AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203081473
Éditeur : Casterman (20/08/2014)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Le tout dernier livre de Luke Pearson et la suite d'Hilda et le Géant de la Nuit. Plusieurs mois ont passé depuis les dernières mésaventures d'Hilda. Notre petite héroïne aux cheveux bleus vit désormais avec sa mère dans la trépidante ville de Trolberg où, comme chaque année, se prépare la tant attendue Parade des Oiseaux, avec ses chars, ses lampions et ses figurants déguisés en oiseaux. Malheureusement pour Hilda, il lui faut encore attendre quelques heures avant ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LoupAlunettes
  30 octobre 2014
« Bonjour, on est à l'école avec Hilda. Est-ce qu'elle peut sortir avec nous ? »
Quatre petites têtes, trois bonnets, deux tresses blondes, huit paires d'yeux interrogateurs dans l'espoir d'être satisfaits.
Ce ne sont pas des elfes! L'épisode qui mis leur maison en miette est loin à présent, aussi loin que les bonnes vieilles montagnes où elles habitaient.
A présent, Hilda et sa maman habitent en ville, là où ça grouillent, là où ça fourmillent...d'hommes pressés.
La maman d'Hida n'est pas rassurée. Les quatre enfants filent leur chemin dans les escaliers, dans les rues avec son Hilda chérie, ces rues -là semblent plus hostiles et stressantes qu'un bon gros géant de la taille d'une montagne, qu'un peuple d'elfes minuscules rouspéteurs.
Hilda observe, Hilda flaire, fait connaissance avec les maisons, avec ses habitants, les toits différents de ceux qu'elle connaît, avec cet horizon sans montagne ni géant.
Ces petits camarades la mettent rapidement dans le bain de bonnes vieilles farces aux portes d'entrée et de murs à tenir d'un air conquérant comme font des grands, bref d'une journée ordinaire dans le coin.
La ville se prépare pour la grande parade des oiseaux. L'effervescence rend la ville encore plus folle et Hilda manque de rentrer à l'heure comme elle l'avait promis à sa maman.
Et oui; ses petits camarades ont fauché d'une pierre un oiseau et celui-ci ne retrouve plus le chemin de sa mémoire. Comment voler ? Il avait lui aussi un rendez-vous, mais où ?
Mais bon sang, qu'il est insupportable cet oiseau qui parle !!!
Que faire? Donner sa langue aux chats qui son appétit devant ses plumes?
: « Hilda et la parade des oiseaux » est le tome 3 des aventures de la petite héroïne aux cheveux bleues. Forcée de quitter ses montagnes adorées -il faudra lire le tome 2 pour en savoir plus-, sa maman et elle s'accoutument à l'absence d'air pur et d'insouciance. Si la maman a du mal à se rassurer, Hilda reste toujours aventureuse pour les besoins de l'histoire mais cependant obéissante, malgré ces envies d'explorer le dehors. L'aventure vient elle-même détourner notre petit « chaperon » sans chaperon.
Point de loup mais une grande fête qui se prépare et le temps de prendre le temps d'aller de l'avant. Hilda reste curieuse de tout, ronchon mais serviable, elle n'hésite pas à porter secours à l'oiseau qui vient de piquer du bec. La maman en sera quitte pour une petite frousse qui se termine bien.
Ce tome de Luke Pearson reste adorablement fantaisiste et nous surprend par l'originalité de l'aventure proposée. Un tome peut en cacher un autre, différent mais tout aussi divertissant, malin, tendre et drôle.
Les jeunes lecteurs ne manqueront pas les petits détails dessinés, les petites leçons de solidarité évidente et tellement simples, des petites graines éducatives en Bande-dessinée plantées dans un terreau d'imaginaire sympathique.
Frais et dynamique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
orbe
  14 mai 2015
Une série que j'adore en raison de son côté décalé et de tous les petits trésors, souvent imperceptibles, qu'elle recèle.
