AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756015598
Éditeur : Delcourt (22/09/2010)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
En 279 avant notre ère, 50 000 Celtes traversent la Grèce, écrasent une armée grecque aux Thermopyles et mettent le siège devant Delphes, la ville sacrée, le nombril du monde.

D'où venaient-ils ? Qui les commandait ? Pour quelle raison avaient-ils choisi d'entamer cette expédition contre les descendants d'Alexandre le Grand ? C'est cette histoire que nous allons vous raconter.

Une menace mortelle pour Ys et tous les clans celtes. Le p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  13 février 2018
Dans ce tome 2 intitulé "La Grande Quête", Morgan est retournée à Ys pour convaincre Mordred de préparer leur peuple à combattre les Cimbres... C'est peine perdu car le roi maudit qui se berce d'illusions est persuadé d'avoir raison et que la réalité a tort ! Arthur, Lancelot et Merwin sont à la fois en cavale et à la recherche du deuxième attribut du Haut Roi de tous les celtes : la lance qui donne la victoire ! Et une fois atteinte l'île blanche voilà nos héros transportés dans le jardin des pommes d'or des Hespérides à combattre des Fir Bolg...

Arthur, Lancelot et Merwin ne rentrent pas à temps pour sauver la cité d'Ys de la horde cimbre (le scénariste aurait pu trouver un autre stratagème pour les Cimbres que celui déjà usité dans le tome précédent...), mais ils rallient les survivants à leur cause : Arthur devient Setanta, celui qui chemine, et prend la route de Delphes au Levant pour arracher le Chaudron de Dagda aux griffes de Lug / Apollon... To Be Continued ? Et bien non, et c'est bien dommage car c'est pour cela que je n'ai pas lâcher les étoiles car la série s'arrête juste au moment où les choses sérieuses commencent (et puis j'aurai bien aimé revoir le Merlin marseillais ^^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          304
Parthenia
  05 octobre 2014
A la fin du tome 1, Ursus avait obtenu l'épée de Nuada de la gardienne Wivian. En compagnie du Corbeau, il se lance donc en quête de la lance de Lug. Arrivés sur la plage faisant face à l'île Blanche, ils sont obligés d'attendre les barques en pierre qui ne viennent que la nuit. Pour faire passer le temps, le Corbeau narre à Ursus sa rencontre avec un dieu, survenue après le siège de Gela où les assaillants carthaginois aidés de leurs mercenaires celtes se livrèrent à un véritable massacre et divers sacrilèges, attirant sur eux la malédiction des Bienveillantes.
L'histoire prend une tournure plus fantastique quand Ursus et le Corbeau, victimes d'un sortilège, se réveillent dans le verger des Pommes d'or des Îles Bienheureuses. Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'une querelle vient de surgir entre la déesse Brigit, épaulé du dieu de la guerre Nuada, et le dieu Lug, soutenu par les Bienveillantes, qui refuse de lever la malédiction pesant sur le Corbeau. Brigit, quant à elle, offre sa protection aux deux hommes car elle a besoin qu'Ursus engendre une descendance pour que la race des dieux continue à exister.
J'ai trouvé cette suite supérieure au 1er tome. Par contre, il faut accepter de naviguer entre deux mondes, celui des hommes et celui des dieux, pour l'apprécier vraiment. Personnellement, j'ai adoré découvrir les facettes de ces différents dieux .
En outre, le dessinateur apporte toujours ce souci du détail grandement appréciable, que ce soit pour les costumes des différentes ethnies (celte, grecque, phénicienne) comme pour les tatouages tribaux.
La seule réserve que j'émettrais, c'est suite à ma stupeur lorsque j'ai retrouvé Morgan à la cour du roi Mordred, alors que j'étais persuadée qu'elle avait trouvé la mort lors de la bataille des sables mouvants à la fin du tome 1.
J'ai en outre tenté de faire abstraction de la coiffure du Corbeau, qui n'est juste pas possible, mais bon...
Pour conclure, une suite passionnante des aventures du roi Ursus et du mercenaire carthaginois (qui n'est peut-être pas si carthaginois que cela au final). J'ai adoré en découvrir davantage sur le panthéon celte qui est superbement mis en scène, et Merwin est toujours aussi hilarant !
Par contre, j'éprouve une certaine inquiétude quant à la parution du dernier tome, vu que 5 ans se sont écoulés depuis le tome 2, alors qu'une année seulement sépare ce tome-là du 1er. J'espère que la série n'a pas été abandonnée, d'autant que c'est le raid sur Delphes qui m'intéressait quand je l'ai débutée.
Lien : http://parthenia01.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PartheniaParthenia   05 octobre 2014
Les Grecs refusaient tous nos défis. Les Hoplites combattent en groupe, ils n'ont pas d'honneur. Lorsqu'un héros s'approchait pour un combat singulier, ils essayaient de le tuer d'une flèche. Une arme de lâche, indigne d'un brave.
Commenter  J’apprécie          71
Videos de Jean-Pierre Pécau (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Pécau
BD Historique - Révolutions - Quand l'Histoire de France a basculé. Entretien avec Jean-Pierre Pécau
autres livres classés : celtesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
478 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre