AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756072548
56 pages
Éditeur : Delcourt (07/06/2017)
2.69/5   13 notes
Résumé :
1851. Maximilien Bonnot débarque, avec d'autres aventuriers attirés par la fièvre du métal jaune, à San Juan del Sur, port de la côte pacifique, dernière étape avant San Francisco. Voilà 3 ans que la ruée vers les champs aurifères a commencé, mais Max lui ne cherche pas d'or. Héros torturé par son passé, et notamment par ce qu'il a vécu pendant la Révolution de 1848, il n'a plus qu'un seul but : se venger.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  29 juin 2019
La Révolution de 1848 comme la Révolution de 1789 a été confisquée par les « créateurs de richesses » et les « premiers de cordée », et bourgeois et ploutocrates ayant appris de leurs erreurs ils ont lâché les démocrates sur les royalistes avant de lâcher les royalistes sur les démocrates puis de bannir tout le monde hors de France… C’est ainsi qu’anciens opposants se retrouvent au Far West, et qu’un temps San Francisco et la Californie furent plus françaises qu’autre chose (l’Amérique aurait pu être française au lieu d’être anglaise : l’humanité y aurait-elle perdu au change ?).
Dans ce tome justement intitulé "La Vengeance" nous suivons la quête de vengeance de Maximilien Bonnot qui pourchasse ceux qui malgré les ordres donnés ont froidement exécutés tous ses camarades de barricades, les seuls amis qu’il ait jamais eus dans sa vie. Après avoir assassiné Petit Gervais on ne sait où et le Sergent Barbet au Nicaragua, c’est dans une Californie en pleine ruée vers l’or qu’il continue sa recherche du Caporal Fauchevent. Maximilien et Tortillard qu’en chemin il a récupéré et pris sous son aile, démocrates convaincus, se mettent ainsi au service du Général de Freney royaliste convainquant en pleine guerre de gangs et en pleine guerre de territoire (ces salopards de Yankees ayant toujours le dernier mot pour récupérer l’argent là où il peut être exploité). On mélange personnages réels et personnages fictifs, et Maximilien est persuadé que la vénéneuse Lola Montez qui est au courant de tout a réponses à toutes ses questions… To Be Continued !
Les connaisseurs reconnaîtront un mélange entre "Le Dernier Jour de la colère" à l’envers et "Nevada Smith" un film consacré à la vengeance, à sa renonciation donc à la rédemption. Jean-Pierre Pécau est un bon scénariste et un bon dialoguiste véritable mine à citations, le polymorphe Benoît Dellac nous offre de beaux dessins bien mis en couleurs par Scarlett Smulkowski (sans oublier les belles couvertures de Nicolas Siner qui ne mentent pas sur la marchandise). Pourtant la série a été bashée de tous les côtés : le cœur à ses raison que la raison ignore ! Personnellement je regrette amèrement que les promesses du tome 1 et les révélations du tome 2 n’aient pas donné suite, l’éditeur ayant décidé d'écourté la série alors que les auteurs avaient encore plein de choses à dire... Est-ce que le public ne suit pas parce que les prescripteurs d’opinion dézinguent, ou est-ce que les prescripteurs d’opinion dézinguent parce que le public ne suit pas ? What is the question !
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
bibiouest
  24 février 2018
Malgré un dessin qui me laisse dubitatif, j'ai aimé ce « Sonora ». le scénario est excellent le contexte historique est bien retranscrit, la ruée vers l'or au milieu du XIX ème siècle en Californie. Notre héros vient de la révolution de 1848 en France et il ne cherche pas la fortune mais la vengeance. Un scénario classique certes mais très bien écrit. Il y a tout ce que l'on peut aimer dans le Western « réaliste ».Ce livre mélange les genres (Western,aventure,histoire), mais reste divertissant. A suivre...
Commenter  J’apprécie          190
belette2911
  04 septembre 2018
La ruée vers l'or ! Un épisode important dans l'Histoire des États-Unis mais je ne l'avais jamais vu traité que de manière drôle, à la manière de Picsou ou de Lucky Luke.
Cet album avait titillé ma curiosité et vu qu'il était en seconde main pour pas cher, je ne risquais rien à l'acheter.
Dans le pire des cas, je l'aurais donné ou, avec un peu de chance, j'allais découvrir une nouvelle saga western pour mon plus grand plaisir.
Pas de déception, le plaisir fut au rendez-vous ! Bon, pas eu niveau des dessins des personnages, là, j'ai un tout petit peu moins aimé car il y a peu de plans larges, le dessinateur ayant préféré les plans serrés donnant peu de place aux décors environnants.
Dommage, j'apprécie toujours les plans plus larges mais sans doute le dessinateur (ou le scénariste) a préféré se concentrer sur les plans resserrés et les physionomies des différents visages.
L'album nous offrira tout de même quelques plans larges qui seront bien exécutés, que ce soit au niveau du trait ou celui des couleurs.
Du point de vue de l'histoire, il est simple : la vengeance ! Je ne spolie pas, tout est dans le titre. Maximilien Bonnot (sans sa bande – mdr) rêve de se venger et pour cela, il n'hésitera pas à passer du côté obscur, sans jamais vraiment franchir la ligne rouge tout à fait.
Prêt à tout pour assouvir sa soif de vengeance, mais il reste tout de même humain pour le reste. le personnage n'est pas tout blanc ni tout noir mais oscille entre le gris clair et le gris foncé.
Sur un scénario classique, éculé, vieux comme le monde, les auteurs arrivent tout de même à nous servir un bon western, comme je les aime, avec des personnages intéressants, mystérieux, des lieux mal famés, des voleurs et des salopards, des magouilles en tout genre et la folie du métal jaune qui fait que les Hommes sont prêt à tout pour lui.
Mais il y a toujours la petite histoire insérée dans la Grande et c'est là que ça devient intéressant car en plus de vivre en partie la Ruée vers l'Or, nous aurons aussi un épisode de la révolution française de 1848…
Un western qui a potassé ses classiques mais qui nous les sert avec un autre sauce spaghetti qui ne manque pas de piquant.
J'ai hâte d'acquérir le suivant afin de voir ce que nous réserve l'histoire de vengeance de Maximilien Bonnot.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Davalian
  03 août 2019
Publié en 2017, ce premier volume de la série Sonora nous entraîne dans un western original : nous allons suivre un compatriote désireux de réaliser une vengeance personnelle, dans un monde qui est celui du Far West, mais deux bonnes décennies avant la Guerre de Sécession.
Le personnage principal est Maximilien, le protagoniste. Son passé et ses compétences, lui confèrent un potentiel important. Visiblement, il s'agit d'un baroudeur, victime des journées de juin 1848, hanté par son passé, désireux de tuer ceux qu'il estime être responsables de sa situation actuelle et impitoyable par dessus le marché. Un second personnage, jeune et sympathique, viendra apporter une touche de douceur, quoique, tout cela semble tout relatif. Et quand à Lola Montez et sa danse de l'araignée suggérée… comment résister ?
L'ambiance est ici prenante au possible. Après un dangereux voyage c'est déjà l'heure d'arriver dans une Californie qui n'est pas un paradis, mais un nouvel enfer. Des personnages secondaires des plus intéressants complètent un décor sordide et pourtant attractif. Qui aurait pu croire à cela ?
Sombre, dynamique, la mise en pages est attractive… Il est impossible de s'extraire de ces planches, tant le sujet est intéressant et l'ambiance prenante. Il y a certes de la violence mais le pas du sordide n'est pas franchi. Quelle maîtrise !
Du potentiel, une ambiance du tonnerre, des personnages sombres et torturés, une histoire qui promet d'être explosive : que demander de plus ? La suite…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Ophelien
  19 juin 2017
Attirée en majeure partie par la couverture magnifique j'ai été très déçue de l'histoire.
Le héros m'a été antipathique dès le début, je le trouve un peu prétentieux et même si son désir de vengeance peut se justifier je trouve les quelques informations sur ce qui lui est arrivé trop rapides et pas assez développées.
Aucun personnage ne sort du lot hormis peut-être Lola Montez qui peut par la suite nous réserver quelques surprises à mon sens.
J'ai trouvé que tout était trop facile, tout coulait de source, pas de rebondissements et pas franchement fan de certains dessins.
A voir dans un prochain tome mais pas emballée pour le moment !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
Bedeo   03 août 2017
Far West dépoussiéré malgré sa poussière réaliste sur les bottes des personnages, Sonora inaugure une série qui s’annonce très prometteuse
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   13 juillet 2017
Si ce premier tome ne convainc pas, il ne faut pourtant pas trop rapidement mettre la série de côté. Benoît Dellac réalise en effet une très belle immersion dans la folie de cette ruée vers l’or.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   02 juillet 2017
Une bonne lecture, un western original et étonnant, un bon divertissement.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   30 avril 2018
- C'est ça, votre conception de la justice ?
- Souvenez-vous qu'elle est aveugle, il faut la guider. Ça vous pose un problème ?
Commenter  J’apprécie          160

Lire un extrait
Videos de Jean-Pierre Pécau (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Pécau
Nevada - La bande-annonce
autres livres classés : ruée vers l'orVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4040 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre