AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de gouelan


gouelan
  28 mai 2015
Roman fantastique, magique, merveilleux, où l‘on retrouve une part d enfance, on se laisse bercer par l'imaginaire, dans un temps révolu où la nature n'a pas encore cédé sa place aux villes encombrées.

L'enfance représente la douleur de la séparation, la solitude, l'ennui, l'incompréhension du monde adulte. Mais aussi l'amitié, l'imaginaire, l'insouciance, la puissance des rêves.

L'histoire relate le passage d'une époque à l'autre grâce à une horloge qui égrène des heures qui n'existent pas dans la réalité, et à la porte du fond de l'immeuble qui ouvre sur un jardin merveilleux, dans un temps révolu de l'Angleterre victorienne.

Le jardin ressemble à une sorte de paradis perdu, un lieu où l'enfance ne peut s'échapper, où on ne grandit pas. Pourtant là aussi le temps est compté. Les saisons passent . La chronologie des évènements dépend d'un élément essentiel dévoilé à la fin de l'histoire.

L'enfance est éphémère et précieuse. le retour de Tom chez ses parents, la reprise de l'école, sonneront le début des heures qui le rapprochent de l'adolescence puis de l'âge adulte.

Sa rencontre avec la vieille Me Bartholomée, propriétaire de l'immeuble, évoque le temps qui passe, le temps d'une vie, bien que l'enfance aie laissé ses marques et demeure à jamais au fond de nous, dans nos souvenirs, dans notre imaginaire.
Commenter  J’apprécie          320



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus