AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Framboize12


Framboize12
  08 juillet 2022
Le texte est très agréablement écrit.
Les illustrations sont classiques.
Le malheur des uns...
fait qu'il n'y a pas de petits profits..
Alors, les embusqués sont debrouillards
d'une roublardise plus qu'ingénieuse.
Le pinard et les obus sont les nerfs de la guerre.
l'Armée met du bromure dans le vin
pour calmer les ardeurs du soldat.
Ferdinand, lui y ajoute beaucoup d'alcool à brûler,
un peu d'eau de vie et le vend au prix fort.
L'ivresse éxalte, fait grimper plus facilement
les échelles des tranchées
pour s'offrir au combat.

Des documents de l'époque viennent étayer
cette histoire, en appendice.
On retrouve un peu l'atmosphère de
"Au revoir là-haut" de Lemaitre:
l'incurie des Généraux à l'arrière
la viande à canon au front,
le genie de la débrouille, du sauve qui peut
Un grand classique désespérant.



Commenter  J’apprécie          190



Ont apprécié cette critique (18)voir plus