AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782940329724
100 pages
Éditeur : Atrabile (25/09/2010)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 140 notes)
Résumé :
Fruit de la collaboration entre Pierre Oscar Lévy et Frederik Peeters, "Château de sable" se présente comme un huis clos à ciel ouvert, une fable sociale mordante et dérangeante. Sur une plage, le destin de 13 personnages va se retrouver bouleversé par un événement inconcevable, un basculement de la réalité qui va plonger cette petite troupe dans un abîme de questionnements. Face à cet événement fantastique (que l’on gardera volontairement mystérieux ici), les prota... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
HORUSFONCK
  20 octobre 2019
Les choses semblent prendre une étrange tournure, sur ce coin de plage.
Le cadavre d'une jeune femme flotte dans l'eau..;
Et comme les gens changent!
Et le téléphone qui ne capte rien ou ne donne pas le bon numéro;
Mais que se passe-t-il?
Étrange récit en noir et blanc, d'un vrai fantastique:celui qui donne libre cours à l'imagination du lecteur
Brillant, sophistiqué.
À lire et relire peu après.
Commenter  J’apprécie          340
marina53
  08 octobre 2012
Pelle, rateau, château de sable, préparez votre maillot de bain pour entrer dans l'histoire..
Un endroit idyllique: la mer, du sable fin et chaud, un soleil au zénith, une jolie crique, voilà l'endroit choisi par une douzaine de personnes pour venir passer un petit moment de détente. Mais, après la découverte tragique du corps d'une jeune femme dans l'eau, ce petit moment va prendre des allures tragiques. Qui a pu tuer cette femme? Elémentaire, mon cher Watson, l'Arabe de service fera l'affaire. Mais, comment aurait-il pu tuer ensuite cette belle-mère, passée de vie à trépas, en quelques minutes, sans explication?
Dans ce très bel album, tout en noir et blanc, Peeters et Lévy nous entraine vers un monde parallèle, où le temps s'accélère. La trame va crescendo au fil des pages, avec une réflexion sur le temps qui passe. On ressent de plus en plus cette atmosphère oppressante et angoissante.
Un château de sable qui ne prend pas l'eau...
Commenter  J’apprécie          200
Seraphita
  08 janvier 2012
Des falaises, à perte de vue. La mer. Une silhouette émerge des rochers : c'est un homme qui s'installe pour un somme. Activité bien vite interrompue : en contrebas, sur la plage, une belle jeune femme se dévêt entièrement et plonge dans l'eau. Mais bien vite, ce qui semblait un rêve enchanteur tourne au cauchemar : la naïade flotte à la surface, morte. Déjà, le temps s'est suspendu. Pour les touristes présents, par contre, il va s'accélérer impitoyablement.
Voilà une BD particulièrement originale que nous offre Frederik Peeters, illustrateur de talent, en témoigne son célèbre opus « Lupus », chez le même éditeur, dans la même collection. A ses côtés, Pierre Oscar Lévy a réalisé le scénario. Comme le souligne la quatrième de couverture, « C'est à travers le projet d'une adaptation cinématographique de « Pilules bleues » qu'il va rencontrer Frederik Peeters. « Château de sable » est son premier scénario pour la bande dessinée ».
Le résultat de cette collaboration est brillant. Les dessins, en noir et blanc, servent à merveille un scénario déjanté et assez tordu, autour de l'idée d'une accélération du temps et de ses paradoxes : si le château de sable construit par le petit Félix demeure étonnamment pérenne au fil des événements, les humains et animaux présents au bord de l'eau vieillissent en accéléré… Cette idée me semble bien exploitée, de manière extrême, avec un arrière-fond d'humour (caustique…).
Peut-être que ce « château de sable » n'était au fond qu'un rêve (cauchemar ?) d'un enfant en mal d'évasion : le début, ainsi que la fin, éludent les mots, laissant les dessins conter un imaginaire sans mesure…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ariane84
  25 mai 2017
Voici un album étrange dans lequel les personnages, confinés sur une petite plage dans un espace duquel ils ne peuvent sortir, vieillissent à la vitesse de l'éclair.
Le scénario est franchement bien trouvé et ouvre des questionnements intéressants sur le temps qui passe et l'éphémérité des choses.
Je n'ai en revanche pas été conquise par le dessin, qui est pourtant bien maîtrisé, mais je l'ai trouvé sans saveur.
C'est en tout cas une découverte intrigante que cette BD à l'ambiance particulière.
Commenter  J’apprécie          110
vanuatu2000
  11 avril 2012
Que peut-on faire face au temps? Il ne cesse d'avancer et de manger notre jeunesse, inéxorablement. Dans "Château de sable" le temps emprisonne un groupe de vacanciers sur une plage d'une petite crique isolée.
Le temps des vacances, idyllique, propice au repos se transforme en un cauchemar cruel.
Le temps de l'innocence des enfants en est le premier marqué: les corps de ces derniers grandissent à vitesse grand V sous les yeu horrifiés des parents. Les visages se grisent, les esprits s'engourdissent. Des querelles éclatent, des masques tombent. Quelques vaines tentatives de fuites sont organisées...

Impossible d'échapper à cette marche accélérée du temps. Les années de vie de réduisent à des heures... le groupe de vacanciers ne peut que se résoudre à accepter son sort: la mort, bercé par les vagues et les châteaux de sable.
Un récit angoissant, renforcé par un trait appuyé et par l'absence de couleur des dessins. Une atmosphère dramatique silencieuse, lourde, que chaque case de cette bande déssinée fait ressortir avec justesse.
Aucune explication n'est donnée à l'horreur que vivent les personnages. Ce mystère rajoute à l'ambiance oppressante du récit.
Un huit-clos étouffant où chacun apprend avec le peu de temps qui reste à vivre à se connaîtrer, à s'aimer pour mieux mourir en paix. Accepter la mort. Apprendre à apprécier le temps présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
claumifaclaumifa   07 août 2014
Quand tu es enfant, tu casses un verre, tu te fais crier dessus, tu es puni, c'est la honte... c'est comme une catastrophe...
Quand mon père a entièrement détruit sa bagnole dans un accident, tout le monde s'est marré !
Commenter  J’apprécie          20
JuinJuin   29 juillet 2019
Entre les ronces et mon père, si j'étais toi, je n’hésiterais pas... C'est un facho... il est capable de te tuer..
Tu dis cela pour me rassurer...
Non..pour te motiver..c'est un type dangereux mon père...
(p 46)
Commenter  J’apprécie          20
IDDBDIDDBD   19 octobre 2010
"- On va tous mourir !
- Je crois qu'on peut valider cette hypothèse..."
Commenter  J’apprécie          50
claumifaclaumifa   07 août 2014
Mais on ne va pas y arriver...
100 % des gagnants au loto ont joué ! si tu n'essayes pas, tu ne sauras pas si tu as raté le gros lot !
Oui mais il y a une malédiction, ici ! tu ne peux rien contre les malédictions !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Frederik Peeters (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frederik Peeters
L'apocalypse selon Frederik Peeters. On en prend plein les yeux ! Frederik Peeters livre ses visions noires du futur de notre humanité dans un dessin truffé de références graphiques. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner Saccage. Plus d'informations sur la BD "Saccage" parue chez Atrabile : https://www.franceinter.fr/livres/dessin-saccage-l-apocalypse-selon-peeters Voir sa précédente leçon de dessin sur "L'Homme gribouillé" paru chez Delcourt : https://www.youtube.com/watch?v=tIbd3zbvPII Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3763 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre