AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782889230808
96 pages
Atrabile (15/03/2019)
3.64/5   40 notes
Résumé :
Frederik Peeters est un animal insaisissable, et comme le prouve son parcours, jamais où on pourrait l’attendre; Saccage, son nouveau livre, le démontre une fois encore. Saccage, voilà bien un ouvrage qui défie toute forme de définition, de classification: entre livre d’images et bande dessinée, Saccage dépeint une épopée pleine de tourments, celle d’un homme (prophète? héraut de l’apocalypse?) qui traverse un monde dément, chaotique, baroque, où toute la folie – et... >Voir plus
Que lire après SaccageVoir plus
RG - Intégrale par Dragon

RG - BD

Pierre Dragon

3.69★ (290)

3 tomes

La mer à boire par Blutch

La mer à boire

Blutch

3.19★ (104)

Saint-Elme, tome 1 : La vache brûlée par Lehman

Saint-Elme

Serge Lehman

3.95★ (857)

5 tomes

Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Je rejoins l'avis de Ro à propos de cette BD. Au-delà de l'aspect purement esthétique, chaque image étant plutôt bien réalisée et assez complète pour qu'on s'y attarde un petit peu, nous avons tout de même une BD entre les mains, et il est assez évident ici que la narration n'est pas réellement le centre d'intérêt. Sauf que, dans un gout purement personnel, je dois avouer qu'une telle BD ne m'intéresse franchement pas .
C'est très beau et j'apprécie le fait que chaque image prise isolément puisse être utilisée comme tableau décoratif, mais lorsque je dois me battre avec chaque indice pour comprendre le défilé des images je passe à côté de la BD. Je pense que c'est une limite que j'ai avec l'art abstrait et les histoires comme celles-ci. Je comprends le sous-texte de la guerre et la dévastation du monde mais l'ensemble reste très métaphorique et trop contemplatif pour moi. Il manque réellement le plus qui me fait m'y intéresser, et juste des beaux dessins ne me suffit pas.

Comme je l'avais dit après avoir lu Moi ce que j'aime, c'est les monstres, je reste assez mitigé par certaines idées qui font parfois des oeuvres à la limite de la bande-dessinée. Ici, ça reste dans cette zone floue selon moi. Il est parfaitement possible de la considérer comme une oeuvre abstraite et simplement illustrative. Je suis peut-être trop fermé, mais là je suis dans mes limites au niveau de la lecture, et la possibilité de le lire en l'empruntant à la bibliothèque m'a bien arrangé sur ce coup. C'est pas vraiment fait pour moi.
Commenter  J’apprécie          30
Cet album est absolument magnifique ! On se demande au départ si on va avoir à faire à une sorte de sketchbook ou si véritablement cette BD sans paroles va nous raconter une histoire. La préface explique tout. La frustration de Peeters depuis la fin de sa série Aâma de dessiner un cinquième tome totalement muet, psychédélique et abstrait. le voici sans aucun doute. Il n'y a pas de scénario dans cet album où l'on suit quand même le même personnage jaune habillé de bandelettes et un enfant fantomatique. L'ouvrage est fait de superbes planches colorées mises bout à bout, des visions post apocalyptiques où se superposent parfois le présent et le passé. Une histoire se dessine malgré l'incohérence apparente, une histoire qui raconte, désabusée, comment l'homme à détruit son monde. J'ai adoré !
Commenter  J’apprécie          50
Saccage est un rêve... ou un cauchemar? Dans sa préface Frederik Peeters explique le pourquoi de cet album et quelques grilles de lecture (malgré son caractère très personnel, ce texte vous aidera un peu à saisir ce que vous vous apprêtez à découvrir). Cette lecture, toute fascinante qu'elle soit n'en reste pas moins totalement hermétique malgré les quelques lignes de suivi qui nous sont données, principalement cet homme jaune et l'enfant qui l'accompagne. L'album, qui est pour moi plus un art-book qu'une BD, a cela de fascinant qu'il semble donner une matière aux visions intérieures d'un artiste, avec toutes ses références plus ou moins évidentes (un inca de Tintin par ci, Bruegel par là en passant par les animaux-insectes de Dali...). Il est d'ailleurs intéressant de prolonger la lecture jusqu'à la page de remerciements où l'auteur s'essaye à une liste non exhaustive de ses inspirations, beaucoup dans l'art classique, un peu dans la BD. C'est cet aspect conscient qui est le plus intéressant dans l'expérience de lecture de ce pandémonium graphiquement sublime. Je n'avais rien lu de Frederik Peeters et je découvre l'un des dessinateurs les plus talentueux du moment. Utilisant le stylo-bille comme un retour confortable à une technique qui semble le satisfaire (pour le travail des textures), Peeters nous propose une immersion visuelle où l'étrange se mélange au sublime dans un itinéraire fatigant tant le nombre d'éléments par page nous donne parfois l'impression de parcourir un album Où est Charlie?... Une expérience visuelle vraiment superbe que je conseille à tout amoureux du dessin.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
Commenter  J’apprécie          50
Heureusement que l'ouvrage commence avec une préface du bédéaste. Heureusement qu'il donne quelques éléments de compréhension, comme une petite grille de lecture. "Parallèlement, il y a l'envie confuse de dessiner ou raconter ce qui m'apparaît (ainsi qu'à tout le monde je présume...) de plus en plus nettement comme la grande destruction du monde, le grouillement frénétique des humains, l'effondrement du rêve sauvage, la grande mélancolie occidentale, et la tendance que j'ai depuis des années de tourner autour du roman Stalker des frères Stougatski, sentant qu'il y a là une porte d'entrée pour créer des parallèles et mettre en forme ces sensations." Ce choix n'est certainement pas innocent. Il se doute bien que le lecteur lambda risque d'être pris au dépourvu.

Frederik Peeters propose un dessin mystérieux et mystique par page sans texte avec des monstres, des extraterrestres dans un ailleurs étrange et improbable. Il nous emmène dans une déambulation dans un monde dévasté, avec une suite de tableaux autant hypnotiques qu'angoissants. On trouve une récurrence avec le même personnage jaune habillé de bandelettes, un enfant fantomatique et un extraterrestre. Il est difficile de raccrocher tous les wagons pour voir la destruction d'un monde. le comment? On l'ignore. Faut-il des réponses à toutes nos interrogations? Ici, il faut prendre le parti que non. On se raccroche au titre "Saccage" pour mieux comprendre le défilé des choses ou pas trop. Qu'importe si l'on ne comprend rien c'est une expérience de lecture. Etes-vous prêt à tenter?
Lien : https://22h05ruedesdames.com..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Parallèlement, il y a l'envie confuse de dessiner ou raconter ce qui m'apparaît (ainsi qu'à tout le monde je présume...) de plus en plus nettement comme la grande destruction du monde, le grouillement frénétique des humains, l'effondrement du rêve sauvage, la grande mélancolie occidentale, et la tendance que j'ai depuis des années de tourner autour du roman Stalker des frères Stougatski, sentant qu'il y a là une porte d'entrée pour créer des parallèles et mettre en forme ces sensations.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Frederik Peeters (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frederik Peeters
Ptit Cab Saint-Elme ( Tome 5 - Les Thermopyles )
autres livres classés : psychedeliqueVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (79) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5157 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..