AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266275804
256 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (17/08/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Nom : Wenton

Prénom : William

Signes particuliers : génie du décryptage et aventurier malgré lui.

William a un secret : il vit en Norvège sous une fausse identité depuis que ses parents et lui ont dû fuir l’Angleterre huit ans plus tôt. Mais c’en est fi ni de l’anonymat le jour où il résout le Cryptogramme Insoluble, le code le plus complexe au monde. Une mystérieuse organisation va soudain s’intéresser de très près à lui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
celosie77
  17 mai 2018
Je m'attendais à un genre de Da Vinci Code pour ado, et bien pas du tout !
Car ici le code secret est le début de l'histoire, et non la fin, et puis il n'y a aucune dimension mystique, nous sommes dans un roman jeunesse où c'est l'action qui prime.
William a une passion : les codes secrets. Et lorsqu'il se rend à l'exposition de cryptographie, il a pour objectif d'essayer de résoudre le Cryptogramme insoluble face auquel les plus grands génies se sont retrouvés impuissants. Mais William n'est pas un garçon comme les autres, il doit vivre dans l'anonymat le plus total avec ses parents depuis des années, même s'il ne sait pas encore exactement pourquoi. Il va finalement casser le code très rapidement, provoquant ainsi un véritable déferlement d'événements pas vraiment agréables. Il n'aura plus une minute de tranquillité, il va être poursuivi sans relâche par des gens qui lui veulent visiblement du mal. Il devra fuir mais sera rattrapé et emmené dans un bien mystérieux Institut... Là aussi son pouvoir de casser les codes va lui être d'une aide précieuse.
Un roman très rythmé, dans un monde futuriste plein de robots de toutes tailles et de toutes sortes (il y a même des portes "intelligentes" qui parlent et qui négocient !).
Après une première partie que j'ai trouvée un peu brouillonne, avec une intrigue qui se dispersait dans différentes directions comme si l'auteur n'avait pu se résoudre avec un choix entre toutes ses idées, je suis finalement bien entrée dans cette lecture, avec ce personnage adolescent sympathique et dégourdi et cette ambiance à la Indiana Jones dans un monde plus moderne.
L'auteur parvient à nous tenir en haleine jusqu'à la fin qui réserve pas mal de surprises. Le style n'a rien d'extraordinaire, l'auteur a même un peu tendance à utiliser toujours les mêmes ficelles (par exemple le garçon est plusieurs fois assommé et il réveille quelque part sans savoir où), mais c'est un roman efficace qui fait passer un bon moment de lecture.
A partir de 12 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Aelynah
  27 mars 2019
Cela faisait un petit moment qu'il attendait dans ma PAL numérique celui-ci, c'était donc l'occasion avec mon amie Valou de le sortir en LC.
En l'espace de 3 soirs nous avons dévoré les 42 chapitres de ce roman jeunesse. Car il se lit bien, vite et avec plaisir.
Will Wenton a 12 ans. Il est féru de codes, de cryptogrammes, d'énigmes. Pourtant il doit faire profil bas. Il vit en Norvège avec ses parents sous une fausse identité et personne ne doit les retrouver.
Hélas, lorsque le Cryptogramme Insoluble, tentation suprême pour un casseur de codes comme William arrive en Norvège et que sa classe va faire la visite, il arrive ce qu'il devait arriver ! William va le résoudre et s'attirer ainsi les regards de personnes qui n'auraient pas dû savoir où ils se trouvaient mais aussi d'un groupuscule mystérieux.
Tout s'enchaîne très vite dans ce roman. La dynamique est à fond de train régulièrement (vous verrez que cette expression ici prend tout son sens). William va devoir de nombreuses fois se débrouiller pour semer des poursuivants pas toujours sympas. En même temps il va aussi devoir trouver des réponses à ses questions et aux énigmes qui vont parsemer sa quête.
J'avoue que je me suis bien amusée dans ce livre. Je l'ai dévoré et je pense que bon nombre de lecteurs de 9-12 ans vont eux aussi le suivre avec enthousiasme dans ces aventures.
Mon seul bémol en tant qu'adulte est que justement il est trop bien écrit pour les plus jeunes et que j'ai donc trouvé que parfois les événements se résolvent trop facilement.
William est un casseur de codes, j'attendais donc des énigmes sur lesquelles j'aurais pu me casser les dents, des images de cryptogrammes monstrueusement difficiles etc… Un peu comme dans Chasseurs de livres en fait mais en plus ardus.
Cela ne m'a pas empêché de m'amuser et de le lire avec avidité mais cela restera mon petit regret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LeParfumdesMots
  01 janvier 2018
S'il y a bien quelque chose que l'on ne peut pas reprocher à ce sujet, c'est la rapidité qu'à l'auteur à permettre ses lecteurs d'entrer en action avec son roman. Il suffit, en effet, de quelques pages seulement pour parvenir à nous entrainer dans une aventure inédite, pleine de mystère et de danger, en compagnie d'un personnage pour lequel on se prend immédiatement d'affection.
L'auteur nous maintient constamment dans un rythme très soutenu, obligeant ainsi le lecteur à poursuivre sa lecture, de peur d'être laissé de côté dans la résolution de l'intrigue fixée par William Wenton.
Cette dernière est tout simplement exceptionnelle. On se retrouve plongé dans un monde très futurisme où les ordinateurs sont dotés d'une grande intelligence artificielle. On y découvre par exemple l'apparition des orbes, une sorte de casse-tête personnel qui permet d'évoluer au sein de l'organisation si mystérieuse, mais aussi des objets plus « loufoques », mon préféré étant le « disputator ». Je vous laisse deviner son utilité.
L'écriture est très simple, où les mots s'enchainent avec une grande facilité. Et c'est tant mieux. Dans un roman où les actions s'enchainent sans la moindre interruption, Bobbie Peers a pris le parti de proposer un texte simple, sans grande complexité (malgré le sujet très complexe des codes).
La plupart des chroniques que vous lirez ailleurs vous incitera à concevoir les points ci-dessous comme étant à améliorer pour les tomes suivants. Je peux parfaitement comprendre leur logique, mais il est important de préciser que ce roman (et bientôt série) est destiné à de jeunes lecteurs (à partir de 12-13 ans).
A cet âge, ils sont nettement plus intéressés par des personnages simples, une histoire facile à suivre, beaucoup d'action. Tout ce qui peut nous paraitre moins bon avec des yeux d'adultes, c'est tout ce qui fait le succès de la littérature de jeunesse. Vous n'êtes pas convaincu ? Reliez le tome 1 d'Harry Potter, vous seriez très surpris.
Les points positifs
Une écriture simple, mais très efficace. On sait que l'on est dans un monde fantastique. Et pourtant, on pourrait y croire tellement l'histoire nous semble réaliste.
Une personnage auquel on s'attache immédiatement.
De l'action, uniquement de l'action. Aucun temps mort.
Des personnages secondaires qui complètement simplement l'intrigue principale.
Une fin époustouflante qui n'augure que de bonnes choses pour la suite.
Le point négatif ?
La difficulté pour certains lecteurs (au-delà de 15 ans) de se satisfaire d'une intrigue écrite aussi « simplement ».
Ma note pour cette lecture : 20/20
Un premier roman pour un auteur pourtant mondialement connu (pour d'autres talents) très réussi qui offrira, à de très nombreux jeunes lecteurs, le goût de la lecture. La simplicité fait de ce roman l'un des meilleurs de sa catégorie.
Lien : https://leparfumdesmots.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DocBird
  25 octobre 2019
Résumé : William vit en Norvège avec ses parents, et est passionné par la cryptographie, même si ses parents font tout pour qu'il ne s'y intéresse pas. Car la famille vit sous une fausse identité, depuis 8 ans, depuis que le grand-père de William a disparu. Mais leur anonymat va voler en éclat le jour où William parvient à casser le code du Cryptogramme Insoluble, lors d'une sortie scolaire. Dès lors commence une traque dont William est l'objet….
Mon avis : Ce roman est un vrai régal car il mêle énigmes et suspense.
William vit sous une fausse identité depuis 8 ans, en Norvège, depuis la disparition de son grand-père, et la crainte de ses parents d'être traqués par ceux qui en voulaient à son grand-père. Pour quel motif ? William n'en sait rien, car ses parents restent dans le flou.
William a beau savoir qu'il doit rester discret, il ne peut s'empêcher d'approcher du Cryptogramme insoluble, présenté lors d'une exposition, car il adore casser les codes. Et son génie va lui faire décrypter le code très rapidement, sous l'oeil des caméras. C'en est alors fini de l'anonymat !
William va devoir fuir, car il est poursuivi par une sorte de robot. Heureusement, il va pouvoir être amené à un mystérieux Institut, où son grand-père a travaillé, et étudier la cryptologie. Et il va en apprendre plus sur le passé de son grand-père, et la raison de la disparition de celui-ci.
William va alors se lancer dans la quête du passé de son grand-père, qui lui révélera une partie de ses origines. C'est le début d'aventures palpitantes !
J'ai trouvé ce roman intéressant, mêlant découvertes de science-fiction, lutte entre différents groupes, et naissance d'une amitié.
Le héros, William, est attachant, dans sa quête de son passé, tout en étant un génie de la cryptologie, ce qui le met en danger.
L'univers proposé par l'auteur est intéressant et foisonnant, montrant des savants qui créent d'improbables robots, pouvant être utiles ou non.
Un roman mêlant enquête, mystère, science, aventure et science-fiction, qui devrait trouver ses lecteurs.
Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ogmios
  18 septembre 2017
Des chapitres courts et rythmés, un bon début, tout se met bien en place...et puis le roman se délite. Les dialogues sont parfois très pauvres, les caractères des personnages sont peu approfondis, les événements se succèdent mais sans que les situations soient suffisamment charpentées. On sent que l'auteur a voulu mettre de la vivacité, de l'action mais cette surenchère se fait au détriment de la qualité de l'histoire. Au final, je reste sur une impression mitigée.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   07 février 2019
William savait pourquoi son professeur le haïssait à ce point. La première année, il participait beaucoup en classe. Tellement qu’il corrigeait M. Humburger quand ce dernier faisait des fautes. La veille des grandes vacances, M. Humburger avait mis William en garde : il fallait que cela cesse à la rentrée prochaine.

Évidemment, William avait été incapable de s’en empêcher, et sa deuxième année scolaire en Norvège s’était résumée à des batailles perpétuelles contre M. Humburger. William avait fini par ne plus se préoccuper des hérésies que M. Humburger persistait à leur enseigner. Il avait arrêté de lever la main en classe. Mais son professeur était rancunier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   07 février 2019
C'était l'heure de pointe. Toutes sortes de gens pressés allaient et venaient. Personne ne remarqua le vieil homme barbu aux lunettes rondes qui traversa furtivement le hall de la gare. Il avançait, un paquet marron sous le bras, en regardant sans cesse derrière lui comme s'il craignait d'être suivi.

Il trébucha contre le chariot à bagages d'un voyageur. Il recouvra son équilibre de justesse, poursuivit sa route et descendit l'Escalator qui menait aux quais souterrains.

En bas, les gens étaient serrés comme des sardines. L'homme se faufila à travers la masse compacte et s'arrêta près de l'entrée du tunnel. Une légère brise se leva ; un train était à l'approche.

Aucun des voyageurs ne vit l'homme sauter sur les rails. Le train émit un sifflement strident et le courant d'air s'intensifia. Le vieil homme jeta alors un dernier regard en direction du quai, puis disparut dans le noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ebardinebardin   24 septembre 2018
"Elle contenait ses livres les plus précieux , qu'il avait lus des centaines de fois. Il les connaissait par cœur. Ce qui les rendait si particuliers, c'était qu'ils étaient recouverts d'annotations faites par son grand-père."' (p.39)
"la spécialité de l'Institut est la recherche en biotechnologies et en intelligence artificielle [...] nous sélectionnons une poignée de candidats qui se sont distingués dans le domaine de la résolution de codes et d'autres énigmes. "(p. 60)
"Si Abraham Talley a trouvé le luridium il y a plus de 150 ans, ça veut dire que...
qu'il est très vieux." (p.122)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeParfumdesMotsLeParfumdesMots   31 décembre 2017
C’est comme s’il avait peur des codes, peur que William ne s’y intéresse. Il allait même jusqu'à découper les pages des mots croisés dans les journaux.
Commenter  J’apprécie          20
Pandas135Pandas135   11 mai 2018
Et il tendit une liseuse à william. Celui-ci la prit après une seconde hésitation , puis s'installa sur le canapé. Il baissa les yeux sur la liseuse et, tout à coup, il sentit qu'on lui tirait très fort les cheveux.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Bobbie Peers (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bobbie Peers
Sniffer / Bobbie Peers
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3532 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..