AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782847896411
47 pages
Delcourt (01/03/2006)
3.15/5   23 notes
Résumé :
XVIe siècle, en Italie. La guerre fratricide des Archontes s'est soldée par la destruction de la lignée des Hohenstoufen. Les alliances d'hier n'ont plus cours et chaque maison poursuit ses propres objectifs. Ridée par Michel de Nostredame, Aker mène une enquête sur l'apparition de phénomènes qui ne peuvent s'expliquer que par l'utilisation de cartes aux pouvoirs comparables à ceux de ses frères et sœurs, des Eikôns, mais qu'aucun d'entre eux, pourtant, ne semble co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  24 novembre 2015
Au Royaume de Sicile, Erlin et Aker joignent leurs forces et en combinant les savoirs grecs, arabes et juifs ils parviennent à reproduire la magie des ivoires… pour s'apercevoir qu'ils se sont faits coiffer au poteau par un trafiquant de talismans italien !
Missionné par les maisons des épées et des deniers, le jeune magicien Michel de Nostredame (^^) est catapulté à la tête d'un commando de mercenaires pour exfiltrer ledit trafiquant de talisman de la ville de Rome. Mais nous sommes en 1527, et la cité papale de Clément VII, soutenu par Reka, est assiégé par les forces impériales de Charles Quint, soutenu par Dyo qui a recouvré ses pouvoirs et qui a hâte d'en découvre avec son alliée de naguère : d'un côté 5000 miliciens et 500 gardes suisses commandés par Renzo da Ceri et Kaspar Röist, et de l'autre 20000 soldats commandés par Ferrante Gonzaga, Philibert de Chalon et le traître Charles de Bourbon ! Plus des trois quarts des belligérants ne feront pas la fin du conflit car Guillaume de Lecce a décidé de plonger le monde dans le plus noir des chaos, et n'hésite devant rien pour étancher sa soif de vengeance…
Le récit balance entre la mission de Nostradamus qui est de retrouvé et de ramené le magicien qui s'ignore Benevuto Cellini, et ledit Benevuto Cellini qui essaie désespérément d'échapper aux archontes qui vuyelent lui arracher ses secrets tout comme à son mystérieux commanditaire, si possible en embarquant au passage le trésor De Saint-Pierre protégé par un démon gardien…
J'avoue que je me suis bien prit au jeu de ces magiciens snipers qui m'ont rappelé aux bons souvenirs de la saga "La Compagnie noire" de Glen Cook… Hum, un First-Person shooter clockpunk et/ou arcanepunk : mais quelle merveilleuse idée !!! ^^
J'aurais mis 3,5 étoiles, mais il fallait bien faire un choix... Les graphismes du serbe Leo Pilipovic sont nettement plus dans le coup que ceux des dessinateurs du tome 3. Ils sont satisfaisants, mais il manque un truc dans l'alchimie entre dessins, encrage et colorisation pour passer un cap. Je vais finir par croire que la coloriste Carole Beau n'était pas la femme de la situation pour ce cycle…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
saigneurdeguerre
  25 août 2020
Résumé des trois albums précédents :
Ils sont 4, frères et soeurs. Il y a 5000 ans, Dyo, Reka, Aker et Erlin se voient confier par leur chaman, avant que celui-ci ne trépasse, une carte en ivoire qui leur accorde, excusez du peu, un pouvoir immense sur le temps et les éléments. Ils deviennent les Archontes, êtres capables d'influer sur le sort de l'humanité.
Dyo et Erlin vont s'affronter, défendant respectivement le pharaon et les Hébreux. Moïse s'empare de la carte d'ivoire de Dyo. On en perd la trace…
Malheur aux hommes si un seul archonte parvient à détenir les 4 ivoires : la coupe, la lance/bâton, l'épée et le bouclier.
Le Champ des Roses. Pontecalore. Italie. 26 février 1266.
L'empereur Frédéric II de Hohenstaufen, le protecteur d'Aker, n'est plus. Son armée a été taillée en pièces par l'armée de Charles d'Anjou qui bénéficiait du soutien du Saint-Père, et donc de Reka.
Lucera. Italie du sud. 1268.
