AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070549443
27 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (30/11/2001)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Il existe des poupées qui parlent.
Celle-ci nous raconte
pourquoi elle a eu plusieurs papas
et comment elle est née d'un ordinateur,
impatiente de rencontrer
l'enfant qui l'adopterait.

Mais cette si jolie poupée
ne peut pas savoir
ce qu'elle est vraiment...

Un livre-choc, un cri de révolte
contre le mal infligé aux enfants
que la guerre prend en otages.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Verdorie
  12 juillet 2013
Cet album pour la jeunesse (une jeunesse avertie !), écrit en 2001, n'a - malheureusement - pris aucune ride...
C'est l'histoire d'une poupée qui raconte sa (trop) courte vie.
Elle fait le récit de sa conception (informatique) jusqu'à sa "naissance" ("Je suis encore passée dans le ventre d'autres machines, mais c'est normal. Je sais que tous les bébés passent aussi dans un ventre, celui de leur maman") ; comment on lui a donné de belles couleurs et l'amené avec des milliers de petites soeurs semblables pour un long voyage jusqu'à dans un pays en fumée... Là, au milieu des "pierres défaites" d'une maison en ruine on l'abandonne... Ensuite la poupée attend...attend...la "petite-fille-maman"...qui ne tarde pas à venir.
Et c'est alors que la poupée livre le terrible secret qu'on avait caché dans son ventre...
La première de couverture, plaisante, attrayante, les dessins simples qui vont à l'essentiel, un ton faussement naïf, peuvent faire croire (!) que ce livre s'adresse aux enfants à partir de 5 ans.
Mais c'est un album qui choque...délibérément !
Une histoire qui remue, heurte et trouble pour pointer, non seulement certains abominables faits de la guerre, mais aussi les idées déplorables qui germent dans les esprits de soi-disant "hommes".
Un livre à réflexion et discussion, à ne pas laisser trainer dans les seules mains d'un jeune enfant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Ziliz
  12 décembre 2015
Pef est un auteur jeunesse qui aime jouer avec les mots pour rire et faire rire. C'est lui, le roi des "mots tordus" et des "belles lisses poires". Je ne le connaissais que dans ce registre.
Cet album-ci en revanche n'est pas drôle. Il pourrait y avoir un avertissement sur la couverture pour les petits lecteurs qui l'empruntent en se fiant au nom de l'auteur pour passer un bon moment de rigolade.
Cette histoire glace les adultes, et encore ils voient la fin venir. Quid des enfants auquel l'ouvrage est destiné ?
A lire en accompagnement, pour parler de la guerre, montrer que l'inventivité et la perversité humaines sont sans limites pour créer des armes, terroriser l'ennemi et l'anéantir.
La postface de Pef porte le coup de grâce aux plus optimistes qui voulaient encore croire que non, l'homme n'était jamais allé jusque là...
Commenter  J’apprécie          270
Lagagne
  07 mai 2013
Cet album fait mal. Je me suis sentie minable de faire partie de la race de ceux qui sont capables de fabriquer de telles horreurs. le fait de découvrir que cette histoire est inspirée de faits réels ne fait qu'accentuer ce sentiment déjà présent.
Je n'ai pas prit ce livre innocemment dans les rayons, alors je savais à quoi m'attendre. Mais même sans cela, avec l'atmosphère que dégage la lecture et les illustrations, on voit le drame venir. Et on ne peut rien pour l'arrêter.
A album que les parents devraient connaître avant d'en proposer la lecture à des enfants.
Commenter  J’apprécie          100
dedanso
  21 mars 2014
Il s'agit d'un album percutant dont la couverture ne laisse absolument pas présager ce que l'on va trouver à l'intérieur....
L'histoire est racontée par la poupée. Elle explique d'où elle vient, comment elle a été fabriquée et, mine de rien, nous amène tout doucement à nous demander POURQUOI a-t-elle été fabriquée... Je vous laisse le soin de le découvrir!
Les illustrations viennent en appui au texte et sont d'une réalité frappante. PEF n'édulcore rien et oui, c'est choquant et bouleversant!
L'album traite de la guerre et des monstruosités dont sont capables les êtres humains. A la fin, PEF explique comment et pourquoi est né cet album.
Cet album est d'une grande richesse. Je conseille aux parents de le lire d'abord afin de pouvoir répondre aux multiples questions que leurs enfants ne manqueront pas de poser....
Commenter  J’apprécie          80
CelineGe
  21 novembre 2012
Au rayon "albums atypiques" de ma médiathèque, j'ai trouvé une étrange poupée.
Comment ne pas être attirée par cette couverture ?
Très intriguée par le mot "GUERRE", j'ai feuilleté l'album rapidement, le temps de voir qu'il était question d'une poupée qui raconte sa fabrication. le rapport avec la guerre, je ne l'ai pas vu à cet instant et je n'ai pas cherché à le découvrir.
J'ai préféré m'en réserver la surprise pour le temps de la lecture, chez moi.
Et la surprise, je l'ai eue, car je m'attendais pas du tout à ce que j'ai découvert !
Un peu comme les élèves de 6ème de cet enseignant qui a donné d'abord le texte du livre à étudier en classe (uniquement le texte, pas les images), je me suis laissée piéger par le récit de cette jolie poupée et tromper par l'auteur.
Elle raconte comment elle a eu plusieurs papas, qui l'ont tout d'abord conçue sur ordinateur, comment elle a ensuite été fabriquée en plusieurs exemplaires, puis comment elle était impatiente de rencontrer l'enfant qui l'adopterait.
Là où j'ai tilté, c'est quand j'ai réalisé que la poupée était une boîte creuse, avec un trou étrange dans le dos.
Là où j'ai vraiment compris, c'est quand elle arrivée dans un endroit où un autre papa lui a placé comme "une espèce de gros coeur froid" dans le ventre.
Les dessins sur les pages suivantes ne laissaient plus place au doute...
Bien que cette si jolie poupée, de son point de vue de jouet, ne se savait pas encore qu'elle avait été fabriquée à des fins militaires, pour abriter une mine anti-personnel.
Cette histoire est hélas le reflet d'une réalité, qui a choqué Pef, l'auteur et illustrateur de cet ouvrage, un jour de novembre 2000 où il a "saisi au vol quelques phrases d'un reportage radiophonique sur un pays en guerre. Là-bas, des jouets, dont certains étaient des poupées, étaient disposés à portée de main des jeunes enfants. En explosant, ils mutilaient ou tuaient ces enfants." (cf postface)
fin de la critique + des photos sur mon blog, merci
Lien : http://linecesurinternet.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
VerdorieVerdorie   11 juillet 2013
Pour passer le temps, j'essayais d'imaginer à quoi pouvait ressembler mon premier enfant, celui dont j'allais vraiment devenir la poupée, celui qui me caresserait de ses petites mains.
Il y a eu aussi un voyage en hélicoptère. Quand celui-ci s'est enfin posé, j'ai d'abord senti de la fumée, puis j'ai entendu des cris, des ordres. [...]
Commenter  J’apprécie          190
LilizLiliz   11 mars 2015
Elle a fini de m'apercevoir et s'est approchée. Ses yeux brillaient. J'étais très émue. J'ai vu sa main venir vers moi. J'ai vu ses doigts s'ouvrir pour me prendre. J'ai presque eu le temps de sentir leur douceur.
Alors un grand éclair de bruit m'a arraché la tête. Et ma tête est partie en l'air au bout d'une gerbe de sang.
Quand elle est retombée, j'ai vu que l'enfant n'avait plus de main, comme moi je n'avais plus de corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dedansodedanso   21 mars 2014
Je ne sais plus combien de temps j'ai attendu. C'est une voix d'enfant qui m'a réveillée. Une sorte de petite chanson qui allait et venait.
Celle qui la chantait était un peu pâle, pas très bien habillée et pas peignée du tout.
D'abord la petite fille a regardé l'avion. Mais elle s'est vite rendu compte qu'elle n'était pas assez grande pour l'attraper. En un sens cela valait mieux car j'avais hâte de devenir sa poupée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lorenko87Lorenko87   18 janvier 2020
"Alors j'ai compris. Ce lourd secret dans mon corps, imaginé par tous mes papas, ce lourd secret à bouton rouge, c'était une arme, une mine. Pour faire la guerre, pour faire du mal aux enfants d'un pays en guerre ..."
Commenter  J’apprécie          00
Chapatiz01Chapatiz01   15 avril 2011
Mouai sa pourrait etre plus enfantin
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Pef (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Pef
Foire du livre 2016 – La place de l’illustration dans la littérature Jeunesse Il ne fait nul doute que l’illustration est un art à part entière, dont la vocation est notamment d’éduquer l’oeil des plus jeunes dans un monde ou ils sont saturés d’images. Plusieurs grands noms de l’illustration contemporaine - parmi lesquels Alain Serres, Juliette Vallery, Éric Veille et Zaü - nous donnent leur point de vue sur la place faite à l’illustration dans la production littéraire pour la jeunesse.
Cette émission s’intitule « La place de l’illustration dans la littérature Jeunesse », présentée par Raphaëlle Botte qui reçoit : - Alain Serres pour son livre « La Souris qui sauva toute une montagne », aux éditions Rue du Monde - Juliette Valléry pour son ouvrage « Patabulle cultive son jardin », aux éditions Encore - Eric Veillé pour son livre « Lionel », aux éditions Actes Sud Junior - ZAÜ pour sa publication « J’atteste contre la barbarie », aux éditions Rue du Monde - PEF
+ Lire la suite
autres livres classés : poupéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

PEF et le Prince de Motordu

Que signifie PEF ?

Pascal Edward Ferrier
Pierre Elie Ferrier
Paul Eric Ferrier

7 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : PefCréer un quiz sur ce livre