Hilda arrive en ville ! Cette jeune fille très libre, qui vivait seule, au milieu de nulle part, à la campagne, se retrouve dans un nouvel environnement.
Elle souhaite explorer de la même manière ce nouveau champ de possibles. C'est sans compter sur les craintes irrépressibles de sa mère qui tente de la protéger de tout danger.
Un tome qui évoque la question de l'urbanité et de ses dangers. Mais notre jeune héroïne va nous offrir à travers son imagination fertile et sa vision fraîche un regard très original et intéressant.
Un volume où Hilda va se perdre mais ce sera pour mieux retrouver des repères qui ne sont pas loin de ceux qu'elle avait au milieu de la nature. Est ce les trolls qui ont aménagé en ville ou bien la nature qui s'étend sur la ville ? Les deux !
A lire ! Oui ! Oui !
Commenter  J’apprécie          110
Gallisse
  19 novembre 2012
Pour Hilda, le temps des promenades dans les vastes étendues vertes et mystérieuses des montagnes de son enfance est révolu. En compagnie de sa maman, la voilà maintenant installée dans un petit appartement calé au milieu d'un paysage urbain dont elle ignore tout. Mais la petite Hilda est pleine de ressources et elle compte bien profiter de l'après-midi qui s'offre à elle pour en découvrir un peu plus sur son quartier. Cela tombe bien, car ce soir, c'est la fête annuelle de la ville, la Parade des oiseaux. La première chose qu'elle va apprendre, bien malgré elle, c'est que les jeux et les occupations des enfants des villes ne sont pas dignes d'un grand intérêt. Elle va même rapidement préférer écouter son coeur et venir en aide à un étrange corbeau amnésique.
Après lui avoir fait rencontrer les Géants de la Nuit, dans un premier album très réussi, Luke Pearson, jeune auteur anglais, poursuit son exploration du neuvième art en faisant vivre de nouvelles aventures, cette fois-ci urbaines, à sa jeune héroïne. Ce qui ne change pas dans ce deuxième opus, c'est la qualité et le soin qu'apportent l'auteur et son éditeur, Nobrow, à chacune des composantes de l'album. le choix d'un grand format, un délicat dos toilé, du papier de qualité ou encore une impression soignée, tous ces éléments mettent merveilleusement en lumières les dessins et les planches de cette sympathique balade citadine. Si la forme est impeccable, le fond n'en est pas moins brillant, avec un scénario accessible aux jeunes lecteurs, de l'action et des images particulièrement vivantes. Un conseil donc, découvrez et faites découvrir cette belle série originale et son univers coloré !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chocobogirl
  16 janvier 2013
Souvenez-vous : Hilda est cette petite fille dont je vous ai déjà parlé précédemment dans le très bel album Hilda et le géant de la nuit.
Elle nous revient dans une nouvelle aventure qui fait suite à ce premier album.
Pour des raisons qui sont à découvrir dans l'histoire sus-mentionnée, Hilda est partie vivre en ville avec sa maman. L'intégration n'est pas simple : l'horizon est bouché et maman la surprotège des dangers urbains en l'interdisant de sortir. Heureusement, Hilda est une petite fille pleine de ressources et avec la complicité de ses camarades de classe, la voici en pleine découverte de la ville. Alors que tout le monde se prépare à accueillir la parade annuelle des oiseaux, Hilda se retrouve à sauver un corbeau, victime de la violence de ses nouveaux amis. Elle ne sera pas au bout de ses surprises et nous non plus !
Depuis 3 jours qu'elle est arrivée à la ville, Hilda ne connaît que sa chambre et sa salle de classe. Lassée de traîner sans but dans la maison, elle finit par réussir à sortir dans la rue avec moults recommandations de sa mère. Entraînée par ses copains de classe, Hilda découvre que leurs jeux sont bien différents de ce qu'elle a connu à la campagne : sonner aux portes d'inconnus et s'enfuir, passer dans des passages secrets, mitrailler les oiseaux de beaux cailloux choisis avec soin. Hilda s'effraie alors qu'un petit corbeau se retrouve blessée. Abandonnée par ses pairs dans cette ville inconnue, Hilda se retrouve à soigner le corbeau qui, en dehors du fait qu'il soit doué de parole, a perdu la mémoire... Errant vainement dans la ville, à la recherche du chemin de la maison, Hilda va découvrir que l'étrangeté et la féérie peut aussi faire partie de la ville.
Tout comme le précédent album, Hilda et la parade des oiseaux nous emporte dans une aventure urbaine éblouissante où le merveilleux a encore la part belle. Nous retrouvons notre jeune héroïne et son grand coeur ainsi qu'un personnage de corbeau amnésique, à la fois drôle et attachant.
Loin de la beauté de la nature, Hilda réussit pourtant à voir la ville d'un oeil positif : les balconnières fleuries des mamies, les fleurs qui poussent dans les fentes du trottoir, les portes des habitations qui, lui d'être semblables, s'avèrent d'une grande diversité. Positive et enthousiaste, Hilda a toujours cette capacité à voir ce que les autres ignorent, comme ce troll des montagnes qui erre en périphérie de la ville. Pas étonnant donc qu'elle se retrouve une nouvelle fois en compagnie d'une créature un peu étrange qui se cache sous les traits d'un vulgaire corbeau...
Graphiquement, c'est toujours aussi magnifique ! Loin de la grisaille urbaine, Luke Pearson rehausse son trait de beaucoup de couleurs, ce qui donne beaucoup de chaleur et d'humanité à un décor qui, de prime abord, en manque cruellement. La parade est une vraie déferlante visuelle tandis que les passages nocturnes sont habilement esquissés en bleu-vert. On notera aussi les toutes premières planches qui, avec beaucoup d'inventivité, reprennent le même découpage et les mêmes angles de vue pour mieux souligner la différence d'un réveil ordinaire à la ville, en opposition à celui de la campagne.
Les Éditions Nobrow, fidèles à leur souci de qualité, nous offre donc là à nouveau une aventure des plus charmantes dans un habillage tout aussi réussi (beau papier, dos toilé).
Vous ne devez ABSOLUMENT pas rater cette petite perle qui change des séries interchangeables qu'on propose pour la jeunesse ! Lisez-moi ce coup de coeur !
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ariane84
  12 août 2017
Un troisième tome toujours riche en couleurs et en petits détails, et à la colorisation superbe, cette série d'albums est vraiment très agréable à regarder.
L'histoire est mignonne et la petite héroïne Hilda attachante et pleine de caractère et de vie.
Plusieurs thèmes sont abordés, la ville et ses dangers, le respect des animaux, et l'album peut être parcouru avec plusieurs niveaux de lecture.
Un petit plaisir d'enfance que je compte renouveler avec la suite de la série...
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (1)
BoDoi   16 novembre 2012
Si la forme est impeccable, le fond n’en est pas moins brillant, avec un scénario accessible aux jeunes lecteurs, de l’action et des images particulièrement vivantes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
orbeorbe   13 mai 2015
Chaque porte est différente. Soit dans la forme. Soit dans la forme. Soit dans la couleur ou le bois utilisé. Elles ont un air commun mais chacune a sa personnalité. Et je ne te parle même pas des cheminées. Ou des lampadaires. Sans compter les voitures. Et la façon qu'ont les plantes de sortir du trottoir. Tout est si intéressant, tu ne trouves pas ?
Commenter  J’apprécie          60
KawaneKawane   01 avril 2016
- Hilda, c'est une grande ville, tout est nouveau et un peu effrayant...
- J'ai pas peur.
- Tu pourrais te perdre.
- Mais J'AIME me perdre !
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Luke Pearson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luke Pearson
Manga report au Festival International de la BD d'Angoulême. Interview de Luke Pearson pour la sortie de "Hilda et la parade des oiseaux" aux éditions Casterman.
autres livres classés : filleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3378 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre