AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021292527
Éditeur : Seuil (07/09/2017)
3.28/5   9 notes
Résumé :
Non loin du village de Galveias, dans le sud du Portugal, un étrange objet tombé du ciel s’abat sur un champ, emplissant les lieux d'une insupportable odeur de soufre. Des pluies incessantes succèdent à une chaleur suffocante, le pain et la farine prennent un goût exécrable. Autour du cratère se rassemblent bientôt les habitants, dont la vie et les secrets sont peu à peu dévoilés, soudain mis à nu au contact du mystérieux phénomène agissant tel un révélateur. Sans q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Baluzo
  13 janvier 2018
Peixoto fait partie de mes quelques auteurs préférés ,n'attendez donc pas de moi une critique objective ( d'ailleurs est ce possible une critique objective?) ...Oui, Peixoto m'envoute et en essayant d'y voir clair; j'y verrais 3 raisons:
-son écriture poétique qui n'est pas sans me rappeler la première époque de Giono. Ca me prend aux tripes .
-ses histoires où viennent se mêler des phénomènes "extraordinaires" . en cela il me rappelle Mukrakami. phénomènes souvent prétexte à mettre les personnages sous tension.
-le Portugal...que j'aime....
Sans doute Souffre n'est il pas son meilleur livre mais je crois que je l'ai aimé aussi car pour la premiere fois, la forme du roman est si proche d'un recueil de nouvelles ( forme littéraire que j'adore) ...Certaines sont magiques...
et puis , avec Peixoto, la douleur est fondatrice de son écriture...alors "Soufre" en traduction française me va bien....( je ne suis pas maso pour autant;...)
Bonne lecture à ceux à qui ma critique aura donné envie de lire ce roman...
merci de vos remarques...commentaires, avis...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Olloix
  25 octobre 2017
J'avais beaucoup aimé "Le cimetière de pianos" de J.L.Peixoto, que j'ai lu deux fois. J'ai également lu "Une maison dans les ténèbres" et "Sans un regard". Avec "Soufre" l'envoûtement n'a pas opéré. La mayonnaise ne prend pas. Les protéines du jaune d'oeuf (la vie de la communauté villageoise) ne se lie pas avec les molécules d'huile (la vie de chaque protagoniste), malgré l'adjonction de quelques gouttes d'eau (le météore soufré tombé du ciel qui paraît bien artificiel).J'ai attendu la cristallisation jusqu'à la 80ième page, en vain. J'ai donc arrêté la lecture. Il y a tellement d'autres livres qui m'attirent.
Commenter  J’apprécie          11
Ravanel
  19 décembre 2017
en refermant ce livre , j'ai la profonde impression de débarquer de ce village
pour moi qui ne suis jamais allé au Portugal , çà a vraiment été une immersion riche en sensations ....
comme ce brave chien , j'ai été un spectateur privilégié du quotidien en ces lieux ( à cette époque) . J'ai pu constater que la nature humaine est la même partout ...
je pense que çà ferait un bien beau film
et pour y revenir ; la scène vue du point de vue du chien ! ... je l'ai trouvée fantastique et bon sang on pourrait en faire tout un livre non ?
l
Commenter  J’apprécie          10
chantalgarcia
  07 décembre 2017
Depuis que je l'ai lu, je n'ai pas cessé d'y penser. C'est un roman incroyablement riche. C'est une construction incroyable d'histoires. "Soufre" nous rappelle pourquoi nous lisons encore des livres.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
nadejdanadejda   20 octobre 2017
La fumée des cheminées se figea, ou si elle continua à monter ce fut selon une figure constante, sans le moindre sursaut. Même le vent, qui jusque-là s'amusait seulement avec le murmure que produisaient ses caresses sur les choses, donna l'impression de se contenir. Le silence fut absolu au point qu'il suspendit l'action du monde. Comme si le temps avait poussé un sanglot, Galveias et l'espace partageaient la même soudaine immobilité. p 15
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
chantalgarciachantalgarcia   07 décembre 2017
Nous avons tous une place où la vie prend son sens. Chaque monde possède son propre centre. Ma place à moi n'est pas meilleure que la tienne, ni plus importante. Nos places ne peuvent pas êtres comparées. Elles sont trop intimes. à l'endroit où elles se trouvent, personne d'autre que nous ne peut les voir. Il y a des couches invisibles autour des formes que les gens ont en face d'eux. Des couches nombreuses. Inutile d'essayer d'expliquer ce qu'est notre place à nous, personne ne comprendrait. Les mots ne supportent pas le poids de cette vérité, une terre fertile qui vient du passé le plus éloigné, un orient qui s'allonge jusqu'au futur sans la mort. (Page 227)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   01 mai 2020
Comme une trompette annonciatrice de la mort, l'explosion avait complètement couvert les cris (...) Certains, par instinct, avaient passé cette minute à hurler. Sans être capables de penser rationnellement, ils sentaient qu'entendre leur propre voix les aiderait à contrôler la situation. Et aussi que cela prouverait qu'ils étaient encore en vie.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   01 mai 2020
Ils étaient inquiets, meurtris, mais, dès lors que le poids de la peine se partageaient entre tous, le soulagement avait été immédiat.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   01 mai 2020
Peut-être cette explosion venue de l'au-delà fournissait-elle une solution aux questions sans réponse.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de José Luís Peixoto (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de José Luís Peixoto
Vidéo de José Luís Peixoto
autres livres classés : littérature portugaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Fantômes !

Qui de nos amis quizzeurs s'affiche sur son profil dans un petit suaire ?

Frandj
Szramowo
Marcus
Matho
Rasibus

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , cinema , chanson , musique , métro parisienCréer un quiz sur ce livre