La ville de Lucera où s'était retranché Conradin, le fils cadet de l'empereur, avec sa garde arabe, tombe aux mains des troupes de Reka. Aucun prisonnier ne doit être fait et la ville doit être incendiée. Mais cela ne suffit pas à Reka ! Elle veut l'extermination complète des Hohenstaufen, y compris les parents les plus éloignés. Ses espions s'emparent des petits-enfants de l'empereur, leur crèvent les yeux et les emmurent dans le château de Castel del Monte. le pape peut se réjouir : plus un seul Hohenstaufen…
Critique :
Pécau, au scénario, nous emmène à la découverte de Michelangelo, de Nostradamus et de Benvenuto Cellini ! Rien que ça ! il les fait intervenir dans l'histoire aux côtés d'Aker. Aker qui engage la Compagnie Noire. Des mercenaires premier choix. Apparaissent aussi les « eikôns », des cartes aux pouvoirs magiques mirobolants. Difficile d'en dire plus sans spoiler…
Ce scénario me semble plus intéressant que celui du tome 3. Changement de dessinateur avec Pilipovic aux commandes qui construit des planches plus dynamiques que dans l'album précédent confié à Sudzuka et Geto.
Malgré une nette amélioration tant au niveau du scénario que du dessin, je n'irai pas plus loin dans « L'histoire secrète ». J'ai fait le plein de magie pour un bon bout de temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Skritt
  20 octobre 2014
Ce quatrième tome de l'Histoire Secrète, celle qui a modelé notre monde se déroule à l'époque de Nostradamus. Les conflits pour la puissance d'un empire est toujours de mise entre la fratrie, mais le fait marquant de cet épisode est la possibilité donnée à des hommes de pouvoir reproduire et utiliser les icônes jusque là réservées aux archontes.
Cet album est un peu mieux construit que les épisodes précédents, mais il est toujours très perturbant de constater que nous n'arrivons pas à s'attacher ou simplement à situer rapidement les personnages de l'époque. Passées les premières pages, la trame semble alors se fait plus claire et l'histoire s'installe alors plus facilement. On dirait même que l'auteur arrive à mieux gérer son histoire par rapport aux albums précédents dans lesquels les scénarios semblaient assez brouillons.
Un élément assez important fait de cet épisode un rebondissement non négligeable dans la saga et nous comprenons rapidement quel avenir compte t-il donner à sa saga et quels sont les événements tragiques de l'humanité qui vont en résulter.
Le graphisme est toujours aussi moyen, bien que les personnages sont enfin mieux travaillés et leurs expressions plus... expressives. le graphisme était un gros problème et il semble s'améliorer, en changeant les dessinateurs certes, mais en palliant aux déficits artistiques des précédents, à moins que ce soit plus pour produire rapidement les albums, en même temps quasiment.
Cet album relève largement le niveau de la série mais n'est pas encore à la hauteur bien que l'idée soit réellement un atout indéniable. Je pense qu'il faut encore un peu persister pour voir...
Lien : http://skritt.over-blog.fr/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Radwan74
  18 novembre 2019
Un cinquième ennemi apparaît dans cet album où on découvre également les eikôns, des talismans aux pouvoirs étranges mais puissants.
Un quatrième album plus intéressant que le précédent qui donne un nouvel axe à la lutte entre les 4 archontes.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   23 novembre 2015
- Vous venez de faire connaissance avec un archonte, un maître magicien qui visiblement s’intéresse énormément à vous !
- C’est pour cela qu’il a voulu me tuer ?
- S’il avait voulu vous tuer, vous seriez mort. Non, il voulait savoir si des joueurs se tenaient sur ces remparts… Maintenant il sait.
- Qu’est-ce que vous racontez ?
- Nos eikôns nous ont protégés, ce n’est pas le cas de nos compagnons. Voilà un moyen simple de détecter des joueurs : les survivants le sont forcément…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
AlfaricAlfaric   23 novembre 2015
- Si n’importe quel condottière peut se payer ce genre de talisman, nous allons devoir faire face à une multiplication de jeux, il deviendra impossible de tous les contrôler.
- L’Occident va voir couler des fleuves de sang.
- Ça a déjà commencé, les réformés de Luther contre Rome, le roi de France contre l’Empereur… Les portes de l’enfer sont en train de s’ouvrir.
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   22 novembre 2015
- Cette canonnade… Ce sont les impériaux qui donnent l’assaut, y a-t-il une résistance ?
- Les Romains préfèrent médire de leurs voisins, ils méprisent totalement ce qui se passe à l’extérieur de leurs murailles !
Commenter  J’apprécie          80
AlfaricAlfaric   19 novembre 2015
Puisque tu n’as pas d’idées, essaie d’avoir des muscles !
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   17 novembre 2015
Qui veut manger avec le diable ferait bien d’avoir une longue cuillère…
Commenter  J’apprécie          72

Videos de Jean-Pierre Pécau (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Pécau
Le dernier dragon 4
autres livres classés : ésotérismeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4551 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre