AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Gabs (Illustrateur)Thomas Segal (Traducteur)
EAN : 9782876915183
427 pages
Éditeur : First (23/06/1999)
3.33/5   73 notes
Résumé :
Si l'égalité des sexes demeure une nécessité sociale, politique et économique, elle a pourtant du mal à passer l'épreuve du quotidien. Qui, homme ou femme, ne s'est pas trouvé confronté à ces mille petits détails qui nous font penser que, définitivement, l'autre est si différent ? Pourquoi les hommes ne peuvent-ils pas répondre à une question quand ils lisent le journal ? Pourquoi demandent-ils toujours à leur femme où se trouve l'objet qu'ils cherchent alors qu'il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Sly
  17 juillet 2011
Le livre tente de nous expliquer ce qui sépare les hommes des femmes. Pour cela il se sert de résultat d'études scientifiques tout en s'appuyant également sur des raisons biologiques liées à l'évolution depuis son origine de l'homme moderne.
« Rien de nouveau » vous me direz !!! Et bien, je suis d'accord, sur le fond rien de nouveau. Il n'y a aucune révélation qui risque de bouleverser notre quotidien. Il est facile d'en arriver aux mêmes conclusions si l'on fait preuve d'un minimum de réflexion.
L'auteur se répète plusieurs fois, j'ai sauté quelque courts paragraphes parce qu'il détaillait beaucoup trop une chose qui pouvait l'être en une seul phrase courte et clair.
Cependant, je dois avouer que cette lecture m'a permis d'apprendre des choses sur certaines phases de la grossesse qui peuvent influencer le sexe ou la mentalité du futur bébé. On y apprend aussi que le comportement des garçons et des filles sont inscrit dans notre patrimoine génétique et que l'environnement dans lequel ils vivent n'a aucune influence sur leur façon de grandir. Un garçon jouera à la guerre même si ces parents l'ont orienté à jouer avec des poupées, et les filles prendront à coeur le rôle de petite maman même si on les pousse à jouer à la guerre.
Tout ce que nous sommes, ce qui est à la base de nos décisions et de nos actions est le fruit de millions d'années d'adaptations à l'environnement. Malheureusement le monde à évoluer trop vite, et ce qui était vrai dans le passé, ne l'ai plus aujourd'hui.
Les relations hommes femmes sont différentes désormais, alors que notre programmation génétique elle ne sait pas adaptée. Ce qui entraîne une certaine incompréhension entre deux personnes de sexes opposées.
Et c'est là que ce livre prend toute sa raison d'être. C'est là, une fois que l'on a accepté cela qu'il devient intéressant. Il permet de faire prendre conscience de cet état de fait aux personnes qui ne l'ont pas encore compris, tel que les associations de féministes. Ces femmes qui lutte pour une meilleure paritée dans le travail alors que beaucoup d'études démontrent que même lorsqu'on tente d'établir une parité ce sont les candidats qui manquent à l'appel. Car ils sont naturellement attirés par des domaines largement représentés par leur sexe. Les hommes vers les mathématiques et les sciences, les femmes vers tous ce qui touche au vocabulaire comme le français, ou l'éducation des enfants. C'est un fait !
Ce livre ouvre les yeux à ceux qui ne l'ont pas encore fait et pour ceux qui l'on déjà comprit et accepté, il permet de donner plus de précision sur le pourquoi du comment.
Ce n'est pas parce que nous sommes différents qu'il n'y a pas de solution. Chacun de nous malgré notre programmation génétique peut lutter contre celle-ci afin de faire en sorte qu'une relation conjugale se passe le mieux possible.
Comprendre l'autre est la clef ! Pour le comprendre il faut accepter cette différence.
La lecture est parfois pompeuse, parfois instructive, mais je pense qu'il serait utile que bon nombre de personnes se lance dans ça lecture.
Il ne vous apportera rien de mauvais mais peut vous rendre de grands services.
C'est un livre qui m'a finalement surpris. Je l'ai lu car on me l'a prêté plus par curiosité que par intérêt en pensant que j'allais perdre mon temps. Et bien, ce n'est pas le cas. Comme quoi, même dans ce genre de littérature tout public qui parlent d'un sujet largement abordé on peut parfois trouver un livre qui sorte du lot et qui soit utile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Marti94
  17 octobre 2013
C'est mon père qui m'a prêté "Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières ?" mais il ne m'a pas fait vraiment plaisir car c'est bourré de stéréotypes.
Ce n'est pas très scientifique comme propos mais on va dire que ça peut éventuellement faire rigoler, comme l'horoscope, quand on le lit à deux.
Je pense quand même qu'il y a des essais plus rigoureux sur la question, et pour ma part, je lis très bien les cartes routières et mon mari a une capacité d'écoute extraordinaire; vive les différences !
Lu en mai 2008
Commenter  J’apprécie          111
Laeti355
  15 octobre 2015
Au début j'ai beaucoup aimé, j'ai rigolé dans le train en le lisant puis au dur et à mesure des chapitres j'ai de moins en moins rigolé. L'idée principale est redondante, étant une femme j'ai beaucoup de mal à me retrouver dans ce livre et je ne pense pas avoir un surplus de testostérone...Les tests et choses amusantes du début se font de plus en plus rare pour finir dans une idée mysogine du couple. Certes hommes et femmes sont différents mais heureusement! Ici on a l'impression de se retrouver à l'ère préhistorique avec chasseurs et poules pondeuses sans se dire que si nos corps ont évolué peut être que notre cerveau et nos idées aussi...
Commenter  J’apprécie          95
Jiby
  26 avril 2021
Ce livre traite de sociobiologie. C'est-à-dire qu'il tente d'expliquer les comportements humains à travers leur fonctionnement biologique qui est le fruit de millions d'années d'évolution.
Il est souvent difficile de comprendre pour les personnes qui n'ont pas cette culture scientifique, que notre cerveau a du se construire d'une façon pendant des centaines de milliers d'années pour s'adapter à un contexte et que ce contexte a changé de manière beaucoup trop récente, pour que nos comportements aient fondamentalement changé eux aussi. le rythme de l'évolution biologique des espèces (et de l'espèce humaine comme des autres) est un phénomène très long. Il y a donc un décalage entre nos comportements d'aujourd'hui et la société et ses valeurs.
Lorsque la science fait des découvertes, elle dérange en général un grand nombre d'individus, surtout lorsque ces découvertes remettent en cause les croyances fortement ancrées et sur lesquels des valeurs se sont construites.
Ce livre aborde donc un sujet difficile et dérangeant et certains lecteurs feront preuve de la meilleure mauvaise foi possible pour ne pas y adhérer.

Ceci étant dit voici ma critique :
C'est un sujet sensible où chacun sera soucieux de s'assurer qu'un sexe n'est pas privilégié par rapport à l'autre. Les auteurs étant un couple homme/femme, c'est un point positif pour aborder ce sujet que je trouve personnellement passionnant (d'où mes nombreuses citations).
Les propos sont relativement faciles à comprendre, mais ils s'appuient néanmoins sur des données scientifiques sérieuses. Toutefois je regrette que les sources n'apparaissent pas plus clairement dans le livre afin d'éviter les contestations qui peuvent être nombreuses quand on aborde ce genre de propos.
Par ailleurs certains passages semblent exagérés pour des raisons pédagogiques et d'humour mais le mélange des genres peut nuire à la crédibilité du propos général.
Beaucoup de gens trouveront amusant le contenu de ce livre car ils reconnaîtront des situations de leur vie. de plus les hommes et les femmes y trouveront un renforcement de leur identité sexuelle respective. Toutefois, une petite partie de l'ouvrage est redondante et en devient agaçante.
Le chapitre sur les origines des différentes sexualités est particulièrement intéressant mais sensible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm
  25 avril 2016
Franchement je ne déconseille pas du tout ce livre. Alors, oui, il est critiquable sur plein de points : facilité, clichés... Mais il reste quand même relativement rigoureux et donne quelques idées, quelques pistes, quelques conseils qui peuvent parfaitement aider dans plein de situations et plein de personnes. Si on veut aller plus loin il y a d'autres ouvrages, d'autres rencontres. Mais, franchement pas envie de cracher sur cette lecture, que du contraire.
Par contre, je pense assez peu utile de se taper la collection complète des auteurs, brodant autour de ce thème des relations hommes-femmes. Et je pense que ça doit faire double-triple emploi avec les Venus et Mars de l'autre gars... Mais bon, en lire un de tout ceux-là ne vous fera pas de mal. Et celui-ci peut-être moins que les autres.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
wiggybiswiggybis   12 août 2012
Quand un homme va aux toilettes, il y va habituellement pour une seule raison. Les femmes utilisent les toilettes comme des clubs sociaux et des espaces thérapeutiques. Des femmes qui entrent dans des toilettes en parfaites étrangères peuvent en ressortir comme les meilleures amies du monde. Alors que tout le monde trouverait franchement louche si un homme demandait: "Paul, je vais aux toilettes, tu veux venir avec moi ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
riprandriprand   09 octobre 2015
On peine à croire que ce livre soit encore vendu en 2015... Ridicule.
Il s'attache à "démontrer" que les hommes "aiment le sexe et le pouvoir" et les femmes "l'amour et le confort". Rien ne sert de lutter, c'est dans nos gènes !
Permet au moins de rire un bon coup devant l'absurdité des raisonnements.
Une vision moyenâgeuse étayée par des "preuves" pseudo-scientifiques... Affligeant de bêtise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
JibyJiby   26 avril 2021
Chaque jour, l'homme se hasardait hors de la caverne dans un monde hostile et dangereux pour risquer sa vie de chasseur afin de rapporter de quoi manger à sa femme et ses enfants, et il assurait leur défense contre les animaux sauvages et les ennemis du clan. Pour ce faire, il a développé des capacités d'orientation sur de longues distances afin de pouvoir repérer la nourriture et le rapporter, ainsi que des capacités de tireur pour viser et toucher une cible en mouvement. Son travail était clair et simple: il était un "chasseur de repas" et c'est tout ce que les autres attendaient de lui.

De son côté, la femme se sentait valorisée parce que son homme mettait sa vie en jeu pour s'occuper des siens et les protéger. Son succès en tant qu'homme se mesurait à sa capacité à tuer une proie et à la rapporter au foyer, et son estime de soi se mesurait à l'appréciation de sa femme pour son travail et ses efforts. La famille dépendait de lui pour exprimer pleinement ses capacités de "chasseur de repas" et de protecteur - et rien d'autre. Il n'a jamais eu besoin "d'analyser les relations", et on n'attendait pas de lui de sortir les poubelles ou de changer les couches de bébé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JibyJiby   26 avril 2021
Le rôle de la femme était tout aussi clair. Le fait qu’elle soit en charge de la maternité a dicté à la femme l’évolution de sa conduite et la manière dont ses capacités sont spécialisées pour remplir ce rôle. Elle avait besoin de contrôler son environnement immédiat pour repérer tout danger, d'avoir des capacités d'orientation sur de courtes distances, en utilisant des points de repère pour retrouver son chemin, et d'avoir une capacité très sensible pour "sentir" les petits changements dans le comportement et l'apparence des enfants et des adultes. Les choses étaient simples: il était le "chasseur de repas", elle était la "gardienne du nid". Elle passait ses journées à s'occuper de ses enfants, à cueillir des fruits, à cultiver des légumes, à ramasser des noix et à communiquer avec les autres femmes du groupe. Elle n'avait pas à se soucier de l'approvisionnement en nourriture ou de combattre les ennemis, et sa réussite se mesurait à sa capacité à s'occuper de la vie de famille. Son estime de soi venait de l'appréciation de son homme sur la manière dont elle gérait le foyer et de ses capacités à soigner. Sa capacité à porter des enfants était considérée comme magique, même sacrée, car elle seule détenait le secret de donner la vie. On n'attendait pas d'elle qu'elle chasse des animaux, qu'elle combatte des ennemis ou qu'elle change des ampoules.
(...)
Chacun appréciait les efforts de l'autre : Les hommes n'étaient pas considérés comme des paresseux ni les femmes comme leurs domestiques opprimées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Laeti355Laeti355   09 octobre 2015
Pour la St Valentin, les hommes choisissent souvent des cartes pleines de mots à l'intérieur. De cette manière, ils ont moins d'espace pour écrire.
Commenter  J’apprécie          91

Video de Allan Pease (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Allan Pease
Bande annonce du Spectacle "Pourquoi les Hommes n'écoutent rien et les femmes ne savent pas lire les cartes routières" Création théâtrale d'après le bestseller d'Allan et Barbara Pease
autres livres classés : relation homme-femmeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
352 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre