pâti, n'ayant rien d'extraordinaire. Seulement, j'ai noté quelques bons points comme le trio amoureux Kyle/Mac/Jason; le fait qu'il m'ait été difficile de découvrir par moi-même, tout du long, qui était le coupable; la défunte sous forme de fantôme et le final, qui a su capter mon attention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Hillel
  24 juin 2014
Voici le premier tome d'une série jeunesse qui reprend le thème du loup garou. Tous les ingrédients pour plaire à un jeune lectorat y sont présents. Une couverture noire et sensuelle, que je trouve très attirante. Une intrigue mêlant le surnaturel et le suspense. Des rebondissements, de l'action. Une héroïne perdue, qui trimbale un passé familial désastreux. Et enfin pas mal de romance, avec triangle amoureux à la clé.
Alors vous me direz, qu'a donc ce roman qui diffère des autres titres du même genre?
Outre le fait qu'il se lise en un clin d'oeil, que le style soit simple et que l'on embarque très facilement... Et bien j'avoue que j'ai aimé retrouver une histoire de loups garous. Sauf que ici, ils sont loin d'être des héros, des êtres merveilleux, Ils sont traqués comme la pire espèce, et enfermés pour éviter qu'ils ne contaminent d'autres humains. le récit est très sombre. Il débute même très vite en nous mettant dans l'atmosphère pesante de cette petite ville, lors de l'enterrement d'Amy. Une jeune fille qui a été tué par un loup. Dès lors nous suivons ses trois meilleurs amis, Kyle, Jason, et Mac qui ne peuvent plus vivre comme avant depuis cette tragédie.
Petit à petit, Mac, va vouloir découvrir ce qui est arrivé à Amy. Elle ira de surprise en surprise. Tout son monde va s'écrouler. Jason, lui se noie dans l'alcool et s'engage auprès des traqueurs pour chasser les loups, alors que Kyle se fait plus mystérieux que jamais. Mac ne s'est jamais sentie aussi seule, et pourtant...
J'ai beaucoup aimé suivre Mac dans son enquête. Une enquête assez bien menée, qui m'a tenue en haleine. J'ai aussi aimé ses rêves où Amy vient lui souffler quelques indices. Ainsi Amy est un personnage très présent bien que morte. Ses apparitions nous permettent de revenir sur sa relation avec Mac. J'ai aimé l'amitié presque passionnelle qui lie ces quatre amis... J'ai aimé retrouver le danger des traqueurs qui menacent les loups...
Bref j'ai trouvé que pour un roman qui reprenait pas mal de choses déjà lues, il présentait certaines originalités. Notamment dans le fait de commencer directement après la mort d'un personnage. Pour ma part ce fut intéressant, et à côté de ça, un peu frustrant. J'ai trouvé le récit trop rapide et superficiel. J'aurai souhaité mieux connaître Mac, son personnage m'a laissé un peu de marbre, il m'a manqué des éléments pour m'attacher à elle. Mieux connaitre ses relations avec les autres. Mieux cerner Amy. J'ai eu l'impression que l'on commençait à la moitié de l'histoire. Je pense que ce serait chouette si l'auteur nous offrait un pré-quel sur tout ce qui s'est passé avant ce roman, et qui reviendrait sur les sentiments de Jason, Amy, Kyle, Trey. Enfin, j'dis ça j'dis rien. Mais ce serait chouette!
Quoi qu'il en soit ce fut quand même une lecture très plaisante bien que peu intense. Un roman jeunesse efficace, qui laisse sur une très bonne envie de lire la suite, mais un peu léger pour moi qui ne suis plus une jeune lectrice depuis longtemps.
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Sharon
  21 octobre 2014
Si vous croyez avoir touché le fond avec une héroïne telle que Sookie Stoockouse, je vous rassure tout de suite : Mackenzie, la narratrice de ce roman, est une gourde pleine de vide.
Tout d'abord, j'aime beaucoup sa façon de dialoguer. Dès que quelqu'un lui adresse la parole, elle ne lui répond pas, non, elle garde pour elle tout ce qu'elle pense, et elle « tourne les talons ». J'ai renoncé à compter le nombre de fois où cela se produit. J'aurai cependant aimé une description approfondie des talons : plat, aiguille, compensé, italien ? Il faut attendre le dernier tiers du livre pour qu'elle dise enfin en face ce qu'elle pense. Pas souvent non plus : le mensonge est parfois une stratégie pour découvrir la vérité, ou pour couvrir un ami.
Ensuite, elle est d'une bêtise incommensurable. Elle ne se rend compte de rien, et ce n'est pas peu dire. Autant de naïveté, c'est sympathique pour surprendre le lecteur – sauf que parfois, il n'en a pas envie, et voudrait juste une narratrice un peu plus observatrice.
IL faut dire qu'elle a souffert dans la vie. Mais cela ne se voit pas trop. Son père est parti acheter des cigarettes trois ans plus tôt et n'est jamais revenu. Je connaissais le cliché, mais jamais appliqué à sa propre fille. Elle vit avec sa cousine, elle travaille pour gagner sa vie et payer ses études – mais je ne me souviens pas d'une seule scène où on la voit travailler. Puis, elle a perdu sa meilleure amie dans des circonstances atroces, elle a de la peine. C'est vraiment bien qu'elle le dise, parce que, franchement, cela ne se voit pas ! Je la comprends, Mac, de ne montrer aucun chagrin : le fantôme de son amie lui rend fréquemment visite, et elle ne correspond pas à l'image que je me fais d'une meilleure amie défunte. Il est clair qu'elle semble détester Mac, qu'elle est froide, distante, cynique, odieuse même. Qu'a bien pu faire Mac pour susciter tant de haine ?
On le saura – un peu. Amy garde ses secrets, et ce que l'on découvre au cours de la lecture est invraisemblable – même pour un roman de loup-garou ! Je n'ai garde d'oublier la traditionnelle intrigue amoureuse. Mac a bien de la chance : deux garçons l'aiment, et tous deux ne veulent qu'une chose : la protéger. N'est-ce pas mignon ? Bien sûr, j'ai pensé à Twilight – et j'ai largement préféré cette quadrilogie, c'est vous dire le niveau d'Hemlock.

Lien : http://deslivresetsharon.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Pommesucre
  18 septembre 2013
Ce que j'ai aimé dans ce livre c'est le côté fardeau que cette épidémie confère à ceux qui la contracte. On ne parle pas de dons avec un super beau mâle poilu qui vient à ton secours en criant à la lune, non. Ici la lycanthropie ne fais pas envie. Elle fait froid dans le dos. J'ai été rapidement prise dans l'histoire car intégrer le meurtre d'Amy dans le récit rajoute un peu de crédit en ancrant le récit dans le domaine du possible. Ce que j'ai fortement apprécié. Une fois ouvert, il m'a été difficile de le fermer dans la mesure où, à mon sens, tous les ingrédients sont là pour me faire passer un bon moment : intrigue et doutes sur la mort d'Amy, un cercle d'ami qui cache bien des choses, une certaine violence par les Trackers et une fin à vous arracher le coeur.
J'ai aimé le côté extrêmiste du groupe qui peut nous faire nous poser des questions sur ces groupuscules qui disent opérer pour le bien de tous et qui en y regardant de plus près sont des vrais dangers publics à interner. Suffit de voir l'actualité avec ce jeune poignardé pour ses convictions par des individus faisant vraisemblablement partie d'un quelconque groupuscule extrémiste. Ce livre nous fait nous poser cette question : peut-on vraiment laisser les autres nous imposer une vision des choses en nous menaçant ? La lutte de MacKenzie qui encoure sa vie pour la vérité en est le parfait reflet. Déjà que la société nous préfabrique, elle va nous empêcher de penser ce que l'on veut (je vois sombre, mais c'est ce qui va se passer et lancer des pavés en rue pour protester contre cet état de faits ne sert à rien ce n'est pas la petite population qui tire les ficelle - fin de la minute politique apolitique).
En somme, j'ai passé un très bon moment lecture et je compte bien entendu lire la suite parce que la fin m'a laissée sur ma faim (hahaha, il est tard, pardonnez-moi pour ce jeu de mot pourri et cousu de fil blanc). J'ai également apprécié que l'auteur n'ai pas fait que jeter son récit sur papier. Elle ajoute des faits qui portent à réflexion, du pur régal !
MacKenzie est attachante de naïveté. Tout le monde a vu certaines choses qu'elle n'a pas vu venir et en ça je me suis reconnue. Les trucs qui arrivent gros comme des maisons et ne pas les voir est pour moi une spécialité, du coup j'ai vite fait de redescendre de mon cocotier ... Mais ce côté naïf est vite effacé par sa combativité et son entêtement à vouloir connaître les faits. Douleur ou pas, elle se bat pour savoir. Un bleu ? Même pas peur ... Elle en bave et ne se laisse pas démonter, même si ce qu'elle apprend détruira bien des choses ...
Niveau intérêt pour les autres personnages nous ne sommes pas en reste, l'auteur a assurément bien fait les choses, nous avons de quoi plaire à tout le monde entre les amis qui ne disent pas tout et connaissent une partie de la vérité et les Trackers assoiffés de violences et prêts à tout pour que personne ne se dressent sur leur passage. J'ai aimé et détesté les personnages qu'elle nous sert sur un plateau d'argent. Il y a à prendre et à jeter, mais pas dans le sens premier du terme.
Pour arriver à trouver le temps de lire ce livre entre un trajet express aller-retour boulot-appart sur une heure c'est que c'est bon, surtout si on tient compte que ce fait a eu lieu dès les premières pages. Ce livre a été fini en peu de temps si on tient compte du fait que je bossais toute la journée, que le samedi j'avais un mariage et que dimanche j'étais crevée du genre à roupiller à la première lettre. Mais l'intrigue et l'auteur a vaincu. J'ai terminé le livre avec une boule au ventre et une envie irrépressible de vouloir lire la suite là de suite maintenant. Ticket gagnant pour ce livre ... intrigue thriller et fantastique attentions aux mordus ...
Lien : http://www.pommebook.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Actualitte   20 juin 2013
Une tonalité juste, une pointe d'émotion, des instants sensibles mais aussi l'évocation d'un contexte social et politique bien actuel offrent au récit de l'intérêt, une proximité réaliste avec les personnages même si l'existence des loups garous place volontiers l'histoire dans un genre fantastique.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   02 décembre 2014
Kyle a serré le poing comme s’il voulait frapper.
— Kyle…
— Laisse tomber, c’est pas grave.
— Kyle, pourquoi tu m’évites ?
— Pour t’éviter d’être seule avec un loup-garou.
— Je n’ai pas peur de toi.
Il avait l’air si malheureux que je me suis approchée de lui.
— Kyle ?
— Quoi ?
— Je ne veux pas que tu m’évites.
Et là, je l’ai serré dans mes bras. Je l’ai senti se raidir mais je l’ai serré encore plus fort. Je retrouvais son odeur, celle de la lessive que sa mère utilisait, et le goût de cannelle de ses chewing-gums préférés. Ainsi qu’une senteur nouvelle, plus boisée.
Kyle a fini par poser son menton sur mes cheveux.
— Ça m’a tellement manqué, ai-je murmuré contre sa chemise.
On s’était interdit de se prendre dans les bras l’un de l’autre quand il s’était mis à sortir avec Heather, et cette interdiction avait perduré même après leur rupture.
Il a déposé sur ma tête un baiser qui a diffusé sa chaleur jusque dans mon ventre.
— Pourquoi tu m’embrasses comme ça ?
— Pour ne pas aller plus loin, a-t-il répondu sèchement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   02 décembre 2014
Pour porter cette robe, il fallait avoir des formes et de la poitrine, et comme je n'en avais pas elle flottait sur mon ventre et sur mes hanches.
- J'aurais vraiment dû en acheter une, ai-je marmonné en arrachant un fil. Amy ne m'aurait jamais laissée sortir comme ça.
J'ai regardé Kyle dans le grand miroir. Il était allongé sur mon lit, les mains derrière la tête, les yeux fixés au plafond. Avec son costume anthracite, de location tout comme ma robe, il détonnait complètement sur mon dessus-de-lit rose. Il a tourné la tête.
- Tu es bien, de toute façon personne ne remarquera rien.
- Si, Amy.
Kyle a soupiré en se remettant à fixer le plafond.
- Oui, peut-être, mais quelle importance maintenant ?
- Mais...
- S'il te plaît, Mac... Ça va être suffisamment dur comme ça...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   02 décembre 2014
Un courant d’air m’a saisie et je me suis remise à frissonner. Kyle a reculé, et c’est moi qui me suis approchée de lui. Je lui ai attrapé le menton.
— Ce n’est pas à cause de toi, idiot, c’est juste que le sol est glacé.
Mon cœur s’est mis à battre la chamade : je touchais un loup-garou ! Mais non, voyons, c’était juste Kyle.
— Ça se sent que tu as peur de moi. J’ai un sixième sens, a-t-il ajouté en passant sa langue sur ses lèvres.
— Remarque, il y aurait de quoi ! Alors tu sens tout ? Le jour où j’aurai mes règles, tu le sentiras aussi ?
— Tu peux compter là-dessus. Jason et moi, on repère ça tout de suite ! a-t-il ricané.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   02 décembre 2014
Il a appuyé sur la détente. J’ai fermé les yeux en retenant mon souffle, mais au lieu de voir défiler ma vie c’est Amy qui m’est apparue. Puis quelque chose m’a heurtée. Une masse m’a projetée dans les airs, je suis retombée sur le dos et la masse s’est abattue sur moi en m’écrasant le buste. Une matière douce a effleuré mon visage. Quand j’ai rouvert les yeux, j’ai vu un loup au-dessus de moi. C’était Kyle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   02 décembre 2014
Autour de moi, tout s’est évanoui. J’étais comme un papillon épinglé dans une boîte en verre.
Le loup a montré les dents quand Kyle s’est mis devant moi. Il a fouillé dans sa poche et m’a tendu ses clés de voiture et un petit couteau. C’était une plaisanterie : affronter un loup-garou avec un canif ! Autant envoyer un caillou sur un tank.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Kathleen Peacock (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3270 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre