AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 208068938X
Éditeur : Flammarion (20/09/2007)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 29 notes)
Résumé :
En retournant vivre sur sa terre natale, le Pays Basque, dans une villa dangereusement perchée face à l'océan, la belle Sophie n'imaginait pas à quel point sa vie serait boulversée. Avec son époux, Maurice, brillant entrepreneur, elle s'énivre d'abord des fastes et fantaisies des Années Folles. BIarritz est alors plus flamboyante que jamais et le rendez-vous des mondains et des artistes de toute l'Europe: Sophie y rencontre, entre autres, Ravel, Stravinsky et Chanel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Ode
  29 août 2012
La villa Belza, construite sur un rocher à la fin du XIXe siècle, fait partie du paysage et de la légende de Biarritz. Belza signifie "noire" en basque et il paraît même qu'elle serait hantée... La demeure connut son heure de gloire dans les Années folles lorsque, transformée en cabaret russe, le "Château basque", elle fut fréquentée par le gratin mondain international.
Dans ce roman qui prend comme point de départ la construction de la villa, il est question d'un mari possessif et mégalomane (Maurice), d'une femme amoureuse prise au piège (Sophie), d'un Basque ombrageux qui défend sa terre (Orkatz), et de secrets de famille peu reluisants. De bons ingrédients, en somme, pour construire une intrigue captivante. Et pourtant...
J'ai aimé la description du Pays basque, terre de prédilection de Bernadette Pécassou-Camebrac, ainsi que l'évocation des célébrités des années 20 : Ravel, Stravinsky, Mlle Chanel... Cependant, est-ce dû à une certaine naïveté dans l'écriture, à des personnages pas assez subtils, je n'ai pas été emportée par le récit qui traîne en longueur. 
Difficile aussi de se repérer dans le temps en raison du flou narratif et des libertés prises par l'auteur. le roman est censé se passer pendant les Années folles, or la maison a en réalité été construite 30 ans plus tôt. le naufrage du cargo Frans Hals sur la côte de Biarritz a eu lieu en 1996 et non au début du siècle.
Mais surtout, j'ai été déçue par la faible exploitation du potentiel dramatique de cette villa surplombant le "Trou du diable" et fouettée par l'océan. D'autant plus déçue que je n'ai pu m'empêcher de comparer cette demeure à une autre, située en Cornouailles : "La Maison sur le rivage", de Daphné du Maurier, est un classique qui ne date pas d'hier, mais autrement plus passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Laviniaa
  24 juin 2014
Sophie et Maurice ont tout pour eux: ils sont riches, jeunes, beaux mais surtout: ils s'aiment à la folie. Les années 20 sont à leur apogée, Biarritz est une ville flamboyante où se côtoient Coco Chanel, Ravel ou encore Stravinsky. Les fêtes s'enchaînent et l'alcool coule à flot. La Villa, cadeau de Maurice pour Sophie, perchée sur un rocher, fascine et effraye. le génie de l'homme est époustouflant.. mais il cache aussi bien des secrets, un passé honteux qui les emmènera dans un tourbillon de douleur. Sophie essayera de se battre, tout en rêvant d'Orkatz, ce Basque qui lui rappelle tant son enfance. Sa solidité apparente la rassure et la fait rêver. Réussiront-ils à sortir indemne de ce drame qui se profile?
J'avais le sentiment que La Villa Belza était un roman pour moi. J'avais déjà eu l'occasion de lire une autre oeuvre de l'auteure, Bernadette Pécassou, La dernière bagnarde. J'avais déjà été impressionnée par son écriture poétique qui parle des sentiments en leur donnant un côté.. féerique. Magique. Et encore une fois, le charme a opéré.
C'est une histoire sombre, beaucoup plus sombre qu'on pourrait l'imaginer. On vit cette histoire en retenant notre souffle, les événements s'entremêlent et prennent rapidement un tournant vraiment effrayant. Maurice est un personnage angoissant qui vous donne envie de fuir à toutes jambes, sa redescente aux enfers faisait vraiment peur à voir. Sophie et Orkatz, eux, sont juste.. attendrissants. Tellement différents et tellement semblables à la fois. Ils sont forts mais ils vivent dans leurs rêves, ils veulent juste s'enfuir et vivre libres. Leur histoire est unique car leur amour est lointain. Pas d'étreintes passionnées ou de déclarations enflammées, ils s'aiment de loin, sans se connaître vraiment. Et étrangement, ça marche, on y croit, on ne peut s'empêcher de vouloir les voir enfin réunis, peu importe leurs familles, leurs vies.
"Aucune histoire d'amour ne se ressemble, il n'y a aucune règle qui vaille pour sanctifier la force d'une rencontre, aucune loi qui scelle des sentiments éternels, mais s'il existe en ce monde de grandes histoires d'amour, c'est parce qu'il y a des êtres capables de comprendre qu'ils se sont trouvés. D'autres diront que c'est le destin. "
Mais ce roman n'est pas seulement à propos d'amour. On y découvre aussi le Pays Basque et, à travers Orkatz et de son entourage, ses habitants, fiers et tellement attachés à leurs traditions. Biarritz est perdue au milieu, juste tolérée. Ils vont y travailler juste par besoin, un peu à reculons. Ils ne comprennent pas ces riches oisifs qui vivent dans un autre monde. Un choc des cultures intéressant à voir, c'est au second plan mais présent juste comme il faut.
"Sophie avait compris que cette page sur les femmes de sa famille pétrissaient entre leurs mains, que ce jus qu'elles faisaient ruisseler sur le gigot d'agneau en prenant bien soin de le retourner à l'exacte minute, c'était bien plus que du simple jus doré ou de la blanche farine. C'était une mémoire qui passait entre leurs mains. Celle de tout un peuple maternel qui maintenant solidement liés dans sa chaleur vibrante la solidarité de ses membres, l'amour des enfants et des pères. Un ciment si fort que tout ceux qui ont eu le bonheur de le connaître de leur dans leur enfance en sont à jamais marqués. "
Ça a aussi été l'occasion pour moi de découvrir cet endroit magnifique qu'est La Villa Belza.. Une maison étrange et unique.. que j'adorerais avoir la chance de voir un jour. Je précise que Maurice Caron n'est pas vraiment l'entrepreneur qui a construit la maison, me semble-t-il, après quelques recherches. On s'en fiche un peu mais il est bon de le préciser.

"Biarritz était une enclave perdue dans un océan d'interdits."
Bref, vous l'aurez compris, je suis totalement sous le charme de ce roman. Je suis presque amoureuse de l'écriture de l'auteure qui sublime tout grâce à des mots simples mais tellement bien tournés!
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kouette_kouette
  11 octobre 2015
Sophie, originaire du Pays Basque, est mariée à Maurice, riche entrepreneur originaire du Nord. Pour lui prouver son amour il lui fait construire une villa sur un rocher à la merci des tempêtes à Biarritz. Maurice a l'esprit beaucoup trop conquérant dans un pays dont il ignore les règles tacites. Et quand ses vieux démons referont surface, il perdra un peu de sa raison. Sophie, échaudée par le comportement bipolaire de son mari, ne pourra s'empêcher de tourner son regard vers un charismatique basque...
Avec La Villa Beltza on découvre le Pays Basque au cours des années folles puisque tous les lieux décrits sont réels. Enfin, on y découvre surtout l'ambiance régnant à Biarritz et la vision qu'ont les basques sur cette ville qui n'est déjà plus basque (au sens traditionnel du terme). Raison principale qui m'a fait apprécier ce livre.
L'écriture de Bernadette Pécassou-Camebrac est simple et subtile. Elle nous livre beaucoup d'éléments sur la façon de vivre et de penser de l'époque mais elle nous fait aussi comprendre que tout n'est pas noir ou blanc dans la bataille entre la modernisation et les traditions.
En parcourant ce roman, j'ai également eu une pensée pour André-Jean Lafaurie qui avait écrit plusieurs romans de la même trempe sur le Pays Basque.
Un livre emprunt de nostalgie pour moi, si du moins on peut être nostalgique d'un temps qu'on aurait aimé connaître...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
soleil
  13 août 2014
Maurice est un homme d'affaires ambitieux et qui aime montrer des signes de sa richesse et de son pouvoir. Il entreprend de faire construire à Biarritz une villa sise sur une centaine de piliers enfoncés dans la mer. Sophie, son épouse oisive et qui l'aime très fort, profite au quotidien de l'argent de son époux.
Les idées de grandeur de Maurice, toujours croissantes, lui donnent l'envie de faire constuire un palais mauresque en plein arrière-pays. Les habitants de la région s'offusquent qu'un tel projet puisse voir le jour dans cette région. Parallèlement à cela, l'humeur de Maurice devient fluctuante et Sophie son épouse s'attriste de cette situation. Maurice est irrité par les basques qui lui mettent des bâtons dans les roues et semble aimer moins qu'avant son épouse. de plus, voilà qu'une femme qui se prétend être la soeur de Maurice rend visite à Sophie...
Qui est donc cette femme ? Que cache Maurice ?
----------------------
Roman prêté par une de mes collègue et avant même de le lire, il ne m'inspirait guère. Pourtant, on se laisse emporter par l'histoire et les personnages sans trop réfléchir et ce livre reste une lecture agréable pour les vacances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BMSierre
  06 juillet 2009
Intéressant roman qui nous fait découvrir le faste des riches estivants de la fin des années 1920 à Biarritz et la dure réalité de la vie des basques et leurs coutumes. On y côtoie des personnages de fiction mais également : Coco Chanel, Maurice Ravel, Igor Stavinsky, Jean Cocteau…C.K.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
CarosandCarosand   20 août 2012
Le bar Jean était un haut lieu de retrouvailles pour tous les Basques à Biarritz. Tapas, pimientos, piperade, anchoa, on n'y mangeait que de la cuisine du pays. Et de la très bonne. L'endroit ne désemplissait jamais. De longues tables de bois avec de solides bancs de chêne permettaient aux uns et aux autres de s'asseoir ensemble au fur et à mesure de leurs arrivées. On mangeait là comme en famille. Au plafond de longues guirlandes de piments rouges pendaient entre de lourds jambons que le patron décrochait d'un geste vigoureux. Il en taillait d'épaisses tranches qu'il posait ensuite sur de larges assiettes aux motifs rayés rouge et bleu. Sa femme cuisait les oeufs avec juste ce qu'il faut de piment, et elle posait le tout sur la table avec de gros morceaux de pain. Ici il fallait que le client en ait pour son compte. On ne plaisantait pas avec la nourriture et les garçons regardaient arriver les assiettes en se frottant les mains. L'endroit était chaleureux, soigné, rempli d'odeurs qui donnaient envie de se mettre à table et toujours envahi de chants que les uns et les autres entonnaient entre deux gorgées d'irouleguy. Le vin du pays. Les hommes avaient des voix profondes et émouvantes, ils chantaient des airs basques debout, à capella. Depuis leur toute petite enfance, ils baignaient dans cette culture du chant polyphonique et ils l'exerçaient avec le naturel et l'aisance que donne une longue pratique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
OdeOde   29 août 2012
La Villa dominait la côte Atlantique et on pouvait la voir de n'importe où, que l'on soit à Biarritz ou que l'on se dirige vers la route de la corniche en direction de Guéthary et de Saint-Jean-de-luz. Impossible d'y échapper, elle était incontournable et chacun pouvait mesurer le défi qu'elle représentait.
[...]
Construite sur un énorme rocher gris qui avançait en pointe, la Villa se trouvait comme suspendue au-dessus de l'océan. Sous le rocher, on devinait que les eaux avaient commencé leur lent et inexorable travail d'usure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
kouette_kouettekouette_kouette   11 octobre 2015
Aucune histoire d'amour ne se ressemble, il n'y a aucune règle qui vaille pour sanctifier la force d'une rencontre, aucune loi qui scelle des sentiments éternels, mais s'il existe en ce monde de grandes histoires d'amour, c'est parce qu'il y a des êtres capables de comprendre qu'ils se sont trouvés. D'autres diront que c'est le destin.
Commenter  J’apprécie          90
CarosandCarosand   21 août 2012
Seuls les grands oiseaux qui volent dans le ciel pur savent que les hommes qui lèvent la tête vers eux n'ont pas tous le même regard.
Commenter  J’apprécie          150
CarosandCarosand   21 août 2012
Il avait toujours fait son devoir mais, sans que personne le sache, il avait toujours dû lutter contre lui-même. Le problème d'Orkatz, c'était de rêver. Il suffisait d'une lumière dans la nuit plus bleutée que les autres, d'une lune dorée ou d'une neige blanche autour d'un visage de femme bouleversée pour que l'imaginaire en lui l'emporte sur le réel. Louise l'avait compris, la puissante beauté des choses de la terre avait eu, dès l'enfance, raison de l'enracinement d'Orkatz. Les frontières n'existaient pas pour lui, il était un homme de l'univers total et il venait de rencontrer une femme dont il ne pouvait imaginer maintenant qu'elle disparaisse de sa vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Bernadette Pécassou-Camebrac (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernadette Pécassou-Camebrac
Retrouvez vos "Live Books" du quinzième numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
On Mars - tome 1 Un monde nouveau (1) de Sylvain Runberg et Grun aux éditions Daniel Maghen https://www.lagriffenoire.com/90269-bd-on-mars.html
On Mars - tome 2 Les solitaires (2) de Sylvain Runberg et Grun aux éditions Daniel Maghen https://www.lagriffenoire.com/144667-achat-bd-on-mars---tome-2-les-solitaires---vol2.html
La salle de bal de Anna Hope et Élodie Leplat aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/147333-pile-poche-la-salle-de-bal.html
Octobre de Søren Sveistrup et Caroline Berg aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/142554-nouveautes-polar-octobre.html https://www.youtube.com/watch?v=cMaJzSqKZAo
Surface de Olivier Norek aux éditions Michel Lafon https://www.lagriffenoire.com/147440-nouveautes-polar-surface.html
Bad Man de Dathan Auerbach et Nathalie Peronny aux éditions Belfond Noir https://www.lagriffenoire.com/142091-nouveautes-polar-bad-man.html
Scènes de crime : Histoire des sciences criminelles de Val McDermid aux éditions Les Arènes https://www.lagriffenoire.com/145412-livres-entreprise---management-scenes-de-crime---histoire-des-sciences-criminelles.html
Errance de Eric Montésinos, Inio Asano aux éditions Kana https://www.lagriffenoire.com/144951-livres-mangas-errance--tome-0.html
Bonne nuit Punpun! Vol.1 de Inio Asano aux éditions Kana 9782505014133
A la droite d'Hitler de Nicolaus von Below et Jean Lopez aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/144713-encyclopedie-a-la-droite-d-hitler---memoires-1937-1945.html
Super Sons, Tome 3 : Futur funeste de Collectif, Jorge Jimenez aux éditions Urban Comics https://www.lagriffenoire.com/139761-achat-bd-super-sons-tome-3---dc-rebirth.html
Mémoires du crime : le légiste raconte: de la Belle Epoque aux Années folles (1910-1925) de Bernard Marc aux éditions MA https://www.lagriffenoire.com/136325-nouveautes-polar-memoires-du-crime---le-legiste.html
Mémoires du crime : le légiste témoigne: Des années sombres aux années noires (1930-1945) de Bernard Marc aux éditions MA https://www.lagriffenoire.com/146762-nouveautes-polar-memoires-du-crime---le-legiste-temoigne---des-annees-sombres-aux-annees-noires-1930-1945.html
Geneviève de Gaulle, les yeux ouverts de Bernadette Pecassou-Camebrac aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/144431-encyclopedie-genevieve-de-gaulle--les-yeux-ouverts.html
Lovecraft Country de Matt Ruff aux éditions Picador https://www.lagriffenoire.com/146187-romans--lovecraft-country.html
L'albatros de Nicolas Houguet aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/144686-divers-litterature-l-albatros.html
Soni
+ Lire la suite
autres livres classés : pays basqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1741 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre