AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Tostaky61


Tostaky61
  06 novembre 2021
Première Guerre mondiale.
Comment donner du courage à ces hommes que l'on propulse dans l'horreur des combats ?
En les enivrant !
Le pinard, ce breuvage issu de divers mélanges, dont on ne sait plus très bien de quoi il est fait, ni quel goût il a vraiment.
Du raisin ?
Y en a.
De la gnôle ?
Y en a p't'être aussi.
Du bromure ?
Ah, ça ! Avec l'état-major, il faut s'attendre à tout, de l'ardeur au combat, oui, mais il faut tempérer les libidos et gérer l'abstinence.
Bien sûr il y des profiteurs, de ceux qui s'enrichissent sur le dos du pauvre poilu.
Il en est ainsi dans toutes les guerres, mais, bien mal acquis...
Au coeur du conflit, on suit l'histoire d'un homme, un civil qui n'est peut-être pas celui que l'on croit.
Quel est donc son secret ?
Avec cet excellent album, signé Pelaez au scénario et Porcel aux dessins,  on entre au coeur de la Grande Guerre.
On y entre pas par le fût d'un canon, mais dans une barrique de vin.
Une histoire qui m'a rappelé Au-revoir là-haut, pour ceux qui connaissent, avec ses arnaques aux monuments ou aux cercueils.
N'allez pas croire que ce Pinard de guerre est de la piquette,  la guerre qui y est présentée n'a rien des plaisirs de l'ivresse.
Une autre façon de relater la vie des tranchées, que les auteurs ont su restituer avec justesse.




Commenter  J’apprécie          180



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (18)voir plus