AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2847893016
Éditeur : Delcourt (07/09/2005)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Harrison Banks – le vrai ! – est aux mains du professeur Seed et de Brad, tous deux usurpateurs de son héritage. Il est convoyé sur le lieu de son exécution par les autorités de Golden City. Alors que le secret du Chacal est enfin dévoilé, une équipe hétérogène, aux motivations variées, se forme dans le but de sauver le héros d’une mort certaine.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
beklf
  23 mars 2019
[Cette critique couvre les tomes 1 à 6 de la série]
La collection dans laquelle est publiée Golden city s'appelle "Série B", et sa ligne éditoriale originelle était de renouveler la BD de genre. Pour cette série, on a affaire à un mélange SF / aventures.
Tout au long de ces 6 tomes, l'auteur joue avec les codes et archétypes que l'on s'attend à trouver dans une série d'aventures à base de conspiration, le tout dans un environnement SF chronologiquement pas trop éloigné dans le temps, ce qui permet de ne pas avoir à créer tout un univers. le personnage principal, gentil riche homme d'affaires un peu naïf, vivant dans un environnement protégé, et qui découvre un groupe d'orphelins débrouillards, doués en technologies, plus humains que lui, et qui vivent dans une ville peu reluisante, n'est pas original. Les péripéties du héros pour prouver / retrouver son identité s'articulent autour de tomes thématiques où se sentent de nombreuses influences. le tome "prison" par exemple, fait écho à des éléments déjà vus dans la série XIII (le chef de la prison ressemble d'ailleurs au chef des SPADS et le moyen envisagé pour éliminer le héros et le même que dans l'album "Toutes les larmes de l'enfer"). le scénario d'ensemble à base de manipulations génétiques tient la route, et souligne un peu les questionnements éthiques liés à ces questions mais pas trop non plus. Les explications ont un peu trop tendance à se faire en mode dialogue assez longs entre les personnages, comme si l'auteur voulait asséner d'un seul coup toutes les informations pour que le lecteur comprenne bien les choses. C'est parfois un peu lourd. Les personnages sont eux avant tout définis par leur rôle dans l'histoire et finalement peu approfondis, ou alors de manière maladroite (palme pour le personnage du Chacal ). le dessin est agréable, avec des personnages et des décors soignés, et des couleurs qui créent de bonnes ambiances. Seul point un peu agaçant : les femmes, dessinées pour la plupart comme des canons de beauté, avec des scènes prétextes pour les déshabiller un peu (pourquoi faire dépasser gratuitement le string d'une des personnages ?) ou beaucoup (la méchante est lesbienne et évidemment elle raconte une partie de son plan lorsqu'elle va prendre un bain avec sa compagne). Bref, de la BD de genre qui ne renouvelle pas grand chose, se laisse lire tout de même mais qu'il est bon de voir s'arrêter au bout de 6 tomes. Ah, tiens non, il y a d'autres tomes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Clelie22
  02 mars 2019
Golden City est une série qui commence à dater un peu mais qui n'a pas pris une ride. La vision du futur que nous propose cette BD de science-fiction reste d'actualité (si j'ose dire) avec les thèmes qu'elle aborde : clonage, manipulations génétiques, robots humanoïdes, inégalités sociales de plus en plus grandes, la tentation des riches de se replier dans des zones réservées et ultra-sécurisées.
C'est dans ce contexte qu'Harrison Banks, PDG du groupe du même nom et fils de celle qui a fondé Golden City, une île artificielle réservée aux plus riches, se retrouve embarqué dans une aventure où il manque plusieurs fois de laisser la peau. Ceux qui lui en veulent et ont monté tout ce traquenard n'ont d'ailleurs pas d'autre but que de l'envoyer ad patres. Face aux moyens déployés par ses ennemis, Harrison bénéficie de l'aide d'un groupe d'ados orphelins. Si ces renforts paraissent bien dérisoires, ils vont pourtant lui être d'une grande aide car ils sont particulièrement débrouillards.
Ce 6e tome est la conclusion de la folle aventure d'Harrison. le dessous des cartes se dévoile enfin et les ennemis sont confondus. Les 6 premiers tomes forment donc un ensemble complet à la fin duquel on pourrait mettre un "The end" bien mérité. Heureusement, les auteurs n'en ont rien fait et proposent une suite que je suis en train de découvrir et qui semble à la hauteur du début.
Golden City est une série de science-fiction que je trouve très sympathique et que je relis avec plaisir. le dessin minutieux et les couleurs lumineuses sont ce qui me plaît le plus au premier abord mais j'aime aussi le rythme trépidant de l'action. Dans chaque tome, on a l'impression d'en avoir pour son argent. Les personnages des orphelins sont aussi très attachants. J'adhère un peu moins au personnage d'Harrison que je trouve un peu trop invraisemblable : golden boy mais avec des convictions écologiques et éthiques dans l'air du temps mais un peu inattendues chez un milliardaire. Il a toujours vécu dans une bulle surprotégée mais il est quand même capable de survivre en milieu hostile comme le mieux entraîné des commandos. Je tique un peu aussi sur le goût un peu trop prononcé des auteurs pour la nudité féminine et les scènes de lesbianisme. C'est malheureusement redondant chez les auteurs de BD mais ça a tendance à me saouler.
Mais bon, comme, par ailleurs, je passe toujours un très bon moment avec cette histoire, j'en prends mon parti.
En résumé : Une série de science-fiction sur des thèmes qui restent très actuels. Beaucoup d'action et une belle qualité du graphisme en font un agréable divertissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable
  20 février 2019
Dans ce 6e tome, on apprend enfin que Jessica était au courant du complot depuis le début, elle était même l'amoureuse du "clone" avant de connaître Harrisson. On connaît enfin l'identité du mystérieux Chacal ainsi que son histoire. C'est aussi un tome qui fera quelques morts... de plus! C'est un tome encore plus riche en actions et en révélations que les précédents, tellement qu'on se demande bien quel sera au juste l'enjeu des tomes suivants.
Encore une fois, on ne peut passer sous silence les superbes dessins et les couleurs riches et attrayantes de la BD. J'ai beaucoup de plaisir à lire cette série.
Commenter  J’apprécie          70
meygisan
  22 février 2017
Contre toute attente, alors que jusque là Daniel Pecqueur nous a habitué à des cycles à priori sans fin, ce tome 6 signe la conclusion de ce qui semble être une première "saison" car un tome 7 est annoncé. L'action prime ainsi que les révélations qui terminent de faire la lumière sur toute l'histoire. On ne peut pas dire que l'auteur manque d'imagination pour donner corps à son récit. Il ne manque pas non plus de maîtrise puisque le scénario de ce tome montre à quel point il savait parfaitement où il emmenait son lectorat. Comme si tout était programmé par avance. Toujours est il qu'on ne s'ennuie pas et qu'on est même surpris lorsque vient la dernière page nous mettant face à la fin de ce cycle. j'ai presque été déçu de la manière rapide dont tout s'est terminé. Mais je ne cracherai pas dans la soupe pour autant! Car je ne supporte pas ou me lasse très vite des histoires à rallonge à unique but commercial.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PavlikPavlik   31 décembre 2015
Voyez-vous mademoiselle, il y a deux sortes d'homme que je ne supporte pas. Ceux qui brutalisent les femmes et ceux qui trichent au poker.
Commenter  J’apprécie          140
CielvariableCielvariable   12 février 2019
- Tu sais jouer à la roulette russe? Non? Tu vas voir, c'est pas compliqué... ça se joue à deux... Il y en a un qui pose les questions... et l'autre qui y répond!
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Daniel Pecqueur (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Pecqueur
Des pirates informatiques lancent une attaque virale et plongent les USA dans le chaos. Daniel Pecqueur (Arctica, Golden City) présente sa nouvelle série qui fleure bon le scénario catastrophe et l?apocalypse. Accrochez-vous.
Scénariste : Danier Pecqueur Illustrateur : Denys
Résumé : Lors d?un match de baseball auquel le président assiste, un blackout plonge la ville dans les ténèbres. C?est la panique. le chef du gouvernement est évacué par hélicoptère pour éviter les troubles qui s?emparent de la rue. Jack rentre chez lui en moto et croise sur sa route un homme mourant qui lui intime d?emmener une clef usb à la Maison blanche pour éviter une troisième guerre mondiale?
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/cyberwar-01-day-one.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413002734&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782413002734&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413002734&classification=0
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3557 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre